Jump to content

BiscuitDérable

Habitués
  • Content Count

    861
  • Joined

  • Last visited

1 Follower

About BiscuitDérable

  • Rank
    Incurable

Profile Information

  • Statut
    Québécois(e)
  • Profession
    Trouble fête
  • Pays d'origine
    Canade
  • Pays de résidence
    Québec

Contact Methods

  • Website URL
    http://
  • ICQ
    0
  1. Petite précision : nos politiciens ont pris positions à cause de pression venant des communautés Juives et Arables.
  2. Ma petite conclusion personnelle face à ce conflit est la suivante: Juifs et musulmans sont dirigés par des leaders complètement séniles, intolérants, profondément orgueilleux et vengeurs. Mais ce qui me désole le plus dans tout cela, c'est l'attitude de nos politiciens. En prenant position, d'un bord comme de l'autre, ils ont fait le choix de nous embarquer dans une petite guerre intestine ou des leaders à l'orgueil mal placé, ne souhaitent que d'avoir raison, et jamais le contraire. Le Québec est MON pays et nous vous accueillons chez NOUS, car nous le voulons bien. Mon pays en est un de PAIX. Mes ailleux en ont fait un petit coin paisible ou il fait bon de vivre alors merci de laisser votre rancoeur dans votre pays d'origine car ici, nous ne voulons pas de guerre. Biscuit.
  3. Normal, c'était la finale de la coupe du monde. Mais j'aurais quand même préféré voir la France gagner : vous avez plus de classe et êtes moins arrogant dans votre manière de fêter. Mes propos sont limites, mais que voulez-vous, c'est l'impression que vous me faites. :blushing: "Viva Italia! Les Italiens sont les plus beaux, les plus forts... L'Italie est le plus grand pays..." Beurk Biscuit, qui feel malcommode...
  4. J'imagine que la comparaison n'est pas trop flatteuse... Mais bon, j'ai écris ce message à cent mille à l'heure, avec ce que ça implique. L'idée de base, c'est que les Italiens, pourtant bien établi au Québec, me donnent parfois l'impression d'être restés très enraciné à l'Italie. Même aujourd'hui, on les croirait plus Italiens que Canadiens. L'origine de leur immigration en est peut-être une explication? Soit, si je ne suis pas d'accord avec les propos de M. Calderoli, je dois avouer être un peu envieux de l'élan du nationalisme que l'on voit souvent aux alentours de la petite Italie de Montréal. Que ce soit admirable, ou déplorable, je ne crois pas que c'est un luxe que les Québécois pourraient se permettre. Voilà, Biscuit.
  5. Tel que lu sur Agence France-Presse Bon, je me suis emporté à plusieurs reprises sur les musulmans (l'impulsivité oblige... ) mais là, les propos de Silvio Berlusconi me choque pas mal. La communauté Italiano-Canadienne est bien présente au Québec. La première génération d'immigrant étaient pour la plupart des supportaires du dictateur Benito Mussolini et ont fuient l'Italie après la deuxième Guerre mondiale. Ils ont d'ailleurs érigé une peinture à son honneur à l'église Notre-Dame-de-la-Défense. Je crois, sans trop de généralité, que la plupart des Québécois qui ont connu des Italiens du Québec pourront vous en dire un mot sur "la fierté italienne ". En effet, il est toujours surprenant de voir des Italiens de 3ie voir 4ie génération nous parler avec passion de la splendeur et de la grandeur de l'Italie. C'est presque qu'à se demander ce qu'ils font Québec. Nous avons aussi tous connu copine d'école qui n'avait pas le droit de ramener à la maison autre chose qu'un "pur sang italien ". Bref, tout cela pour vous dire que les propos de M. Merlusconi ne m'étonnent guère. Mais tout cela, c'est une grande parenthèse pour vous dire que je suis allé voir le match chez des amis mauriciens, dans un quartier fortement Italien. Après la victoire, le voisinage s'est vidé dans la rue, debout sur les voitures, brandissant le drapeau Italien et criant leurs fiertés et leurs joies. J'ai été un peu choqué, probablement à cause du soupçon d'intolérance qu'il y a en moi. Mais après réflexion, j'avoue plutôt en être jaloux. Jaloux parce que si des Québécois avaient agient de la sorte (ce qui n'est pas dans notre nature), les médias se seraient empressés de traiter le peuple québécois de Nationnaliste péquenot. Biscuit.
  6. C'est très sérieux! J'ai même déjà lu dans un livre de recherche d'emplois édité au Québec, qu'on devrait absolument évité de se vêtir tout de pâle lors d'une entrevue! Biscuit.
  7. Tu exprimes en plein ce que je pense, mais avec plus de taques. Non, mais franchement, comme si l'éventail de candidats ne pouvait se résumer qu'à A) Candidat idéal ou B) Psychopathe, Schyzo ou paranoïaque... Comme si la caissière du Maxi qui m'a servi ne pouvait être que saine d'esprit, ou bien tueuse en série. Soyons raisonnables! Pourquoi ne pas plutôt opter pour C) une personne ayant un certain idéal, des projets X, des forces et des faiblesses? Cette manière d'analyser noir ou blanc me rappelle la blonde de mon oncle : une psychologue qui passait son temps à juger les gens, pensant être intéressante. "Tu vois Michel la dame qui attend l'autobus sur le coin de la rue, elle est vêtue tout de beige, signe qu'elle a peu confiance en elle." "L'amie de ta mère a une chouette maison, mais il y a beaucoup de biblo : elle a nécessairement de gros problèmes d'insécurité" Lol. Biscuit.
  8. Intéressant. Avant, c'était un obstacle à l'épanouissement personnel, pour ne pas dire une soumission au grand Capital. Il y a du progrès. As-tu déjà embauché des gens pour ton compte? Genre, une gardienne d'enfants? Tu ne t'es pas demandé si elle serait qualifiée pour prendre soin de tes enfants? C'est tout à fait normal de rechercher des gens compétents. Mais même si tu as des compétences, quand t'as pas une face de Brad Pitt et la virilité de Bruce Willis, c'est pas évident de se trouver une job. Bon, j'ai assez pollué ce fil de discussion... Biscuit.
  9. Scusez, j'avais le besoin de me défouler
  10. Votre manière de parler me dégoûte au plus haut point. Un coup parti, à quand le test d'ADN pour répulser les imperfections? Personnellement, je trouve qu'il faut être prétentieux, voir narcissique pour prétendre tout savoir d'une personne en quelques minutes. J'ai lu quelques ouvrages sur le sens caché des gestes, l'ABC de la séduction, etc, et j'en suis resté plutôt tiède. Malheureusement, certaines personnes les considèrent trop souvent comme des sciences exactes. Pourquoi ne pas faire l'apologie du recruteur type? Type A: Le recruteur est un hybride de Roberto Benini, Paris Hilton et Guy Laliberté. Il est constamment à la recherche de nouveaux amis et ne manque jamais une occasion de faire la party. Évidemment, ceux comme moi qui n'ont pas la face du gars qui vire le party dans les 5-7 sont automatiquement rayés de la liste. Type B: Le/La recreteur est nouvellement employé dans la boîte et ne connaît absolument rien du domaine professionnel/technique pour lequel il/elle devra passer des entrevues. Ça peut donner des absurdités du genre, un développeur senior qui se fait barrer, car il ne connaît pas... IncrediMail 5.1! Type C: Le recruteur est un chaud lapin ayant une libido fortement prononcée. En général, ce type est facilement identifiable. Si dans le bureau, les femmes sont toutes de superbes pitounes canon, 36D, jupe rase-mote, alors posez-vous des questions!!! Travailler, c'est un droit fondamental, Biscuit.
  11. Mais vous êtes méchant! Sa tenu n'a rien de choquant... J'ai vu des bonnes femmes en haut de soixante ans, hyper bronzé, habillé comme une filles de 20 ans, avec le G-String et le Top trop ajusté. Ça, c'est répugnant! Mais fondamentalement, si c'est une femme noire qui aurait porté ce vêtement psychédélique, en aurions-nous fait tout un plat? Sommes-nous à ce point incapable d'accepter la vieillesse, qui je vous le rappelle, fini tous par nous rattraper? Biscuit. P.S.: Le journaliste Claude Poirier a dit qu'il trouvait cela très joli... comme quoi tous les goûts sont dans la nature.
  12. Comme tout Québécois, je suis canadien sur papier. Nombre de Québécois ont le sentiment d'appartenir à la grande famille canadienne. Ils sont fiert de dire que les canadiens français ont contribué conjointement avec les anglophones à bâtir ce pays. Fiert, d'avoir participé à l'effort de guerre. Fiert de ce grand pays de paix et d'ouverture. Pour moi, le Canada, c'est un beau et grand pays ou trois nations sont en constante opposition. C'est le pays qui à l'étranger, fait l'éloge du bilinguisme, mais qui une fois à la maison, tente de s'en débarrasser comme lorsque l'on balaie la poussière sous le tapis. Bien sur, on peut être copains avec des Canadiens anglais, prendre une bière dans un pub torontois, en toute harmonie. Mais il ne faut pas se le cacher, la francophonie au Canada en dérange plus d'un. Mon appartenance est d'abord et avant tout au Québec, ensuite au Canada. Je suis Québécois de coeur, et rien ne pourra me faire changer d'avis, ni même une poignée de drapeau. Qu'est-ce qu'il y a de si choquant la dedans? Croyez-vous vraiment que les Tibétains ont le sentiment d'être Chinois? Biscuit.
  13. Décidément, il n'y a pas grand-chose d'intéressant dans l'actualité de cette semaine. Le look arc-en-ciel africaine ne m'a jamais branché, mais c'est un choix comme un autre, alors vivre et laisser vivre. Et puis, si son style coloré peut nous faire sortir des clichés français du bûcheron canadien en chemise carreautée, bien je lui donne le feu vert. Biscuit.
  14. Le Québec étant profondément divisé sur sa question identitaire, il ne faut pas se surprendre que certains aient une sainte horreur de leur patrie. Je connais un gars tellement fédéraliste qu'a chaque Saint-Jean, il part 2-3 jours en Ontario. Selon lui, ce n'est qu'une fête gros indépendantistes buveus de bière... Comme si le fait de boire de la bière, en bédaine était l'apanage des Québécois... Nombre de Québécois dédaignent absolument TOUT de ce que le Québec produit comme culture. Beaucoup prétendent que nous ne préfabriquont que des artistes sans talent, en se convainquant du contraire. Si nous avons si peu de talent, pourquoi donc certains de nos artistes sont applaudis et aimés à l'international? Comment expliquer que ma tante soi en admiration avec le drapeau Canadien, et moi le contraire? Mystère et boule de gomme! Pour terminer, je crois que les Québécois, comme les Français, aiment bien s'autoflageller et ne retenir que le plus noir du noir... d'ou un dédain de sa propre nation. Biscuit.
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines