Jump to content

Moos0006

Habitués
  • Content Count

    1,181
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

Moos0006 last won the day on January 9 2017

Moos0006 had the most liked content!

4 Followers

About Moos0006

  • Rank
    Super Fan

Profile Information

  • Gender
    Homme
  • Statut
    visa obtenu
  • Profession
    Comptable
  • Pays d'origine
    Kabylie
  • Pays de résidence
    Canada

Recent Profile Visitors

1,331 profile views
  1. Ils existe deux catégories de personnes celle qui nourrit le débat et celle qui le pourrit .
  2. Permettez-moi il essaye la provocation mais nous sommes au delà de ces espérance,nous nous sommes des intellectuelles nous nous menons un débat mais malheureusement a chaque fois ils préfèrent la provocations.
  3. La conclusion est qu’il s’agit pour les musulmans de rester tout à la fois fidèles à leurs valeurs et en phase avec leur environnement. Autrement dit : il n’est pas question d’être moins musulman pour être plus canadien. Il est possible d’être des musulmans convaincus, sincères et pratiquants et d’authentiques citoyens canadiens. C’est ainsi qu’armés de leurs principes, les musulmans doivent mener leur réflexion en inscrivant leur action dans un environnement spécifique.
  4. J'ai rien dit contre elle,..de passage je suis heureux chez moi et je le serai chez vous (Au canada) au cas ou je serai malheureux je rentre chez moi
  5. La diabolisation de la femme a cette époque serait due a l'importance de la religion et au refoulement sexuel qu'elle entraînait chez les hommes de l'église
  6. N'aie pas peur @Lydia38 j'ai choisi le canada et j'ai le droit de critiquer leur mode de vie et je le respecte aussi d’ailleurs ils sont pas parfait...Nous aussi. et j'ai aussi le droit de défendre mes idées et mes opinions
  7. C'est votre vision et conclusion...il y a aussi l’esclavage(moderne) de marketing
  8. Parlant de l’ère moderne ;............. L’émancipation de la femme occidental (une liberté déguisée) il suffit d’observer le ressenti d’une femme lorsque feuillette un magazine mettant en avant le corps féminin brandissant ce que devrait être la beauté chez la femme. Sans jamais remettre en question que cela provient de la perception masculine. Et donc exclusivement dans un but d’assouvir le désir égoïste de l’homme sans jamais se soucier de l’épanouissement individuel de la femme. Au point que la femme moderne vit par procuration, pour se sentir belle, il faut que les hommes la voient belle. Pour que les hommes la voient belle, il faut qu’elle soit à l’image de leurs fantasmes au risque de subir pression et soumission dans ses envies personnelles. Combien de femmes regardent des modèles dits féminins, et combien de milliards se dépensent chaque année, afin que les femmes puissent penser appliquer tant de produits de beauté, l’aidant à devenir ce qu’on aimerait qu’elles deviennent ? Les femmes, un business qui rapporte ! 
Des études répétées ont d’ailleurs démontré que la forte majorité des femmes se sentent déprimées, confuses, se critiquent et se comparent négativement. Tout leur environnement s’en ressent, même si elles n’en sont pas conscientes. Les femmes sont obsédées par leurs corps, et ce parce que les hommes le sont …Ils ne veulent pas la liberté de la femme, ils veulent plutôt la liberté d’accéder à la femme. Les femmes sont confrontées aujourd’hui à des pressions sans précédent. Elles se comparent, s’observent et se focalisent sur leur corps. La femme dans la société « moderne » se résume à un pur instrument marketing « poussant à la consommation », d’où l’assimilation systématique aujourd’hui de son corps et de son image à l’objet de vente dans tous les secteurs marchands. L’ascension des femmes occidentales dans le monde du travail n’avait historiquement aucun lien direct avec leur émancipation. Il s’agissait d’un besoin économique vital. Elles n’ont pas eu accès au travail par envie personnelle, mais parce qu’il le fallait. Il s’agissait donc d’un atout financier de poursuivre cette pratique en fin de Seconde Guerre Mondiale. La femme, un intérêt économique pour réussir à vendre du désodorisant jusqu’à la voiture. C’est ce qu’on appelle le droit des femmes dans les sociétés « modernes » : Le droit, au final, d’être aliéné ! De subtilement répondre sans cesse aux pressions que les hommes leur imposent sous de jolis discours.
  9. J'essaie de mener un débat constructif ,mais vu les réponses que je reçois sincèrement je suis désole du niveau intellectuelle des uns
×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines