Jump to content

Winston

Membres
  • Content Count

    24
  • Joined

About Winston

  • Rank
    Pas pire

Profile Information

  • Gender
    Homme
  • Statut
    Canadien(ne)
  • Pays d'origine
    France
  • Pays de résidence
    Canada
  • City
    Montreal

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Moi j'ai eu Gallieni au départ déjà, donc je connais. Sur ce forum, ils sont nombreux à les avoir utilsés. Ils savent ce qu'ils font.
  2. Merci. PTI, Gallieni te coûterait 860€ pour 2m3 (hors assurance). Par contre, ils ont une promotion pour leur 20.000 déménagements au Québec: 5% de remise si tu utilises leurs cartons, ou 10% si tu emballes avec les tiens. D'après mes calculs, ça te coûterait donc 774€, soit environ 1200$ CAN au taux d'aujourd'hui (hors assurance toujours). C'est 400$ de moins (à vérifier). Je trouve qu'ils sont pas mal. Les containers arrivent à Anvers (en Belgique), donc après, le temps de dispatcher le tout, mais ils ont de l'expérience. Fais faire un devis sur leur site g
  3. Salut Leah. Bon retour en Normandie! Je rentre en France vendredi prochain, en Provence, après 14 ans au Québec. Mes affaires quitteront le Québec après moi en novembre, je les entrepose dans un locker entre temps (depotium.com) C'est Gallieni qui va se charger du déménagement, et effectivement, ton estimation, ce sont les prix. J'ai plus de 10m3 en ce qui me concerne, donc c'est un sacré budget, mais bon, je ne laisse pas mes trucs ici. Bonne chance!
  4. Qui a dit embarrassant? Par contre, en quoi une question concernant le résultat d'une analyse ou d'une radio concerne la secrétaire? Ou même la raison pour laquelle je veux une consultation? Ce n'est pas à elle de déterminer si oui ou non, j'ai une raison valable. La seule raison que je vois est que le système est engorgé et qu'ils n'ont pas le choix. En tout cas, je ne me souviens absolument pas avoir dû me justifier une seule fois de quoi que ce soit en France...
  5. Je ne sais pas si ton post m'était destiné, mais en ce qui me concerne, c'est certain que je ne vise que les villages ou les petites villes en France. Avant même mon départ pour le Québec, c'était devenu n'importe quoi dans les villes moyennes et grandes, avec un taux de criminalité très élevé, des maires qui ne maitrisent rien, et des comportements honteux et déplorables. Je me doute que ça n'a pas changé, et que ça s'est même aggravé. Le Québec en tant qu'alternative à ce bordel peut être une bonne idée, mais il faut accepter le fait que tu seras pour toujours un "Français", avec tout ce que
  6. Personne ne veut finir aux urgences. Je suis en excellente santé (sinon je me serais fait refouler dès le processus de sélection), et pourtant il m'est arrivé de tomber assez malade (comme ça arrive à -presque- tout le monde), 6 ans après mon arrivée. Cette fois-là c'était sérieux, et pourtant... j'ai passé 13h en salle d'attente alors que j'avais attrapé une méningite. J'aurais clairement pu y rester (mon grand-père est décédé d'une méningite foudroyante en quelques heures). Heureusement pour moi, ce n'était que viral... sauf que je ne l'ai su qu'après, alors si ça avait é
  7. Mes parents ont refusé le parrainage, ils ne se voyaient pas vivre ici avec un tel climat à plus de 85 ans, et je les comprends! On ne déracine pas un vieux chêne... Nous non plus, on n'était pas tout le temps les uns chez les autres. Par contre, je ne pourrais pas concevoir un éventuel décès à distance. Cet aspect des choses est bien souvent négligé par les immigrants qui viennent s'installer ici, la jeunesse sans doute... Quoiqu'il en soit, la COVID a modifié les perspectives, et pour de nombreux Français d'après ce que j'ai pu entendre au consulat.
  8. Absolument, c'est tout-à-fait ça... bien résumé. Je ne m'en rends pas malade non plus, mais je n'aime pas cet aspect là des relations humaines ici. Je n'ai pas envie d'être dans le déni, de faire comme si ça n'existait pas. Mes amis et ma famille de France me manquent. Je rentre. Il y a une part de risque c'est vrai, mais j'assumerai. Je tourne la page, je ne suis ni le premier ni le dernier qui ressentira ça au cours de son aventure au Québec... Bon attention, dans mon cas, le comportement des gens n'est pas la raison du retour. Je précise au cas où...
  9. Être prévenant, anticiper, devancer les attentes, se fendre en 4 pour quelqu'un, avoir un certain sens de l'hospitalité... non pas parce qu'on te le demande, mais par pure amitié, ou de façon complètement désintéressée c'est ça dont je parle. Ça demande d'être un minimum conscient de ton interlocuteur et du contexte. Mais c'est trop demander ici, vu que tu n'es qu'un(e) immigrant(e) de plus (même une fois citoyen, bon courage pour ne plus être considéré comme un immigrant surtout si tu as conservé ton accent Français). Parfois, tu lances des perches très évidentes à des gens...
  10. Chaque personne a son histoire, mais il y a quand même quelques tendances qui reviennent. En ce qui me concerne, le Québec m'a donné ma chance plusieurs fois, m'a fait confiance plus rapidement qu'en France. Je m'y suis bien intégré, je suis devenu facilement et rapidement propriétaire, j'y ai construit ma famille, et j'ai eu une vie relativement confortable, et même quelques bonne connaissances, dont des Français, des immigrants. Un seul problème: ce n'est pas chez moi. Pas un seul VÉRITABLE ami Québécois ou Canadien en 14 ans. Les gens sont assez sympa, mais ne rende
  11. Avec Gallieni, 3m3 = 1090€, 4m3 = 1320€ ... +tx A rajouter l'assurance éventuellement: selon valeur x taux 1% (avec franchise de 500€)
  12. Le sujet m'intéresse, aurais-tu un lien à partager stp? De même, ces 20 ans, est-ce qu'ils comptent même pour la période des RP ou seulement à partir de la citoyenneté? Est-ce qu'ils excluent les jours à l'étranger?
  13. Ils ne peuvent peut-être pas passer plus de 6 mois aux USA, mais ils pourraient ensuite passer d'un pays à l'autre, en tant que touristes, non? La couverture maladie serait le facteur bloquant? Je ne connais pas la situation de ceux qui s'installent au Costa Rica, mais sur le principe, je serais surpris qu'en tant que Canadiens, ils puissent bénéficier d'une retraite au même taux qu'en vivant au Canada et d'une couverture maladie équivalente sans jamais mettre un pied au pays.... juste un guess. En tout cas, je ne trouve pas ça clair du tout. Et au téléphone avec l'administ
  14. https://www.canada.ca/fr/services/prestations/pensionspubliques/rpc/rpc-internationales/avant-demande.html Pas d'obligation, mais des retenues si tu résides ailleurs. C'est peut-être plus compliqué que ça, mais il me semble que le gouvernement du Canada n'a aucun intérêt à verser une pension de retraite à taux plein à quelqu'un qui vit hors du territoire (donc qui ne consomme plus ici et ne paie plus de taxes sur les produits)... sinon les Canadiens feraient les snowbirds à l'année dans le Sud non? De toute façon, en ce qui me concerne, je ferai transférer le tout en France afin d'éviter
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines