Aller au contenu
  • Annonces

    • Laurent

      Géo-localisez-vous !   17.02.2017

      Indiquez votre position géographique sur la carte géographique des membres
    • Laurent

      Délais d'immigration au Canada - Participez !   27.04.2017

      La meilleure façon de connaître les délais d'immigration est de compiler des dates de nos visiteurs à chaque étape de leur processus d'immigration. Ajoutez vos dates ici https://www.immigrer.com/delais-d-immigration-au-canada/   

Amqui

Membres
  • Compteur de contenus

    55
  • Inscription

  • Dernière visite

1 abonné

À propos de Amqui

  • Rang
    Avancé

Informations du profil

  • Statut
    Québécois(e)

Visiteurs récents du profil

580 visualisations du profil
  1. Au Québec il manque la Dolce Vita Française

    Bonjour Rourouille ! Je n'ai pas écrit de brouillon avant de répondre, alors ça va sortir en vrac. Dans le titre de la discussion, vous parlez de « famille nombreuse » (c'est ce sur quoi vous insistez, avec raison, et il est vrai que des familles de 4 enfants, il n'y en a plus des tonnes au Québec). Votre problème en est un de logistique et ça peut se comprendre. De plus, vous êtes ici depuis moins de deux ans. Il est normal que vous compariez avec la France, car vous avez quitté la France récemment et c'est votre seul point de référence. Avec les années, je présume que ça se tassera. Et avec le temps, vous aurez développé des astuces et de nouvelles façons de faire. Vous aurez beau avoir tout lu ce que vous pouviez sur le Québec, avoir parcouru ce forum en long et large, lu des blogs à gauche et à droite, votre expérience demeurera toujours la vôtre; elle n'est pas pire, elle n'est pas mieux, elle est votre expérience à vous. Et les points que vous soulevez, en tant que mère de 4 enfants, mariée à un époux qui doit voyager beaucoup, méritent d'être lus et pris en considération par d'autres familles ayant plusieurs enfants et qui veulent venir s'installer au Québec. J'ai connu deux familles de trois enfants, des Québécois, et les hivers les épuisaient... et c'est normal. Je n'ai plus d'enfants à m'occuper et l'hiver que nous venons de vivre m'a épuisée et le printemps que nous avons ... eh bien il tombait quelques petits flocons tantôt... D'ailleurs, depuis quelques années, on dirait qu'il n'y a plus de printemps, juste un hiver qui s'étire... et hop, tout à coup, les grandes chaleurs et l'humidité. On dirait que l'automne est devenu notre plus belle saison. Ce que je n'aime pas, ce sont les grands écarts de température, comme nous avons eu cet hiver... et encore maintenant. Avec le temps, vous trouverez votre rythme, je vous le souhaite, car c'est certain qu'émigrer avec 4 enfants en bas âge, c'est tout un contrat. Certaines personnes se sont déjà présentées sur ce forum en disant vouloir émigrer ici avec 3 ou 4 enfants, alors votre votre témoignage, après 22 mois, a sa place ici et mérite d'être lu. Encore une fois, c'est votre expérience, mais ça donne un point de vue et met en relief des choses auxquelles bien souvent, nous ici, Québécois ou immigrants de longue date, nous ne pensons plus. Bonne continuation ... et souhaitons-nous du soleil, ça va tous nous faire du bien.
  2. Fusillade mortelle dans une mosquée de Québec

    J'abonde dans le même sens Automne... et je suis dévastée. La haine attire la haine. Je suis de très près ce qui se passe chez nos voisins, mais je ne m'attendais pas à une telle chose ici, si vite. J'ai des amis musulmans qui ont une vie normale, travaillent, vont au cinéma, partent en vacances... Ils ne font rien de mal. Et ils m'ont tous dit que ce qui se passait dans le monde et tout ce qu'on disait des musulmans leur faisait énormément de tort et ils ont parfois peur pour leurs enfants. Une peur bien justifiée maintenant. Trump a un discours haineux, prend des décisions n'importe comment... et voilà où mène la haine. Je suis tellement triste et j'adresse mes profondes condoléances aux victimes et sachez, amis musulmans, qu'il y a bien plus de gens que vous pensez qui ont une tête sur les épaules et savent faire la différence. Au final, la haine n'a pas de religion. Et là c'est vous qui venez d'être attaqués. Et dans presque tous les actes terroristes, beaucoup de musulmans sont tués. Je suis triste et dévastée... Bon courage à tous les musulmans d'ici. <3
  3. Bilan - Après 1 an et demi

    Bonjour Augustin ! Quel beau récit. J'ai adoré vous lire. Plus j'avançais dans votre aventure, et plus j'étais excitée et contente pour vous. Tout va bien pour vous, alors profitez-en, vous le méritez. Et la Bretagne sera toujours là (j'y suis allée à deux reprises et j'adore cette région de France). Je vous souhaite la meilleure des chances et il faut que ça continue comme ça. Juste à travers votre récit, vous avez l'air tellement sympa qu'on ne peut que vous souhaiter tout le bonheur possible ici. Et en effet, vous retrouvez à travailler au bureau de comté de Justin Trudeau, disons que ça paraît bien dans un CV Bravo jeune homme
  4. Les Québécois

    Oui, je peux comprendre. D'où la nécessité pour Golda de bien s'informer sur la réalité ici et maintenant.
  5. Un an au Québec.

    Ahhh chers vous autres Contente de vous revoir ici et heureuse de voir que vous avez eu un beau parcours. Comme vous l'expliquez, tout n'a pas toujours été facile, il y a des hauts et des bas, des moments de découragement certainement, mais au final, c'est une bien belle réussite et vous pouvez être fiers de vous, et fiers de vos enfants aussi. Et ça fait tout drôle de voir que votre grande fille vit maintenant sa vie... avec un anglophone... à Québec. Je trouve ça « cute ». Bravo et bonne continuation. Et en effet... ``a la revoyure !
  6. Les Québécois

    Bonjour Golda ! Je voudrais appuyer en quelque sortes les propos de Bencoudonc. Je pense que vous n'êtes pas encore au Québec et j'ai été un peu surprise (et choquée) de lire que vous attribuez la violence faite aux femmes (du Québec ou du Canada) à des immigrants venant de certains pays. Bien sûr, je suis certaine que vous ne l'attribuez pas qu'à eux, mais ce serait bien dommage de venir vous installer au Québec en tenant ce genre de discours. Je ne veux pas vous vexer, mais nos Québécois de souche sont aussi ceux qui violentent les femmes. Et la violence contre les femmes a augmenté dans certaines régions du Québec où l'immigration n'est pas très élevée. Il y a bien sûr le cas Shafia qui a fait les manchettes il y a quelques années et a été dénoncé par tout le monde, imam inclus. http://www.lapresse.ca/actualites/dossiers/affaire-shafia/201202/04/01-4492710-les-crimes-dhonneur-sont-antimusulmans.php J'ajoute ce lien qui vous donnera une idée de la situation : http://www.fede.qc.ca/portrait-violence-conjugale-canada-quebec Ceci dit, je vois que vous vous informez beaucoup et je vous souhaite beaucoup de succès dans votre projet.
  7. Comprendre et apprendre le "réseautage"...

    La dame (Cherrybee) avait de toute façon, dans un message, parler de « simple secrétaire » à une femme qui voulait venir ici et parlait d'emploi dans le domaine du secrétariat. Elle lui avait dit qu'elle commencerait d'abord comme « simple secrétaire » et qu'elle évoluerait ensuite, comme si le titre d'emploi de secrétaire était un pis-aller, en attendant. C'est-ti pas beau ça ! Si c'est pas du mépris, je me demande ce que c'est. Au Québec, on a une expression qui dit : péter plus haut que le trou !
  8. Comprendre et apprendre le "réseautage"...

    J'ai eu plusieurs emplois dans ma vie et je l'ai ai eus en cherchant dans les offres d'emplois. J'avais toujours beaucoup de contacts, mais rien qui ne pouvait m'aider. Tout ce qu'ils pouvaient faire, c'était m'encourager. Est-ce que ce serait différent aujourd'hui... pas certaine, car je regarde mes contacts actuels et ils sont dans des domaines qui ne me correspondent absolument pas. Anyway... Un réseau peut être utile, mais il ne faut pas compter que sur ça. D'ailleurs, je connais une dame qui cherchait un emploi, mais je connaissais très bien son caractère et certains problèmes qu'elle avait eus ailleurs. Et bien franchement, je ne l'aurais pas recommandée. Et qu'est-ce que ça vient faire « les petites mains »... les « petits métiers ». Pourquoi faire une distinction entre les « belles professions » et les « petits métiers »? Je vois pas trop là. Pour moi, les « petits métiers », ça n'existe pas, car tous les boulots sont utiles et servent la société.
  9. Chiffrer un coût travaux

    Il y a des maisons qui, après avoir été sur le marché un certain temps (parfois trop longtemps) sont retirées pour X raisons. Il y a en trois comme ça dans mon coin où ça joue au yoyo : met l'annonce quelques mois, puis l'enlève, puis réaffiche avec un prix plus bas, etc. Une amie a ainsi acheté une maison qui avait été affichée au moins 5 mois à Montréal, puis retirée du marché... et qui est revenue sur le marché avec un autre courtier quelques mois plus tard, avec un prix réajusté pas mal à la baisse.
  10. Je peux vous dire que je suis québécoise et que je n'ai absolument aucune aversion envers la France, un pays que j'adore et où je vais régulièrement. J'ai beaucoup d'amis français (mais aussi africains) et je m'entends très bien avec eux. C'est souvent avec eux que j'ai les meilleures conversations d'ailleurs. Et j'ai toujours été bien servie en France et n'y ai croisé que des personnes gentilles qui aimaient bien parler du Québec. Mais bon, de un, ils ne passent pas leur temps à parler de la France et à comparer; on a des discussions sur l'actualité en général. Ils ne se pensent pas plus québécoise que je le suis, ne sont pas condescendants et ne relèvent jamais mes anglicismes ou des fautes que je pourrais commettre dans une discussion à bâtons rompus. Et eux-mêmes rient parfois de leurs anglicismes Cette aversion dont vous parlez est peut-être aussi due à l'ignorance, je ne sais trop. Finalement, c'est une question de respect et d'acceptation de l'autre. Et je ne pense pas, bien sérieusement, que cette aversion dont vous parlez soit si courante que ça. Du moins, j'ose l'espérer, car s'il y a tant de Québécois qui n'aiment ni la France ni les Français, il va y avoir un conflit sur le Plateau Bon, c'est pas tout, mais faut que j'aille préparer mes tourtières et mon ragoût de boulettes. Joyeuses fêtes
  11. Québec: mensonges et hypocrisie

    Je voudrais juste vous rappeler que c'est vous qui m'avez demandé de ne pas vous citer et j'avais respecté votre demande. Mais de votre côté, visiblement... Mais bon, passons...
  12. Québec: mensonges et hypocrisie

    Eh oui, on sait que Barrette a sapé le système de santé, que les patients-clients en paient le prix, que la politique d'austérité des Libéraux à frappé les plus vulnérables, qu'on essaie de nous en passer une p'tite vite pour favoriser le privé, mais bref, passons... Je me devais de vous répondre, même si je vous ai poliment demander de ne pas me citer. Je vous ai citée dans un autre message, mais c'était pour corriger une information que vous donniez et qui pouvait induire de futurs étudiants étrangers en erreur. Merci donc de respecter ma demande.
  13. Recherche agent immobilier/courtier

    En effet, Jo, c'est vraiment complet comme explication. Bonne recherche NewCanadian
  14. Québec: mensonges et hypocrisie

    Ha Ha... merci... et je vous souhaite de très joyeuses fêtes
  15. Québec: mensonges et hypocrisie

    Ah ok, j'avoue que je ne comprenais pas trop. Vous soulevez des points qui, effectivement, méritent une réflexion. Il y a d'ailleurs, au Québec, beaucoup de choses qui méritent une réflexion. Malheureusement, dès qu'on soulève un problème au Québec (qui parfois fait la manchette presque tous les jours), on est des traitres, des « trolls ». C'est assez ridicule, car je pense que si on veut être un citoyen responsable, on se doit de s'informer, de savoir ce qui se passe chez soi pour réagir ou faire bouger les choses. C'est un devoir de citoyen, que l'on soit né ici ou pas. Juste un exemple : il y a eu de bien tristes histoires dans les CHSLD... et c'est là que beaucoup d'entre nous vont se retrouver. Alors si on ne sonne pas l'alarme, si on ferme les yeux, on y goûtera à notre tour lorsqu'on sera rendus là. Et là, Barrette a réagi, et c'est tant mieux. Je critique les chemises et les chandails que mon mari porte; je trouve ça un peu pépère, mais ça ne veut pas dire que je ne l'aime pas et que je vais m'enfuir ailleurs.
×