Jump to content

Anthony1973

Membres
  • Content Count

    49
  • Joined

  • Last visited

About Anthony1973

  • Rank
    Super Fan

Profile Information

  • Gender
    Homme
  • Statut
    installé depuis - 1an
  • Date d'arrivée
    18-09-2013
  • Profession
    Banquier
  • Pays d'origine
    France
  • Pays de résidence
    Canada

Recent Profile Visitors

807 profile views
  1. Bonjour Anthony,

    j'espère que vous aurez ce message. Je souhaite m'installer au Québec avec ma famille. J'envisage de travailler dans le secteur bancaire qui m'intéresse énormément. Je voudrais cependant venir avec un diplôme Français. Quelle formation courte me conseillez vous ? Un BTS banque ? Une expérience Française est elle nécessaire ? De plus, j'ai également un gros coup de coeur pour Sherbrooke !

    Merci pour votre aide.

    Je vous souhaite de bonnes fêtes.

    Cordialement.

    Régis

  2. Bonjour Laurent,

     

    J'ai suivi le lien que tu as déposé dans le fil de message et j'arrive sur cet encart pour du texte, j'imagine donc qu'en t'écrivant ce ne sera pas un message public ;-)

    Effectivement, cette idée de développer un site spécialisé sur les métiers au Québec m'est venue dès le premier jour. Mon épouse est infirmière (française) et donc membre de l'OIIQ, chef et chargée de l'accueil des nouveaux arrivants aussi et nous avons émigrés en septembre 2013. J'ai remarqué combien le Québec est corporatiste et la hauteur des déceptions des nouveaux arrivants que je reçois chaque jour en entrevue à la banque par rapport à leurs métiers respectifs. Obligation de refaire une formation, non reconnaissance du diplôme, astuces et réseautage pour trouver un premier emploi, exploitation parfois (il ne faut pas se le cacher) des employeurs québécois de personnels ultra qualifiés payés au salaire minimum, bref, j'en passe et des meilleures, c'est un peu la jungle.

    Une émigration bien préparée est une émigration réussie et on ne peut pas raisonnablement se fier aux salons racoleurs du Canada tels qu'ils sont faits actuellement. Il faut donner l'heure juste. Tout n'est pas rose, tout n'est pas gris.

    L'idée, très simple, serait la suivante :

    Une page, sur votre site pourquoi pas, bien au contraire, identifiant rapidement les diverses professions ou corps de métiers par menus déroulants. Une fois le métier ou le secteur d'activité déterminé, il pourrait y avoir une page de témoignages officiels de professionnels déjà en place, des liens vers les exigences officielles du métier (ordre, carte de syndicats, cout des formations, obligation de diplômes etc...), une page d'échange questions réponses entre candidats et/ou professionnels volontaires qui seraient connectés.

    On pourrait aussi trouver un "range" des salaires bruts réels. Les parcours possibles pour arriver en emploi. Des offres pourquoi pas (à toi de voir avec tes partenaires)

    Il se pourrait aussi que l'on range tout ça dès le départ en fonction du pays d'origine du candidat : J'ai environ 20 à 30 courriels par jour avec des CV de candidats essentiellement issus de l'Afrique, et les parcours et diplômes sont radicalement différents. On pourrait faire participer les futurs arrivants issus de chacun de ces pays afin qu'ils décrivent leur parcours scolaire, les diplômes dans leurs pays et les équivalences possibles...

    Bref, comme tu le vois, beaucoup de possibilités et j'en ai des tonnes en réserve mais comme je suis incapable de réaliser un truc pareil en informatique, je me contente de répondre individuellement à chacun, ce qui, tu t'en doutes, est épuisant.

    Merci donc si tu as des idées à partager, je pense que cette page serait très suivie.

     

    Il faut que cette page reste participative, si tu le veux bien ;-)

     

    Bonne journée !
     

    Anthony

     

  3. Salut Anthony

     

    Merci pour votre post sur les banquiers.

    Je n'ai aucun diplôme en finance ou en économie. Mais cela fait 4 ans que je suis membre d'organe de gestion d'une micro finance. J'ai été administrateur financier et actuellement SG du comité de crédit. Cette expérience me donne une grande envie de reconversion. 

    Pourras tu m'aider à décrocher un boulot en banque? 

    Je crois effectuer mon démenagement au Quebec en Juillet 2016.

    Voir mon profit Linkened: https://www.linkedin.com/in/sanogo-aboubacar-31082046?trk=hp-identity-name 

     

    MERCI

  4. Je trouve que ce serait une excellente initiative mais je ne sais absolument pas comment créer un fil, J'organise déjà sur ma région, à titre personnel, des conférences sur l'emploi, les bases bancaires au canada etc... et j'aimerais beaucoup pouvoir créer un fil ou blogue avec des tonnes d'informations pour les futurs arrivants. Quelque chose de participatif ou chacun, déjà en place comme tu le dis, pourrais décrire son métier au Québec, objectivement, et donner des pistes pour ceux qui sont en attente d'arriver. J'ai plein d'idées mais je suis nullissime en informatique à ce niveau-là (même si j'adore ça). Surtout que ça n'existe pas ;-) Un wikipedia de l'emploi au Québec spécial nouveaux arrivants.. le rêve ;-)
  5. Pour Cartesienne1 : je tenais juste à dédouaner Papyrus1, le pauvre, qui se fait remettre les pendules à l'heure à ma place ;-) C'est bien moi qui aide effectivement les nouveaux arrivants pour leur emploi. En droit de réponse, voici ce que je préciserai afin de lever certains doutes bien légitimes : Oui, je travaille pour la Banque Nationale. Oui je suis ambassadeur désigné par ma banque pour aider à l'inclusion d'éventuels talents à la banque Non je ne perçois strictement aucune rémunération pour cette aide que je fais en dehors de mon temps de travail Non je ne réfère pas les candidats seulement à la Banque Nationale, loin s'en faut, car je donne leur CV et j'en parle à toutes mes connaissances après avoir bien discuter avec le candidat Oui, dans ma banque, j'ai la capacité à promouvoir un candidat car j'appelle systématiquement les ressources humaines avec un interlocuteur privilégié que je connais afin de faire ressortir du lot une candidature qui resterait probablement enfouie sous une tonne d'autres CV. Et en terme de résultats, pour être finalement très factuel, oui, j'ai pu placer pas mal de nouveaux arrivants dans des tas de métiers différents et c'est ma plus grande fierté. Après, comme tu le dis, cela ne remplacera jamais un réel entretien avec une recruteur, ce qui est systématique et à mon avis indispensable car je suis loin d'avoir les compétences d'un recruteur. Je ne suis que facilitateur. Tu as raison : Sens du service client, relationnel et connaissance de marché, voila les atouts indispensables. Bonne journée ! Amicalement, Anthony
  6. A Tabanet, Go, transmets le moi et il me fera plaisir de le lire, le corriger si besoin était, et le transmettre à mes connaissances dans le monde bancaire (toutes institutions confondues).
  7. Bonjour, Effectivement, il est parfois difficile d'intégrer le marché du travail surtout au niveau bancaire malgré de très nombreuses offres sur le marché. Sur Montréal par exemple, la concurrence est très sévère et les personnes expérimentées et diplômées qui cumulent en plus un excellent niveau relationnel sont nettement plus nombreuses qu'en région. A l'heure actuelle, en Estrie, nous avons beaucoup de difficulté à recruter des conseillers en finances personnelles par exemple, temps plein, poste permanent. Cela s'explique par la rareté des personnels qualifiés qui très souvent ont fait le choix des grandes métropoles. J'encourage donc les candidats motivés et non réticents à l'idée d'un déménagement en région (je parle de Sherbrooke pour ma part) à m'écrire en MP et je serai très content de les aider à s'inscrire et postuler sur nos offres. Je rappelle que je n'ai aucun pouvoir décisionnaire à mon niveau, mais juste la possibilité de référer un candidat en "by-passant" un peu le système et en mettant le CV sur le haut d'une pile. En attendant, prenez le temps de développer vos connaissances sur les produits d'épargne réglementés et non réglementés. Vous trouverez des tonnes d'infos sur Google en tapant simplement CELI, REER, REEE, RAP, FERR, CRI. FRV etc... ce sont des notions de bas à connaître afin de démontrer à un recruteur que même si vous ne connaissez pas toutes les techniques d'un produit, c'est normal, vous savez au moins que ça existe et comment cela fonctionne. Très souvent en entretien des candidats pour un poste de conseiller ne savent absolument pas comment s'organise l'épargne au Canada. Au plaisir de vous lire à l'occasion, Anthony
  8. Bonjour Genevieve, Aucun souci, tu peux m'envoyer un courriel en MP, je le regarderai attentivement. A très bientôt, Anthony
  9. Oui, sans souci. Il faut par contre que je le lise une fois avant pour être sûr qu'il correspond bien aux attentes du groupe. Certains mots-clés accrocheurs font parfois la différence. Bon courage.
  10. Bonjour Nanannn Merci pour ton encouragement, c'est très apprécié. Effectivement, le profil pourrait correspondre. Bien plus que les diplômes, il s'agit de trouver un profil et une personne avec un excellent relationnel. Les régions recherchent activement des conseillers qui sont finalement assez rares hors Montréal et Québec. Si tu le souhaites, transmets moi le CV de ton conjoint que je le regarde et je l'orienterai directement sur le bon interlocuteur à la banque pour ta région ;-) Regarde dans les fils de discussion et tu trouveras mon courriel, tu peux me l'envoyer là-dessus et je te tiendrai au courant de la suite en MP. Bon courage ! Anthony
  11. Bonjour, Oui effectivement il existe des postes qui ne nécessitent pas de permis d'exercice comme les conseillers en services transactionnels (caissiers ou guichet) par exemple. Cependant, si un poste de conseiller en finances personnelles vous intéresse, sachez que la formation interne de trois mois inclut la présentation à l'examen. Le recrutement se fait donc en premier lieu sur les qualités relationnelles du candidat, sur son expérience, et en dernier sur la détention ou pas du permis. l'avoir est un plus évident mais ce n'est pas une obligation. Bonne recherche ! Anthony
  12. Salut, Effectivement, Tryskelle a raison, la bnc propose une formation de trois mois au départ du poste. Solution éventuelle pour Nikocel : Etant donné qu'elle est déja banquière, elle doit probablement déja avoir sa certification AMF de la France. Avec ça + une attestation de travail de son employeur actuel, elle échappe à cet examen à passer et l'obtient par équivalence. (Entente France Québec surle site de l'AMF Québec). Il y a une supervision de 90j lors des transactions puis le REC est donné d'office. Je suis le premier au Québec à en bénéficier et c'est terminé pour moi, la supervision n'est plus nécessaire. J'ai du essuyé les plâtres avec l'AMF mais ça s'est bien passé. Je connais donc la démarche à effectuer si cela intéresse un banquier français avec sa certification, je pourrai lui dire comment faire en MP. Toutes les infos sont de toute façon sur le site de l'AMF Québec, rubrique Epargne collective - Entente France Québec. Bonne recherche !
  13. Bon, Préposée aux bénéficiaires, tu vas faire dans les 15-17$ de l'heure. On retire pas les autres frais (téléphone et tout le reste). Dans ton cas, si on le fait "à l'envers", tu pourrais rembourser maxi : 750$/mois Donc une maison à 150.000$ est possible. Préposée aux bénéficiaires c'est environ 2500-2700 bruts/mois en temps plein si tu bosses pour le gouvernement (les CHU par exemple). Si tu veux des détails tu peux me mailer sur la boite pro. Je te donnerai l'adresse en MP. Ma femme est infirmière clinicienne donc le domaine de la santé on commence à bien le comprendre... A plus !
×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines