Jump to content

Chochotte

Membres
  • Content Count

    8
  • Joined

  • Last visited

2 Followers

About Chochotte

  • Rank
    Super Fan
  • Birthday 03/31/1971

Profile Information

  • Gender
    Femme
  • Statut
    installé depuis + 1 an
  • Date d'arrivée
    27-01-2012
  • Profession
    Inspecteur Qualité
  • Pays d'origine
    France
  • Pays de résidence
    Canada

Recent Profile Visitors

495 profile views
  1. Bonjour, Nous sommes heureux de voir des retours d'expériences qui ressemble au notre. Bonne continuation
  2. Nous avions déposer notre demande de csq en mai 2010 et nous sommes allés sur Paris à emplois Québec en juin 2011. Nous sommes machinistes tous les deux et nous travaillons dans le secteur de la métallurgie comme en France.
  3. Nous avions déposer notre demande de csq en mai 2010 et mou sommes allés sur Paris à emplois Québec en juin 2011. Nous sommes machinistes tous les deux et nous travaillons dans le secteur de la métallurgie comme en France.
  4. Ma fille avait 10 ans et l'intégration a été très rapide et pour être sur du niveau nous avons des tests dés notre arrivée . Et le rythme scolaire est très cool à 15 h ils ont finis l'école est maintenant au secondaire 9h a 16 h et il n'ont que 4 cours par jours.
  5. Tu peux aller voir sur le site de Metalbernard il cherche des soudeurs par moments et puis sur Jobillico.com il y a souvent des postes de soudeurs , il donne les coordonnées des compagnies après tu peux les contacter directement .
  6. Nous avions obtenus le CSQ avant le contrat , mais nous l'avions rencontrés l'employeur avant de l'avoir . Il suffit de postuler lors des journées emplois Quebec . Tu envois ton cv aux entreprises qui offres des postes et si tu es convoqués par celle-ci tu as une chance de partir plus vite nais attention tu aura un visa de travail de 3 ans lié à cet employeur. Nos diplômes étaient déjà validés.
  7. Bonjour à tous, Nous sommes une famille avec deux ados 16 et 13 ans . Il y a 4 ans nous avons pris la décision de faire les démarches pour réaliser notre rêve . Vivre au Québec , mais surtout pas Montréal. Nous vivions dans un petit village de Haute-Savoie, avec des emplois , des amis enfin une famille normal. Un an après le dépôt de notre demande de CSQ nous l'avons obtenu. Mais pendant cette période nous avions rencontrés une entreprise pendant les journées emplois Québec sur Paris , qui était à la recherche de machinistes. Donc pendant nos congés d'été nous sommes venus visiter le Québec avec nos enfants et nous avons visités cette entreprise. Cette entreprise se trouve à une vingtaine de kilomètres de la ville de Québec sur la rive sud. Dés notre retour en France j'ai reçu une proposition de contrat de travail et j'ai accepté. Donc nous avons fait le nécessaire avec l'employeur. Les démarches ont débutées en Septembre et nous sommes arrivés le 26 janvier 2012 à l'aéroport de Montréal et là le rêve commence . Mais une petite précision s'impose nous avons deux chiens qui sont venus avec nous un golden et un lévrier et pour trouver un logement avec des chiens bon courage. Mais je pense que nous étions fait pour venir , une charmante dame qui vit a Montréal met une maison à louer dans la ville ou nous avons un travail mais elle refuse les chiens et je ne sais pas pourquoi elle me contact après son refus et me dit ok vous me semblez une bonne famille , mais nous sommes à 6000 kms , donc nous faisons tout par téléphone et dans la conversation elle entend que nos meubles arriverons 1 mois après nous , alors là surprise elle nous offre la possibilité de vivre dans sa maison de campagne qui est jumelée avec notre location. Car elle ne veut pas que nous fassions du camping avec des enfants. Donc nous arrivons à St Lambert avec une belle tempête de neige. Une semaine après mon époux repart en France faire son préavis et à son retour l'entreprise ou je travail lui donne un emploi et notre petite vie québécoise commence. Donc les enfants entrent à l'école pour notre fils c'est le secondaire et pour notre fille en 5 ieme année à l'école et la vie quotidienne commence pour tout le monde. Alors oui il y a les taxes, oui nous payons le dentiste ,oui il n'y a que 2 semaines de congés mais nous le savions en venant. Mais une qualité de vie totalement différente . Alors vous allez me dire pas d'ombre au tableau et bien si 4 mois après notre arrivée le jour de la fête des mères au Québec le téléphone sonne et je suis au téléphone avec ma sur qui m'annonce la mort de mon père et là le ciel me tombe sur la tête . Il faut repartir en France acheter des billets d'avion, notre fille revient le lendemain car elle est à Ottawa pour un concours de musique avec l'harmonie de l'école et la cerise sur le gâteau nous avons une carte de crédit avec une limite de 500 dollars. Donc comme tout bon Français je téléphone pour réserver des billets et au moment de payer je peux pas . finalement avec l'aide du monsieur il me bloque les billets pour que je puisse les prendre directement au guichet de l'aéroport en argent comptant le lendemain . Nos nouveaux amis québécois se sont occupés de nous ainsi que notre employeur. Ils se sont occupés de nos chiens , ils ont fait le taxi enfin se que font des amis . A notre retour la vie a repris son cours et quelques mois plus tard nous avons obtenus la résidence permanente. Nous avons achetés une maison avec la fameuse taxe de bienvenue qui est moins cher que la taxe d'urbanisme que nous payons lors de l'achat d'une construction neuve en France. Alors oui nous travaillons , nous payons des impôts des taxes , mais nous faisons du 4 roues , du ski , des activités diverses . Mais nous le savions en venant vivre ici, nous voulions nous intégrer et non pas les coloniser ou retrouver se que nous avions en France. Alors oui le rêve québécois existe. Merci
×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines