Aller au contenu
IMPORTANT : Gérez votre adresse de courriel En savoir plus… ×

rom777

Membres
  • Compteur de contenus

    10
  • Inscription

  • Dernière visite

6 abonnés

À propos de rom777

  • Rang
    Installé
  • Date de naissance 25.01.1984

Informations du profil

  • Genre
    Homme
  • Statut
    installé depuis + 5 ans
  • Date d'arrivée
    03-05-2011
  • Profession
    Recruteur freelance- Conseil aux chercheurs d'emploi
  • Préoccupation
    Rester informer sur les délais de permis de travail
  • Pays d'origine
    France, Bretagne
  • Pays de résidence
    Canada

Pour me contacter

  • Skype
    romain.hinault1
  • Site web
    www.tendancemontreal.com

Visiteurs récents du profil

1068 visualisations du profil
  1. rom777

    Quelle fourchette de salaire communiquer aux recruteurs?

    Bonjour z9119z, combien d'années d'expérience dans le domaine avez-vous? Avez-vous trouvé sur le Web ou obtenu par des connaissances, des indications selon vos années d'expérience? Hésitez pas à me contacter en mp
  2. rom777

    Quelle fourchette de salaire communiquer aux recruteurs?

    Idem Demina47, je pense que tu as raison. Après quelques tests, je suis un peu déçu c'est le moindre qu'on puisse dire. Pour moi ce sont surtout les études de salaires gratuites de Randstad qui vaillent la peine ( ici pour télécharger l'étude 2016).
  3. rom777

    Quelle fourchette de salaire communiquer aux recruteurs?

    Merci beaucoup Hei de partager vos connaissances, je ne connaissais pas ce site Payscale
  4. rom777

    Quelle fourchette de salaire communiquer aux recruteurs?

    Hei je comprends bien. A la base, permettez-moi de le repréciser, le sujet du post était ''que communiquer aux recruteurs lorsqu'ils posent la question des attentes salariales''. Ne rien dire et s'en remettre totalement aux grilles du recruteur c'est moi je trouve un peu ''léger''. Heureusement en tant que recruteur, ça m'est arrivé qu'à 10% du temps les candidats qui me renvoyaient la question (et j'ai pas mal fait le tour comme types de candidats en 5 ans sans prétention aucune car j'ai travaillé dans des secteurs d'activité différents). La plupart des gens répondent quelque chose. Moi même et je vais vous faire une confidence quand je suis arrivé je sais que j'étais en dessous de l'équité alors que j'avais les grilles salariales entre les mains...Et oui il faut décrocher le 1er poste au Québec ce qui est loin d'être facile mais il ne faut pas se dévaloriser non plus. Finalement, je pense qu'on partage pas mal les même idées j'en suis sûr ;-)
  5. rom777

    Quelle fourchette de salaire communiquer aux recruteurs?

    Tout à fait Hei, mais n'est ce pas toujours mieux de savoir ce qu'on vaut en règle générale? Cette fin de semaine j'ai parlé à une développeur php française avec 2 ans d'expérience qui n'a rien demandé il y a 1 an et elle a signé pour 42K$ quand le marché est clairement à au moins 52K$ pour elle. Et bien après, à moins de changer de boîte c'est très difficile à rattraper. Aurait-elle pu avoir plus? Je le pense ... et ce même si la société avait sa grille. Elle n'aurait peut-être pas signé si elle s'était un peu renseigné.
  6. Bonjour à tous, Il y a encore peu de temps j'étais recruteur à Montréal, et je vis dans cette belle ville depuis 5 ans. J'aimerais vous partager un conseil sur la sempiternelle question des recruteurs : "quelles sont vos attentes salariales ?''. Question à laquelle il est difficile d'échapper dans un processus de recrutement. Qui n'a pas hésité voir bafouillé au téléphone à cette question d'un recruteur? Ou trouver les informations sans se tirer une balle dans le pied? Et comment minimiser ce risque? D'abord, il est important de faire remarquer que certaines options sont meilleures que d'autres et s'offrent à vous: que ce soit sur le net, en questionnant un chasseur de tête ou même bien sûr en sollicitant votre entourage immédiat si vous avez la chance d'avoir un ami exerçant le même emploi et à un niveau d'expérience comparable. Sur le net d'abord. Je vous conseille le site Glassdoor.ca qui peut vous donner une idée du salaire dans une entreprise et une localité en particulier. Pour avoir expérimenté le site d'Emploi Québec on y trouve des fourchettes salariales mais je n'ai personnellement jamais été convaincu de leur pertinence. Si votre métier est régit par un ordre certains d'entre eux font réaliser des enquêtes salariales et les mettent à disposition sur leur site. Tous les ordres cependant n'effectuent pas nécessairement des enquêtes pour leurs membres et encore moins sur une base régulière car cela coûte cher. Il faut souligner l'enquête salariale 2016 de Randstad Canada qui est gratuite et valable pour de très nombreux postes. Elle est précise et fait même la distinction entre plusieurs secteurs de Montréal ! Il suffit de compléter un petit questionnaire et vous aurez entre les mains une bonne base de réflexion. Autre piste: solliciter un chasseur de tête même si vous n'avez pas un profil senior. Il ne faut pas hésiter à demander des conseils aux recruteurs. Présentez cette question comme une demande d'expertise et vous augmenterez vos chances d'avoir une réponse. Cependant, vous aurez plus facilement une réponse de la part d'un recruteur faisant partie d'un cabinet de chasse de tête qu'un recruteur travaillant pour une société lamba qui ne voudra pas forcément s'avancer sur le sujet. Je vous conseillerais de contacter des agences de placement spécialisées dans votre secteur d'activité pour avoir des fourchettes salariales plus précises. Un point que les recruteurs ne répètent jamais assez : il faut toujours donner une fourchette salariale et non un chiffre fixe à la question ''Quelles sont vos attentes salariales''. Selon moi une fourchette de 10K$ est idéale à communiquer, si vous vous êtes suffisamment informé sur les montants vous limitez vos risques d'être au dessus de ce que le recruteur a en tête. Certains profils très en demande (je pense à certains développeurs), peuvent se permettre de mentionner un montant fixe mais la règle précédente vaut pour une très grande majorité de postes. Pour terminer, je recommanderais que le montant le plus bas de la fourchette à communiquer vous satisfasse à au moins 75%. J'ai hâte de lire vos réactions !
  7. Bonjour Mimi 44, Je suis Romain, jusque il y a peu j'étais recruteur à Montréal et cela fait 5 ans que je suis dans le domaine du recrutement ici. Puisque vous semblez pouvoir revenir très rapidement (moins de 3 mois j'imagine), je vous conseillerais de mixer l'envoi de messages Linkedin (si vous avez un compte Linkedin) et d'envoyer des CV également en précisant bien que vous êtes déjà résidente permanente et que vous allez revenir à telle date (une date ferme, ne dites pas que cela dépend de telle ou telle chose). J'apprécie aussi beaucoup Indeed avec la recherche avancée qui permet d'avoir des résultats de recherche pas mal pertinent. Qu'en pensez-vous?
  8. j'étais jusque récemment recruteur et je veux donner quelques conseils à tous ceux et vous êtes nombreux, qui recherchez un travail au Canada à distance avec souvent trop peu de réponses d'employeurs... Ce post s'adresse surtout à toutes les personnes qui prévoient de venir vivre et travailler au Québec ou au Canada et qui envoient beaucoup de CVs sans grand résultat de longs mois avant leur arrivée. Je tiens à le dire : 6 à 9 mois avant votre arrivée au Québec, des demandes d'ajout et des envois d'inmails Linkedin aux bonnes personnes sont la meilleure option face à des envois massifs de CVs et lettres de motivation (pour ces dernières toutes très ''chronophages'' qui plus est) J'ai parlé sur Skype en Janvier à plusieurs personnes en processus d'immigration au Québec qui ont toutes cet espoir de trouver un job à distance et c'est bien normal, celà se produit quelquefois alors autant tenter! Cependant, selon les profils, tout le monde ne loge pas à la même enseigne. C'est ce que je veux dire ici. Je vais donc donner mon avis de recruteur, forcément subjectif car ce n'est que dans le domaines des TI et des jeux vidéos que j'ai pris part à des recrutements à distance ou les processus de permis de travail pouvaient aller de 5 à 9 mois. En 2 ans de recrutement dans ces secteurs, j'ai observé qu'à 95% du temps les recrutements à distance concernaient des développeurs et parmi eux, des langages de programmation en particulier (C/C++, Java, iOS, Android). Les professionnels et techniciens de l'industrie manufacturière (par ex: soudeurs-chaudronniers) semblent toujours avoir de bonnes chances d'être recrutés à distance mais je n'ai malheureusement pas eu l'occasion d'expérimenter ce type d'embauche moi-même, je ne peux que me baser sur des témoignages sur les forum d'Immigrer.com par exemple. Les infirmières et professionnels de la santé en général avaient jusqu'il y a 1 an ou 2 de bonnes chances d'être recrutés à distance mais force est de constater qu'avec les gels d'embauche voir les coupures de postes actuelles, l'emploi semble malheureusement gelé dans leur domaine. Officiellement, la province du Québec et le Canada ont toujours un besoin massif d'immigration, le premier minitre du Québec et du Canada continuent de le déclarer mais force est de constater que leurs ministères semblent depuis près de 2 ans mettre le holà aux permis temporaires des étrangers. Les entreprises québécoises payent 1000$ par demande de permis temporaire pour un étranger et si la demande est refusée, ils ne sont pas remboursés. Les délais d'obtention de ces permis de travail ont certes été revus à la baisse pour beaucoup de nationalités et l'emploi des Canadiens est favorisé mais ce faisant la pénurie de main d'oeuvre qualifiée n'est pas prête de baisser. Alors pour conclure, malheureusement mieux vaut à distance ne pas s'attendre à des miracles, et solliciter sur Linkedin son ou ses potentiels gestionnaires (ou ''N+1'') plutôt que les ressources humaines qui dans beaucoup de cas, vous demanderont de postuler...une fois votre arrivée au Canada. Consacrer vous à 90% sur Linkedin et 10% à l'envoi de CVs. Deux à trois mois avant votre arrivée, augmentez de beaucoup la part de candidatures via le CV. En règle général, de 4 à 9 mois avant votre arrivée, c'est Linkedin qui doit être le plus utilisé. Le gestionnaire connaissant en principe mieux ses besoins futurs que les recruteurs (ce qui est peut se comprendre après tout), capitalisez donc en les contactant eux ! On dit aussi régulièrement que les recruteurs québécois répondent rapidement aux inmails Linkedin des candidats. Alors garnissez votre carnet de contacts avant votre arrivée !
  9. rom777

    les.......canadiennes...

    Les sondages à des fins commerciales et/ou personnelles sont interdits sur ce forum.
×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité Règles