Jump to content

Billie

Membres
  • Content Count

    30
  • Joined

  • Last visited

About Billie

  • Rank
    Pas pire

Profile Information

  • Statut
    se renseigne
  • Pays d'origine
    somewhere
  • Pays de résidence
    Canada

Recent Profile Visitors

138 profile views
  1. Justement. Si le gouvernement prend des initiatives idiotes sans qu'on le lui demande, le problème c'est le gouvernement, pas la "certaine communauté" ! C'est d'ailleurs fort édifiant de lire, dans l'article en question, les réactions des immigrants à cette connerie... Peut-être est-ce une statégie du gouvernement qui croit pouvoir acheter des votes en agissant de la sorte.
  2. Ben pas ici. Et je ne vois absolument pas l'intérêt de créer des faux conflits là où ils n'existent pas. Quand le gouvernement veut être plus catholique que le Pape... C'était en décembre 2011. http://www.lapresse.ca/actualites/quebec-canada/politique-canadienne/201112/01/01-4473726-pas-de-decorations-de-noel-chez-service-canada.php
  3. http://www3.sympatico.ca/rd.fournier/inter.canada/doc/qb-1912.htm#f C'est bien mal connaître les faits de l'histoire de reprocher au Québec de n'avoir rien fait, en 40 ou 50 ans, envers les populations alors que cela était du ressort du fédéral. c'est bien mal lire les interventions egalement. C'etaient du ressort du ministere des affaires indiennes mais pourquoi le Quebec n'a pas fait le forcing en appuyant sur le fait que ces populations etaient sur son territoire donc c'etaient a la p[rovince de s'en occuper ? Peut-etre parceque cela otait une epine du pieds au Quebec non ? J'avoue que j'ai passablement de difficulté à suivre votre pensée. C'est comme si vous étiez enchaîné par une logique binaire (qui a tort ou raison) dans une perspective de conquête territoriale et de compétitivité linguistique! Tout cela n'aucun sens du point de vue historique. La réalité passée est que tant le fédéral que le provincial n'en avait rien à foutre de ce territoire, encore moins des populations qui y vivaient. Vous reprochez au Québec son manque d'effort de "forcing" au cours de la période entre les années 20 et 60. Avez-vous seulement une idée de ce qu'était le Québec à cette époque? Je vous donne la réponse: Une société pauvre, très pauvre, une société agraire, une société dominée par une classe de capitalistes anglo-saxons, une société frappée de plein fouet par la crise de 29 qui, dans les années subséquentes, envoyaient massivement ses ouvriers chômeurs coloniser l'Abitibi (le bout du monde de l'époque et encore bien loin du Grand-Nord), une société agraire et sous-développée jusqu'à l'aube des années 60 qui vendait aux Américains ses ressources naturelles, une société sans élite (sauf une petite-bourgeoisie) qui ne possédait même pas les outils de son développement. Et vous, vous affirmez que le Québec aurait pu faire plus de "forcing"???? C'est la "joke" du siècle!
  4. Le petit appendice au fin fond de la Baire de Hudson, appendice coince entre le quebec et l'Ontario. avec une ile a moins de 10 Km de l'Ontario Le pire est Smith Island a environ 500m de la cote au large de Akulivik ou encore la bande de terre a 2 Km au large du Umiujaq qui s'etale sur pres de 100 km ... etc faisiaent partie des TNO ? A maree basse on pourrait y aller a pieds, le Nunavu est 1000 Km en ce qui concerne l'ile proche de Umiujaq. Afin de dissiper vos doutes: La carte des TNO en 1905 où on visualise très bien que l'actuel Grand-Nord/Nunavik québécois était partie intégrante des TNO: http://atlas.nrcan.gc.ca/auth/francais/maps/historical/territorialevolution/1905 La carte des TNO et du Québec après les modifications de 1912: http://atlas.nrcan.gc.ca/auth/francais/maps/historical/territorialevolution/1912 En prime, la carte des TNO après la création du Nunavut en 1999: http://atlas.nrcan.gc.ca/auth/francais/maps/historical/territorialevolution/1999 1) Alors oui, les îles que vous nommez ont jadis toutes faites partie des TNO. 2) Les cartes de 1912 et 1999 illustrent l'agrandissement du Labrador suite à la décision du Conseil privé de Londres en 1927.
  5. J'aimerais que tu me donnes ta source pour la perte d'îles du Québec lors de la formation du Nunavut ? Je suis septique et intrigué !!! Tu sais le Nunavik bien qu'il appartienne au Québec depuis la fondation de la confédération, était géré par Ottawa jusqu'aux années 60, on enseignait l'anglais aux inuits. Il ne faut pas se surprendre qu'aujourd'hui les inuits bien qu'ils aient conservé plus ou moins leurs langue soit principalement anglophone. C'est René Lévesque alors qu'il était ministre dans le gouvernement Libéral qui s'est battu pour obtenir plein pouvoir sur le Nunavik. Ottawa a refusé initialement pour finalement cédé parce que ils avaient déjà donné les pleins pouvoirs du Labrador à Terre-Neuve. je ne veux pas dire mais le territoire du Nouveau-quebec a ete transfere a Quebec dans les annees 1920 et ce n'est qu'en 1960 qu'i la commence a s'y interresser. C'est un tout petit peu different comme vision non ? D'un cote le Quebec reclame de retracer la separation d'avec le Labrador et de l'autre, ils ont laisse un coin sans s'en occuper pendant 40 si ce n'est 50 ans. Ah oui je vais encore avoir le droit a "C'est Ottawa qui gerait" et certainement de par le ministere des affaires indiennes. Mais si les Inuits parlent majoritairmenet l'anglais de nos jours c'est bien parceque le quebec n'a pas cherche a s'installer et marquer sa presence. Pour ce qui est des iles "...La Société milite en faveur d'une plus grande autonomie du Nunavik et elle a récemment conclu une entente de principe sur la reconnaissance des droits ancestraux des Inuits du Nunavik sur les îles au large des côtes, qui font partie du territoire du Nunavut...". Le Nunavut a recupere les iles qui sont proches des cotes du Quebec -- les Inuits du Quebec y vont regulierement sur ces iles comme ils l'ont toujours fait -- lors de la formation de ce territoire en 1999 soit pres de 20 ans apres la creation du Nunavik et pres de 70 ans apres que le Nouveau-Quebec fasse partie du Quebec. Meme les iles au find fond de la baie James font partie du Nunavut. Si cela n'est pas avoir laisse filer ces iles si proches, il faudra m'expliquer ! http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Localisation_Nunavut.svg Je ne veux pas te contester, mais je ne crois pas que les îles que tu parles ont déjà fait partie du Québec. En tout cas ceux du fin fond de la baie James j'en suis sûr ils appartenaient à l'époque au Territoire-du-Nord-Ouest. D'ailleurs c'est un peu normal, étant donné que c'est le gouvernement fédéral qui a juridiction sur l'eau. Pour le Labrador on parle d'un contexte pas mal différent, c'est Londres directement qui a décidé d'enlever ce territoire au Canada (de la province de Québec) pour le rattacher à Terre-Neuve qui était à l'époque une colonie Britannique. Juridiquement parlant c'était plus au gouvernement Canadien de défendre l'intégrité de son territoire pour discuter avec un autre pays c'est de juridiction fédérale. Là où le Québec c'est fait avoir c'est quand Terre-Neuve-Labrador est devenu une province en 1949, ce n'était plus dans l'intérêt du gouvernement canadien de contester quoi que se soit puisqu'il gagnait l'île de Terre-Neuve. Mais quand les gouvernements québécois par la suite se sont mit à contester, le gouvernement canadien a répondu qu'il était trop tard, alors que le gouvernement canadien n'avait rien fait pour le conserver à l'intérieur de la province de Québec ! Ça ressemble étrangement au fameux câble sous-marin financé par Ottawa pour contourner le Québec !!! D'ailleurs le Québec pourrait presque revendiqué qu'il est présent au Labrador puisque c'est Hydro-Québec qui a fait le barrage sur le fleuve Churchill !!! C'est vrai que le Québec ne c'est pas intéressé au grand nord jusqu'à tout récemment, mais le gouvernement canadien ne s'y intéressait guère plus !!! Vous avez parfaitement raison. Auparavant, ces îles appartenaient aux TNO. http://www.ledevoir.com/politique/quebec/320269/les-frontieres-incertaines-un-obstacle-au-developpement-du-quebec ou ceci: La frontière entre le Québec et les Territoires du Nord-Ouest est située à la rive, depuis l’extension des frontières de 1912. Cette délimitation, comme le souligne l’auteur H. Dorion , a soulevé des difficultés de deux ordres : - La ligne de rivage a été établie à la ligne des basses eaux afin de situer la frontière, et ce, grâce à une entente entre le Québec, les Territoires du Nord- Ouest et les autorités fédérales. Malgré l’absence de codification constitutionnelle, elle est reprise par la Convention de la Baie-James et du Nord québécois . Ainsi les îles dites d’estran (îles rattachées au continent lors de la marée basse) appartiennent au territoire du Québec. Le problème se pose alors de savoir «jusqu’où vers l’intérieur [...] la ligne de la basse mer remonte». Des difficultés relatives à la démarcation demeurent, vu la nécessité de préciser davantage la délimitation des frontières. - Par ailleurs, une situation problématique se pose à l’égard des «îles littorales, c’est-à-dire celles qui ne sont pas rattachées au territoire à marée basse et celles qui ne sont ni dans les estuaires ni dans les baies profondes, [qui] font donc incontestablement partie des Territoires du Nord Ouest.» C’est ce que nous indique la loi. Il importera donc de départager les îles entre celles appartenant au Québec et celles appartenant aux Territoires du Nord-Ouest. page 266 de ce document: http://www.usherbrooke.ca/droit/fileadmin/sites/droit/documents/RDUS/volume_25/25-12-leroux.pdf Et l'entente conclue par la Société à laquelle réfère tohonu concerne les" îles au large du Nunavut et adjacentes au Québec". On aura compris que le Québec n'a pas laisser filer ces îles qui appartiennent toujours aux TNO sauf, évidemment, celles cédées par l'Accord de 2006 entre le fédéral et le Nunavik. http://www.aadnc-aandc.gc.ca/aiarch/mr/nr/j-a2007/2-2855-bk-fra.asp En terminant, c'est la Loi de l'extension des frontières du Québec sanctionnée en 1912 qui a créé le Nouveau-Québec. Et noir sur blanc, il est écrit ceci: http://www3.sympatico.ca/rd.fournier/inter.canada/doc/qb-1912.htm#f C'est bien mal connaître les faits de l'histoire de reprocher au Québec de n'avoir rien fait, en 40 ou 50 ans, envers les populations alors que cela était du ressort du fédéral.
  6. Ben de un , toi tu penses que c'est faux (les racourcis que apparamment je fais) , moi je penses pas que c'est faux. C'est ton opinion, ce n'est pas la mienne, Et de deux le Québec indépendant ne sera pas nécessairement a gauche...il sera la ou il veut bien être, en avant (lire ma signature) jimmy Alors pourquoi un québec indépendant aurait forcement voté pour la palestine à l'ONU? Parce que, déjà, le Québec n'est pas sur la même longueur d'onde que le gouvernement fédéral. http://jflisee.org/ Est-il envisageable que comme le Canada le Québec puisse aussi des fois avoir à faire des concessions diplomatiques? Est il envisageable d'avoir un gouvernement québécois beaucoup moins favorable à ladite cause que le gouvernement actuel? Avec des si on peut mettre Paris en bouteille, donc oui ptet que le Québec indépendant aurait voté pour, mais ptet que non aussi.... Ben oui, tous les pays qui ont supporté le vote à l'ONU pourrait, demain matin, changer leur fusil d'épaule. Puissant argument que voilà! Au passage, ce n'est pas le gouvernement mais bien l'Assemblée Nationale (donc tous les partis à l'unanimité ) qui a adopté la résolution.
  7. Ben de un , toi tu penses que c'est faux (les racourcis que apparamment je fais) , moi je penses pas que c'est faux. C'est ton opinion, ce n'est pas la mienne, Et de deux le Québec indépendant ne sera pas nécessairement a gauche...il sera la ou il veut bien être, en avant (lire ma signature) jimmy Alors pourquoi un québec indépendant aurait forcement voté pour la palestine à l'ONU? Parce que, déjà, le Québec n'est pas sur la même longueur d'onde que le gouvernement fédéral. http://jflisee.org/
  8. Qualité/défaut c'est un jugement de valeur que l'on fait en fonction de son éducation et donc de sa culture d'origine. Ce "défaut" est sûrement pour la culture Québecoise une normalité et les Québecois trouveraient choquant qu'il n'en soit pas ainsi. Tout est question de culture. Le bien, le mal...etc. Parfaitement d'accord avec vous. J'apprécie votre commentaire car il témoigne d'une capacité à vous ouvrir aux autres, à comprendre et respecter la différence. Bienvenue au Canada!
  9. Je n'ai pas besoin de relire le code criminel. Mon objectif était de dénoncer les sources où s'abreuvent les types comme abokonan qui font effectivement ces amalgames à vomir.
  10. Pour votre information (ou désinformation....), allez voir cette page: http://www.diatala.org/article-canada-la-pedophilie-une-simple-orientation-sexuelle-comme-l-heterosexualite-pour-des-experts-99157980.html
  11. Pfff, si tu penses qu'on va te laisser dénigrer le Québec sans rien dire et sans rectifier les faits, tu rêves en couleur jimmy T'es daltonien ? Me concernant je rêve souvent en couleur. "Les faits", les immigrants s'occupent de se les raconter les uns les autres. Ne fais pas semblant de penser qu'il y a tel ou tel méchant et que les autres sont gentils. C'est peut-être la théorie qui te sert pour viser tel emmerdeur et faire peur aux autres, mais cette théorie est bidon car de toute façon les gens n'ont plus envie du tout de se laisser berner. Ils sont assoiffés d'informations crédibles. Or les canadiens sont de moins en moins crédibles vu la réputation de menteurs sans vergogne qu'ils se sont faits à travers le monde. Et les québécois sont dans ce paquet là. Aujourd'hui, même dans les villages les plus égarés au fin fond de la campagne française, des gens ont entendu parler de l'expérience vécue par des compatriotes au Québec. Tiens cela en compte. Il était possible jadis de raconter des bobards qui aujourd'hui ne passent plus, vu que "l'opinion publique" se trouve mieux préparée. Et le tout premier bobard en question c'est, bien entendu que nos "gentils cousins" ont soit de nous abreuver de leurs soins et de nous dire toute la vérité sur leur beau pays. On sait aujourd'hui qu'ils sont mortellement bourrés de préjugés recuits et haineux envers l'Europe et que toute occasion de nous faire un croche-pied leur fait plaisir. Bon ... Je pense m'être fait comprendre. Vous êtes pathétique et pitoyable. Même pas un raté sympathique.
  12. Ok Blueberry j'arrête de te provoquer et d'exagérer la, je vais essayer d'être sérieux (ca va être difficile). Non mais ce que je veux dire c'est que sans blague, c'est absolument remarquable combien il y a de personnes qui viennent déverser leur fiel au sujet du Québec sur ce forum. Je ne comprend pas que tu ne le vois pas. C'est peut-être parce que n'étant pas Québécoise tu ne le ressens pas comme nous on le ressens, ca nous rentre dedans comme une tonne de brique. Tu n'as pas remarqué qu'il y a maintenant très peu de Québécois sur le forum ? ........ A un moment donné, un gars se tanne Peut-être que les immigrants se tannent aussi, parfois. Ils se tannent en l'occurrence de cet élément culturel que les québécois ont en commun avec les anglo-canadiens : le ferme-ta-gueule, ainsi que de son frère jumeau le c'est-comme-ça. On a juste envie de dire ce qu'on pense. Que les québécois le prennent mal si ça leur chante. Question : sont-ils au courant que c'est ici un forum destiné aux immigrants ?? Vos manies de nous plaquer des raisonnements biaisés et mesquins ne parlent que de votre propre mentalité, biaisée et mesquine. Je vois plutôt que vous n'avez aucun souci de faire preuve de respect (c'est quoi ce truc...?) envers ceux qui ne pensent pas comme vous. Je vois plutôt que vous réclamez le droit de dire tout et n'importe quoi sans accorder aux autres le droit de contester vos propos. Le "ferme-ta-gueule", il est vôtre! Vous ne souffrez aucune critique, vous êtes l'incarnation de la Pure Vérité, rien de moins! Déjà, votre position de dénigrer la présence des Canadiens natifs sur le forum est un bon indicateur de votre incapacité à tolérer les opinions contraires. Entre immigrants "only", ce serait tellement plus facile de vous faire valoir, n'est-ce pas? Votre perpétuel mantra à l'effet que les Canadiens, incluant les Québécois en version édulcorée, sont incapables de réfléchir, incapable de faire preuve d'esprit critique est un autre exemple qui réflète bien, outre vos préjugés grandioses, une volonté d'invalider à la source, en niant leur bien-fondé, toutes veilléités possibles un tant soit peu contestaires de vos affirmations. On dirait bien que vous vous plaisez à personnifier une version moderne d'un certain héros des temps anciens. Ahhhh.... ce mythe de Robin des Bois, ce noble et grand justicier pourfendeur des nantis qui dominent (les Canadiens, les Anglos, les autres....) volant à la rescousse des pauvres opprimés (les immigrants)! Manifestement, vous êtes intelligent et manier admirablement bien l'écriture de la langue française. C'est une arme très efficace pour entuber les naïfs et les ignorants. Un bel enrobage fort séduisant qui invite à croire que le contenu sera à la hauteur. Hélas, il ne l'est pas, "c'est-comme-ça" et c'est mon esprit critique qui le dit!
  13. Hummmm.... Aussi très intéressant! Au risque de choquer à mon tour, il m'arrive de comparer les Français aux Américains en ce que chacun de ces peuples recèlent une part d'impérialisme, culturel pour l'un et économique pour l'autre. Bien sûr, il y a de gentils américains et de gentils français.
  14. Ouch! Je suis très intéressé à lire les commentaires de nos cousins français là-dessus. Et si ce n'était pas une question de sincérité/ hypocrisie? Personnellement, je préfère y voir des différences comportementales, une attitude plus expressive, limite agressive versus une attitude plus réservée, plus flegmatique. Je déteste les jugements qui se cantonnent dans une appréciation morale des peuples. Vous utiliser le "vous" en référant à votre personne. Croyez-vous parler au nom de tous les Français en dépit que vous soyez de nationalité belge?
×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines