Jump to content

Phareouest

Habitués
  • Posts

    126
  • Joined

  • Last visited

Profile Information

  • Gender
    Femme
  • Statut
    installé depuis - 1an
  • Date d'arrivée
    24-10-2011
  • Profession
    Secrétaire
  • Pays d'origine
    France
  • Pays de résidence
    Canada

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

Phareouest's Achievements

Newbie

Newbie (1/14)

4

Reputation

  1. Est-ce que quelqu'un a déjà vécu cette situation et peut me renseigner car je ne sais pas quoi penser et je suis très inquiète. J'ai vécu il y a longtemps au Québec, de 94 à 96, avec un visa de résident permanent. A l'époque j'ai décidé de revenir en France et je n'ai pas pensé à faire de démarches particulières pour signaler mon départ du Canada. Je sais c'est idiot mais j'étais très jeune et inexpérimentée, je n'ai pas pensé aux conséquences. Maintenant je désire retourner là-bas. J'ai obtenu le CSQ et déposé ma demande de résidence permanente en septembre dernier. Or je viens de recevoir un formulaire de renonciation volontaire de statut de résident permanent (pour mon ancien visa de résident permanent) comprenant 2 parties 1) L'acceptation volontaire de la décision de non respect de l'obligation de résidence 2) L'abandon volontaire du droit d'appel de la décision concernant l'obligation de résidence au titre de l'article 28 de la Loi sur l'immigration et la protection des réfugiés. Qu'est-ce que ça signifie ? Est-ce que je dois signer ces deux formulaires pour renoncer à mon ancien statut et pour que ma nouvelle demande de résidence permanente puisse être traitée ? Ou est-ce que je dois faire appel de la décision ? Est-ce que ça peux vraiment poser des problèmes pour obtenir un nouveau visa ? Merci de tous vos conseils qui seront les bienvenus, je suis perdue dans les textes de loi sur l'immigration
×
×
  • Create New...
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2024 immigrer.com

Advertisement