Jump to content

Edgar

Membres
  • Content Count

    14
  • Joined

  • Last visited

About Edgar

  • Rank
    Pas pire

Profile Information

  • Gender
    Homme
  • Statut
    installé depuis + 1 an
  • Profession
    ingénieur
  • Pays d'origine
    France
  • Pays de résidence
    Canada
  1. Merci josee19963 pour lien. C'est effectivement la démarche que nous envisageons de suivre. Question subsidiaire: Si nous initions cette démarche depuis le Québec, elle ne sera pas fini lorsque nous partons en France. Est-ce un problème? est-ce que les démarches peuvent se faire à distance?
  2. Bonjour, Ma conjointe et moi sommes mariés depuis plus de 10 ans mais séparés depuis 1 an nous souhaitons effectuer un divorce à l'amiable. Nous sommes tous les 2 binationaux (canadiens et français) et notre mariage a eu lieu au Québec. Nous habitons actuellement à Montréal mais pour des raisons familiales et professionnelles allons vivre quelques années en France. Dans ce contexte, j'aimerais savoir quelle est la marche à suivre pour acter notre séparation et divorce à l'amiable, sachant que nous pouvons initier la procédure ici mais qu'elle ne sera pas forcément finalisée avant notre départ pour la France. Y-a-t-il parmi vous des personnes ayant été dans une situation similaire? Merci d'avance
  3. Si tu as le sentiment d'avoir tout rater au Québec, tu risque fort d'éprouver ce même sentiment à ton retour en france, en pire...De plus, tu seras loin de ton fils et la séparation risque d'amplifier ton sentiment de culpabilité surtout s'il est en base âge. Un retour au pays après une aussi longue période est un véritable choc. Je suis rentrée moi aussi l'année dernière. J'ai débarqué à Paris avec mes deux valises. Pendant plusieurs semaines, j'étais complètement paumée. Je me demandais ce que je faisias ici et je n'avais envie que d'une chose, c'était de repartir. Le contraste entre les deux pays est terrible. Et puis, il faut trouver du travail, un logement. Passage obligatoire chez pôle emploi. Là, je découvre que je suis classée à 48 ans dan la catégorie des séniors. Deuxième claque en pleine face... Quand à l'emploi, il ne courre pas les rues. Le plus souvent des cdd ou des contrats bidons et toujours payés au smic. Et pourtant, même à mon âge, j'ai trouvé dans mon domaine. Mal payé mais au moins, c'est un cdi et mon travail me plaît. Moi aussi j'ai eu ce sentiment de m'être plantée. Puis doucement, la vie a repris son cours. J'ai re-découvert le plaisir d'aller faire mon marché, boire un café en terrasse d'un bistrot un dimanche matin en écoutant les cloches sonnées, retrouvé la gastronomie française, la beauté de nos paysages, les balades sur les GR. Bref, j'ai retrouvé ma France ! Pas facile de repartir à zéro mais pas impossible. Question de mental et d'ambitions. Les miennes ne sont pas matérialistes. Je ne me projette pas dans l'avenir. Je vis le temps présent et tout va bien. Ce que je veux dire c'est qu'on a tous un jour ou l'autre le sentiment d'être dans l'echec. Mais bon, les échecs, ça fait parti de la vie, ça aide à avancer et ça forge le caractère. Il ne s'agit pas de tomber. Il s'agit de se relever, se tenir debout et continuer sa route. Chaque expérience de vie est unique et personne ne peut te conseiller de ce que tu dois décider. D'après ce que tu écris, tu t'apprêtes à quitter la seule "chose" que tu aimes au Québec : ton fils. C'est une décision déchirante à prendre. Je sais ce que c'est ; je suis passée par là. Tu peux peut-être opter pour une solution palliative si tu en as la possibilité. C'est-à-dire revenir quelques semaines pour voir et prendre du recul avant de prendre une décision ferme. 'Puis doucement, la vie a repris son cours. J'ai re-découvert le plaisir d'aller faire mon marché, boire un café en terrasse d'un bistrot un dimanche matin en écoutant les cloches sonnées, retrouvé la gastronomie française, la beauté de nos paysages, les balades sur les GR. Bref, j'ai retrouvé ma France ! C'est si bien dit ... cela me manque tellement (et je ne fais pas de Québec Bashing!). Je me rappelle d'un retour en France en avril il y a 2 ans, le printemps dans toute sa splendeur ... j avais oublié à quel point cette saison est pleine de bonheur et d'émotions ... l hiver n'est pas le problème du Québec ... c est l absence de printemps le vrai problème.
  4. cela fait du bien de savoir que je ne suis pas seul Valérie, Est-ce que vous rentrez seule? Vous habiterez quelle région en France? Les gens du sud ne perdent jamais le nord :-)
  5. c'est pas parce que le Canada est pas fait pour vous (toi et Edgar) que tous pense la même chose. en tout cas, mon mari il est ici depuis 5 ans et il ne veut pas retourner en France pour tout l'or du monde finalement, il a quel âge le petit? Témoignage qui n'engage que moi pour ma part, donc oui tu as raison. Cela étant dit si je me fie à mon entourage de maudits français, passée l'excitation des premières années, beaucoup commencent à se poser des questions après 5-6 ans ici ... arrivé(e) à 10 ans faut commencer à faire des choix: veux-je faire ma vie ici et devenir canadien ou revenir en France ... Mais effectivement il y en a certains qui ne veulent plus rien entendre de la France ... une minorité de mon expérience.
  6. Dans le même cas mais cette année sera la bonne je pense. Après 10 ans il est temps de revenir au pays. Ca fait qques années que je mets autant de $$ de côté pour être en mesure de revenir. Le Québec est sympa pour quelques années mais franchement à chaque fois que je reviens en France je me dis, avec l objectivité de celui qui en est sorti, quel pays sublime, quelle diversité, quelle culture, quelle nourriture, etc... et surtout les jolies et coquettes françaises :-) Franchement le Québec n a rien d'exceptionnel et son manque de variété sur la plupart des niveaux devient rapidement chiant. Les seules choses qui vont me manquer de ce pays: . La good vibe de Montréal en été . Le multiculturalisme . La proximité de New York, ville mythique . Quelques-uns de mes amis, tous des déracinés comme moi Moi je dis venez ici les jeunes français pour vous faire une expérience, mais on ne sort pas la France d'un français, notre pays est un bijou ... et oui ca va mal actuellement mais faut pas le renier Ad vitam æternam pour autant. Bonne chance pour ton retour, je souhaite qu'on prenne un pastis ensemble dans l'avion :-) qu'est ce que tu entends par "culture" ? est ce que les Canadiennes ne sont pas jolies aussi ce n'est pas pour juger,c'est juste que je trouve important d'avoir tous les points de vue car même si chaque immigration est différente il semble qu'il y a qqs français qui rentrent qd même et je trouve ça bien de comprendre pourquoi. Je parle là de culture au sens large. Retourne en Europe après 2 ans en Amérique du nord et tu comprendras ce que je veux dire: richesse du patrimoine, beauté de l'architecture, diversité culinaire, musées, culture des gens, etc. L'amérique du nord s'est bâti sur l'efficacité au détriment de l'esthétisme ... c est un des éléments le plus dur pour moi à long terme, le manque de beauté des villes (bon y a Boston et NYC qui sauvent un peu la mise ...) L'Europe est unique sur ce point. Et si seulement les villes étaient moches. ... la banlieue est hideuse et les villages la plupart du temps insignifiants. L'autre truc qui me manque et qui est %?&*%#@# d'archaïque ici : le voyage en train de ville en ville. Franchement 11 heures pour faire Montréal - NYC même à l'époque de la conquête de l ouest ils faisaient mieux. On se plaint de flamby mais regardez ce trou du cul de Harper!!! un espèce d arriéré de conservateur qui a saccagé le service public... Machiavel est un agneau par rapport à ce butor. Flamby est incompétent mais je ne le pense pas fondamentalement mauvais. Pour les québécoises ... no comment ... tous les goûts sont dans la nature mais la locale n est pas au goût du mien ... jolie certes mais manque un peu de 'douceur' .... Heureusement qu'il y a les immigrantes .... Allez j'arrête je vais me faire insulter pour dire ce que je pense.
  7. Dans le même cas mais cette année sera la bonne je pense. Après 10 ans il est temps de revenir au pays. Ca fait qques années que je mets autant de $$ de côté pour être en mesure de revenir. Le Québec est sympa pour quelques années mais franchement à chaque fois que je reviens en France je me dis, avec l objectivité de celui qui en est sorti, quel pays sublime, quelle diversité, quelle culture, quelle nourriture, etc... et surtout les jolies et coquettes françaises :-) Franchement le Québec n a rien d'exceptionnel et son manque de variété sur la plupart des niveaux devient rapidement chiant. Les seules choses qui vont me manquer de ce pays: . La good vibe de Montréal en été . Le multiculturalisme . La proximité de New York, ville mythique . Quelques-uns de mes amis, tous des déracinés comme moi Moi je dis venez ici les jeunes français pour vous faire une expérience, mais on ne sort pas la France d'un français, notre pays est un bijou ... et oui ca va mal actuellement mais faut pas le renier Ad vitam æternam pour autant. Bonne chance pour ton retour, je souhaite qu'on prenne un pastis ensemble dans l'avion :-)
  8. infrastructure: no comment, le québec a bcp de retard ... Transport en commun: no comment ... quand tu vois qu il te faut 4 heures pour rejoindre Toronto qui est à 500km ca fait peur ... et je ne parle même pas de Québec internet: c bon ici immobilier: pas cher, mais qualité pas toujours au rdv telephonie mobile: retard par rapport à l europe car moins de compétition De manière générale je dirais que la vielle Europe est bcp plus moderne sur bien des points du fait de la dérégulation de bcp de choses dans les dernières années ... exemple les telecoms ... Autre gros irritant, le manque d ouverture sur le monde et l aspect 'utilitarisme' dans le monde du travail ... ici on demande aux gens de faire des tâches bien précises et la polyvalence est souvent mal vu ... c est vraiment un truc avec lequel j'ai du mal ... Pour les plus: moins de hiérarchie, administration super simple, facile de démarrer son business, très peu de violence, repsect, etc... Bref, perso, je me rends compte que la veille Europe a mis dans le vent l amérique du nord ces dernières années sur un paquet de points ... Quand tu vois qu en trois heures de tgv tu relies tout un paquet de grandes villes à partir de Paris alors qu'à partir de Montréal t arrives tout juste à Québec ca veut dire deja bcp sur le niveau d échange et d ouverture en Europe versus l amérique du nord (et je ne parle pas de la galère au passage des douanes quand on veut aller aux US ....) Espérons que Obama fera en sorte d'inverser la tendance à la peur et la sinistrose insufflée par ce co**ard de Bush en amérique du Nord
  9. Edgar

    Sens de l'humour

    Vous avez déjà vu l'imitation de Zitrone par Gerra ... mariage de Charles et Camillia ... c'est à se pisser dessus ... http://www.dailymotion.com/video/xa005_lau...-zitronewmv_fun
  10. Une petite brève: Après 5 ans en Amérique du nord j'ai pris conscience qu'un de mes plus gros manque c'est le sens de l'humour et de la dérision ... le seconde degré.... J'en viens à avoir peur de devenir chiant ... du coup je me suis abonné à quelques podcasts genre les grosses tetes (ils repassent de vielles émissions avec Zitrone et Jacques Martin, du velours) ou quelques humoristes anglais bien sarcastiques. C'est peut-être moi ... mais ce que j'ai noté durant mes contacts avec les nord-américains (que ce soit aux US ou au Québec) est que le sens de la dérision et le sarcasme sont assez mal vu ... et que la notion le second degré est assez inexistant ... dommage parce que franchement les bonnes rigolades autour de la machine à café ou pendant les déjeuner ca permet de garder le moral et l'énergie ... D'autres personnes qui ressentent la même chose? Note: Je ne dis pas que le sens de l'humour à la francaise est meilleur que celui au Québec, je dis juste qu'il me manque ;-)
  11. Edgar

    Retour en Europe

    Je voulais dire: ... de plus vivre à l'étranger est une occasion unique...
  12. Edgar

    Retour en Europe

    Merci à tous pour vos témoignages, c'est vraiment intéressant! Je rappelle que via mon témoignage je n'ai nullement voulu généraliser ou faire le 'maudit' français donneur de leçons ... j'ai juste voulu coucher sur papier mes sentiments et essayer de collecter ceux que des gens ayant vécu la même chose que moi ressentaient. Je le répète le Canada est un pays fantastique; de plus vivre une expérience à l'étranger unique de sortir de sa zone de confort et donc d'apprendre énormément sur soi et sur sa propre culture. J'aimerais finir en disant à ceux qui vont bientôt arriver qu'ils évaluent bien les risques, il y a 4 ans alors que le taux de chomâge était au plus bas au Canada, il n'était déjà pas évident de trouver un travail, du moins au niveau attendu; aujourd'hui avec la crise cela va être encore plus difficile ... le gouvernement québecois est très bon à 'marketer' son pays, mais une fois sur place il faut se battre et être prêt à en baver pendant un an ... ce genre de risque ne doit pas être pris à la légère, surtout lorsqu'on vient en famille. Bonne chance à tous Take it easy & keep the strength!
  13. Edgar

    Retour en Europe

    Je n'aurai pas pu mieux dire ... c'est bien beau les grands espaces mais avec 3 semaines de vacances et pas vraiment l'occasion de bouger les week-ends pas facile d en profiter, du moins d'un point de vu de la diversité ... c'est sur que Vancouver est une ville fabuleuse, mais ca ne se fait pas tous les mois ...
  14. Hello, Après presque 5 ans en amérique du nord (Canada et US) me voici à plannifier un retour sur le vieux continent. Je cherche des témoignages de personnes étant passées par là, avec une famille (c'est mon cas), afin de savoir comment s'est passée la réadaptation. J'anticipe déjà les questions style 'pourquoi tu veux revenir', alors je vais citer quelques uns des points essentiels. Bien que l'expérience fut fantastique et très enrichissante, je n'étais jamais parti dans l'intention de m'installer à vie. J'aime trop la France et l'Europe. La vie est certes plus facile ici (à Montréal) qu'en France, il y a moins de violence, plus d'espace, moins de stress, etc... Certes Montréal est une ville cosmopolite et vibrante avec l'arrivée de dizaines de milliers d'immigrants chaque année MAIS au bout d'un moment on (moi en tous les cas) a l'impression de tourner en rond. On prend conscience de la richesse culturelle, culinaire, historique de la France et de l'Europe, la diversité des paysages dans un espace restreint (Les alpes, l'atlantique, la méditerrannée, etc.), le climat tempéré, l'extraordinaire qualité du réseau de transport ferroviaire ... et je ne parle même pas de l'éloignement familliale et d'autres choses propre à la culture francaise Quand t'es à Montréal tes options le week-end restent, d'un point de la diversité, limitées ... certes il y a plein d espaces verts ... mais bon au bout d,un moment t'as envie d'un peu de 'exotisme' ... il y a New York à 7 heures de route (parce que Ottawa c'est pas la panacée...) mais avec les douaniers casse-couille (et oui encore une chose qui me manque de l'Europe, plein de pays et pas de douane) ca se fait difficilement en un week-end ... Si encore il y avait un réseau de train rapide joignant ces grandes villes du nord est, relativement proches finalement ... ca changerait pas mal la donne ... D'autant plus qu'avec les enfants qui grandissent t'as envie de leur faire profiter de ta culture qui, avec les travers qu'elle a, reste extremement riche ... Voilà en quelques mots mes sentiments ...
×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines