Jump to content

le rêveur

Habitués
  • Posts

    123
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by le rêveur

  1. Tout d'abord, tout dépend de ton diplôme, Tu ne retourneras pas aux bancs de l'école pour obtenir un PERMIS D'ENSEIGNER si ton diplôme équivaut à un baccalauréat de 3 années, le MELS exigera les résultats d'un test de français Técfée. Par contre, tu devras faire une année d'études pour avoir le BREVET (Module de qualification en enseignement). Même avec le permis, il n'est pas si évident d'enseigner. Il y a ceux qui ont les qualifications légales qui font du travail général et ceux qui n'en ont aucune qui exercent la profession surtout dans les écoles privées. Dommage, que certains se donnent du mal pour remplir les conditions et les critères du MELS et n'aboutissent pas aux résultats escomptés et d'autres qui refusent de passer le tecfee ou qui y ont échoué trouvent un poste!
  2. Hassène est parti! Pierre, Diallo et Rodriguez également. Est-ce qu'ils n'ont pas planifié leur immigration? Peut-être parce qu'ils ont été plus intelligents que les autres ou moins patients et moins persévérants! Ce qui est certain c'est qu'ils ont vécu leur immigration non pas par l'intermédiaire d'un forum, un "on a dit" ou un voyage de prospection, mais en vrai. Alors ils se sont posé des questions comme tout être lucide: Est ce que cette réalité toute crue et concrète correspond à ma représentation mentale et abstraite du Québec? N'étais-je pas mieux dans mon pays, entouré de ma famille et de mes vrais amis? Avec mon boulot conquis non sans sacrifices, aujourd'hui, je postule sans réponses à des offres illusoires, je fais du travail général, je travaille la nuit. Je prive ma famille de ma présence, je n'existe pas pour elle. Et les amis, depuis des années installés ici, pourquoi se sont-ils éclipsés dès que j'ai posé les pieds au Québec? Je ne leur ai demandé aucune faveur et pourtant ils ont changé leur compte skype et même leur numéro de téléphone! Face à l'individualisme féroce et au pragmatisme doux et poli, Hassène a probablement renoncé à son projet. Il a aussi songé à sa femme. Chez lui, en cas de conflit, les parents et les proches règlent le problème avec sagesse. Ici il se trouvera confronté à des organismes impitoyables qui encourageront la séparation,La réalité confirme bien le taux de divorce. Alors, ne vaut-il pas mieux éviter ces catalyseurs de malheur? Il s'est senti mieux chez lui, dans son pays; pourquoi pas, ce pas impossible. Devant ces problèmes Pierre s'est remis en question, et a cherché à limiter les dégâts. Quant aux enfants et leur avenir, cela reste à démontrer que leur avenir sera meilleur ici. Ils pourraient arrêter leurs études, échouer.Les parents pourraient les voir jouer de la guitare, la nuit dans une station de métro pour quelques pièces. Ils risqueraient de lire des annonces de masseuses "sans tabou"publiées par leur fille dans un quotidien. Tout est possible: la réussite et l'échec. Ceux qui sont retournés chez eux ont leurs propres raisons et je ne sentirai pas ma réussite grâce à leur RETOUR au pays (ou au bled comme on aime dire) que j'interpréterai hâtivement comme un ECHEC.
  3. Le décrochage est un phénomène très répandu dans les sociétés, surtout celles qui se vantent d'être modernes et avancées en technologies, dans les sociétés matérialistes (à dominance matérialiste). Responsabiliser les parents est l'une des solutions, mais elle n'est pas majeure. Souvenons-nous des jeunes qui abandonnent leurs études et s'adonnent à la délinquance, leurs excuses qu'ils ne cesseront de répéter à toutes les occasions: "Nos parents nous ont obligés à travailler", "ils refusaient de nous aider financièrement tout au long de notre bref cursus" D'autres qui éviteront la délinquance, chercheront un job, car le rythme de vie de leurs parents est insuffisant (lent) à leurs yeux. Ils réclament plus, ils sont jeunes, ambitieux et audacieux. C'est leur droit, leurs parents ne peuvent pas leur offrir ce dont ils rêvent et ce que possèdent leurs camarades. Ils ont droit de décider, mais à responsabiliser les parents, c'est de la fantasmagorie. Émettre des hypothèses d'avance invalides, ou plutôt infirmes est une sorte de faux raisonnement: les parents n'encouragent pas leurs enfants au décrochage, même les plus démunis. Essayons d'être réalistes, quel parent encouragerait son enfant à abandonner les études dès le plus tendre âge? Le problème aujourd'hui est un problème de confiance. Les jeunes n'ont plus confiance à ce que pourrait promettre les études. L'école a changé, les objectifs et curricula également. La vie est courte pour passer sa moitié dans des études dont le résultat et la finalité ne sont pas garantis. Évitons de culpabiliser les parents, c'est un faux problème qui n'a aucun rapport avec le décrochage. Méditons plutôt sur le système éducatif et sur ses promesses utopiques, sur ses limites dans le marché de l'emploi.
  4. Tes bouffonneries n'apportent rien! En fait, j'ai visité le Maroc en tant que touriste. Un pays chaleureux, même dans ses hôtels. La 1ère question: un oreiller ou deux? Question alléchante, prometteuse. Un autre spectacle, ni celui d'un clown ni celui d'un PANTIN qui intervient stupidement et ne peut se contrôler Je referai une 2ème visite pour une autre expérience. Mais je ne baiserai pas la main d'un roi, c'est humiliant et indigne pour l'espèce humaine. Un spectacle humiliant et inhumain, puisqu'on parle en terme de spectacle. Les rideaux sont tombés et tout se joue dans l'hôtel.. ha ou plutôt dans les coulisses! J'espère que tu as compris. Et comme je ne présente pas d'intérêt, pourquoi réagir à mes message? Hypocrisie de lecture.
  5. T'es-tu prosterné devant ton roi? Lui as-tu baisé la main? Tu réagis stupidement, en intervenant brièvement lors des discussion et en ponctuant tes pauvres phrases par des émoticônes car tu ne peux faire autrement! Spectacle de la prosternation et du baise-main. Je devine ce que tu vaux
  6. Seras-tu le bouffon par excellence? Le spectacle de la prosternation et du baise-main, une culture qui malheureusement persiste encore. Limites de l'esprit et on ose se vanter du contraire!!!
  7. Je vois que le sujet que j'ai posté anime l'intérêt d'un certain nombre de membre. Je modifie le titre, car c'est cet élément paratextuel qui fait défaut: - Au lieu de: Les Maghrébines et l'histoire du Québec Je rectifie: Les sardines et l'histoire du Québec. Vous n'aurez plus rien à me reprocher.
  8. Merci Adoul et argentino pour vos interventions constructives et qui ont un rapport avec le sujet initial. Le reste n'est que futilités, clichés déjà vieux et débats scolaires lors d'une séance d'expression orale. C'était très amusant de lire certains messages, avec le niveau de langue, les faux arguments, les contradictions et les lacunes de constructions. Drôle aussi, en lisant des mots tels que: machiste, préjugés, examen psychologiques, pseudo-intellectuel, moyenâgeux et tant d'autres expressions qui dévoilent des personnalités instables, fragiles, bornées aux énoncés assertifs, aux petites formules catégoriques et aux conclusions hâtives. J'ai beaucoup adoré quelques interventions maladroites. Certains prêcheurs se portent déjà députés, débitant maladroitement des discours et des propagandes sur le féminisme. Mais ils ignorent qu'ils n'apportent rien à la discussion, ce qu'il remâchent est connu, c'est un savoir scolaire, un savoir déclaratif, c'est à dire utopique.
  9. Claranne u pourras rire de toi-même. Tu vis encore au moyen âge avec tes petits clichés et des idées saugrenues. Claranne rime bien avec le nom d'un animal célèbre pour son intelligence. En fait, j'aime les rime et je suis poète, déjà publié des recueils
  10. Quel clown? Appelons les membres par leur pseudo, moindre des politesses. Il est des femmes dont vous parlez. Qui a nié leur existence? Ne prenons pas les mots à lettre! Des hommes, eux aussi ont droit d'exprimer leurs craintes. Mais dans la vie même, il y a des craintes, refuserons-nous de vivre? Sous prétexte, qu'il n'y a aucune assurance et personne ne peut garantir le lendemain. On ne me l'a pas rabâchée, dans les faits divers, les illustrations en sont les plus pertinentes. Le chantage: une arme pour les faibles, rien de plus facile à comprendre. On ne rabâche pas à n'importe qui, rappelez-vous en. Vous reprochez à "chez vous" d'avoir son point de vue, vous préférez mettre les déceptions de la femme sur le dos de la société, mais c'est facile à le dire, très simple à justifier un échec en trouvant le bouc-émissaire approprié. "Chez vous", la femme a des droits que n'a pas l'occidentale. Regardez-vous les chaînes télévisées françaises, avez-vous vécu en France? Si oui, vous éviterez ces comparaisons stéréotypées. "sur ce point l'homme "occidental" vous depasse de loin !!" et vous parlez de préjugés! absurde!!! aberrance!!! Dernière remarque, avant d'intervenir, s'il vous plait, comprenez bien le message. Je n'ai jamais dit qu'un désaccord a eu lieu entre moi et ma femme. Au contraire, elle est très motivée. "Bon courage quand meme, sinon epousez une occidentale", donc inutile cette recommandation. Vous, puisque vous êtes éblouie par l'homme occidental, suivez votre conseil, ça ne fera pas de mal. Vous aimez les formules toutes prêtes.
  11. Puisque c'est ta dernière apparition (non ta dernière intervention), je me permettrais de t'expliquer. Tout d'abord, il y a une différence entre "symbolisme" et "symbolique". J'espère que je ne te l'apprends pas! Le symbolisme est un mouvement littéraire (surtout), artistique aussi. Tu connais sans doute ses représentants en littérature et en peinture. Pour l'ordre symbolique, il vaut mieux parler de linguistique, sémiotique et psychanalyse. C'est tout différent, aucun rapport! Voir Jacques Lacan, Kristeva. C'est à la fois une fonction du langage et le le lieu de "l'Autre". Symbolique n'est ni réel, ni imaginaire. On ne peut pas opposer les trois concepts. Ce sont des champs, qui peuvent fusionner dans des cas psychiquement graves. Si tu comptais le nombre de FEMMES avec qui j'ai communiqué sur ce fil, tu ne ferais cette remarque erronée. Mais l'erreur est humaine, ne t'en fais pas!
  12. C'est toi que je plains pour les limites de ton esprit et pour l'acte ignoble que tu as commis: tu aimes manipuler: mettre deux membres en conflit et être spectateur, à la limite humaniste en intervenant de façon cavalière avec tes p'tits clichés scolaires.
  13. Pour être plus simple: A tohonu: Les interprétations à la tohonu!!! "Donc en resume fumer le narguile serait feminin et tu sous-entends que comme Wissem.ba aimerait cela, il serait plutot effemine et donc, pour conclure ta phrase"...il les connait tres bien ..." pour signifier intimement. C'est dommage. Meme si -- et ce n'est qu'un exemple -- il serait attire par les hommes, cela ne diminue en rien sa vision du monde, cela ne prejuge pas de la pertinence ou non de ses interventions." Maintenant, tu confonds symbolique/réalité. Il y a une différence, tout un gouffre susceptible d'aboutir à la schizophrénie. A wissem ba: Je les connais bien, les Tunisiens surtout! oui tu glisses sur l'implicite, sur un champ miné. Deux possibilités, ou tu ne sais pas t'exprimer ou tu veux dire ce que tu sous-entends. C'est lui qui les connait très bien. Un autre problème: lacunes en lecture! Cordialement, ne joue plus aux manipulateurs, c'est indigne. Me mettre en conflit avec l'un des membres du forum. Réussiras-tu?
  14. C'est toujours la faute des autres, quand il y a échec. Quelle philosophie. Immigration! On t'a traitée de tous les noms. L'insuffisance de points permet de débiter de telles absurdités!
  15. Les interprétations à la tohonu!!! Je les connais bien, les Tunisiens surtout! oui tu glisses sur l'implicite, sur un champ miné. Deux possibilités, ou tu ne sais pas t'exprimer ou tu veux dire ce que tu sous-entends.
  16. Merci pour vos conseils. Si c'était mon cas, je n'aurais aucune honte à exposer mon problème, surtout ne l'oublions pas: nous sommes dans l'anonymat. Donc, nous avons plus de liberté à nous exprimer.
  17. Tu sais quoi? Je ne sais pas quelle est ta consommation de narguilé, mais, conseil d'amie, tu devrais arrêter. Ça devient vraiment dangereux pour toi ! Non, je ne consomme pas le narguilé. D'une part vous ne pouvez pas vous déplacer, vous êtes enchaînés, immobiles, figés comme une statue, contrairement à la cigarette. D'autre part, l'acte même de fumer de cette façon a une représentation symbolique et érotique qui ne convient pas à un homme. Peut-être que wissem.ba aime ça! Et n'aime pas les maghrébins (ils les connait très bien), surtout les Tunisiens!
  18. Futurquébécois, merci pour vos explications. C'était tout ce que je voulais savoir (un échange entre personnes intelligentes). Et ce n'est pas étonnant de votre part. Tohonu: vos analyses sont également pertinentes, et répondent au sujet. Mais, vous vous trompez, ce n'est pas un cas personnel. Mon projet est toujours en route et il tient d'un commun accord. D'ailleurs c'était ma femme qui avait l'idée d'immigrer et j'ai pris mon temps pour réfléchir, puis j'ai vu qu'elle avait raison. Autoritaire? Non, nous assumons nos responsabilités à parts égales. Son niveau t'instruction me permet d'avancer et de consolider nos décisions. Wissem.ba: et toi t'es d'où? De quelle origine? (avec ce pseudo wissem!). Vous reprochez les généralisations et comment on appelle cette idiotie? "Moi aussi je le comprends car je connais bien les Maghrébins et les Tunisiens en particulier mais ce n'est pas une raison de stigmatiser toutes les Maghrébines. Il ne faut pas prendre son cas pour une généralité." Tu dois fuir ton pays d'origine, ou peut-être que c'est un faux profil. Tu as un problème sérieux avec les Maghrébins.Sois adulte et on pourra discuter.
  19. On n'a que faire de la honte et de la pitié. Je vous mène vers des pistes idéologiques, je sais d'avance que vous en êtes obsédés. Vers le rêve, n'est-il pas "la voie/voix royale de l'inconscient". Alors donnons libre cours à notre inconscient!
  20. Il y a du gris, mais en rarement sincère. Je n'ai jamais dit que le partenaire fautif était toujours la femme, il y a des hommes irresponsables, passifs, sans personnalité,ni scrupules, mais la femme trouve toujours des excuses quand elle échoue. On veut créer des créatures androgynes. La femme parle au nom de toutes les femmes et elle est applaudie, si l'homme fait de même, il sera traité de misogyne. Extrémisme! Mais ce n'est pas le sujet. J'ai voulu développer une constatation et je savais d'avance qui allait réagir. J'ai voulu sortir le blaireau de son terrier! Et il est sorti puis s'est éclipsé.
  21. Tu recommences avec la dualité homme/femme, c'est trop réducteur et trop simple. Je n'aimerais tomber dans ces sentiers battus: féminisme, machisme employés à tout bout de champ. J'ai voulu te montrer que ce n'est pas bien de parler de personne qu'on connait pas. Tu as évoqué mon couple, connais-tu ma femme? As-tu une idée sur ma relation avec elle? J'ai fait la même bêtise volontairement pour te rappeler la tienne. Quand tu dis "délivrance", je sens (suis sensible, trop même!) le supplice que tu as vécu avec ton ex. Délivrance, à la fois soulagement et souffrance, errance de l'âme presque cette mort qu'attend le souffrant. Je ne te la souhaite pas. De belles et longues années t'attendent.
  22. Tu étais autoritaire avec lui? Hautaine? Peu-être qu'il était maghrébin? Et tu as eu avec lui un rapport vertical, discriminatoire? L'as-tu parrainé? Si c'est le cas, il devait être à ta merci et s'il ouvrait la bouche, il devait dégager irrémédiablement! A force de devenir féministe, on devient fanatique et extrémiste. Je le sens de tes réactions, tu n'as pas vraiment échappé au passé, il te traque. Alors la seule issue, déverser ta méchanceté sur des anonymes. En fait en tant qu'anonyme, je n'aurais aucune honte à exposer mon problème (si problème il y a) de couple. Alors de grâce, ne réduisez pas mes pensées à des cas particuliers.
  23. "Le rêveur, des histoires de couple dont un des membres ne veut plus partir au bout d'un certain temps, ou de couples qui pètent après l'arrivée ici, il y en a des tonnes et des tonnes, sur ce forum et dans la vraie vie. Ce n'est pas propre aux Maghrébins, ni aux femmes, ni aux hommes. Je vous le répète : le problème, c'est qu'il faut que l'immigration soit réellement un projet de couple, un projet des deux membres du couple à part égale. Si au fond c'était le projet d'un des deux membres et du couple et que l'autre "suivait", ça ne marche généralement pas. Et je répète un autre truc aussi : en quatre ans, il y a bien des choses qui peuvent changer dans les projets de vie de quelqu'un." Et ben, voilà, ce n'était pas si sorcier que ça!!! Pourquoi tant d'indélicatesse, de conclusions hasardeuses (sexisme, machisme), (impoli: le fait d'écrire en gras), renvoyer le problème à mon couple, ...Dieu merci, je suis pour le moment à l'abri de cette tempête.
  24. Automne (je devine déjà ce qui va suivre!) si tu racontais ta déception et ton échec, nous pourrons, nous novice apprendre et tirer des moralités, éviter ce qui n'a pas marcher dans ton cas et nous serons par conséquent à l'abri de toute mauvaise surprise.
  25. "je pense que le mieux c'est de t'occuper des problèmes de ton propre couple avant de te poser la question sur les problèmes de couple des autres..." Oui je sais au cas où j'aurais des problèmes dans mon couple, je pourrais compter sur toi. Tu l'as vécu. Amertume, détresse, désarroi, déception. Tu es un exemple vivant!!!
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines

Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2022 immigrer.com

Advertisement