Jump to content

Ébène

Membres
  • Content Count

    65
  • Joined

  • Last visited

1 Follower

About Ébène

  • Rank
    Avancé

Profile Information

  • Gender
    Femme
  • Statut
    Canadien(ne)
  • Pays d'origine
    born in Canada, from African descent
  • Pays de résidence
    Canada

Contact Methods

  • Website URL
    http://
  • ICQ
    0
  1. Non, ce n'est pas une bonne idée de venir avec ton baluchon uniquement. lol Je te taquine ! Mais sans blague, rempli au mois les 2 valises auquelles tu as droit, t'y mettras les choses essentielles. Bon Ramadan ! A+
  2. Ah ben... c'est pas une blague, finalement. Si c'est le cas, je m'en excuse jardinier. Si vous voulez enseigner le français, le parcours sera long et difficile, mais pas impossible. Il faudra obtenir un diplôme universitaire. Sinon, avez-vous pensé enseigner votre métier (le jardinage). Ce serait une autre possibilité. Bon courage, A+.
  3. Je crois que c'est une blague. LOL Il voulait se moquer de certains sujets qu'on a vus sur le forum. Aller... faut pas tout prendre au sérieux ! hihi !
  4. Effectivement une erreur. Le site www.xe.com indique le bon taux: 1.32$ = 1 E.
  5. Salut ! Ce que je comprends est que tu as un permis temporaire qui ne pourra être renouvelé (dans 5 ans) que si tu as complété les cours/ préalables requis. Autrement dit, tu as 5 ans pour régler tout ça. Tu dois faire le stage aussi. Le mieux serait de contacter le Ministère de l'Éducation afin que tout soit clair. Un cours dure normalement 1 session universitaire.
  6. Dieureudieuf (merci) ! Contente de retrouver des compatriotes !
  7. Hombre Oui, il faut souvent faire de la suppléance pour pouvoir décrocher un emploi stable. Voyez-le du bon coté: cela permet de vous faire connaître. Plus vous êtes connu et plus vous êtes appellé. Mais bon... si ça ne vous dérange pas d'aller vous installer dans une autre province, certains coins du pays sont vraiment à la recherche d'enseignants francophones (ex: en Alberta). Je vous souhaite beaucoup de succès. A+
  8. Ébène

    Le Canada

    Woow ! Près de 40 % ne parlent pas le français ! Je pensais pas ! Ca fait beaucoup, effectivement. Mais bon 40 % ce n'est pas la majorité hein ! J'avais donc raison. : ) Mais avec ces statistiques je suis d'accord que le % d'immigrants francophones devrait augmenter. Parmis les immigrants qui parlent juste l'anglais, il doit pas en avoir beaucoup qui restent.
  9. Transfert bancaire pour envoyer au Maroc, ce n'est vraiment pas la solution. Trop compliqué. Western Union accepte les grosses sommes (il y a une limite), mais ils vont faire des vérifications (ton salaire etc). Ca ne prendra pas 5 minutes comme pour les petites sommes.
  10. Ébène

    Le Canada

    C'est jusement ce qui est fait. La plupart des immigrants néo-québecois, parlent le fraçais et l'on appris depuis leur tendre enfance. Critère de races ou de couleurs ? lol! C'est loin d'être le cas.
  11. Oops c'est pas ici que je voulais répondre à cette citation. lol Kobico. 30 % ? Je doute fort que ce soit le cas. Sources ?
  12. C'est jusement ce qui est fait. La plupart des immigrants néo-québecois, parlent le fraçais et l'on appris depuis leur tendre enfance.
  13. Les minorités visibles représenteront près du tiers de la population canadienne dans 20 ans A Montréal, 31% de la population sera de minorité visible La Presse canadienne 9 mars 2010 15h00 Actualités en société Le visage de Montréal est en pleine transformation Le visage du Canada aura beaucoup changé d’ici une vingtaine d’années, particulièrement dans les grandes villes. Selon des projections présentées par Statistique Canada aujourd’hui, près du tiers de la population canadienne appartiendra à une minorité visible en 2031. La proportion, qui pourrait atteindre jusqu’à 32%, est le double de celle observée dans le recensement de 2006. Ce changement sera particulièrement apparent à Toronto, où près des deux tiers (63%) des citoyens appartiendront à une minorité visible. Vancouver sera la seule autre ville canadienne où les minorités visibles seront devenues, en fait, la majorité, avec 59% de la population. A Montréal, cette proportion sera environ du tiers (31%), ce qui représente tout de même une augmentation du simple au double par rapport aux 16% de 2006. A l’inverse, la ville de Saguenay sera celle qui, dans tout le Canada, devrait avoir la plus faible proportion de personnes issues des minorités visibles en 2031, soit à peine 2%. Les villes de Québec et de Trois-Rivières seront également parmi les régions métropolitaines les moins peuplées de minorités visibles, les projections faisant état, respectivement, de 5% et de 4%. A l’échelle nationale, les projections de Statistique Canada indiquent que la population des minorités visibles passera, entre 2006 et 2031, de 5,3 millions à un nombre se situant entre 11,4 millions et 14,4 millions, soit plus du double. Pendant ce temps, la croissance du reste de la population devrait se situer à un peu moins de 12%. www.ledevoir.com
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines