Jump to content

Will62

Membres
  • Content Count

    5
  • Joined

  • Last visited

About Will62

  • Rank
    En herbe

Profile Information

  • Gender
    Homme
  • Statut
    installé depuis + 10 ans
  • Profession
    Régisseur son
  • Pays d'origine
    france
  • Pays de résidence
    Canada

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Eh bien... je vous retourne votre compliment. Joli stéréotype! Je préfère ne pas savoir dans quelle catégorie vous me classeriez... c’est ça le problème vous voyez. Et vous savez, je ne vous en veux pas. Le plus cocasse, c’est que ce type de propos peuvent tout à fait venir d’un Français. Nous sommes les premiers au « french bashing »!
  2. Après une nième conversation au sujet des relations entre Québécois et Français, je me suis dit qu'il était temps de passer à autre chose, en bref, de ne plus parler de ça avec qui que ce soit, d'éviter le sujet quand il se présente. Je crois avoir fait le tour... Je suis français, installé à Montréal depuis 10 ans, enseignant. L'expérience que je vais tenter de vous résumer ici est la mienne, ni plus ni moins. D'abord, lorsque je parle des Québécois, je parle des Québécois francophones. Il y a bien des Anglophones qui sont nés ici, mais généralement, ils ne se définiss
  3. Après une nième conversation au sujet des relations entre Québécois et Français, je me suis dit qu'il était temps de passer à autre chose, en bref, de ne plus parler de ça avec qui que ce soit, d'éviter le sujet quand il se présente. Je crois avoir fait le tour... Je suis français, installé à Montréal depuis 10 ans, enseignant. L'expérience que je vais tenter de vous résumer ici est la mienne, ni plus ni moins. D'abord, lorsque je parle des Québécois, je parle des Québécois francophones. Il y a bien des Anglophones qui sont nés ici, mais généralement, ils ne se définiss
  4. Personnellement, je rejoins en partie tes impressions Dindy. Ça fait 6 ans que je suis ici. Il y a des "choses" dont je crois ne pas être capable de m'habituer. Le plus difficile pour moi, ce sont les relations humaines. Pour le français que je suis, la langue est la source de malaise principale. J'ai eu le temps de me faire à l'accent et aux expressions. Mais je suis toujours mal à l'aise lorsque je m'exprime avec un Québécois francophone. Je me retrouve souvent dans la situation où c'est moi qui suis jugé, pour mon français. Parfois même, je ressens une certaine agressivité de la part de
  5. Bonjour Emma, Je trouve que malgré une expérience de 9 mois, ces propos, positifs et négatifs, sont encore plein de préjugés et si je puis me mettre, de naïveté. Quand je suis arrivé ici il y a 3 ans, c'était super, une découverte, la grande séduction quoi. Assez rapidement, j'ai comparé aussi, j'ai beaucoup critiqué, jusqu'à la nausée... Je m'en suis sorti quand j'ai alors cherché à comprendre, non seulement les autres, mais aussi moi-même. C'est à ce moment que l'expérience de l'immigration prend toute sa valeur, est vraiment utile pour soi. Mais cela demande du temps, c'est normal,
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines