Aller au contenu

nuitbleue68

Habitués
  • Compteur de contenus

    439
  • Inscription

  • Dernière visite

Tout ce qui a été posté par nuitbleue68

  1. Oui je sais ce qui nous attend et merci de m'avoir faite rire, elle est bonne celle-là!
  2. Merci à toi acvul, ça fait du bien d'être comprise. Je suis issue de deux cultures alors je pense savoir ce que tu veux dire. Ben maintenant ca fera 3! La vie est plus légère quand la direction est claire. Bon retour aussi.
  3. Exact, on ne peut quitter pendant le traitement de la demande jusqu'au serment. Je crois que beaucoup faisaient ça c'est pour cela qu'ils imposent de participer à la vie économique et citoyenne canadienne. Ensuite ils ne peuvent t'empêcher de rentrer chez toi ça irait contre le principe de libre circulation.
  4. A partir du moment où l'individu respecte les lois et critères étabils, son intention de déposer le dossier le regarde, qu'il compte rester au Canada ou pas. En tous cas notre dossier part aujourd'hui et advienne que pourra. Merci.
  5. Bonsoir, oui effectivement l'intention se porte de la période qui s'écoule entre le dépôt du dossier et prêter serment, uns fois obtenue, nous avons droit à la libre circulation. Cela est ambigu au départ car dans le formualire il est écrit "une fois que j'obtiendrais la citoyenneté je m'engage à demdeurer au Canada". Donc en gros il faut rester et continuer à vivre sa vie jusqu'à obtention de la citoyenneté sinon on est convoqué par un agent auprès duquel il faudra justifier notre non présence au Canada.
  6. Bonjour Cherrybee, Merci beaucoup! Le dossier de citoyenneté est complété et nous allons l'expédier sous peu. Effectivement, mes enfants sont très attachés à la vie ici et au cas où l'un d'entre eux souhaite y revenir plus tard, je ne veux pas leur fermer la porte.
  7. Oui le Club des 5 y retourne. Ivy Bijou : merciiii
  8. Bonjour, Alors voilà, hier soir (ou plutôt ce matin aux premières heures) je relisais mon premier bilan 1 mois après notre arrivée et j'ai réalisé le parcours réalisé en 7 ans, j'ai l'impression que c'était hier! Je ne me suis pas rendue compte que cela faisait 7 ans jour pour que nous étions arrivés... Bilan magnifique, l'Aventure de ma vie, le rêve américain à l'état pur, intégration réussie à 100 %, fière de moi à 1 000 %. Des hauts très hauts et des bas...très bas! mais je ne m'attendais pas à autre chose donc j'étais préparée. Nous arrivions avec nos 2 enfants (5 et 3 ans) le 19 Octobre 2008, logement temporaire pour 15 jours, 1er logement loué pour 8 mois (une cata), second logement en location (une cata), 3ème logement en location (une cata), on a acheté notre 1ère maison en 2011, grande, magnifique (hormis les surprises 4 infiltrations d'eau en 1 an, racines d'arbres etc... mais rien d'insurmontable). J'ai acheté seule, sans agent, j'ai appri toutes les règles à connaître. Notre 3ème enfant est né à l'hôpital Ste Justine, en 2011 aussi, très belle année. J'ai repris les études dès mon arrivée, je suis passée d'un centre d'appel chez Desjardins à un acbinet d'experts indépendants, j'ai trimé comme une malade, mais j'ai réalisé mon projet professionnel. Je travaille dans le confort de ma maison, j'adore ce que je fais. Bon ben pourquoi elle rentre celle-là alors? Je ne me lancerais pas dans les différences France-Québec, j'ai plutôt fait une liste de ce qui me manquera et de ce qui ne me manquera pas, mais je la garde pour moi! J'adore ma vie ici mais je ne me suis jamais sentie aussi seule, surtout depuis que je travaille de la maison. Oui j'ai des amis, québécois et immigrants, je les vois, je les adore. Vous allez dire, ben trouve un travail en bureau, j'ai déjà donné dans le voyagement et ce n'est pas fait pour moi, j'en suis tombée malade, désolée c'est pas fait pour tout le monde et respect à tous ceux qui le font tous les jours depuis plusieurs années. Les années passent, ma plus grande est entrée au secondaire, je suis triste pour mes enfants de ne pas connaître et grandir avec toute la famille et amis de très longue date (avec lesquels je suis encore très proche) qu'il y a de l'autre côté. Je comptais sur les enfants de mes cousins au Québec mais ça n'a pas fonctionné malheureusement. Je vais divorcer (nous immigrions pour nos 7 ans, nous divorcons 7 ans + tard), nous avons pris des chemins différents, mon mari s'est très bien adapté, il est très heureux ici a un bon emploi, le retour ne l'enchante pas vraiment. Nous avons vu du pays (tous les coins du Quebec, USA...), des souvenirs en pagaille! La décision n'a pas été facile, vraiment pas mais elle a commencé à germer dans ma tête il y a quelques années, surtout les hivers...c'était ma plus grande crainte en arrivant mais ça ne m'a jamais freinée pour réaliser mon rêve. Mais plus les années passent, moins j'y arrive, je déprime sévère. Ca a commencé aussi avec le déclin de mon couple mais je ne le reliais pas au début. Alors voilà vraiment en gros, je mentirais si je disais que je n'ai pas peur de le regretter, tout le monde me dit de penser à mes enfants mais eux leur vie est à venir, la moitié de la mienne est faite et je ne veux pas le regretter plus trad quand il sera trop tard pour moi de retourner en France. J'étais chez une ciente et elle m'a demandé "mais tu te vois mourrir et enterrée ici" et ma éponse a été instinctive, tellement qu'elle m'a déroutée, j'ai dit "Non!" et là j'ai compri. Je ne me sens pas du tout sécure mais je sais que je dois le faire, une petite voie me dit qu'il faut que je rentre. Si c'était à refaire oui je changerais certaines choses, je ne serais pas restée aussi longtemps en centre d'appel (4 ans), je serais partie à Québec comme il était prévu au départ, je ne me serais jamais présentée aux urgences de l'hopital St Luc, ça a été MON plus gros choc culturel (dormir dans une civière dans le couloir, erreur de diagnostic). Sinon j'y ai rencontré des gens magnifiques, des amis pour la vie c'est sûr! Je n'ai jamais eu de problème relationnels ni de travail, faut dire que j'ai un caractère très souple. J'ai toujours été reconnue pour mon professionnalisme. Le plus positif : j'ai vécu une seconde naissance, je me connais par ceour, j'ai acquis une confiance en moi inébranlable Le plus négatif : les décès à vivre seule à distance Ce qui va le plus me manquer: les conditions de travail Ce qui ne va pas me manquer: la conduite automobile Merci de m'avoir lue et bien sûr si certains pouvaient m'écrire quant à leur retour je ne suis que preneuse. Merci Québec!
  9. Fanfanlafourmi merci beaucoup pour ton témoignage!!! Te sens pas obligée de répondre aux faiseurs de procès qui sont hors (de MON) sujet en +. Ca regarde ki kon supporte l'hiver ou non et où l'on inscrit nos gamis à l'école, non mais franchement... Si je comprends bien, tu comptais y retourner temporairement mais vu que tes enfants s'y plaisent, vous ne rentrez plus c ca? Merci d'avance.
  10. Super merci beaucoup, en gros faut vraiment que je fasse gaffe à la région et ville que je choisis. Maskoutaine tes enfants ont-ils apprécié l'expérience? L,attitude ZiVa c'est l'équivalent du YoMan en plire lolll.
  11. Bonjour, Merci beaucoup pour ton témoignage! Tu as vraiment ciblé mon questionnement. Ca me fait aussi peur l'attitude ziva comme tu dis qui tend à devenir normal (tv, radio, ciné...). Je ne suis pas de Paris mais d'Alsace donc c'est sûr qu'on irait en province, je ne sais pas encore où. Tes enfants sont-il en accord avec le retour ici? Merci...
  12. Bonjour, Ca y est, j'y suis! Le ... entre 2 chaises. Je veux retourner en France (suis-je vraiment en train de l'écrire...). Je me questionne beaucoup quant à mes enfants : 12 et 9 ans (nés en France arrivés à 6 et 3 ans), la petite dernière est née au Canada. Les gens étant retournés chez eux ne doivent plus traîner sur le site mais peut-être en connaissez-vous justement? Mon questionnement: Le décalage entre l'école ici et là-bas est-il flagrant? Vont-ils devoir redoubler? Ont-il subi un choc culturel (inversé) avec le système, les enfants...? Le sujet ne porte pas débat sur la qualité de l'école d'ici et là-bas, c'est de la condition de l'enfant qui m'intéresse vraiment. Pouvez-vous m'aider svp, mes enfants sont mon seul frein au retour. Merci d'avance.
  13. J'ai réagi à ton post car ta volonté est de démontrer que pour toi tout va bien quand d'autres ne parle que de bilans négatifs. Si tu ne voulais pas te réaction, il fallait exposer ton bilan sans faire allusion à eux. Si tu as conscience que tout peut changer, tant mieux, tu seras mieux parré. Et nul part je n'ai dit que tu insinuais que les autres chialaient. Désolée que tu le prennes ainsi, je n'interviendars plus promis. Et à ceux qui immigrent ou sont en processus. Oui il y en a PLEIN qui sont décus et le fait de rester n'est pas un preuve de réussite, et quand bien même ils réussissent, ca n'empêche en rien le fait qu'ils critiquent plein de choses qui ne leur plaisent pas. Voilà c dit.
  14. Un an c pas suffisant pour dire que vous avez réussi votre immigration. C un peu facile de vouloir contrer le témoignage de ceux qui parlent en négatif de leur immigration surtout quand ceux qui désirent partir font rarement partie du lot qui est resté là juste un ou deux ans mais bien 5-6-8 voir +10 ans sur le sol québecois. Si vous avez mis 6 mois à préparer votre arrivée, moi j'y ai mis 2 ans! On s'est (et on se ) débrouille bien encore auj mais au bout de quelques années je ne vois plus du tout les choses de la même facon. C sur que les 2-3 premières années ya beaucoup de choses à découvrir, on court à droite à gauche mais une fois la routine installée (comme partout) l'euphorie en prend un grade...en moins. Avant de partir, je lisais aussi les témoignages de ceux pour qui ca marchait pas ou plus tout en gardant en tête que je devais faire ma propre expérience. Mais jamais je me disais "oh ils chialent" "oh ils sont mal préparés". Non, ils ont essayé et pas trouvé leur compte, c tout. Enfin bref, réécrivez-nous dans 4-5 ans. En espérant que tout sera aussi merveilleux pour vous ka ce jour. Sincère réussite à vous.
  15. Bonjour, Merci beaucoup à vous deux. J'ai pris contact avec une copine qui vit là-bas depuis 10 ans et elle a aussi des enfants. Mais c'est sûr que vos expériences m'intéressent. Plus on a de renseignements moins on a de surprise. J'en suis vraiment à la prise d'infos car si nous devons partir du Qc, ce sera dans 3 ans. Le contexte est que je n'en peux plus de ne pas avoir de vacances (3 semaines qu'on ne peut pas poser quand on veut (les enfants restent seuls à la maison à Noel-nouvel an, quelques jours en été et pendant la semaine de relâche) voyager en famille coûte un bras et demi, je ne me fais pas à l'idée que mes enfants vont grandir seuls....). Mes questions sont: - Fait-il bon vivre en Angleterre, je veux dire point de vie sécurité/délinquance?. Je sais que la Tv n'est pas réprésentative mais ce qu'on y voit ne rassure pas. - Je suis dans les assurances, y-a-t'il des débouchés? - Est-il possible d'acheter une maison (pas à londres mais autour). - Quelle ville (ou banlieue de Londres) conseilleriez-vous à une famille (ville et campagne proches). - Faut-il avoir un bon pécule en arrivant ou quelques économies suffisent? - Les temps de transport sont-il exhorbitants pour se rendre au travail? Michoko2, sans être indiscrète, pourquoi être parti d'Angleterre? Merci d'avance. C pas évident de trouver des témoignages de familles sur le net.
  16. Honnêtement, c'est cher payé juste pour un DEC. Ca te revient moins cher de faire ta RP, de payer les frais de scolarité et de travailler à côté sans demander de bourse.
  17. Il y a beaucoup de témoignages de gens repartant vers la France mais y aurait-il l'expérience d'une personne/famille étant reparti vers l'Angleterre.
  18. Je vous remercie pour les explications, j'ai pris connaissance des formalités de base. J'ai juste un doute par rapport à ma petite dernière née ici. Il y a beaucoup de témoignages de personnes repartant vers la France mais j,aurais bien voulu avoir l'expérience de quelqu'un qui est reparti mais vers le Royaume Uni.
  19. Ce doit être DEC en Administration et/ou Techniques de comptabilité et gestion. J'ai un BTS Assurances et ils m'ont attribué les 2 titres DEC Administration et Conseiller en services et produits financiers.
  20. Bonjour, Je n'ai pas lu les messages précédents mais réponds en fonction de mon expérience. J'ai eu un prêt étudiant en arrivant. Le cegep c'est public donc les frais de scolarité sont bas. Moi j'y ai eu droit car j,avais 2 enfants et peu de revenus en France l'année précédent notre arrivée. Il faut au minimum avoir la RP. Si tu es célibataire sans enfants et que tu as travaillé une année normale dans ton pays, tu n'y auras pas droit. Sinon c.est possible qu'ils ne te prêtent que l'équivalent des frais de scolarité sous forme de prêt uniquement. Dans mon cas j'ai eu une part de bourse (non remboursable mais compte dans ta déccl d'impot) et une partie bourse, environ 2.000$. Tu commences à rembourser 6 mois max après avoir fini tes études. Le montant de remboursement de ton prêt est calculé en fonction du montant qui t'a été accordé, mais ce n.est pas exhorbitant surtout pour une formation Cegep, ca se corse quand c'est pour l'université. En espérant avoir répondu.....
  21. Famille de 5 personnes. Tous nés en France sauf la petite dernière, au Québec. Nous sommes en RP. Merci.
  22. Bonjour, Svp avez-vous immigré vers l,Angleterre ou connaissez-vous quelqu'un qui l'a fait? Merci beaucoup.
  23. Bonjour, Svp j'aimerais savoir si vous-même ou quelqu'un que vous connaissez a immigré du Québec vers l' Angleterre? Merci d'avance.
  24. ben nous on ira en velo nous sommes juste a cote du chemin ste foy pas loin de st sacrement. je pense que c est plus facil de se retrouver directement sur place vu que l on ne c est pas encore rencontrer, pour la plus part a moins d habite vraiment pas loin les un des autres... Vais en parler à mon mari, comme il travaille Dimanche soir, à lui de décider. Vous reviens avec ça....
×
×
  • Créer...

Information importante

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité Règles