Jump to content

Splouch

Habitués
  • Posts

    515
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

Splouch last won the day on July 7 2011

Splouch had the most liked content!

About Splouch

  • Birthday 06/30/1983

Profile Information

  • Gender
    Homme
  • Statut
    Québécois(e)
  • Pays d'origine
    Québec
  • Pays de résidence
    Canada

Splouch's Achievements

Newbie

Newbie (1/14)

222

Reputation

  1. Honnêtement, je n'ai jamais eu le courage de faire la routepour me rendre en Abitibiti, mais les images de forêts d'épinettes et du bouclier canadien me semblent pas mal redontantes. Les quelques personnes que je connais de là bas, me semblent un peu "frustres" et bon en tant que québécois du "Sud", juste pensée à leur hiver me donne des frissons (et pas du genre romantique). Puisqu'il semble que même quand il était dit que Montréal n'est pas une option, il faut dériver dessus quand même, ben je dirai que cette ville est bien pour une mégapole et qu'on s'y sent en relative sécurité, mais c'est remplis de banlieusard frustrés sexuellement (un endroit à éviter). Pour Québec, j'ai entendu dire qu'on y trouverait une bonne concentration de réactionnaires et une infestation de "radio poubelles", mais j'y ai toujours été traité cordialement quand j'y suis passé. Y a un beau centre-ville et de grands parcs nationaux dans les environs. Reste que l'immobilier et le coût de la vie y sont plus cher que dans une ville comme Sherbrooke et que t'as plus de chance de rester coincé dans des embouteillages (même si certains me répondrons que ce ne sont pas des "vrais" puisqu'on ne s'y fait pas insulté en Punjabi dans un échangeur qui s'effondre). J'avoue ne pas être objectif car je suis de la région, mais je te conseillerai quand même de te promener dans Sherbrooke et ses environs. La population y est reconnu pour être généralement plus jeune et progressiste que celle de Québec (ce n'est pas pour rien que la ville réussit à attirer deux fois plus de minorités par capita que celle-ci) et c'est pas mal la raison qui fait que je n'ai pas connu énormément de gens ayant eu une mauvaise image du coin après y avoir vécu. Les parcs, pistes cyclables et monts valent le détour également.
  2. Dans les faits, une bonne part de la population est incapable de supporter toute forme de religion institutionnelle et pique limite une colère lorsqu'une communauté fait construire un nouveau lieu de culte. Le multiculturalisme n'étant pas forcément un terme très apprécié non plus. Pour la liberté, pourquoi pas (dépendemment du sens que l'on donne à ce mot), mais je ne vois pas en quoi on serait beaucoup plus libre que d'autres pays occidentaux.
  3. Bon j'aurais dû me douter que de mentionner des blancs comme exemple voulait forcément dire que ceux ne l'étant pas ne pourront jamais être québécois. Pour répondre à ta question, oui ils peuvent également être québécois qu'importe leur origine ethnique, suffit de voir le nombre de petites chinoises adoptées qui n'ont à peu prêt jamais eu de problèmes. Pour les petits marocains, c'est également tout à fait possible, suffit qu'il parle et agisse en québécois et tout le monde va s'en foutre de son origine (mais si il provient d'une famille fort religieuse, n'a passé sa jeunesse à n'entendre parler que d'à quel point c'était mieux là bas et partage cette vision des choses, ce sera plus difficile) Ces petites chinoises sont elles considerées comme québécoises de souche ? Que veux-tu que je te répondre à ça ? Que c'est la preuve que même si elles peuvent avoir autant d'amis que n'importe qui et ne subissent pratiquement jamais de discriminations, nous sommes d'effroyables raciste qui n'accepterons jamais personne pour faire parti de notre société qui ne seraient pas des blancs d'origine française ? Si ça te plait, ok je peux dire ça. Mais ton "québécois de souche" ou "pure laine", c'est pas comme si on le sortait en tout temps non plus hein. Pour ce que ça veut dire de toute façon... Je voulais dire que dans le reste du Canada, il n'existe pas cette expression "de souche' et ces chinoises seraient considerées comme des canadiennes comme les autres . C'est l'une des différences entre le ROC et le Québec. A moins que tu sois d'accord avec moi que cette expression 'de souche' est raciste et stigmatise les minorités , mais tes compatriotes sur ce forum défendent l'usage de cette expression et prétendent qu'elle n'est pas raciste. Ne viens pas me faire rire avec ton image du Canada merveilleux, ils n'ont peut-être pas l'expression "de souche", mais ça ne les empêche pas de faire automatiquement une différence. Prends tu seulement la peine de lire des forums du Roc ? Et pour l'expression, hé bien c'était une manière (peut-être un peu maladroite) de donner un nom à une ethnie et c'est d'avantage utilisé avec une pointe d'humour et d'auto dérision que dans un sens agressif et raciste.
  4. Bon j'aurais dû me douter que de mentionner des blancs comme exemple voulait forcément dire que ceux ne l'étant pas ne pourront jamais être québécois. Pour répondre à ta question, oui ils peuvent également être québécois qu'importe leur origine ethnique, suffit de voir le nombre de petites chinoises adoptées qui n'ont à peu prêt jamais eu de problèmes. Pour les petits marocains, c'est également tout à fait possible, suffit qu'il parle et agisse en québécois et tout le monde va s'en foutre de son origine (mais si il provient d'une famille fort religieuse, n'a passé sa jeunesse à n'entendre parler que d'à quel point c'était mieux là bas et partage cette vision des choses, ce sera plus difficile) Ces petites chinoises sont elles considerées comme québécoises de souche ? Que veux-tu que je te répondre à ça ? Que c'est la preuve que même si elles peuvent avoir autant d'amis que n'importe qui et ne subissent pratiquement jamais de discriminations, nous sommes d'effroyables raciste qui n'accepterons jamais personne pour faire parti de notre société qui ne seraient pas des blancs d'origine française ? Si ça te plait, ok je peux dire ça. Mais ton "québécois de souche" ou "pure laine", c'est pas comme si on le sortait en tout temps non plus hein. Pour ce que ça veut dire de toute façon...
  5. Oui, il y a un équivalant à Toronto, mais il posait la question pour ce qui était du Québec
  6. Plus cher qu'en France en fonction de ce que tu achètes, d'où tu l'achètes et de la façon dont tu l'achètes. Pour Montréal ville souterraine, tu trouveras bien des centres commerciaux intérieurs dans à peu prêt n'importe quel endroit, mais une en dessous d'une ville sur des kilomètres, en dehors de Montréal (et peut-être d'un coin de Québec), c'est à oublier.
  7. Désolé pour le double post, j'ai eu un problème de connexion au moment de l'envoi et, ça a donné ça. Si ce n'est pas à moi que tu répondais, je reconnais avoir été un peu à côté de la plaque. Moi aussi cette appellation de "vrai" m'a fait un tiquer, mais je ne pense pas que l'auteur de la discution pensait à mal faire en écrivant cela, alors je suis passé par dessus.
  8. Comme tu as dit, ça commence à changer. Y a de plus en plus de pub ciblées pour les hommes (l'équivalent masculin serait un gros métro-sexuel baraqué sans poil). Bientôt l'égalité sera atteinte et tout le monde pourra enfin se sentir mal dans son corps. Une pub de muscu est un bon équivalent, tant que c'est sur le physique quoi. On insiste sur la prise de muscle plutôt que la perte de poids. À chacun ses complexes.
  9. C'est un un peu la même frange de la population qui vont foutre ça sur des pubs que ceux qui avaient dit que d'investisr dans les infrastructure routière était sexiste puisque ce sont majoritairement des hommes qui y travaille et qu'il fallait donc investir dans le système de santé à la place (comme de quoi vaut mieux guérir que prévenir). La majorité de la population trouve ce genre de comportement extrême, mais les extrêmes d'une société peuvent permettre de faire un estimation de la norme.
  10. Bon j'aurais dû me douter que de mentionner des blancs comme exemple voulait forcément dire que ceux ne l'étant pas ne pourront jamais être québécois. Pour répondre à ta question, oui ils peuvent également être québécois qu'importe leur origine ethnique, suffit de voir le nombre de petites chinoises adoptées qui n'ont à peu prêt jamais eu de problèmes. Pour les petits marocains, c'est également tout à fait possible, suffit qu'il parle et agisse en québécois et tout le monde va s'en foutre de son origine (mais si il provient d'une famille fort religieuse, n'a passé sa jeunesse à n'entendre parler que d'à quel point c'était mieux là bas et partage cette vision des choses, ce sera plus difficile)
  11. Bon j'aurais dû me douter que de mentionner des blancs comme exemple voulait forcément dire que ceux ne l'étant pas ne pourront jamais être québécois. Pour répondre à ta question, oui ils peuvent également être québécois qu'importe leur origine ethnique, suffit de voir le nombre de petites chinoises adoptées qui n'ont à peu prêt jamais eu de problèmes. Pour les petits marocains, c'est également tout à fait possible, suffit qu'il parle et agisse en québécois et tout le monde va s'en foutre de son origine (mais si il provient d'une famille fort religieuse, n'a passé sa jeunesse à n'entendre parler que d'à quel point c'était mieux là bas et partage cette vision des choses, ce sera plus difficile)
  12. On est au 1er étage (2ème pour le québécois) d un duplex!!!! Je te remercie pour toutes ces infos ca fait plaisir d avoir les impressions de qqun qui est déjà sur place!! Je ne voulais pas être négative dans mon commentaire je suis désolée si j ai mal interpréter tes ressentis! J ai eu un moment d égarement et de flip intense!!!! Lol à moins de 20mois du départ c est normal ou dois je commencer le lexomil??? Lol Je crois que c'est moi qui était visé en fait, donc ne t'en fais pas
  13. Je ne comprendrai jamais pourquoi tant de gens ici trouvent ça si difficile de nouer des amitiés avec les québécois, alors que l'inverse m'a semblé si facile à démontrer, mais on va dire qu'à chacun ses expériences de vie. À part ça, je comprend pourquoi la grande majorité des français finissent à Montréal: on dirait qu'il y a une pression sur ce forum pour dire que tout le reste du Québec est pratiquement sans intérêt (bon j'écris ça, mais on va me dire que je n'ai rien compris et que ce n'est pas du tout ça). Je ne sais pas pour vous, mais ma définition d'un Québécois, c'est quelqu'un que j'associe à ici. J'ai une amie qui se définie tout de suite en fonction de ses origines allemande (une autre fais la même chose version bosniaque en passant) et je m'en fou totalement, pour moi elle est juste québécoise puisqu'elle parle et pense comme une québécoise. J'ai aussi des amis anglos de base qui ont fait l'école en français et pour moi, ils sont tout aussi québécois qu'elle malgré leur léger accent. C'est vrai que pure laine ne veut rien dire, mais ça ne m'empêche pas de trouver ridicule cette manie de se définir principalement par une origine lointaine plutôt que par ce qu'on est.
  14. Y a pas à dire, t'as l'air de filé le parfait bonheur ici, jusqu'aux Stop qui te font du bien. Heureusement qu'il y a le Vermont à côté, sinon on ne survivrait pas dans ce trou !
  15. Sherbrooke a la plus grande proportion d'étudiants dans les grandes ville du Québec, donc on y trouve un ambiance plus dynamique qu'à Trois-Rivière ou d'autres villes de taille comparable (155 k de population, aglo de 200 k) Le coût de la vie y est relativement bas. Après, c'est sur que c'est toi qui décide.
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines

Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2022 immigrer.com

Advertisement