Jump to content

benvalv

Membres
  • Content Count

    12
  • Joined

  • Last visited

1 Follower

About benvalv

  • Rank
    Pas pire

Profile Information

  • Gender
    Homme
  • Statut
    installé depuis + 5 ans
  • Date d'arrivée
    27-07-2004
  • Profession
    Specialiste Application Systeme
  • Pays d'origine
    France
  • Pays de résidence
    Canada

Recent Profile Visitors

904 profile views
  1. Bonjour à tous, Je travaille au sein d'une équipe informatique pour une entreprise dans le domaine financier en plein coeur du centre ville, nous cherchons 2 professionnels des TI pour nous épauler, voici le profil qui est recherché: Technicien TI et Administrateur système/reseau Poste à pourvoir des maintenant Emploi 40h/semaine permanent Tres bonne presentation demandée (travail avec des Directeurs, chemise/veston/cravate obligatoire) Personne proactive, dynamique Très bonne communication à l'écrit et à l'oral en Français Doit savoir bien se débrouiller en Anglais (environement mixte) Très bonne ambiance de travail, bien placé (metro à coté), salaire et avantages sociaux intéressant. Écrivez moi en PM Merci de votre aide Benoit
  2. Bonjour à tous, Nous sommes à la recherche d'un administrateur réseau expérimenté pour un contrat de 6 mois (remplacement maternité) commençant très bientôt. Apres de multiples offres dans beaucoup d'agence et en ligne nous ne trouvons pas l'oiseau rare, peut être nous aurions plus de chance sur immigrer.com! En premier lieu le candidat doit être disponible immédiatement ou très vite (2 semaines max) francophone à l'orale comme à l'écrit, et savoir se débrouiller en anglais à l'oral et à l'écrit. Les spécifications de l'emploi sont : Spécialisations techniques: Très bonne connaissance de Windows 2003/2008 server, Windows XP et Windows 2000 Connaissance de Microsoft Exchange 2007 Connaissance des solutions de backup Connaissance de IIS Fonctions principales : •Installer et gérer les serveurs ainsi que le réseau (Windows 2003, Windows 2008, Exchange Server 2007, SQL Server 2000, SQL Server 2005). •Assurer le contrôle et la sécurité du réseau. •Administrer les copies de sauvegarde (Veritas et Acronis) et les antivirus . •Gérer le système téléphonique (Cisco). •Faire des recommandations et l’assemblage de l’équipement informatique, incluant les serveurs. •Effectuer les achats d'équipements informatiques. •Offrir un support informatique aux USA Salaire à discuter selon compétences. Si vous êtes expérimenté, et que vous chercher une expérience québécoise pour rafraichir votre CV, n'hésitez pas à me contacter. Merci à tous.
  3. Dire que ma femme en ce moment a une envie incontrolée de Prince, presque à en pleurer. Tu nous sauves la vie, enfin la sienne... Merci
  4. Non justement c'est ce que je demandes depuis le début, merci pour l'intervention.
  5. Ah mais t'es sympa, toi. Sois assuré que si je ne reviens pas, c'est parce que j'aurai été barrée par un modérateur, pas avant. Je ne vais certainement plus me cacher parce qu'on m'a fait peur en m'envoyant un MP menaçant ou parce qu'on m'a demandé de ne plus intervenir, sacrament de câlisse. JAYJAY je n'avais absolument, mais absolument rien contre toi depuis le début, je pense qu'un débat d'opinion peut être utile quand on arrive à peser le pour et le contre. Je conçois même et respecte tes pensées, mais la c'est la goutte d'eau qui fais déborder le vase, puisses que tu m'y forces je vais t'éconduire poliment : Numéro 1 : Je pense qu'il répondait à ce message :maxpayne:
  6. Il est bon également de résumer les épisodes précédent : Ma femme est moi souhaitons avoir un suivi de grossesse qui "si possible" va dans notre philosophie de vie (nous souhaiterions en fait pouvoir accoucher dans une maison de naissance et pourquoi pas trouver un gynéco-obstétrico-pédiatro-sage-femme... avec lequel on s'entende et là j'en demande beaucoup je sais!). Nous avons également beaucoup d'apprioris certains fondés, d'autres pas sur les hopitaux, le service de santé du Québec et celui de Montreal en particulier. Les Maisons de Naissance sont déjà toutes pleines et il est dur de trouver une place de disponible pour un suivi où que l'on demande sur Montreal. D'autre part nous avons eut une expérience peu attrayante avec le seul gynéco que nous avons vu. D'après plusieurs réponses de forumistes, il s'avère que les hopitaux ne sont pas si horribles, dans certains vous avez accès à des soins personnalisés, un accueil professionnel, et un confort douillet et chaleureux (chose que nous ne savions pas). Vous pouvez déposer également, mais je ne sais pas si c'est propre à chaque administration, une liste avec certains désirs concernant la mise au monde de votre enfant (lumiere, personnel, position,...). Malheureusement la plupart de ces hopitaux sont soit complets (ou réservés aux grossesses a risque), soit en dehors ou à une certaine distance du centre de l'île de Montréal. Voila pour les endroits. En ce qui concerne le suuivi de grossesse à proprement parlé, il est à ce jour difficile, ce n'est que peu dire, de trouver un obstétricien qui vous suivra de A à Z. Bien que ce ne soit pas obligatoire, un médecin ou une sage-femme pourrait voir les éventuels risques encourus et diriger le cas échéant la petite famille vers un endroit plus propice au suivi. Il est vrai que si jamais des affinités pouvaient se lier, cela serait encore plus agéable (on entend certaines histoires merveilleuses). Un réseau peu aider et nous le savons tous très bien. Sans famille et sans amis de 30 ans, il est difficile de se confier même dans un pays à majorité francophone. Voila pourquoi nous vous demandons de l'aide, mais je penses que ça en éclairerai plus d'un/e. Alors si vous pouviez nous faire part de vos expériences concluantes ou non des lieux ou l'on peut accoucher, et des contacts que vous puissiez avoir dans le monde médical, nous vous serions reconnaissant. Les liens sont aussi les bienvenus (merci cedaso) tout ce qui peut aider est bon à prendre. Au modérateur : Queenie nous demande de la contacter par MP pour nous donner les coordonnées de sa sage-femme, pouvez vous nous nous mettre en relation ce serait apprécié, merci d'avance.
  7. j'en ai marre en ta... Lisez vous les post en entier? Pas certain. Il me semble avoir dis être désolé et m'excuser pour ce que j'avais dit sur les bébés à la sauce québécoise. Certes c'était maladroit, et écrit sous le coup de la colère. Bien sur je ne penses rien de tel, le petit côté chauvinisme à la française a pris le dessus à ce moment là. L'auto critique ça fait du bien aussi, et je reconnais alègrement mes erreurs. Pourquoi alors continuer à m'enfoncer alors je ne vous ai rien fait personnellement? L'excuse existe bien pour se faire pardonner dixit la bible (pardonnes leur ils ne savent pas ce qu'ils font)... Pour résumer nous avons nos convictions auquels nous sommes prêts à renoncer pour le bien du bébé, et ce sans aucun problème. Maintenant, il est vrai que parler de ce qui ne va pas, ne fait pas avancer le schmilblik. Je le répètes nous ne voulons pas de débat, seulement un écoute, une aide au cas où vous auriez des réponses, et merci encore pour celles là. Le discours que nous tenons est dans le cas de figure d'une grossesse normal (on touche du bois), nous aimerions juste que ça puisses se passer à notre idéal et c'est tout. Nous construisons notre pensée avec nos expériences et celles de notre entourage, Scrogn et JayJay si on les cataloguer aurait eut des mauvaises expériences alors que l'inverse serait vrai pour Lachtite et Dariane. Le but de ce fil de discussions est d'avancer dans nos démarches, non pas de se manger les uns les autres en essayant de se convertir. Je vous comprends, alors comprenez moi également, merci d'avance. A ça : "T'as pas pensé aller accoucher en France?" je réponds : si c'est une réel question, c'est non on se plait trop ici. si c'est juste pour critiquer, je trouve ça nul et déplacé, je penses que tu n'as pas ta place dans la discussion, merci de ne pas revenir svp Pour contenter au mieux les duellistes, je compte ouvrir le débat sur un nouveau fil de discussion Baptisé à l'occasion Pour ou Contre les accouchements naturels (donnez moi d'autres mots si cela choque), ainsi ceux qui le veulent pourront s'exprimer à loisir sans langue de bois. Donnez moi vos opinions.
  8. Pour l'accouchement à la maison, on y a bien pensé, d'ailleurs c'est parce que ma belle-mère avait fais comme cela en France pour ses derniers enfants (on avez trouvé ça à l'époque super, le climat était serein le confort de la maison aidant) qu'on voulait faire de même ici. Malheureusement nous nous sommes renseignés et apparemment il s'avère que c'est interdit au Québec depuis 1999 (le suivi et l'accouchement devant être fait au mieux par une sage femme en maison de naissance). Leur réflexion, (que l'on peut comprendre, le métier de sage-femme nayant été légitimé quen 1999), se base sur l'attente des études en cours afin de déterminer les risques éventuels, et proposer en cas de succès une loi qui régira cette méthode. Ce qui est tout naturel de prime abord. En ce qui concerne les maisons de naissance, ça à l'air du moins sur le papier ce à quoi correspondrait notre idéal, mais encore une fois nous ne les avons pas vu sur le terrain, et nous avons entendu divers opinions autant positif que négatif, nous aurions aimé pouvoir nous faire la notre et vous rendre des comptes ensuite sur le forum. Nous avons comme beaucoup de futur premiers parents des craintes fondées, non seulement l'approche médical (d'un point de vue législatif et social) n'est pas le même que notre pays d'origine, de plus nous n'avons pas lappui familiale que lon a auprès de ses proches quand on est sur place, le téléphone ça aide mais quand même La situation nous perturbe également, car sans repères il est plus difficile de trouver un médecin de famille ou un pédiatre pour le suivi à moyen et long terme. Et là je vous le dit tout haut il est hors de question que lon se contente de ce quon nous donnera le moment venu, nous aimerions avoir une personne de confiance pour nous guider et nous soigner, en persévérant je suis sur que nous trouverons la personne adéquate. Autre chose, à ce genre dallusion : " si ton choix de vie s'oriente vers le naturel, les accouchements naturels ça existent, pas besoin de distributeur de médicament que sont les médecins et les obstetriciens, débrouillez-vous avec un livre d'homéopathie et si le petit il ne passe pas, appelez le zoméopathes, vous verrez s'il répond !!! " Je réponds : Ma femme me demande de ne pas polémiquer sur le sujet, mais jen ai un peu marre que ce soit toujours la même affaire, dès quon se soigne à lhoméopathie, on a limpression dêtre des babas-cool, sortis de la forets, qui mangent bio en essayant de convertir le monde à la pensée unique du tout beau tout nature. Comme je lai dis plus tôt, je ne suis pas tout rose : je bois, fumes, rotes, pètes, etc Cest un fait, nous ne jetons pas nos mouchoirs ni mégots de cigarettes dans la rue, et nous avons une démarche beaucoup plus naturelle que certains. Mais de la à nous cataloguer voir se moquer de notre façon de nous soigner, je trouve ça bas. Est ce que tu ten prendrais à un juif ou un musulman quant aux bien fondé de sa religion?... Je ne crois pas. Pourquoi? Parce que la religion fais plus peur que lhoméopathie? Juste à dire que lallopathie cest très bien (je me suis fais opérer 6 fois dans ma vie et la dernière en date pour une triple hernie discale paralysante), mais après beaucoup de lecture et de réflexion sur le sujet, lhoméopathie convient mieux à notre couple. Juste pour info le médecin de famille homéopathe que nous avions en France, était aussi bien médecin, pédiatre, que sage femme (cest lui qui a fait les dernières naissance de ma belle mère), et tout sest déroulé comme dans un rêve. Les enfants ont eut des maladies infantiles standard coqueluche, varicelle, et pourtant le taux de mortalité dans notre famille est toujours de 0, ce doit être du à la chance en tout cas je ne vois que ça De plus LA NAISSANCE NEST PAS UNE MALADIE, nous ne cherchons pas à nous soigner juste à avoir un suivi de grossesse normal et pouvoir profiter du matériel médical que nous avons à notre disposition, afin de dépister les éventuels problèmes cest tout. ********************************************* Pour Lacann et Margaux, merci pour vos conseils précieux, nous vous souhaitons beaucoup de courage dans votre lutte avec les problèmes de santé de vos petits bouts, jespère quon vous les soignera dans les meilleurs conditions possibles. Mandy80, tes conseils sont forts appréciés je ne savais pas quils avaient ce genre de méthode dans certains hôpitaux généralistes, cest peut être de bonne augure pour la suite. Dariane, nous nous retrouvons complètement dans tes textes, je pense quil ny a pas de honte à montrer quon diffère de la pensée commune, du moment que tout va bien pourquoi ne pourrais t-on pas avoir la naissance que lon souhaite? Enfin un petit lien pour ceux que ça intéresses : http://www.magrossesse.com/site/dyn/forum/...ad.php?t=207354 lhistoire dune femme qui a accouché de son enfant dans la douleur qui plus est à domicile, cest très bien expliqué, ça fait mal, mais cest tellement beau au final que cest ce que lon cherche. Donnez nous vos commentaires, et si vous avez dautres solutions, nous sommes preneurs.
  9. Et voilà on y est arrivé, dans tout sujet avec un peu de positionnement social, médical ou politique, on vous analyse sous toutes les coutures, votre orthographe, votre vocabulaire, votre syntaxe, votre tournure, tout cela afin de vous cerner un temps soit peu, on dirait le match sego/sarko Sauf que moi là, je ne suis pas candidat. Aujourdhui, cela fait 2 jours seulement que jai posté ce sujet, et si je regarde avec lil neuf dun invité du forum, voici comment je me verrais: Un espèce de Français Raelien, qui immigre avec ses principes voltairien, tout en sacrant à qui veut lentendre, que son pays dorigine cest le meilleur et que si il est venu ici cest pour éduquer ces sties de Québécois qui ne savent pas se soigner. Je pense même que jirais de mon petit larcin en menvoyant un petit mot pas piqué des vers. C'est un constat de ce que lon trouve sur beaucoup de forums, si cela avait été différent, si par exemple on mavait demandé poliment : Ne crois-tu pas que la singularité de tes propos peu passer pour une forme de racisme ou de prétention ? Auquel jaurais sûrement répondu : Tu as entièrement raison Guinness, les mots ce sont échappé de mes doigts et je mexcuses auprès de ceux à qui jai pu faire du tort, en loccurrence le peuple québécois. Tu sais un après-midi passé au téléphone à se faire remballer sèchement na fait que me pousser à extérioriser ma colère verbalement et je le regrettes franchement. Ou encore si on mavait demandé : Ne pensez vous pas quil serait plus judicieux de laisser aller votre idéal afin de donner naissance à votre enfant dans des conditions sécuritaires ? Jaurais répondu : Certes tu as encore une fois raison sur toute la ligne Guinness, je naime pas vraiment les hôpitaux, mais si il faut sy résigner, nous irons volontiers accoucher la bas, la naissance de notre enfant dans de bonnes conditions étant primordiale. Je peste juste sur le fait que la solution existe mais que lon ne peut y accéder faute de place. Un peu comme si vous aviez fait la queue samedi dernier pour avoir des places pour Police, vous étiez en avance et quen 20 minutes tout soit complet. Vous avez tout fait comme il faut, vous êtes un bon gars, mais ça ne sera pas pour vous, du moins pour cette fois. Une dernière fois pour la route, si on mavait dit : Ne crois tu pas que tu cherches un gynéco plus par affinité que pour des raisons médicale ? Même un gynéco pris « au hasard » et sans affinités peu faire du bon travail, la preuve en est mon bébé, malgré un problème détecté par la gynéco quelques jours avant la naissance. La réponse aurait coulé de sens : Vous êtes formidables sur ce forum, on sent une discussion pleine et honnête, Scrogn je suis daccord avec toi, cela ne nous dérangerai pas dans labsolu de prendre un Gynéco lambda, le fait est, que celui qui a fait lexamen gynécologique la fait sans précaution dusage, aucun gants, ni crème, assis sur une table les sous-vêtements aux chevilles. Je peux te dire que tu te sens petit et que quiconque ayant notre vision ressentirait le même dégoût. Je pense que tu as eu un minimum de chance, et que pour linstant ce nest pas de notre côté. Bien sur avec un peu de recul la roue tourne et je suis que nous trouverons un gynécologue à notre bébé. Ainsi va la vie dans un monde parfait, malheureusement ce nest pas le cas. Jai ouvert cette discussion dans le but davoir des conseils, des aides, voir des encouragements, en aucun cas une lettre ouverte à la provocation du Québec, de son service de santé ou de sa sauce à Bébé Je suppose que comme moi certains sont fatigués de leur journée de travail, de non-travail, ou davoir nettoyé la maison après un dispersion fortuite de litière pour chat par le petit dernier. Ce nest pas une raison, sil vous plait posez des questions constructives, arrêtez de chercher sans arrêt le conflit, nous ne sommes pas tous des irréductibles qui ne croyons quen notre vérité. Et bon sang, arrêtez de cerner les gens sur 10 lignes de texte cela ne reflète en général quun état desprit passager. Et non je ne suis pas médiateur je suis vendeur de produits informatiques, je ne me retrouve pas dans le discours des homme politique daujourdhui, je suis athée, je fumes, je bois de la bière, je nai pas danimal de compagnie, jai pris un peu de poids après Noël que jai perdu avec lépidémie de gastro, jai une auto et un condo à crédit, je fais 23 km par jour pour aller au travail, et 23 pour en revenir, jaime le sport mais pas en faire, je fais mes courses au Loblaws, jaime la charcuterie et le fromage, je n'aime pas les radis et les betteraves, jaime ma femme et jaime le Québec. Vous vous attendiez à quoi ??? Je suis comme vous (enfin certains). Tout ça pour dire merci à ceux qui nous encouragent ma femme et moi, qui nous comprennent un temps soit peu et qui nous aident au lieu de nous enfoncer. Pour ceux qui ne veulent pas adhérer à cette pensée, passez votre chemin il y a dautres sujets bien plus intéressant pour vous ailleurs. ************************ En ce qui concerne la suite de nos démarches et pour faire court, nous avons eut un rendez-vous avec un gynécologue de lhôpital Charles Lemoyne à Longueuil pour le 16 mars, nous avons essayé les maisons de naissance en province sans succès, ils ne prennent pas les couples vivant à lextérieur de leur province et de toutes façon ils sont complets. Nous persévérons en cherchant encore une solution et nous persistons à croire quil y aura une place pour nous à Montréal, mais au cas où au moins, nous serons pris en charge. Nous attendons toujours vos remarques et conseils. Merci à tous.
  10. Merci pour toutes vos reflexions, on n'en demeure pas moins perplexe... Nous avions demandé aux gynécologues associés sur René Lévesque comme nous conseillaient anso et linda, mais meme eux ne prennent plus de suivi de grossesse. Nous sommes dégoutés, et n'avons même plus de perseverance. A prendre quelqu'un au hasard pourquoi ne pas reprendre le premier gyneco que nous avons eut comme ça nous ferons comme tout le monde en sacrifiant notre ideal et nos convictions, en ayant un bebe à la sauce quebecoise. Je trouve cela dommage non seulement pour nous mais aussi pour toutes les couples qui veulent ou sont en instance d'avoir un enfant ça ne vous donne pas l'envie de recommencer. Nous avons mal de ne pas pouvoir donner ce que nous croyons le meilleur pour notre enfant, comme dans tous les pays industrialisés de nos jours, les politiques se soucient plus de l'aide financière à apporter plutôt que de la façon à mettre en oeuvre pour faciliter un développement durable. Creez des maisons de naissance, bon sang! Les chiffres sont là vous arrivez a peine à caser 30 % des demandeurs, alors que ce serai plus simple d'encourager la natalité avec du personnel qualifié et disponible. Au lieu de ça vous le stressez et nous aussi par la même occasion. Allez un dernier effort, le premier qui ouvre une maison de naissance dans mon quartier je vote pour lui... enfin quand j'aurai la citoyenneté! Continuez à nous donner vos reflexions et vos réponses, vous nous aidez grandement à passer le cap.
  11. Bonjour comme vous le savez sans doute le sujet de la santé est un sujet épineux au Québec, loin de moi l'idée de relancer le débat, mais nous recherchons plutot des réponses ou des conseils à notre situation. Je vous plante le décor : - Nous sommes un couple de Français de 29 ans immigrant, venu avec notre visa de résident permanent au coeur de l'été 2004, nous habitons le quartier Hochelaga, a l'entrée ouest de la promenade Ontario (pour ceux qui connaissent), et nous venons d'apprendre avec joie la venue d'un heureux événement (un bébé pour ceux qui n'auraient pas compris...). - En fait mon épouse se trouve enceinte d'à peu près 7 semaines, avec un accouchement prévu fin septembre début Octobre. - Nous sommes allé faire une prise de sang le 15 février soit une semaine après avoir lu le test de grossesse acheté en pharmacie. Le 20 février rendez vous avec le Gynecologue d'une petite clinique de quartier fort vétuste avec de longs temps d'attente (le fameux cliché), l'examen tres sommaire d'une durée de 2 minutes montre en main ainsi que la lecture de la prise de sang corroborent nos pensées. Juste le temps pour le gynécologue de nous dire sur un ton glauque qu'il peut éventuellement faire l'accouchement tout dépendant de l'Hopital car il ne pratique pas de partout. - Nous voyons tout de suite qu'il n'y a aucune atome crochu entre lui et nous, par conséquence nous lui demandons si il est possible de magasiner pour une sage femme ou un autre médecin plus proche de notre domicile (histoire de ne pas le vexer), ça n'a pas l'air de lui poser de problème et on sent même un certain soulagement quand il nous dit avec le sourire qu'il n'y a aucun problème.... - Enfin aucun problème jusqu'a ce que nous entamions nos démarches. Et nous ne sommes vraiment pas habitué à cette manière de procéder, il faut dire qu'en trois ans nous ne sommes jamais allé voir un médecin et que nous nous soignons à l'homéopathie en automédication. Précisons toutefois que nous n'avons rien contre la médecine allopathe mais que notre choix de vie s'oriente plus vers le naturel. Ceci dit en cherchant sur Internet nous trouvons la solution en adéquation avec nos espérances : Les maisons de naissance. Nous qui avons horreur des Hopitaux, nous pourrions être aidé par une sage femme qui suivrait la grossesse à notre rythme, en faisant l'accouchement dans un lieu intime, un confort presque chaleureux. Il en existe deux dans l'agglomération Montrealaise, 1 au CLSC de Côte des Neiges et 1 au CLSC de Pointe Claire (Ouest de l'île). Et la les ennuis commencent. Plus de place me dit-on, 80 demandes par mois pour seulement 30 élues, on nous mets donc sur liste d'attente dans l'espoir d'une éventuelle fausse couche (que c'est beau) ou d'un désistement, on me demande de voir avec l'autre maison, même résultat et cela fait à peine plus d'une semaine que nous sommes au courant pour la grossesse, comment font les autres? En desespoir de causes, nous appelons le service info santé qui est ouvert 24h sur 24h, avec soit dit en passant une écoute attentive et des réponses constructives de la part des infirmières qui répondent au téléphone. La personne nous donne donc une douzaine de téléphones d'obstétriciens, le numéro de l'association des gynécologues du Québec, et les principaux hopitaux environnants, et voici donc les résultats : - La plupart des cliniques quand elles nous répondent, indiquent que le gynécologue ou l'obstétricien est soit surchargé, soit qu'il ne fait pas de suivi de grossesse car il n'a pas de lieu d'attache fixe. - L'association des Gynécologues du Québec nous parlent d'une pénurie de médecin qualifié pour une demande toujours croissante, et que de ce fait cela fait un mois qu'il ne prennent plus de rendez vous pour le suivi de grossesse, et nous conseillent les hopitaux. - Hopital Saint Luc et Ste Justine, le service est saturé, il ne prennent plus de patient sauf les grossesses à risques ou les grossesses multiples. - Hopital Maisonneuve Rosemont, le service ne sera disponible que pour la mi-mai pour les enregistrement d'aujourd'hui soit trop tard dans notre cas de figure pour un suivi de grossesse. La réceptionniste nous parle d'un Baby Boom sur Montréal et que nous ferions mieux de voir avec les Hopitaux de banlieue car cela risque d'être trop difficile sur Montreal. C'est pourquoi je vous le demande; que faire?!... Soit nous prions pour avoir une grossesse à risque ou des jumeaux histoire de passer devant tout le monde, ou alors que des couples fassent une fausse couche pour avoir une place en maison de naissance. Sinon, aller en banlieue avec le trafic que cela engendre pour assister au cours prénataux avec du retard au mieux. Imaginez vous une seconde en pleine rentrée des classes un lundi matin à sept heures quand votre femme vient de perdre les eaux et que le travail commence, vous partez de Montreal pour vous rendre en pleine heure de pointe à Longueuil où à Laval que faite vous, vous prennez la bande d'arret d'urgence du Pont Jacques Cartier? Laquelle d'ailleurs... Derniere alternative, dans les autres cas nous sommes contraint de rentrer dans le rang, et faire la queue à la polyclinique la plus proche de chez nous (et je peux vous dire que dans notre quartier ce n'est pas la joie) en prennant le premier médecin venu qui nous accouchera comme bon lui semble et ou il veut de surcroit. Si quelqu'un à des conseils judicieux je vous en prie aidez nous, merci d'avance. Merci de ne pas polémiquer sur le service de santé au Québec, nous savons tous qu'il est très bon... quand on arrive à l'avoir, ce n'est pas le but de ce fil de discussions.
×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines