Jump to content

Chuet

Membres
  • Content Count

    12
  • Joined

  • Last visited

About Chuet

  • Rank
    Pas pire

Profile Information

  • Gender
    Homme
  • Statut
    se renseigne
  • Profession
    Sans
  • Pays d'origine
    France
  • Pays de résidence
    France
  • City
    Saint-Saulve

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. A force de farfouiller et m'embrouiller la tête avec toutes les histoires de permis de travail et les résidences temporaires/permanentes, j'en suis venu à me poser une question : Est-ce qu'une AVE m'autorise à demander un permis de travail ouvert ? Je suis en droit de rester jusqu'à 6 mois sur le sol Canadien/Québécois ou plus longtemps si j'en fais la demande (et que c'est accordé). Donc, est-ce que pendant cette période je pourrais obtenir un permis de travail ouvert ?
  2. Ah. Bon bah ça règle la question. Le parrainage n'est donc pas une option... A moins de vivre avec pendant 1 an pour obtenir le status de Conjoint de Fait. Mais juste être là, sans pouvoir chercher de boulot, ça va pas aider à convaincre de s'engager dans un parrainage sachant que l'aspect économique de l'engagement est la source d'inquiétude principale de mon partenaire... Plus ça va et plus ça me parait sans issue.
  3. Je me permets de revenir sur le détail de "Partenaire Conjugal", du point de vue Quebec. Sur le site de Immigration Québec, ce statut est défini différemment comparé au site du gouvernement Canadien. Comme d'autres l'ont expliqué : pour être recevable au parrainage "Partenaire Conjugal" au Canada, il faut être dans l'incapacité de se marier pour des raisons légales et/ou religieuses dans le pays du parrainé ou d'être incapables de vivre ensembles pour des raisons valables. Mais sur le site Immigration Quebec, un partenaire conjugal n'est défini que par "Personne âgée d'au moins 16
  4. (J'ai comme qui dirait fail avec mon Tab) Je disais donc que ça me donne envie de croire que ça pourrait encore être envisageable si on pouvait se mettre d'accord sur le fait que je ne lui demanderai aucune aide et ferais mon maximum pour être rapidement actif (job) et pour participer aux frais de vie (loyer/nourriture) dès mon arrivée, puisque j'amènerai mes économies avec moi.
  5. Ces 7 ans de relation ont malheureusement été majoritairement "virtuels" vu qu'on était étudiants tous les deux, donc vraiment capable de se voir qu'en vacances d'été. On a concrétisé ça pour la première fois au cours de la 4e année quand je suis allé au Québec pour le voir, et on a pu réitérer la chose chaque été suivant jusqu'à l'été dernier où le Covid est venu nous dire "lol nope". Je pense que je récolte juste les fruits d'un début de relation où j'étais complètement inactif, passif et juste fainéant. Mon partenaire a la tendance à broyer du noir et à imaginer que to
  6. Dans le cas d'un couple vivant déjà à deux et qui se marie, j'imagine que ça fonctionne, mais pour un parrainage, ça me parait beaucoup moins simple que de "juste" avoir un papier pour s'accorder tous les deux là dessus. Si la problématique de l'engagement peut se régler en signant un accord papier pour que je ne sois pas à sa charge dans l'éventualité où on se sépare, pourquoi pas. Autrement, ça sera un non catégorique, à moins qu'après ce temps de réflexion qu'on se laisse, mon partenaire se dise que le risque est gros mais qu'il me fait suffisamment confiance pour que je ne sois pas une cha
  7. Mon partenaire m'a dit que l'engagement de 3 ans le terrifiait du fait que je serais entièrement sous sa responsabilité pendant toute cette durée, même si on se sépare ou si l'un ou l'autre déménage. Sans cette énorme contrainte et monstrueuse dose de stress que ça représente, il aurait accepté sans hésité (selon ses propres mots). Je peux comprendre que s'engager 3 ans dans quelque chose qui peut virer vinaigre autant sur le plan relationnel que professionnel (ce qui a l'air de beaucoup plus l'effrayer), ça donne vraiment pas envie de tenter l'aventure. Tu as surement raison, mais
  8. Mais pourquoi les gens pensent que je suis une "elle" :') Pour ce qui est des études, de ce que j'avais vu, en étant français on a droit au même frais de scolarité que les citoyens Québecois, ce qui revient donc beaucoup moins cher. Ceci dit, si un DEP coute 241$ (hors démarches pour partir, j'imagine), je peux bien tenter ça. Mais combien de temps ça prendrait à se faire ? Je suppose qu'il faut s'inscrire dans une école, donc ça serait pas avant la prochaine rentrée d'automne non ?
  9. J'ai été jeté un oeil et ai pu trouver un stage qui pourrait m'être accessible, mais j'ai une question : est-ce qu'il sera possible de chercher un emploi au Québec (et donc d'amorcer une démarche pour un Permis de travail) pendant un Stage Coop ?
  10. Ca me parait vraiment sans issue toute cette histoire...
  11. Alors oui effectivement : je suis un "il" Pour ce qui est du parrainage, comme Qc19 l'a dit, c'est un sacré engagement. Pendant 3 ans je serais une énorme responsabilité pour mon partenaire qui est actuellement dans un état de stress tellement intense qu'il n'envisage même pas cette solution à cause de tout ce que ça implique pour lui, économiquement et socialement, si je ne trouve pas de jobs ou perd mon job ou, pour la partie encore moins fun, si on vient à se séparer au cours de ces 3 ans d'engagement. De ce qu'on m'a dit sur le Reddit dédié à l'Immigration au Canada, rien
  12. Bonjour à tous, Je me présente : j'ai 25 ans, j'ai arrêté récemment des études en Animation 3D (faute de moyens) et suis en relation longue distance depuis plus de 7 ans avec une personne habitant au Québec. Naturellement, nous envisageons mon immigration sur place depuis un moment mais n'ayant pu finir mes études je me retrouve sans véritable diplome (il fallait au moins 3 ans, mais je n'en ai fait que 2) en dehors de mon Bac général. De plus, une sale période de ma vie couplé à mes récentes études qui prenaient la grande majorité de mon temps fait que je n'ai aucune expérience professio
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines

Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2021 immigrer.com

Advertisement