Jump to content

LNAMBOT

Membres
  • Content Count

    13
  • Joined

  • Last visited

About LNAMBOT

  • Rank
    Pas pire

Profile Information

  • Gender
    Homme
  • Statut
    en processus d'immigration
  • Profession
    Administrateur Système
  • Pays d'origine
    France
  • Pays de résidence
    France
  • City
    CAEN
  1. Ah oui, donc c'est plutôt normal d'avoir un délai assez long.
  2. La question porté vraiment sur la durée de traitement d'un dossier français pour intégrer une université québécoise. Son dossier est "En cours d'étude" depuis maintenant plusieurs mois, elle s’inquiète de la longueur du processus. (Je suis le conjoint )
  3. C'est bien compliqué tout ça, on avisera à ce moment là. J'espère qu'on trouvera une solution.
  4. "Il faut un taux de réussite de 75 à 80% pour chaque épreuve" Pour un diplôme réalisé en France ou pour un diplôme fait au Quebec ?
  5. Elle s'est inscrite dans la bassin PVT (visa ouvert), il faut prier pour qu'elle soit tiré au sort maintenant En dernier recourt, elle vient vivre 4 mois "En vacance" avec moi au Québec, le temps de compléter le fameux 12 mois de conjoint de fait.. En espérant que c'est possible.
  6. C'est en tant que Technicien de réseau informatique (CNP 2281) catégorie (CNP A, B, 0) donc de ce coté là c'est bon.
  7. Bonjour, Les réponses aux questions de OC-s m’intéresse également : "Je voulais savoir si quelqu'un est déjà allé dans l'une des ces université et au bout de combien de temps vous avez eu un retour ? Aussi y a t-il des critères en terme de résultats scolaires ? J'ai un BTS avec presque 12,5 de moyenne mais ayant arrêté l'école pendant 3ans cette reprise est plus difficile et je tourne autour des 10-10,5 de moyenne. Pensez-vous que cela puisse être rédhibitoire ?" Le fait que le dossier soit en cours d'étude depuis plusieurs mois est-il mauvais signe ?
  8. Faut-il forcément des documents pour prouver qu'on est conjoint de fait ? Les photos communes, réservation de vacances etc.. prouverons qu'on est ensemble depuis plus de 12 mois, alors que les documents que j'ai en ma possession attestent de seulement 8 mois..
  9. Bonjour à tous , (J'espère être dans la bonne catégorie) Je viens d'accepter un PVT Fermé de 24 mois auprès d'une entreprise québécoise pour un départ en juillet 2020. Je souhaite prouver qu'on est conjoint de fait pour que ma compagne obtiennes un PVT libre. Nous sommes ensemble depuis depuis le 17 mai 2019, nous avons récemment ouvert un compte commun auprès d'une banque et je l'ai ajouté sur mon contrat EDF. Avec les documents actuellement en notre possession, nous ne serons qu'a 8 mois max de "conjoint de fait" sur les 12 mois. Savez vous si d'autres documents ou si les photos communes, réservation de vacances etc.. sont acceptés dans notre démarche ? Merci
  10. Merci pour vos réponses J'ai d'autres questions : 1. Est-il possible de faire une demande de PVT Libre en même temps qu'une demande de PVT fermé faite par l'entreprise ? Ou un blocage est possible ? 2. Lors de la démarche PVT libre, une évaluation comparative de mes études va également être demandée ? Sinon, j'ai du nouveau en rapport avec l'entreprise me proposant un PVT Fermé, ils me demanderont de suivre des cours le soir ou à distance vu que mes diplômes ne sont pas reconnus au Québec, en vue d'obtenir un AEC ou DEC reconnu.
  11. Bonjour, Je suis à la recherche d'information à jour (2019/2020) pour la reconnaissance des titres professionnels AFPA. Ma situation : J'ai deux titres AFPA dans l'informatique : 1. Technicien d’assistance en informatique (Niveau IV) https://www.afpa.fr/idees-metier/technicien-d-assistance-en-informatiq-1 2. Technicien supérieur en réseau informatique et télécoms (Niveau III) https://www.afpa.fr/idees-metier/technicien-superieur-en-reseaux-informatiques-et-telecommunicatio-2 Suite au journée Quebec sur Paris, j'ai eu une promesse d'embauche avec une entreprise québécoise, elle souhaite me prendre en PVT Fermé (CAQ ou Permis jeune), dans les conditions d'acceptation du job, l'entreprise me demande de faire une évaluation comparative de mes études avec ce document http://www.immigration-quebec.gouv.qc.ca/fr/travailler-quebec/evaluation-comparative/depot-demande/index.html Les conditions du document : Le Ministère n’évalue pas les diplômes soumis concernant des études intermédiaires ou qui ne se comparent pas à un diplôme québécois. Le Ministère n’évalue pas, notamment (liste non exhaustive) : • les formations représentant moins d’une année scolaire à temps plein ; • les formations postsecondaires (supérieures) non complétées ; • les formations non reconnues, n’appartenant pas à un système éducatif officiel ; • les certificats de scolarité ou d’inscription. • les études primaires et secondaires cumulant moins de neuf années de scolarité (en excluant du calcul le préscolaire) ; • les attestations ou certificats de compétence, de stage ou de qualification professionnelle ; • les documents scolaires canadiens (formations relevant d’un système éducatif canadien). J'ai plusieurs questions : 1. Mes titres ont-ils une chance d'être reconnu au Québec ? 2. Est-il possible d'intégrer l'entreprise si mes diplômes ne sont pas reconnus ? 3. J'ai un BEP cuisine qui est qui a de bonnes chances d'être reconnu au Québec, pensez-vous que ça peut aider ? Où faut-il que le diplôme soit forcément lié à l'offre d'emploi ? 4. Si mes diplômes ne sont pas reconnus et que je ne peux pas intégrer l'entreprise sans reconnaissance, quelles options me reste-t-il ? VAE etc. ? Merci de m'éclairer, je dois donner ma décision avant le 20 décembre 2019. En vous souhaitant une bonne journée, Laurent
×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines