Jump to content

mpouadinar

Habitués
  • Posts

    297
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

mpouadinar last won the day on November 20 2018

mpouadinar had the most liked content!

About mpouadinar

  • Birthday August 5

Profile Information

  • Gender
    Homme
  • Statut
    en processus d'immigration
  • Profession
    Employé
  • Préoccupation
    En mode Immigration Quebec
  • Pays d'origine
    Citoyen du monde
  • Pays de résidence
    Résident du monde
  • City
    Ville du monde

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

mpouadinar's Achievements

  1. Bonjour, J'espère être dans le bon forum (de toutes façons on parle d'entrée express). Alors j'ai créé mon profil: 37 ans, Bilingue (TCF+IELTS avec de très bons scores), 9 années d'expérience dans le secteur bancaire, marié, 3 enfants. Bref Score global 453 points. La suite c'est quoi? Attendre?
  2. Eh ben au moins ils savent faire des rappels d'expiration de tests de langue... En recevant ceci aujourd'hui j'ai tellement envie de leur dire un grand "Bravo" ARRIMERDE. Bilan: 2 années perdues, de belles sommes d'argent dépensées en tests de langue car passés en 2016 et en 2018, évaluation des diplômes et autres documents à fournir et au final toujours pas de lancement car sans invitations pour des personnes non résidentes sur le territoire on ne saurait parler de lancement... Alors (encore une fois) à tous: ARRIMA ne sera jamais lancé, passez à autre chose... Je fus heureux de rencontrer plusieurs personnes sympa ici à bientôt sous d'autres cieux. Bien à vous!
  3. Je vous invite à parcourir cette page: https://www.lesoleil.com/chroniques/jean-marc-salvet/le-plan-en-immigration-doit-etre-suivi-bd8e6eb0feeb73bb1479cd2997984a0b voici le contenu: Le plan en immigration doit être suivi CHRONIQUE / Le gouvernement Legault présentera le mois prochain sa cible d’immigration pour 2021. Or, s’il existe un sujet qui a été au coeur de toutes sortes de débats et de polémiques politiciennes ces dernières années, c’est bien celui-là — presque sur un pied d’égalité avec celui sur les signes religieux. La présentation de cette cible en immigration est une obligation parlementaire. Le gouvernement ne peut y échapper. Pour lui, toutefois, le temps de la politique paraît bel et bien révolu là-dessus. François Legault veut d’ailleurs que son marqueur politique pour la seconde partie de son mandat soit l’économie. Tant mieux. Au gouvernement, on semble même avoir surmonté les interrogations qu’a fait surgir le virus quant aux niveaux d’immigration. Malgré une déclaration ambiguë de M. Legault au printemps, tout indique qu’il maintiendra son plan de hausses graduelles en immigration. C’est en avril que le premier ministre a dit que les objectifs d’immigration pourraient être revus à la baisse en dépit de ce plan. La crise due à la pandémie s’abattait alors pour la première fois de tout son poids. «C’est quelque chose qu’on va regarder», avait-il dit. Or, lors d’une longue commission parlementaire de quatre heures, il y a deux semaines, la ministre de l’Immigration, Nadine Girault, a déclaré à un moment qu’«il n’y aura pas de baisse des seuils d’immigration» au cours des prochaines années. Mme Girault a même précisé que la «projection» pour l’année en cours se situe dans une fourchette allant de 43 000 à 44 500 nouveaux immigrants au Québec — des chiffres en hausse par rapport à l’an dernier. À son ministère, la semaine dernière, on a toutefois expliqué au Soleil que, compte tenu du contexte pandémique et de la «perturbation des mouvements transfrontaliers, il se peut que certaines arrivées accusent un retard». Des retards dans les arrivées comme telles, mais, jusqu’à preuve du contraire, le plan de hausses graduelles est et sera suivi, donc. Pour mémoire Ce plan d’augmentation a été annoncé il y a plus d’un an. C’était au beau milieu de l’année lors de laquelle le nombre de personnes immigrantes admises au Québec a subitement dégringolé à 40 565, alors qu’il se situait à plus de 50 000 depuis de nombreuses années. Avec cette chute, le gouvernement Legault concrétisait un engagement électoral sur lequel la Coalition avenir Québec avait beaucoup misé — avec tout le dossier de la laïcité. L’un et l’autre ont constitué des cartes maîtresses dans son jeu politique. Une fois cette réduction dans la boîte, le gouvernement s’est empressé de présenter un plan devant ramener d’ici 2022 l’immigration à ce qu’elle était sous les libéraux. Sans risque Le programme de hausses graduelles que le gouvernement devrait bientôt confirmer est raisonnable en dépit du contexte d’incertitude. Il est sans risque, de surcroît. Un mot sur l’incertitude : d’un côté, c’est vrai, le nombre de sans-emploi est actuellement plus important qu’il l’était ces dernières années. Il pourrait l’être encore l’an prochain. Parallèlement, il existe encore une forte pénurie de main-d’oeuvre dans maints secteurs — et cette situation n’est pas qu’attribuable à la Prestation canadienne d’urgence puisqu’elle lui est bien antérieure. Le Québec demeure et demeurera aux prises avec un besoin structurel de main-d’oeuvre, notamment en raison des nombreux départs à la retraite. Un mot sur l’idée du «sans risque» : maintenir les hausses prévues, à commencer par celle de l’an prochain, est par ailleurs sans risque, car on parle d’objectifs d’immigration. Or, fixer des objectifs, ce n’est pas s’obliger à les atteindre. Les autorités pourraient toujours resserrer le goulot d’ici 2022 si la situation économique l’exigeait vraiment. Voilà pourquoi le plan devrait être suivi, même si certains au gouvernement devaient de nouveau avoir des doutes d’ici le mois prochain et voulaient réduire les entrées dès l’an prochain. Le luxe L’une des assises du plan de hausses graduelles repose sur davantage d’«immigration économique», cette part devant passer de 59 % à 65 % du total de l’accueil québécois. Le Québec a «l’embarras du choix», si on peut le dire ainsi. C’est un luxe inouï. S’en rend-on vraiment compte? Sans compter toutes celles qui passent par le Programme de l’expérience québécoise, pas moins de 150 000 personnes se sont inscrites jusqu’ici dans le nouveau système Arrima. C’est énorme. Le gouvernement Legault a élargi l’offre de cours de francisation et leur accès. Il a doté l’État de meilleurs outils pour franciser des immigrants ne parlant pas français à leur arrivée. Mais le défi reste encore évidemment très grand sur ce front où d’autres mesures sont attendues. Malgré des efforts consentis dans cette direction, la «régionalisation» de l’immigration demeure également un défi très important. Mais les aiguilles bougent un peu. Avec le temps, le programme Arrima devrait les faire bouger davantage. Je me demande si Québec a-t-il réellement eu un "plan" un jour? Je constate aussi que la belle farce des annonces fallacieuses continue car depuis déjà 2 ans ARRIMERDE a fait les choux gras, mais rien ne bouge. Faut vite ouvrir les yeux, ça reste de beaux discours. Faut passer à autre chose... Mirage...
  4. La belle farce! Ce même ministère annonçait ARRIMA comme la solution miracle au problème de l'immigration et bien il n'en n'a rien été. Depuis plus de 2 ans des familles ont mobilisé des moyens importants et du temps pour un projet d'immigration qui n'a jamais vu le jour. La fameuse plateforme ARRIMERDE n'est restée qu'un mirage... Bref si en temps normal rien n'a bougé je vois très mal comment ce serait en période de COVID que les choses vont bouger... Bon vent à ceux qui y croiront!
  5. De grâce, faut laisser tomber "ARRIMERDE"... J'en ai ma claque de ce système, de ce gouvernement et même du Québec! Perte de temps (depuis 2016) et perte d'argent (tests de langues passés déjà 2 fois pour moi et mon épouse)! Ca suffit! Bon vent à ceux qui attendent encore. C'est bon je m'arrête ici... A plus chers gladiateurs!
  6. Ce qu'il est teigneux et rageant ce mec! Il ne cesse de débiter des âneries et persiste à induire les gens dans l'erreur. Bah si c'est si impossible que tu le dis pourquoi n'abandonnes-tu pas au lieu de passer ton temps à décourager les autres dans le mensonge????
  7. Bonjour tous, ça fait un moment que je ne trouvais plus la force de venir sur ce fil... Je vois que notre cher @eli1789 est de retour c'est cool! Attendre... Attendre... et encore attendre... courage
  8. Alors là c'est la meilleure Tu ne sais même pas encore si tu seras pris qu'il faille déjà "étudier comme pour le bac" la fameuse charte! Eh ben si tout ça c'est juste pour le Québec on n'est pas sortis de l'auberge.... mdr
  9. Bonjour, Aujourd'hui c'est devenu tellement difficile à dire quand on sait qu'ARRIMA n'a pas vraiment démarré. Cependant le MIFI annonce une réduction des délais d'obtention du CSQ pour passer à 6 mois (contre 36 mois par le passé). Mais ça reste du déclaratif car à ce jour personne ne peut témoigner de cette rapidité annoncée (sauf si je me trompe?). Maintenant une fois ton CSQ en poche c'est l'étape du fédéral pour la résidence permanente, et là encore dans la mesure où on n'a déjà pas franchi la première étape du CSQ ça reste flou mais à lire ça et là il parait que cette étape du fédéral également se situe bien au delà des 16 voir 24 mois... J'utilise le conditionnel car je n'ai pas d'infos sûres, tout ceci reste à voir et si quelqu'un d'autre à des infos ce serait bien de les partager.
  10. Ok là on est bien d'accord "au plus tard" et "si le gouvernement ne change pas ses plans" car on aura tout vu avec ce gouvernement...
  11. Il est assermenté par le gouvernement québécois? Je veux juste me rassurer que la source est fiable et donc que l'information est sûre... De toutes façon bon nombre de Di et de tests seront expirées d'ici là, hélas
  12. Bonjour, Excuse moi mais d'où tu tiens la date de démarrage des extractions pour les "hors Québec" dont tu parles stp?
  13. Bien le bonjour les Glads, Il est bien calme le forum à croire que le sujet n'est plus d'actualité... Les élections sont passées, je crois que c'était un des éléments important de la vie du Canada cette année. Peut-on s'attendre dès lors à voir les choses bouger ne serait-ce qu'un tout petit peu (Je souhaite vous redonner un peu d'engouement à la spéculation comme autrefois dans ce forum)? Sur ce, bonne journée à tous et encore une fois courage!!
  14. Oui en effet, je m'efforce de positiver et merci de toujours nous remonter le moral. De toutes façons 2020 c'est déjà demain et tant que la DI est valide (tests inclus) bah on ne perd rien à espérer... Courage!
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines

Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2021 immigrer.com

Advertisement