Jump to content

ElisaC

Newbies
  • Content Count

    6
  • Joined

  • Last visited

About ElisaC

  • Rank
    En herbe

Profile Information

  • Gender
    Femme
  • Statut
    en processus d'immigration
  • Date d'arrivée
    07-12-2018
  • Profession
    Étudiante
  • Préoccupation
    La musique, la nature, la nuit, du sport et de la lecture!
  • Pays d'origine
    France
  • Pays de résidence
    France
  1. Bon je réponds à ma propre annonce... J'ai enfin la réponse ! J'ai demandé à un notaire et il m'a dit que le notaire doit signer avec les parents donc si mes parents sont en France un notaire français doit signer et ma tutrice et au Canada alors un notaire canadien doit signer. Voilà j'espère que ça aidera d'autres personnes ! Bonne année ! Elisa Envoyé de mon ANE-LX1 en utilisant application mobile Immigrer.com
  2. Bonjour bonjour, Je suis actuellement entrain de faire une demande de permis d'étude cependant un document en particulier m'embête et je n'arrive à trouver la solution sur aucun site. Voilà donc le document IMM5646 qui est une lettre d'appui (un document qui dit en gros que mes parents me "donnent" à ma tutrice et que ma tutrice prend la responsabilité de s'occuper de moi, tout ça), doit être signé par un notaire public et le sceau d'un notaire public. Il y a une page à signer qui dit que ma tutrice "m'accepte" et une deuxième page qui dit que mes parents "me donnent". Chaques pages demande la signature du notaire. Ma question c'est, est-ce que un notaire canadien doit signer pour la page de ma tutrice et un notaire français pour la page de mes parents ou alors le notaire français peut signer les 2 parties? Le document ressemble à ça: https://www.canada.ca/content/dam/ircc/migration/ircc/francais/pdf/pub/gardien-parent.pdf Vraiment merci à tous ceux qui ont pris le temps de me lire et à ceux qui répondent, ç
  3. Bonjour! Je suis exactement dans le même cas!! C'est incroyable je ne trouve pas la réponse!! Je suis française et la notaire de France à déjà signé le document là où la partie de mes parents sont évoqués, mais la partie où ma tutrice à signé, une demande de notaire est aussi demandé et je ne sais pas si c'est un notaire canadien ou de France!! Si quelqu'un à la réponse, j'en serait plus que ravie! Elisa
  4. Le bonheur est parfois caché dans l’inconnu, Victor Hugo
  5. Bonjour bonjour! Hum.. à vrai dire je suis un peu dans la situation de votre fils.. J’ai aussi 16 ans mais j’ai déjà mon BAC et j’en pars à l’université de Montréal faire une license pour ensuite faire une demande dans des écoles de médecine au Canada! Je n’ai aucune famille là-bas et j’y suis allé une seule fois il y a 11 ans et le souvenir que j’ai est du pur et simple bonheur! Je m’imagine bien que j’idéalise et que la vie a Montréal ne va pas être toute belle, toute rose, mais je trouve que le jeu en vaut la chandelle. Ma maman m’a beaucoup soutenue dans mon choix et me pousse partir d’ici (de France) et d’aller faire mes études ailleurs.. Clairement je souhaite partir et ne pas forcément revenir.. Mon père lui était vraiment en colère (d’ailleurs encore un peu.. ? ) est ne comprenais pourquoi est ce que je voulais tellement “m’enfuir” du cocon familial.. J’ai alors construit mes arguments tout en lui montrant que j’étais consciente de ce que “partir” impliquait.. On a passé un marché pour, si jamais les études ou la vie là-bas devaient, pour une raison ou une autre ne pas me plaire, je reviendrais sans même poser de questions et ne resterait pas là-bas pour mon égo ou pour lui montrer que “oui J’avais raison” (je suis légèrement bornée et j’accepte difficilement les défaites ou mauvais choix, même si j’essaie de me remettre très souvent en question! ). Je dois aussi prendre ces études très aux sérieux (ça coûte cher..) et travailler beaucoup plus que comme je travaillait au lycée (en fait travailler tout court.. ). Notre marché passé, il accepte que je parte et j’en partirai alors en décembre!!! Peut être que vous devriez un moment, vous asseoir tranquillement avec votre fils, prendre une feuille et un stylo et dresser le pour et le contre pourquoi il aimerait rester/partir.. Ça aiderait à remplacer le psychologue et mettre les choses au clair.. C’est une idée comme une autre bien sûr.. Aussi, s’il vous avoue qu’il “ne prendrait pas le billet du retour”, personnellement je vois plus cette remarque comme un défis, ou alors il vous teste, c’est dans ce but que j’aurais dit ça. Je pense aussi qu’il idéalise les souvenirs qu’il a de la France, comme j’idéalise les souvenirs que j’ai du Canada. La réalité pourra très bien ne pas lui plaire, et inversement. Je pense que la meilleure des solutions, tout en restant en bon terme, serait de faire un compromis avec lui, et si jamais vous n’arrivez pas à en faire un, vous pourriez, par exemple, lorsque vous avez vos vacances, partir en vacances en France pendant 1/2 semaines, et avisez, selon son comportement, son enthousiasme une fois ma là-bas, pour repartir en Alberta,... Excusez-moi pour l’ÉNORME pavé!! ? J’espère que vous trouverez une solution arrangeant tout le monde! L’essentiel est d’être heureux, et il ne faut mettre aucune condition y pour accéder!
×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines