Jump to content

YanMtl2018

Membres
  • Content Count

    16
  • Joined

  • Last visited

About YanMtl2018

  • Rank
    Pas pire

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Personne ne mange par-terre, que ce soit en France ou au Québec. Une maison n'est pas un hôpital, un musée, à ce titre, on peut très bien concevoir qu'on puisse marcher avec des chaussures dans une maison. Je vois de plus en plus de gens se déchausser dans les salles de spectacles (cinéma, théâtre). Quelque part, ça m'importune de voir des gens déposer leurs pieds sur le dossier du fauteur juste à côté du mien... mais faut rester cool De plus, en se déchaussant dans les maisons, on peut parfaitement transmettre des champignons (pied d'athlètes) à nos hôtes, donc une métho
  2. @Meziant-Ex-Nihilo J'ai lu ton premier témoignage et survolé quelques réponses. Non tu n'es pas parano, ton vécu t'appartient, tes valeurs t'appartiennent et oui peut-être que tu n'as pas eu de chance. Mais je peux te confirmer qu'effectivement, le "bitchage" est élevé au rang de valeur sociale au Québec. Les ragots, les radio-poubelles, les journaux à potins sont très populaires. Il est effectivement très surprenant pour un Français de se faire "rabrouer" quand il cherche à améliorer les procédés, les méthodes de travail, il est tout aussi déroutant de voir que des
  3. Il n'existe pas vraiment de statut d'infirmière libérale au Québec. Il existe cependant des infirmières rattachées aux centres locaux de services communautaires (CLSC) (qui sont payés à salaire et non à l'acte) qui administrent des soins à domicile. Il existe d'autres organismes communautaires qui fournissent des soins palliatifs (là encore souvent les infirmières vont être payés à salaire, avec un niveau de salaire équivalent à celui retrouvé par les infirmières hospitalières). Une infirmière peut décider de démarrer un cabinet de soins infirmiers (prise de sang, suivi systémi
  4. Attention, n'étant pas comptable et encore moins fiscaliste, mes réponses reflètent l'état de mes connaissances et ne pourraient être prises comme des conseils juridiques légalement valables. Étant donné que tu es visiblement une résidente permanente depuis le 15/10/2017, il ne te faut pas prouver que tu as le statut de résident (C'est pour cela que les impôts t'ont dit que ce n'était pas nécessaire). Ce statut doit être déterminé si la personne (rèsident permanent ou citoyen canadien) passe une partie de l'année à l'extérieur du Canada et que ses revenus sont majoritairement de so
  5. @Sonriza Il est tout à fait normal de ne pas avoir de revenus gagnés au Canada à déclarer la première année (et même parfois les suivantes). La première déclaration permet surtout de se faire connaitre des agences du revenus du Canada et du gouvernement provincial pour le Québec. Ça te permettra l'année prochaine d'utiliser la fonction d'envoi électronique via Impôt expert, car actuellement, je ne pense pas que tu puisses utilisé Impôtnet pour envoyer ta déclaration électroniquement. Deuxième avantage, tu devrais pouvoir bénéficier d'un "retour d'impôt" via le crédit de sol
  6. @Partir1jour Merci Partir1jour pour cette opinion. En fait, lorsque j'ai pris la décision de quitter la France, ça ne m'a pas pris trop de temps. Bien sûr j'avais fait un voyage exploratoire au Québec pour valider certaines choses. Mais une fois que j'ai décidé de partir, ça a pris le temps d'obtenir le visa d'immigration. Dès que je l'ai eu, démission le lendemain, achat du billet d'avion 2 jours plus tard et hop, je me libérais. Aujourd'hui, les choses sont quelques peu différentes. Je suis plus âgé, ma situation financière n'est pas aussi glorieuse (j'ai un nettement plus pet
  7. Où ai-je écris que c'était un problème d'être commis d'entrepôt ? Ce que mon commentaire indiquait, c'est que peu importe la profession qu'on exerce, on peut ressentir ce vide lorsqu'on est immigrant, rien de plus, rien de moins.
  8. Évidemment, l'itinérant aussi consomme, tant qu'à y être. Payer un comptable pour remplir sa déclaration d'impôt c'est comme si dans un restaurant, un deuxième serveur venait pour prendre la commande et la retransmettait à un autre serveur, en facturant au client le "service". Il faut avouer qu'un état qui n'est pas capable de permettre à ses citoyens lambda de faire simplement une déclaration d'impôts peut paraitre comme un état voyou. C'est quand même un comble qu'un état ne facilite pas la perception d'impôts non ? Avec les logiciels (payants ou gratuits), c'est
  9. Coïncidence ou signe de la vie ? Hier je rencontre un immigrant mexicain de 50 ans. Il est commis dans un entrepôt depuis près de 15 ans. Je lui partage mon expérience récente et il dit ressentir exactement le même sentiment de "vide". Lui aussi pensait retourner au Mexique. On n'est arrivé à la conclusion qu'ici, on meurt à petit feu, on n'a l'impression de n'être que des éléments économiques sans véritable vie culturelle, sans socialisation profonde. Beaucoup de choses restent très superficielles.
  10. @mixmast3r Merci pour ce témoignage. Je suis justement dans tout ce calcul "financier" d'un retour. Merci de me confirmer que ça coute un bras, j'arrive sensiblement à la même conclusion. Oui, la retraite est en vue, mais sérieusement, je ne me fais pas trop d'illusion. J'ai perdu ma pension en tant que frontalier suisse (7 ans de cotisation) puisque la Suisse ma remis mon argent une fois que j'ai quitté pour le Québec et que cet argent m'a permis de passer une première année sabbatique. Ici, j'ai cotisé très peu, puisque j'ai bien plus étudié que travaillé, un autre 5 ans, j'a
  11. @PACAtoQC L'amour n'est en effet pas toujours simple mais si les fiançailles se déroulent bien, profites-en. @BreizhCanada Merci pour cette option que j'ai également envisagée. Tout se bouscule dans ma tête en ce moment. Je ne suis foncièrement pas heureux ici (je l'ai déjà été dans ma vie, donc je peux reconnaitre quand ça va bien ou quand ça va mal). Évidemment, si je compare la situation dans d'autres régions du monde, je peux bien croire que je vis dans une place relativement sécuritaire, calme et belle. Mais il me manque quelque chose et je ne sais pas quoi. Mon ami (celui qui
  12. @PACAoQC, merci. Quitter la Cote d'Azur pour le grand froid arctique... qu'est-ce qui t'as fait fuir cette Riviera ?
  13. Pour ceux que ça intéresse, l'Agence du Revenu du Canada forme des bénévoles pour aider les assistés-sociaux et les personnes à faibles revenus à faire leur déclaration d'impôts. Ce sont évidemment des formations de base, pour des revenus faciles. Pas question de fournir des infos d'optimisation fiscale. Je l'avais fait la première année et j'ai toujours rempli mes déclarations d'impôts tout seul. Maintenant je suis passé au logiciel, j'utilise Studiotax entièrement gratuit, peu importe le montant de revenu (contrairement à d'autres). Il est capable d'aller chercher les données
  14. @Automne, merci sincèrement pour l'info. Je n'en savais strictement rien, comme quoi on a beau être ici depuis 25 ans, on ne connait pas encore tout, pourtant je suis d'habitude une personne plutôt curieuse. Ni mon employeur, ni mon syndicat ne m'a appelé à la maison après ma démission pour me dire que je pourrai probablement toucher le chômage. Si ça peut aider quelqu'un tant mieux. Je vais faire une demande de chômage suite à ma démission du mois dernier.... @Ivy Bijou, en effet je regarde depuis des semaines les offres d'emploi dans le reste du Canada, mais je crains tellement d
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines

Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2021 immigrer.com

Advertisement