Aller au contenu

okbatun

Membres
  • Compteur de contenus

    34
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de okbatun

  • Rang
    Pas pire

Informations du profil

  • Statut
    en processus d'immigration

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Je viens de regarder la séance questions et réponses à l'assemblé nationale, et j'ai remarqué que le deuxième groupe d'opposition n'a pas intervenu dans la question des 18000 dossiers. Je rappelle que la proposition de ce groupe été de continuer à traiter les dossiers des gens qui sont déjà sur le territoire québécois. Ma conclusion: un compromis a eu lieu ente la CAQ et le PQ pour utiliser la période avant la vote de la loi 9 afin de favoriser les dossiers des résident au Québec et ça arrange la CAQ pour faire taire les voix de l'intérieurs et ça arrange le PQ de considérer sa proposition. C’est mon avis.
  2. Le PEQ permettra à la CAQ d’imposer sa politique d'immigration à savoir accepter des travailleurs qui non pas de résidence permanente et leur obliger à travailler dans les régions, et passer par la suite des tests de langue et de valeurs. Avant de les rendre éligible à des certificats de sélection. C’est leur manière de conditionner les résidences permanentes et de contourner le pouvoir d’Ottawa en matière d’immigration. Mr Barette a commencé à monter ses vraies intensions. Question de timing, je crois que le gouvernement fédéral aura aussi son mot à dire.
  3. https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1154541/dossier-arrima-main-oeuvre-immigration-penurie-quebec
  4. https://www.tvanouvelles.ca/videos/6005175337001?fbclid=IwAR0Bxcn20ZsA5kd3Ag1KEoibxhW1Wso5fl7hpsVuNbS57C9iLQnI42qCteI Association québécoise des avocats et avocates en droit de l'immigration Bonjour, Si vous êtes un des 18 000 demandeurs affectés, ou si vous êtes contre l'élimination de ces 18 000 demandes à la poubelle tel que proposé par le projet de loi no. 9, vous pouvez écrire au ministre (cabinet@midi.gouv.qc.ca) et au Premier Ministre (Francois.Legault.ASSO@assnat.qc.ca), la porte-parole de l'opposition en matière de l'immigration (Dominique.Anglade.SHSA@assnat.qc.ca), le porte-parole de Québec solidaire Andres.Fontecilla.LADO@assnat.qc.ca) et celle du Parti Québécois (catherine.fournier.mavi@assnat.qc.ca), exposer votre parcours et votre point de vue et leur demander de ne pas enterriner cette disposition du PL9. Vous pouvez aussi contacter les médias qui s'interessent beaucoup aux histoires des gens comme vous. https://www.facebook.com/AssociationQuebecAvocatImmigration/
  5. Maintenant je te reconnais mon ami, nous n’avons pas lâché au lancement de MPQ et nous ne lâcherons pas à sa fin. Nous sommes des survivants.
  6. "Si l'on n'est plus que mille, eh bien, j'en suis ! Si mêmeIls ne sont plus que cent, je brave encor Sylla ;S'il en demeure dix, je serai le dixième ;Et s'il n'en reste qu'un, je serai celui-là !" Victor Hugo
  7. J’ai écouté l’intervention du Ministre Simon-Barrette hier au parlement, et je souhaite partager avec vous ma perception sur son « one man show » d’hier. Je crois que le parlement est devenu le seul terrain ou il peut montrer sa force, il sait très bien qu’il n’a plus de crédibilité dans les médias. Et en écoutant son discours, j’ai compris qu’il ne s’adresse pas à l’opposition mais il s’adresse plutôt à nous, son message est le suivant « c’est inutile de continuer à croire à cette opposition, faites ce que je vous ai dit et tout ira bien ». Nous le savons dès le début qu’il peut bien forcer le passage de son projet de loi et nous étions tous d’accord qu’on ne va pas se laisser faire. Et sincèrement je ne vois pas les raisons pour se démotiver à ce stade. Nous sommes devenus le cauchemar de Mr Barette, nos droits sont soutenus par les experts, les medias et une bonne partie de la société civile. A Tout ça s’ajoute, les demandent d’injonction déposée contre le ministère. Il gagnera seulement lorsque nous acceptons d’être battus. Politiquement parlant, s’il va se débarrasser de nous ça doit lui coûter cher trop cher.
  8. Est-ce qu’il y a un des informaticiens parmi nous qui peuvent créer et administrer un Blog « contre la loi 9 ». L’objectif est de collecter et publier des témoignages du monde entier (vidéos, photos, déclarations..). Ça peut servir comme source d’informations, à la fois pour les politiciens, députés et journalistes. Je crois que nous avons tous des messages à transmettre. Que pensez-vous ?
  9. pas vraiment si les avocats ont passé à l'action ça veut dire que le ministre ne se retracte pas.
  10. Mettre l’accent sur nos compétences. S’adresser à la commission des relations avec les citoyens constitue une excellente idée, il reste à bien choisir son message. Ce n’est jamais faux de dire que nous sommes des êtres humains et nous avons des familles mais je crois que c’est insuffisant. Il faut bien mettre l’accent sur nos compétences et nos domaines d’expertises. Niveaux en français Nivaux en anglais Domaine de formation Diplôme universitaire. Expérience professionnelle Nous souhaitons arriver au Québec pour se rendre utile et contribuer au développement de la communauté québécoise. Nous méritons qu’ils regardent dans nos dossiers au lieu de les mettre à la poubelle.
  11. Soyons pragmatiques les gras, notre objectif est de remettre à l’étude nos dossiers. Et sans vouloir jouer la victime, nous savons très bien que nous sommes les plus impactés par la loi 9. Si nous décidons de lâcher c’est fini pour nous tous. Il n’y aura personne à nous défendre si on ne se défend pas. Toutes les propositions peuvent aider, ne soyez pas avares partagez vos idées, vos intentions et discutons les. Soyons positifs, soyons constructifs, et surtout on lâche rien.
  12. silence radio, place à la négociation
  13. Je crois qu'il y'a quelqu'un sur ce Forum qui essaie de nous forcer à accepter cette situation.
×
×
  • Créer...

Information importante

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité Règles