Aller au contenu

Meziant-Ex-Nihilo

Membres
  • Compteur de contenus

    78
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Meziant-Ex-Nihilo

  • Rang
    Avancé

Informations du profil

  • Statut
    installé depuis + 1 an

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Meziant-Ex-Nihilo

    Après un an sur Montréal, je n'ai jamais été aussi dépressif

    Cela va de soi On parle jamais de caca de taureau ici !
  2. Meziant-Ex-Nihilo

    Après un an sur Montréal, je n'ai jamais été aussi dépressif

    Complétement d'accord, souvent ce sont des gens dont les compétences s'élèvent au MIEUX au keyword matching entre leurs offres clients et ton CV. Parfois il y a des personnes biens mais bien trop souvent ce sont des incompétents qui margent bien pour te vendre.
  3. Meziant-Ex-Nihilo

    Après un an sur Montréal, je n'ai jamais été aussi dépressif

    Oui sauf ici mais bon, je mets ça sur le "pas de chance". Pour éviter de nouvelles frustrations pour les prochaines années, j'ai décidé d'utiliser mon réseau pour mon retour en France. Parfois ce sont d'anciens collègues qui me passaient des offres. D'autres fois mes anciens recruteurs. Les chasseurs random que je connais pas, je les analyse bien avant de continuer car pas mal de bs.
  4. Meziant-Ex-Nihilo

    Après un an sur Montréal, je n'ai jamais été aussi dépressif

    En IT ça m'arrive souvent, peu importe le pays.
  5. Meziant-Ex-Nihilo

    Après un an sur Montréal, je n'ai jamais été aussi dépressif

    Je suppose que ça doit dépendre de la boite. J'ai toujours pris mes vacances en France, quelques semaines à l'avance mais ça m’étonnerait pas que des boites soient plus picky que ça. Je trouve ça normale de s'organiser à minima à l'avance si une ressource manque. Ici j'ai vu des gens en mode ah je suis pas ici pour les deux semaines qui viennent en l’annonçant le vendredi soir...
  6. Meziant-Ex-Nihilo

    Après un an sur Montréal, je n'ai jamais été aussi dépressif

    Entièrement d'accord avec ce point. J'ai une anecdote a ce sujet concernant un ami qui est la depuis 5 ans et qui me faisait justement de la pub pour le Canada. J'arrive au QC quelques mois plus tard je démissionne des jeux vidéos car je me rends compte que c'est mal payé (mauvaise estimation du cout de la vie) pour avoir quelque chose d'au moins comparable a ce que j'avais en France, par contre je vois que lui gagnait encore moins que moi dans les JV alors qu'il devait connaitre le marché et même qu'un soir il chialait sur mon pallier comme quoi il ne gagnait pas assez. Ironie du sort sa boite a fermé plus tard, je lui dis sont taux et comment roxé les entretiens techniques il passe des entretiens et il monte de 15k... bon j'ai pas eu le droit a de merci mais bon... (de toutes façons c'est lui qui a passe ses entretiens mais au début il lui en revenait que je lui disais "tu sais tu peux peux demander minimum 10k de plus mec tu te fais niquer dans des largeurs..."). Ce problème est aussi vrai en France, lorsque ça suffit les gens s'en foutent mais l'argent ça ne dure qu'un temps vaut mieux utiliser tout ce qui est de dispo Money money moneyyyyyy moneyyyyyyyyyyyy il y a que ça dans la viiiie Je ne suis pas d'accord qu'une recherche internet suffit, le mieux c'est de demander à ses contacts (si on en a). Oui c'est le feeling que je disais ça me semble plus hétérogène la qualité ici (et comme je l'ai indiqué il y a aussi des bons connards en France mais de mon vécu ils sont souvent hors des grosses agglomérations, ah l'argent, les compétences... les deux? ou la charité ). Par contre mes collègues et moi n'avons pas eu ta chance Ça pue les gossips en entreprise surtout quand c'est sur ta personne, ah pour dire que j’étais pas mauvais ouai, que je passais tout mon temps libre à lire des livres tech ah oui ça fait bien dans le dos, par contre me décrire comme un gros anxieux... et surtout le faire dans un rayon dans lequel tu peux entendre... le respect ça s'apprend les gens, prenez une salle pour vomir sur ma personnalité. Bon j'ai quand même pas eu de problèmes de mon coté avec le background check même lorsque je démissionnais ni même maintenant pour mon retour en France mais je me dis que ce système n'est pas très solide comme approche. Je pense que en IT ça devrait être: tu as un Github, tu passes les tests techniques, les gens jugent tes softs skills done, quasiment tout peut-être fait en entretien. Si certains de tes collègues ont été des bibites techniques ou des connards ça ne va pas aider pour les références... bah oui c'est aussi ça le flaw de la méthode. Car parfois au vu du recrutement que j'ai vu ici, j'ai l'impression qu'avoir eu des bonnes relations mais avoir fait du caca peut quand même passer lors du background check. Surtout que les questions sont bidons, j'ai l'impression que sauf si tu as été un terroriste c'est pas violent le système des références. De mémoire j'avais un post sur linkedin expliquant qu'une boite apparemment avait monté un système de fausses références moyennant de l'argent... (faudrait que je retrouve le lien c'est assez risible genre cheapppp). Donc mon point c'est que ça dépend d'avantage du potentiel employeur de tester techniquement / solidement les références et ça... très peu le font, (ça m'est arrivé une fois pour ancien collègue en France, c’était bizarre ça faisait entretien technique surprise au téléphone, ça c'est bien passe car je mitonne pas mais surprenant). Et en IT je pense que ça sert juste vraiment à rien.
  7. Meziant-Ex-Nihilo

    Après un an sur Montréal, je n'ai jamais été aussi dépressif

    Ça j'ai vu, je ne fais pas de déni sur cette partie-la. Mais merci de répéter que oui je fais ce que je veux pour me rendre heureux après parfois on veut quand même persister un peu plus, c'est ce que j'ai fait, ça me gavait très rapidement d’être au Quebec. Par contre persister 10 ans pour voir si ça me rendrait heureux alors que ça me fait ch**r des le début... surtout que le sentiment s'empire de mois en mois, pourquoi se faire ch*** ? Mais bon j'ai joué le jeu je me suis tenu à ce que j'avais prévu comme période minimum en persistant un peu. Au final j'ai bien fait car pour l'envoi des boites en France, il valait mieux que j'ai 12 mois de factures pour bénéficier du papier de changement de résidence pour nos amis les douanes. La densité de population ça ne dit pas si un pays est nécessairement surpeuplé, tu as des grande zones complètement vides en Chine, notamment en Mongolie intérieure avec des villes fantômes. Ensuite je teasais sur la première partie de la phrase car un autre gros cliché qui est en bonne partie vrai et en terme d'annual leaves le minimum garanti par la loi fait peur. Surpeuplé mais c'est plus facile de trouver un appartement sur Shanghai que sur Paris (ça devient moins vrai désormais les prix sont en mode rockets), tu as toujours des appartements vides mais bon suivant les lois ça peut-être avantageux de garder des appartements vides plutôt que de les faire louer... Concernant HK en soi: https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_countries_and_dependencies_by_population_density 4ème pour HK, le 1er étant l'ancien casino land portugais juste à coté, curieusement Monacco est aussi bien placé j'ignorais complètement cela, faudrait que je regarde la méthodo de l'estimation officiel, c'est pas vraiment l'impression que j'avais sur place mais ça remonte à loin. Pour HK il y a quand même de l'espace c'est juste que comme partout c'est légèrement moins bien desservi (en gros tu commutes d'avantage en transport en commun) et donc moins cher dans ces partie-la, je pense surtout aux nouveaux territoires du nord et sur la partie ouest ou il y a encore des constructions en cours. J'avais pas ce sentiment que c’était surpeuplé pour autant, il y a des parties ou c'est blinde comme dans certaines parties de Paris, est-ce que Paris est surpeuplé, je ne sais pas, c'est pas mon impression de bourgeois, je ne vis pas avec le bas-peuple d'idf dans le 77 qui n'est pas Paris. J'ai jamais habité intramuros donc j'en sais rien. Mais en gros c'est la même chose que de dire HK et new territories. Tu as la même chose dans certains districts de villes en inde, je suis certain que dans certains bidonvilles serrés tu peux aussi faire skyrockete la densité... vu la que la densité d'une zone géographique est plus proche d'un indicateur biaisée de type moyenne, les zones respectivement sous peuplées et surpeuplées se compensent inégalement suivant leur ratio. "aucun problème à travailler 80 heures": non comme je l'ai indiqué dans un post précédent (sur un autre thread) je ne le referai plus maintenant car je suis marié, merci de ne pas aussi déformer ce que je dis (ok c’était sur un autre thread donc tu ne pouvais tout savoir): Je considère que ce n'est pas forcément se tuer au travail, ça dépend de l'age de ce qui est fait (assis à pondre du code c'est moins violent que de porter des briques), si c'est par passion dans de bonnes conditions (sans passer des heures dans les transports, again pas le cas de tout le monde) sans que ça dure toute ta vie ça passe tout seul. Le burn-out avec le recul aurait pu être évité, j'ai fait des conneries à ce niveau la en voulant trop faire de choses en se mettant un peu de pression tout seul (eh oui je peux admettre que je fais et dis des conneries... oui oui ça m'arrive, pour info 80 heures c’était une bonne moyenne, remarque il y a d'autres bolos aux US et au Canada qui faisaient la même chose aussi chez Amazon [bah oui nous le peuple transnational des cons sommes partout sur la planète, note: je ne fais pas de sarcasme]). Non plusieurs types de médecin mais bon je pense que mes collègues qui sont la depuis soit toute leur vie, soit 10-20 sont tous des menteurs et donc ne prouvent rien, comme je le disais je ne prétends rien c'est juste mon entourage et il se peut que cet échantillon soit biaisé, comme mes potes français qui sont ici depuis la fin de leur études. Qui se ressemble s'assemble donc je traîne certainement qu'avec des gens super cyniques qui ne pensent que comme moi et pour penser comme moi faut très certainement penser que l’accès aux soins ici est nul. Une fois de plus, je n'ai jamais prétendu avoir la vérité absolue, mais je trouve l'avis des québécois au taff qui sont ici depuis tout petit plus valable que mon expérience courte ici (sans pour autant que ce soit une vérité absolue, j’espère que c'est clair cette fois-ci). Tu as une opinion, j'ai la mienne (faut dire ce qui est ça reste que des opinions basées sur du ressenti, la tienne étant d'apparence plus légitime car c'est la tienne sur une plus longue durée, la mienne moins mais j’étaye avec ce que des gens dans la vraie vie m'ont dit et ils me semblent presque aussi légitime sauf si bien évidemment ils s'amusent à me mentir dans le but de... me faire plaisir, c'est possible vu les comportements que j'ai vus ici). Pour le reste sur l’accès aux soins tu peux regarder les indicateurs des systèmes de santé des pays de l'ocde en regardant de prés la méthodologie utilisée (pour éviter juste de balancer x ranks 1st, y ranks 2nd) comme je viens de le faire avec la densité de population (qui est bien plus simple vu le nombre de paramètres). Comme souvent tout est sujet à débat et que c'est souvent super chiant d’étudier les méthodes stats utilisées pour faire une enquête (car souvent tu n'as pas même pas accès à cette information...) et donc les gens généralisent et simplifient c'est comme faire une grosse régression linéaire avec des points qui partent en sucette sur le coté pour dire que non je ne généralise même pas d'abord. Je suis curieux de connaitre ton point de vue sur l’accès aux soins ici (qui semble être différent du mien).
  8. Meziant-Ex-Nihilo

    Après un an sur Montréal, je n'ai jamais été aussi dépressif

    Désolé car je dois être vraiment très très très con mais je ne vois toujours pas le lien. J'ai pas l'impression qu'en France on cherche à se défendre contre ce que disent les immigrants, disons que le type d’immigration n'est pas la même (soit des expats avec des siousioux, et massivement d’Afrique) (généralement c'est "ouai la sécu c 'est tellement mieux qu'aux US, mais putain qu'est-ce que les gens sont rudes, mais quel service de merde, ils sont vraiment trop lents," etc.) et voila personne bronche lorsque l'on nous dit ça car on sait que c'est vrai et on se fait pas d'illusions même si ça arrive dans d'autres pays, lorsque j’étais en Asie aussi, les gens chialaient mais les chinois des forums d'expat étaient pas à nous faire de moral (y a eu quelques de fans de xi jinping mais c’était pas majoritaire). Pour moi la différence est flagrante est sur la susceptibilité ici. Mais bon pour donner justice il est sage de dire qu'il y a beaucoup plus de français qui vont au Québec que l'inverse, donc le flux de chialeux dans mon genre est plus important
  9. Meziant-Ex-Nihilo

    Après un an sur Montréal, je n'ai jamais été aussi dépressif

    Sans faire de nationalisme je trouve les soins en France plus accessibles aux masses dans les grandes villes que au QC (pour l'instant... après 2 mandats de Macron on verra). En province et en particulier dans les déserts ruraux c'est la misère, c'est une précision importante. Pour le reste je ne vois pas vraiment le rapport avec mon post. Oui il y a des diarrhées dans le monde entier, mais je ne pense pas que les gens blâment le QC pour cela. Mais... tout n'est pas affaire de lubie. Par contre quand tu vas au Vietnam ou d'autres pays avec de la street food partout super "safe" parfois tu te dis mais qu'est-ce que fout le gouvernement, bah en fait... spoiler alert: il s'en fout. Bah oui il y a des problèmes sanitaires, la encore ce n'est pas parce que ça arrive moins ou pas ailleurs que tu ne peux pas dire que ça arrive souvent là-bas. Pour le suicide ça peut se vérifier facilement avec des stats. Pour l'attitude des gens c'est plus compliqué de savoir à l'avance, trouver sa bulle dans certains endroits du monde peut-être un véritable défi lorsque cela n'est tout simplement pas possible... Il y a malheureusement pas d’études sur tout, dans le cas échéant on a parfois recourt à notre expérience et celles des autres pour se faire une idée de savoir si on ne s'est pas fait avoir (c'est aussi ça le but parfois) dans notre expérience. Bref ça part maintenant en philosophie de comptoir...
  10. Meziant-Ex-Nihilo

    Après un an sur Montréal, je n'ai jamais été aussi dépressif

    Pour la santé oui, il y a mon cas perso :des rdvs pris sur le long terme (genre fin de l’année dernière) pour dans 3-4-5 mois, un tour récent aux urgences que j'ai trouvé pourri (mais c'est ok en France en province il y a aussi des débordements je ne le nie pas, puis si on veut faire dans le sensationnel on pourrait parler de Mayotte...) poiroter quand ta femme va mal avec des putains de douleurs bah c'est vraiment pas la fun (et encore elle pour les soins, elle est mieux lotie que moi, elle a la ramq pas comme moi avec mon pvt en carton [en carton pour l'assurance]). J'ai trouvé les priorités assez mal allouées (des gens qui ont l'air grave mal qui passent en priorité, mais bon la encore je peux pas généraliser ça n'est arrivée qu'une seule fois) malheureusement (j'aurais bien voulu une bonne surprise) ça corroborait tout ce que j'avais pu lire ou entendre. Je trouve que le dentiste douille que l'orthodontiste douille tout autant qu'en France (ramq or not), que les délais d'attentes pour certains spécialistes sont juste délirants et après pour la qualité c'est assez variable, du génial au tout pourri (pour tout ce qui est dentaire en tous cas), je trouve que c'est moins homogènes (même si je le concède j'ai eu des médecins de merde quand j’étais gamin lorsque j’étais en province en France et c'est le cas de ma mère qui vit dans un trou perdu maintenant). J'ai eu presque que des retours négatifs de la part de mes collègues, certains Québécois (bon après comme ça vire a la parano je ne sais jamais si les gens sont honnêtes ou pour faire plaisir... mais en gros j'ai eu plusieurs fois la remarque comme quoi les assurances privées servaient pas a grand chose a cause des plafonnements), d'autre comme un iranien (mais le mec avait vécu sur Bordeaux), tunisiens, un syrien aussi (bon avec la guerre en Syrie il trouvait quand même moyen de se plaindre mais juste le coût de tout ce qui était dentaire, il devait faire pas mal de root canals et disait aussi que les assurances avec couverture dentaires servaient à rien, bon comme je le disais je suis en pvt donc osef les assurances) etc. En fait en y repensant c'est assez funky j'ai d'un coté des immigrants qui pensent que tout est rose ici (genre des immigrants qui me sortent que c'est le meilleur endroit au monde alors qu'ils ont vécu que dans deux pays mais bon ok remis dans le contexte de leur connaissance...pourquoi pas (c'est pas du sarcasme btw)) et d'autres plus nuancés et généralement ceux la sont pas souvent tendres avec la sécu... mais encore je ne généralise pas trop sur ça car c'est que mon petit cercle de personnes que je connais. En parlant de généralisations, j'ai dit que c’était mon expérience, par contre je le répète encore les cultures sont différentes et c'est la ou commence les """méchantes""" généralisations. Ne pas généraliser ça revient à dire que les populations des pays sont toutes les mêmes... et c'est faux (biologiquement, culturellement). Tu viens de le faire et ça ne te dérange pas aussi (et ça ne me dérange pas non plus): "Chacun trouve sa propre voie pour le bonheur. Si tu veux te tuer au travail dans un pays surpeuplé, grand bien te fasse" Bonne généralisation pourtant si je faisais comme tous les gens sur ce forum qui veulent protéger le QC, je dirais "Mais non moi j'ai eu ci et ça et pis j'ai vécu X années donc ce que tu dis c'est même pas vrai d'abord! Tu cherches vraiment à salir l'image de ce beau pays, and blahblahblahblah" Car oui en Asie il n'y a pas que des gens qui bossent 80 heures par semaine (si si) mais le truc c'est que la trend tu peux la sentir en 6 mois ou moins, tu vois que les gens bossent plus qu'en France ou Québec, pour le surpeuplement je ne dirais pas ça et la courbe démographique va tarder a s'inverser en Chine comme c'est déjà le cas au Japon... Il y a qu'en Inde ou ça continue de grimper en flèche. Donc tu vois ta généralisation me semble ok même si c'est dans le cliché. J'ai aucun problème à dire et entendre que les français sont des râleurs et je pense que ça ne choque pas les français. Je pense que dire que les gens sont plus politiquement corrects au QC ne soit pas une bêtise en soi... alors pourquoi ça dérangerait...? Pour la comparaison un an vs neuf ans, c’était de l'auto dérision (très mal exprimé surement) car effectivement je pense que lorsque je partirai je ne serai pas resté très longtemps ici et que oui mon point de vue est assez superficiel (même si je persiste à penser que l'on peut se rendre compte de pas mal de choses en 6 mois seulement). Je trouve que la généralisation ici est tolérée à sens unique c'est super quand c'est positif "oh oui j'ai pu renaître au QC, c'est l'endroit des possibles": "omg une autre généralisation, c'est récursif non terminal on va tous mourir". "C'est sorti du chapeau, montre moi tes stats, sans stats pas de discussion". Je suis d'accord pour dire que les "on dit que" n'apportent qu'une information biaisée mais quand ça se répète souvent on peut se poser des questions sur comment les gens en arrivent à ces opinions la (aussi bien quand c'est positif que lorsque c'est négatif). Par contre pourquoi faire la chasse des points de vue négatifs et pas ceux qui sont positifs ? Ce que je trouve "drôle" c'est que dire des choses qui ne sont pas super enclins avec le message le QC c'est génial ça passe mal pourtant j'ai bien eu des messages en private qui disait qui partageaient cet avis, il y en a aussi eu sur ce thread.. Ça tourne en rond, d'ailleurs comme on ne fait que des généralisation sans faits derrière avec des stats et tous les documents on devrait bannir les posts comme le mien ou d'autres car il n'apporte strictement rien, aucune garantie de bonne foi, ça peut être de la propagande dans les deux sens ! Donc une bonne partie des chialeux ET une bonne partie qui font de la pub ici (involontaire c'est juste en terme de résultat quand les gens à aller quelque part on s'attarde d'avantage sur le positif). Bref comme cela tourne en rond on peut arrêter ce thread et tous les messages. L'absolue vérité n'a jamais été déclarée dans ce post, tu es le premier à l’évoquer, j'ai commencé ce post en prenant des pincettes car si on ne le fait pas (au vu des autres posts) les lecteurs pensent que l'on généralise sur tout et que l'on est mégalo juste pour exprimer ce qu'il s'est passé lors d'un expérience aussi courte soit elle, ce qui n'est pas le cas. Oui je généralise sur certains points qui >>me<< ~~semble~~ vrai mais je ne pense pas que je détiens la vérité absolue pour autant...
  11. Meziant-Ex-Nihilo

    Après un an sur Montréal, je n'ai jamais été aussi dépressif

    Au passage je mentionnais des faits de ce qui pouvait être négatif ou positif en terme quantitatif, ça veut pas dire qu'ils sont tous enviables ou que je trouve qu'ils sont mieux (différence quantitative != de ce que je trouve mieux pour moi) (je ne dis pas que le sexisme c'est cool hein). Oh oui je suis tout petit avec mon 1 an face à tes 9 ans ici. Tu peux le voir de plusieurs manières: Faudrait que tu restes plus longtemps pour trouver qqchose qui te correspond mieux ici car c'est trop bien le Québec ! Putain ça pue déjà au bout d'un an mais casse-toi mec ! Evidemment que tout le monde est égoïste, j'avais aussi 4 semaines en début de carrière (en dehors de France) mais ici parfois on te donne 2 semaines même après plusieurs années d’expérience et si tu te laisses faire bah on prend avantage de toi... et je trouve ça un peu limite... alors oui j'ai pu avoir 4 semaines au QC ailleurs mais je trouve ça couillon de devoir négocier ça et de faire parfois passer ça par une baisse de salaire... (note je l'ai fait en Asie et je trouvais ça tout aussi couillon la-bas). Oui l'appart de 100sqm (en fait 90sqmishhh sur 2 étages) j'ai eu ailleurs et je trouve ça trop grand, surement quand tu as des enfants c'est surement mieux mais même juste à deux... ouaif. C'est cool que tu aies des potes de toutes les origines, devine quoi j'en ai aussi (un indien, plein de chinois, quelques anglophones mais pas de québécois, je dois être ce mec détestable dont tout le monde parle). Pour l’insécurité je l'ai mentionnée dans mon post de départ. Si tu peux habiter les Yvelines et travailler à la défense, ce genre de bulle fournit suffisamment de sécurité...(et oui tout le monde ne peut pas se l’offrir) même si je suis entièrement d'accord avec toi ça craint pas mal en idf et certaines parties des autres grandes agglomérations. Je ne pense pas que les gens reviennent en France à cause de mouvements sociaux mais bon je suppose qu'il y a de tout sur terre, des gens qui se prennent pour des trans-cat et autres folies du genre, donc why not. Et comme indiqué dans quelques posts, c'est temporaire je ne compte pas m’établir plus que ça en France, direction HK pour la suite (même si oui je vais devoir renégocier mes vacances), j'aime les villes à forte densité. J'aime le capitalisme faut pas croire celui de Singapour ou de HK est pas si mal (ok SG les salaires puent un peu quand tu n'est pas manager...) mais pas celui en Amérique du nord en ayant une voiture ou tout est loin... C'est juste que les gens se la ramènent moins tout en bossant dur et que si tu as une bonne boite tu peux avoir des vacances tout en ayant pas besoin de voiture, la densité de population est telle que ça amène plus de services de proximité, et plus de transport en commun donc à la fin de la journée ça dépend vraiment de ce que tu veux. Je trouve l'access aux soins sur HK et SG mieux qu'au QC aussi, le nombre de patients qu'ils peuvent traiter c'est juste pas comparable... Enfin mes propos sont plus nuancés que "Je veux me tuer au travail" et en même temps "Je veux 52 semaines de vacances par an".... Par contre ce serait cool que l'on ferme ce poste, car y pas grand chose à dire de plus et ça tourne un peu en rond.
  12. Meziant-Ex-Nihilo

    Après un an sur Montréal, je n'ai jamais été aussi dépressif

    Oui ça prend du temps, mais ma conclusion est différente je pense qu'il y a des différences entre les pays (sinon on ne parlerait pas de culture différentes...) donc même si tu as des comportements qui peuvent être les mêmes dans plusieurs pays il y a aussi des différences (partir à l'heure au QC, listes d'attentes en villes quand même longues pour un médecin de famille au QC, frais de santé moins hauts en France, il neige plus qu'en France, il y a moins d'avantage sociaux au QC (vacances), les français valorisent toujours un peu le diplôme même pour les professions qui n'en ont pas besoin, présentéisme dans certaines boites pour "faire" bien, rudesse et sexisme à la con en France, mise en avant de l'individu plus forte au travail avec du positivisme). D'ailleurs les gens ne chercheraient pas parfois à fuir la France si tout était possible dans tous les pays avec des chances égales. Il y a des tendances, des ratios de chances et parfois des choses tout bonnement impossibles par rapport d'autres pays, dans mon cas j'ai tenté le Canada par curiosité, d'autres le font par désespoir en mode ras-le-bol de la France ce qui n’était pas vraiment mon cas.
  13. Meziant-Ex-Nihilo

    Après un an sur Montréal, je n'ai jamais été aussi dépressif

    Oui on a tous des expériences différentes... comme je le disais tout est une histoire de trouver sa "bulle", je ne demande pas à mes collègues de faire des heures sups, juste de ne pas chialer par derrière quand j'ai envie d'en faire gratuitement pour améliorer du code, faire du code review ou l’intégration continue (l'investissement c'est mal ? quand mes collègues me disent qu'ils ont jamais le temps bah dans mon cas je le fais et je ne leur reproche pas d'avoir un vie plus "développée" en dehors). Dans ton cas cela fait sens tu as vécu un environnement toxique en France et tu en as eu un meilleur en arrivant ici, donc tu trouves le Quebec mieux dans ta situation. Dans mon cas tu peux swapper les endroits et obtenir le même résultat. Oui il y a des jobs de merde en France, il y en a aussi des biens, il faut savoir où aller, si possible, sinon c'est random.
  14. Meziant-Ex-Nihilo

    Après un an sur Montréal, je n'ai jamais été aussi dépressif

    Je n'ai jamais dit que j'allais directement sur HK, mais d'abord stop / arrêt en France pour quelques années. Je ne sais pas si c'est mieux d’être avec du 90k sur Québec, je sais juste que je n'ai pas aimé la ville Québec.
  15. Meziant-Ex-Nihilo

    Après un an sur Montréal, je n'ai jamais été aussi dépressif

    Disons que je trouve qu'ils manquent de tact... comme je le disais s'ils prenaient une salle pour se tacler les uns les autres pourquoi pas... mais emmerder les autres dans le champ de perception auditif... pas terrible surtout pour s'embrasser 10 minutes après comme si rien ne s’était passé, quand on acte de manière contradictoire, c'est que soit: la personne ment (définition de l'hypocrisie) la personne a des changements d'avis très rapides (schizophrénie ou juste la personne est très indécise) Pour la finition, que ce soit bien ou pas, c'est juste la mise en avant permanente, c'est la même chose aux US et dans le Canada anglophone. Se dire qu'ils se la pètent ou non c'est une histoire d’éducation, si tu grandis dans un environnement ou(accent tu es si loin...) on te dit que tout est génial, que quand tu fais de la merde c'est pas grave pour t'encourager, c'est normal. L'inverse est aussi "normal" (manque de confiance) dire que c'est la fin du monde à la moindre erreur... Je ne sais pas ce qui se traduit le plus le manque de confiance ou l'égo démesuré, les deux à la fois ? Perso je m'en suis toujours tenu strictement aux faits, ni plus ni moins, si les gens crissent parce que je suis trop anxieux car je m'en tiens à la réalité alors c'est leur problème, pas le mien.
×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité Règles