Jump to content

CamilleJLbd

Newbies
  • Content Count

    4
  • Joined

  • Last visited

About CamilleJLbd

  • Rank
    En herbe

Profile Information

  • Statut
    installé depuis + 5 ans
  1. Ooooh... je comprends... Donc effectivement il ne reste que le PEQ lorsque j'en serai à la soutenance pratiquement... En tout cas merci pour tous ces renseignements, ça va m'éviter bien des déconvenues ! Une dernière question : mettons que je soumets une demande de PEQ "aux alentours" des 6 mois avant l'obtention prévue du diplôme. Mais que finalement pour une raison X ou Y, je n'obtiens la preuve de l'obtention de mon diplôme que 7 mois plus tard. Que se passe-t-il avec ma demande ? Elle est fermée et je dois recommencer à zero, ou est-ce qu'il y a quand même une période de tolérance ?
  2. 1 - Oui mais les quotas ne sont fermés que pour les demandes présentées "Hors Québec". Puisque je suis présentement sur le territoire avec un statut temporaire valide, je ne suis pas concernée par les quotas ni par les périodes de soumission : 2 - Mmmh... bon point... Est-ce que à tout hasard tu sais où se trouve cette information relative à la moitié des crédits ?
  3. Bonjour ! Merci beaucoup pour ce retour ! Je suis en effet allée renouveler mon passeport la semaine passée, et devrais le recevoir courant novembre. Je pourrais ensuite renouveler mon CAQ et mon PE dans la foulée. Par contre l'agent consulaire m'a dit que mon "ancien passeport" me sera restitué. Apparemment ils vont l'abimer intentionnellement pour le rendre inutilisable, mais il me sera rendu justement dans le cas où j'aurais besoin de sortir/rentrer au Canada avant la réception de mon nouveau PE. Pour ce qui est du programme régulier Vs PEQ, il est clair que le PEQ est le plus rapide et l'obtention du CSQ est pratiquement garantie. Mais la "limite" des 6 mois me pose quand même problème ! Entre le dépôt du mémoire, les évaluations, les corrections, les délais avant la soutenance, et les délais administratifs avant de recevoir officiellement mon diplôme, il est pratiquement impossible de déterminer à quel moment je vais pouvoir rentrer dans cette limite de temps ! Ou alors je suis simplement obligée d'attendre l'obtention de mon diplôme pour commencer les démarches, ce qui est une possibilité aussi... Mais dans ce cas, l'intérêt du programme régulier, même s'il est plus long et couteux, est que je peux commencer les démarches plus tôt... Par contre, je ne comprends pas vraiment pourquoi tu dis qu'il est impossible de prouver qu'on a effectué plus de la moitié de son programme d'étude au doctorat ! En théorie, un doctorat se fait en 4 ans (ahem...), il m'est tout à fait possible de démontrer que j'ai non seulement validé les deux premières années, mais aussi que j'ai validé la scolarité obligatoire restante (les cours de metho et l'examen doctoral). En tout cas, rien dans mes recherches n'est ressorti à l'effet que le doctorat était à part, donc je serais curieuse d'en savoir davantage sur ton expérience avec ça ! Aussi, que veux-tu dire par "La voie des travailleurs qualifiés est en suspend hors PEQ et offre d'emploi validé" ? Il me semble qu'il existe un volet particulier pour les étudiants (donc pas "travailleurs"), et je ne trouve aucune autre information la-dessus à part que les délais d'obtention sont très longs...
  4. Bonjour à tous-tes ! J'ai déjà fait une recherche générale sur le sujet, mais évidemment je ne trouve jamais de situation recoupant suffisamment la mienne ! Voici donc les faits, et j'espère que parmi vous quelqu'un pourra m'aider à y voir plus clair ! Je suis arrivée au Québec en 2010 pour les études. J'ai obtenu mon baccalauréat, ma maitrise, et je suis actuellement inscrite au doctorat en droit à l'UQAM. J'ai complété ma scolarité obligatoire (cours obligatoires et examen doctoral) et je suis à plus de la moitié de mon programme de doctorat, avec d'excellents résultats. Comme beaucoup, je souhaite m'installer définitivement au Québec/Canada (j'aime Montréal, mais je suis mobile, surtout dans l'éventualité d'un post-doc !). En parallèle de mes études, j'occupe depuis plusieurs années un emploi d'assistante, puis de gérante dans un petit hôtel (aucun rapport avec mes études). Ce poste entre dans la catégorie "0" et me permettrait donc, a priori, aussi d'accumuler des points pour un certificat de sélection sur une base professionnelle. Au courant de l'hiver, je vais devoir proroger mon permis d'études (il arrive à expiration en même temps que mon passeport) et je profitais de l'occasion pour évaluer les autres options vers la résidence permanente (et l'admissibilité à davantage de subventions...). Et... je m'y perds. Première question : La première étape est évidemment le renouvellement de mon passeport français, auquel est rattaché mon permis d'étude actuel. Que se passe-t-il si je dois sortir du Canada avant l'obtention de mon nouveau permis d'étude ? En d'autres termes, que se passe-t-il si je dois revenir au Canada avec mon vieux permis d'études (toujours valide) rattaché au passeport A, mais que j'ai désormais le passeport B ? Deuxième question : Est-ce que, indépendamment de toute autre démarche, je dois quand même renouveler mon CAQ et mon permis d'études ? Ou alors, est-ce que si j'entame des démarches pour obtenir un CSQ (par exemple), je n'ai plus besoin de renouveler ces documents là ? Trosième question : stratégiquement (et évidemment légalement) parlant, est-ce que je suis mieux d'appliquer pour un certificat de sélection sur la base de ma formation universitaire, ou sur la base de mon emploi ? J'ai lu que l'expérience professionnelle acquise pendant que l'on est détenteur d'un permis d'études ne compte pas, est-ce que quelqu'un peut confirmer ? Dans l'hypothèse ou cette expérience pourrait être comptabilisée, et sachant que je suis au Québec sur la base d'un permis d'études, est-ce que je risque d'être accusée d'avoir eu une "double intention" si je fais jouer mon expérience professionnelle acquise en parallèle ? Quatrième question : Si j'ai bien identifié les différentes voies qui s'offrent à moi, laquelle est la plus pertinente ? Programme de l’expérience québécoise (PEQ) – Diplômé du Québec Je bloque sur le critère : "détenir un diplôme du Québec admissible ou prévoir avoir terminé votre programme d’études dans les six mois suivant la date de la présentation de votre demande". J'ai complété ma maitrise il y a moins de 2ans. Mais évidemment, vu que je me suis engagée dans un cursus de doctorat, je ne peux plus appliquer pour la maitrise. Et pour ce qui touche à la fin de mon diplôme de doctorat, ce ne sera évidemment pas dans les 6 mois qui viennent. D'ailleurs, même une fois ma thèse déposée, les délais de correction et de soutenance sont difficilement prévisibles... Et si je comprends bien, l'obtention officielle du PEQ se fait seulement lorsqu'on apporte effectivement la preuve de réussite du diplôme. J'ai "ouïe dire" qu'il y avait des dispositions particulières pour les étudiants du doctorat, justement en raison des délais d'obtention difficiles à prévoir, mais je ne trouve rien à ce sujet sur les sites officiels de l'immigration... Si vous avez des renseignements, je suis preneuse ! Programme régulier – Étudiant étranger au Québec Ici, le critère est le suivant : "avoir complété au moins la moitié de votre programme d’études, s’il est d’une durée de moins de 18 mois ou s’il s’agit d’un programme de 2e ou de 3e cycle universitaire;" A priori BINGO. Je rentre dans le champ. Mais alors je ne comprends pas, quelle est la différence avec le PEQ en matière de délais de traitement ? Cela signifie-t-il aussi que je peux recevoir mon CSQ, et donc entamer les démarches pour la résidence permanente, avant la fin de mon doctorat ? Ou alors est-ce que mon obtention va rester conditionnelle jusqu'à l'obtention définitive de mon diplôme ? Je vois aussi qu'il est question de quotas de 5.000 demandes, et de "périodes de réception des demandes de Certificat de sélection du Québec", mais je ne trouve aucune information plus spécifique à ce sujet... Au niveau fédéral : Entrée express (si mon expérience professionnelle compte) Évidemment, les premières questions que je me pose sont : puis-je passer directement par ce programme et "sauter" le programme québécois (en considérant que j'ignore si le Québec est la province où je suis amenée à rester) ? Qu'est-ce qui différencie ce programme du PEQ/Programme régulier québécois ? Merci infiniment par avance pour votre aide !
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines