Aller au contenu

Chou69

Membres
  • Compteur de contenus

    22
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Chou69

  • Rang
    Pas pire

Informations du profil

  • Genre
    Femme
  • Statut
    visa temporaire
  • Date d'arrivée
    09-09-2017
  • Pays d'origine
    France
  • Pays de résidence
    Canada

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Chou69

    « En France, on vous tue »

    Bah, après si tu as un bon médecin de famille (le soucis c'est que tu ne le choisis pas et si tu veux changer, faut attendre à nouveau plusieurs mois dans la liste), tu es écouté. Pour les spécialistes, si tu n'as pas de maladies chiantes, c'est pas grave X) Mes infections urinaires et autres bobos passagers se sont très vite réglés au sans RDV. Mon problème c'est les trucs sur plus long terme qui nécessitent un suivi et une prise en compte globale. C'est peut être une habitude de pays trop choyé, même certainement, mais on m'a aussi dit que les prises de sang ne se faisaient que s'il y avait un soucis... Étant passée végétalienne depuis plusieurs mois, je prend de la b12 au hasard car je n'ai aucune idée si mon corps est en carence ou pas, puis avec tous mes soucis, personne ne m'a jamais proposé de faire un bilan voir si j'avais pas vraiment un truc qui déconnait (mais bon, en France selon sur qui tu tombes, c'est pareil pour ça). Je précise, si jamais cela choque des gens, que le végétalisme m'aide à gérer mon eczema (notamment l'éviction des produits laitiers), et non par pur mouvement de mode.
  2. Chou69

    « En France, on vous tue »

    Oui, comme je le disais, c'était pour une vérification stérilet. Le médecin du sans RDV l'a fait mais seulement à l'oeil, ce qui ne suffit pas si j'ai pas envie de tomber enceinte. C'est bien pour le spécialiste, moi ça fait 1 an que j'attends un médecin qui pourra faire un minimum de suivi, 3 mois un dermato et un allergo qui ne m'ont pas rappelée juste pour fixer un RDV (qui prendra encore 6 mois).
  3. Chou69

    « En France, on vous tue »

    J'ai vu le débat de ces derniers jours et juste pour le témoignage, je vais y apporter ma toute petite pierre ! De mon point de vue, il y a des avantages et des inconvénients au Québec, tout comme il y en a en France et cela dépend grandement de la situation de chacun. J'aime les deux pays et je n'ai rien contre l'un ou l'autre. Je suis ici depuis un peu plus d'un an, j'ai toujours eu une santé un peu bancale et j'ai du aller 6 ou 7 fois au sans rendez vous (infections urinaires, champignons et autre). C'est pas si mal fait car je peux quand même prendre RDV et j'attends en moyenne 1h à 1h30. J'ai fait ma demande pour un médecin de famille dès que je suis arrivée, pas de nouvelles encore. Le sans rendez vous ça passe pour les bobos communs (rhume, infection urinaire justement, etc...), mais il n'y a aucun suivi. J'ai un eczema chronique qui se généralise, je suis allée 3 fois au bout de ma vie au sans RDV, à chaque fois on me regarde à peine, et on me prescrit une crème à la cortisone plus forte (qui ne fait rien, mais à leur seule réponse est "faut voir un dermato alors"). Même pas d'analyses de peau (on m'a dit que ça ne se faisait pas, alors que certains eczema sont causés par une bactérie et peuvent s'infecter), ou de lien avec ma flore digestive cramée à cause des infections urinaires (et antibios). J'ai eu droit à une ordonnance pour un dermatologue, que j'ai du faxer (oui, faxer) à un numéro et on doit me rappeler sous 6 mois pour me donner un RDV (depuis mai j'attends). Un des médecins que j'ai vu n'a pas voulu me donner une ordonnance pour un allergologue, car je suis à peu près sure d'avoir des allergies croisées qui alimentent mon eczema. L'autre a bien voulu, mais c'est le même principe que le dermato. Seriously, ils me donnent même pas les conseils de base pour l'eczema (hydratation and co...) Je rêve d'un médecin qui écoute toute mon histoire, et m'aide vraiment. Ici, sans médecin de famille, c'est impossible (5 min chrono avec le médecin , 10 à 15 avec l'infirmière). Je rêve d'aller faire une cure thermale en France pour me soulager. Je rentre à Noel, j'ai vu que je pouvais avoir RDV chez un allergo en 2 à 3 semaines. Et d'avoir un RDV chez un généraliste qui va me recevoir 30 minutes et m'écouter, c'est possible en une semaine d'attente. Je suis prête à payer pour faire des analyses mais la loi interdit de faire des analyses sans ordonnance médicale (et les ordonnances pour test d'allergie c'est un allergo qui les fait). J'ai appelé une clinique privée pour voir un dermatologue, ça me couterait 250 dollars plus frais de dossier (300 dollars), pour 15 minutes. Quand j'ai demandé comment ça se passait pour des RDV de plus de 15 minutes on m'a dit "ah mais on ne fait pas les RDV de plus de 15 minutes". Autre sujet, la contraception... bonne chance pour avoir un RDV chez un gynécologue, ça ne se fait pas ici. Et j'ai galéré pour pouvoir faire vérifier mon stérilet autrement que "à l'oeil" (en France, j'ai du m'en faire enlever un car il était mal positionné, et à l'oeil, ça ne se voit pas). Je rentre en France bientôt, pas du tout pour ces raisons mais car j'ai eu un super job Je suis aussi un peu triste de quitter le Québec, que j'adore pour pleins de choses. Mais par contre je suis contente de pouvoir me soigner en France !
  4. Oui actuellement j'aime voyager pour me dépayser mais peut être que dans quelques années je voyagerais différemment ou plus pour me reposer !
  5. Chou69

    « En France, on vous tue »

    Merci pour ce témoignage et belle continuation à vous ici
  6. Merci pour vos réponses ! Bonne digestion PACAtoQC Mark, en effet, j'ai actuellement beaucoup de vacances, et ça m'irait très bien de pouvoir les prendre 3 semaines pour vadrouiller. Le problème principal vient bien du fait que moi je veux vadrouiller et mon conjoint veut rentrer en France. Et c'est surtout lui qui a moins de congés... L'immigration n'est peut être en effet pas faite pour lui, peut être plus pour moi... et ça posera peut être un vrai problème un jour, on verra. Je n'ai aucune rancoeur ni envers la France, ni ici. Ce sont deux beaux pays, chacun avec leurs avantages et leurs inconvénients. Et si pour mon conjoint cela est trop compliqué ici, eh bien à l'heure actuelle cela ne me gênerait pas de rentrer en France. Le seul problème est qu'il me serait difficile d'y avoir un emploi et je n'imagine pas rester au chômage des mois ou des années durant. Dans ce cas là, on verra ce qu'il est possible de faire en termes de compromis pour rester ici ! Merci crazy marty ! C'est pareil pour moi, peu de famille, pas besoin de les voir souvent... fille d'expatrié qui a grandi loin d'une grande partie de ses proches, et une relation très moyenne avec ceux qui restent, ça aide. Le tout est de conjuguer ça à deux, notamment quand l'état d'esprit famille n'est pas le même en face.
  7. On est dans la ville de quebec. On n'était jamais venus au Canada et on aime beaucoup la région sauf que les trajets sont vite longs en voiture donc pour visiter un peu plus loin qu'à 4 heures de route, il faut plus qu'un week end après il y a quelques longs week end où on peut profiter ! Nous on aime bien la ville, aussi parce qu'on n'a pas besoin de 1000 enseignes de fringues, 1000 bars et 40 théâtres. On aime plutôt sortir balader, partir en week end etc... Après y'a quand même suffisamment de commerces et d'activités culturelles pour qu'on puisse découvrir des restaurants ou aller boire des verres ! Finalement le centre est assez petit et tu vois souvent les mêmes gens aussi parce que - je pense - que les gens qui habitent hors centre viennent assez peu au centre. Niveau emploi mon copain a trouvé en 2 mois avec une unique réponse à ses CV mais positive (malgré un gros démarchage mais pas de première expérience ici). Je pense que ça dépend de ton domaine ! Il doit par contre faire 40 min de voiture mais c'est parce qu'on a choisi d'habiter dans le centre (et je travaille dans le centre).
  8. Oui, la surprise est juste que finalement c'est plus difficile que prévu d'être loin de sa famille pour mon copain et que du coup ils compte passer tous ses congés à aller les voir. Alors qu'à la base on voulait aussi profiter de nos quelques congés tous les deux ensemble à visiter, même autour de Québec. Fin bon, on verra, pour l'instant je planifie plus de profiter des mes congés seule tandis que lui il rentrera.
  9. Et vous répartissez comment vos vacances entre famille et perso ?
  10. Oui c'est sur, c'est bien pour ça que pour l'instant je ne cherche ni un gros salaire, ni une grosse maison, ni à faire des enfants. Juste un job dans mon domaine et du temps pour voyager, même si cela peut sembler beaucoup. Ma question initiale était aussi surtout sur les témoignages de gens qui ont pu combiner "profiter de ses vacances pour voyager" et "aller voir la famille". Ou encore combiner les envies pour profiter ensemble, ou bien profiter séparément. Automne vous rentrez toutes vos vacances en France ou vous n'avez pas eu de soucis à vous partager selon les envies de l'un ou l'autre ?
  11. J'avais lu qu'on ne pouvait pas nous refuser une 3e semaine sans solde si jamais l'entreprise ne propose que 2 semaines, après c'est sur qu'il faut faire sans le salaire, quand dans le couple la deuxième personne travaille ça peut le faire... ce qui est avancé ici c'est qu'on peut partir tôt de ses journées de travail et profiter après 17h mais après je n'ai pas d'enfants et je n'ai jamais été dans une pme donc je peux pas dire !
  12. Merci pour l'info, c'est bon à savoir ! Je sais ce que je négocierais si jamais je cherche un emploi dans la région après celui actuel Dans la boite de mon copain, il est possible de faire plus de 40h, et de pouvoir poser les heures cumulées (ça fait des grosses semaines si tu veux économiser des heures), et il y a pas mal de rush car ils ont signé beaucoup de gros projets, mais il trouvera peut être une semaine sans solde au milieu des 52 semaines actives. Je pense que c'est aussi la difficulté de faire converger les envies individuelles, lui a envie de rentrer voir la famille et que je sois là également, et moi j'ai envie de voyager avec lui (sachant qu'il veut aussi voyager après la priorité numéro 1 famille et moi j'aime bien voir ses proches également, même si c'est moins prioritaire).
  13. Mais problème tout de même à priori... En quoi la passion de voyager, découvrir le monde, s'imprégner d'autres cultures est associé avec les gens riches ? Je n'ai pas dit que j'allais dans des resorts à Pukhet pendant 3 mois, j'économise sur ma vie quotidienne pour voyager, je travaille justement pour avoir de l'argent pour voyager, comme des gens économisent pour se payer une voiture ou pour se faire plaisir en diverses sorties mondaines tout le long de l'année. Et le volontariat international existe aussi. Finalement, ce n'est pas parce que je prend des congés que je ne suis pas efficace dans mon travail. Et je ne pense pas que ce soit un problème de gens riches de ne pas arriver à combiner distance avec les proches et temps pour toi ou ton couple.
  14. Bonjour à tous, Un nouveau bilan, une nouvelle personne qui se questionne, je pense que nous sommes tous passés par là ! J'ai exploré quelques rubriques de tranches de vie / retour, et ce qui ressort le plus souvent ce sont des personnes rentrées en France après 8-10 ans ici, et celles qui sont rentrées mais qui veulent revenir. Malheureusement assez peu de personnes qui sont rentrées en France et qui le vivent bien (ou, je pense, elles ne viennent pas le crier sur les forums ) Nous sommes arrivés en septembre avec mon copain, cela fait donc environ 7 mois. Lui avec un PVT de deux ans, moi avec un permis de travail temporaire de deux ans. Nous étions bien en France, nous n'avons pas spécialement fui un pays, juste l'envie d'en découvrir un autre et pour moi, peu d'opportunités de travail en France après mes études (doctorat). J'ai commencé à travailler à Québec à mon arrivée, et lui a finalement trouvé un travail en tant qu'ingénieur (il est à l'ordre) en décembre. Globalement, on se sent bien ici aussi, on aime l'aspect nature, pouvoir aller faire des randos facilement le week-end, patiner, pour mon copain toutes les activités sportives extérieures (vélo, snow, etc...). Je travaille pour une université, donc je suis pas mal lotie avec 4 semaines de vacances par an + des congés à Noel et un travail à 35h. Malheureusement, le sujet de mon travail ne me plait pas plus que ça et je souhaite par la suite me rediriger vers le privé (donc je n'aurais plus forcément tous ces avantages). Mon copain bosse 40h par semaine, avec 40 min de trajet pour aller bosser, ce qui fait un rythme assez conséquent, avec 2 semaines de congés + 1 semaine mobile (maladie) + 1 semaine à Noel. Ça peut paraître beaucoup, mais ma grande passion est de voyager, et ça plait aussi beaucoup à mon copain. En France, j'ai toujours eu la chance d'avoir 5 semaines de congés par an plus des RTT, ce qui fait beaucoup de temps pour voyager... surtout qu'il était possible de voir la famille les week-ends, jours fériés, RTT, et que les vacances n'allaient donc pas exclusivement à rentrer en France pour voir nos proches. Du coup en ce moment il y a de longues réflexions sur notre avenir... Mon copain est très proche de sa famille, qui lui manque. Ce qui fait que ses 3 semaines de congés par an, il envisage de les prendre pour rentrer voir la famille en France, tandis que j'envisageais de rentrer en France une semaine, et prendre le reste pour bouger (j'avoue que je ne suis pas très proche de ma famille). Et encore, seulement trois semaines pour les voir, c'est dur pour lui (et trois semaines pour voyager, c'est dur pour moi...). Ce qui fait qu'en l'état des choses, si on reste au Québec, on passera notre quotidien ensemble mais on ne fera pas de vacances ensemble (ou alors, l'un des deux malheureux). Et cela me frustre énormément. Ça peut paraître surfait comme problème, je n'en sais rien, mais j'ai l'impression qu'ici on court après notre temps. C'est pas compliqué, on se dit qu'on veut profiter de la région un minimum, dès qu'on veut prendre un jour pour aller visiter, cela veut dire cumuler des heures à son taff pour pouvoir les utiliser, ce qui donne pour lui des semaines de 45 heures ou il rentre claqué et déprimé... Notre mode de vie c'est plutôt de travailler pour avoir de l'argent afin de voyager, visiter, découvrir. On a des amis auto-entrepreneurs en médecine qui prennent 10 semaines de congés par an, c'est clair que c'est idéal, mais dans nos métiers d'ingénierie c'est compliqué de faire ça Je pense qu'à terme notre souhait est de rentrer car si jamais on fonde une famille, on souhaite tous les deux être proches de sa famille, ou du moins être plus près d'eux, avec une possibilité de les voir sur des week-ends prolongés. Alors pourquoi on ne se dit pas qu'on rentre après les deux ans ? Ben pour la belle raison que je n'ai que très peu d’opportunités de travail en France, et pour notre qualité de vie, hors de question d'aller sur Paris. Également, on aime l'ambiance de travail et la confiance qu'on nous porte ici. Mon copain fait beaucoup d'heures mais aime beaucoup les relations dans l'entreprise où il est. Moi, j'aimerais me re-diriger un peu professionnellement et je me dis que c'est plus facile ici qu'en France, où mon domaine est bouché, même en se redirigeant (environnement). D'un autre côté, j'ai peur de trop m'installer, et de m'habituer à ma vie ici si on compte rentrer en France à terme (et que le retour soit encore plus dur). En gros, ici on est frustrés car : - Loin de sa famille, - Peu de temps pour voyager, ou alors au prix de cadences infernales pour gagner des jours, - J'ai un peu de mal avec le système de santé. Mais on aime : - L'ambiance de travail, la confiance qui est accordée, la latitude (télé travail, s'absenter si tu as un RDV, rattraper tes heures plus tard...), - L'accès proche à la nature, ce qui fait que tu peux en profiter même pendant ton quotidien (activités après les heures de travail, plus pour lui), - Globalement les gens sont plus avenants, et tu te fais moins emmerder qu'en France (vols / agressions, etc...), - Accessibilité et prix des logements (ayant toujours eu des CDD et pas de garants en France j'ai du faire des faux dossiers pour me loger, et c'est vrai que l'achat est très intéressant ici) Franchement, si on pouvait avoir un job d'auto entrepreneur ici qui nous permet de prendre des congés où on veut, quand on veut, dans la limite de nos finances ce serait l'idéal... Bref, je vois beaucoup sur les sujets que les temps de congés ne sont pas un problème car tu gagnes en quotidien, mais nous ça nous pèse. Y a t-il d'autres personnes a qui ça a posé problème ? On y pense car d'ici quelques mois il faudra se décider à poser une RP ou non. Sinon, je me disais qu'on pourrait lancer notre RP, qu'à la fin de mon contrat de deux ans (prolongeable 6 mois je pense), je me dé-frustre un peu des voyages en prenant 6 mois pour voyager, et je reviens travailler au Canada, tout en cherchant plus proche de la France à côté. Car je ne souhaite vraiment pas rentrer en France pour pointer au chômage, si je rentre, ce serait avec un travail*... Mais est-ce vraiment une bonne idée de continuer à construire sa vie ici alors qu'on souhaite peut être rentrer, c'est bien la question ! * Je parle au singulier car dans le domaine de mon copain, pas trop de soucis pour trouver un travail de manière générale !
  15. Chou69

    Immigrer avec ses lapins au Canada et à Québec

    J'ai contacté L'ASLA sur Facebook pour l'asso (adoption lapins sans abris) et ils ont bien voulu faire un post en demandant si quelqu'un pouvait faire la quarantaine Sur Montréal il y en a peut être d'autres ! Mais Facebook est un bon moyen
×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité Règles