Jump to content

Claude_Badet

Newbies
  • Content Count

    7
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Claude_Badet

  1. Eh là, c'est pas juste! Je fais une généralité "positive" et là on me répond par un cas particulier "négatif". Plus tôt, j'ai fait part de mon cas particulier "positif" et l'inverse s'est produit : une généralité "négative" m' a été répondue.... Je commence à comprendre que c'est une cause perdue ce sujet de forum. Chialons tous gaiement de la lenteur des procédures d'immigration, la complexité de l'administration, les douaniers qui cherchent les poux, les moustiques qui piquent et en plus il faut quand même faire la vaisselle après avoir soupé. En tout cas, il y a une solution pour éviter tout ces problèmes: restez en France.
  2. "Ils sont payés pour nous trouver des poux". Si il y a une chose qui m'exaspère se sont ce type de généralité à l'endroit des douaniers, de l'immigration et... de tout en fait. Effectivement j'ai vécu l'expérience d'un douanier qui a tenté de me faire peur (une technique pour me faire craquer, j'ai pensé, pour tester la véracité de mes déclarations), un autre m'a fait passer deux heures à vider ma voiture jusqu'à me faire expliquer toutes mes notes dans mon calepin (des chiffres, des numéro de téléphone, des croquis, des mesures de bricolage, des listes de chose à faire, des inspirations littéraires, des séries d'accord de guitare, en anglais, en français et même une liste de virus informatiques que j'avais pris en note pour déceler un problème d'ordi.... ) J'ai même traversé deux fois sans mes documents de voyage (aux EU en 1980's et aux Canada en 2015, parce que oublié pour l'un et périmé pour l'autre). Mais à chaque fois, je suis resté fidèle à mes principes: la vérité jusqu'au plus insignifiant détails sans ne rien partager que l'on ne me demande pas. Devant toutes mes histoires (j'ai une vie un peu atypique) aucun douanier n'a jamais pris une décision injuste à mon encontre. Non, ils ne cherchent pas des poux; ils cherchent les fraudeurs!
  3. En fait, pour illustrer ma bonne intégration, j'avais inclus dans ma demande de PR les lettres de recommandation que l'on m'avait fournies après avoir terminer mes bénévolats que j'avais fait en attente d'un permis de travail. Je n'ai jamais eu aucune remarque de l'immigration par rapport à cela. Ceci dit, effectivement il faut bien se documenter. En tout cas j'ai toujours eu de bon rapport avec l'immigration par téléphone pour ces questions là. Ils ont toujours parus ouvert à mes questions et semble-t-il soucieux de me répondre humainement. D'ailleurs aujourd'hui je constate que c'est pareil avec les impôts!
  4. En fait, en partageant mon expérience, j’essaie de contre-balancer une vision froide, bureaucratique et numérique d'une situation qui même si elle tributaire d'un processus d'immigration contraignant et frustrant permet tout de même, en simultané, de s'enrichir par l'ouverture, le partage et la découverte de l'autre; une démarche et attitude primordiales pour la réussite à mes yeux. "Donner pour mieux recevoir". Ceci dit, comme vous le dites, les cas diffèrent de l'un à l'autre. Sachez que même si je conte une histoire heureuse, j'ai eu une bonne dose de déboires également... Par rapport au bénévolat: http://www.cic.gc.ca/francais/ressources/outils/temp/travail/apercu.asp https://www.immigrer.com/benevolat-une-cle-dintegration/
  5. En attente d'un PVT, quitte à ne pouvoir chercher un emploi j'ai pris ce temps pour ouvrir des portes et créer mon réseau en faisant du bénévolat. Dans ce cadre, j'ai eu d'ailleurs la chance de travailler sur un voilier de course de classe 40 qui à fait plus tard la transat Québec-Saint Malo. Ces activités m'ont permis de faire quelque chose de plus satisfaisant que de guetter le facteur pour des nouvelles de l'immigration et, en plus, de me faire offrir mes déjeuners et quelques sorties à l'occasion. L'esprit de la mer! Dans mon cas, déjà au Québec parce que j'avais immigrer "par accident", j'avais une petite famille qui se constituait. Je savais que je jouai le quitte ou double en quelque sorte. Ce n'était pas facile pour de multiples raisons. Si peut être les règles ne se sont pas adoucies quand on regarde vos données de délai, qui reste une estimation de votre point de vue, je ne suis pas sûr que cela change grand chose par rapport à la faisabilité de venir immigrer. Cela m'a pris tout de même 1 1/2 ans avant d'avoir un PVT et 2 avant d'avoir ma RP. Et je n'avais rien préparé; j'étais venu en vacance....
  6. Une autre époque? Arrivé en 2007, RP en 2009, citoyen en 2016? Effectivement les règles évolues mais celles de l'immigration sont restées les mêmes à quelques détails près. De ce que j'entends elles se sont même adoucies. Enfin je l'admet : dans mon élan positif et encourageant j'ai oublié que pour maintenir un climat d'anxiété et de stress j'aurais dû partager mes expériences dans le future, cette époque que l'on peut appréhender à souhait.
  7. Pour ma part j'ai atterri à Montréal en sandales et shorts avec un passeport français en été 2007, je suis tombée amoureux d'une québecoise au bord d'un lac le même été, je me suis équipé de bottes d'hiver en décembre parce qu'il s'est mis à neiger et avant même d'avoir ma résidence permanente, j'ai acheté une propriété et j'ai eu deux enfants, les mêmes qui m'apprennent aujourd’hui à patiner... (véridique!) En 2016, je suis devenu citoyen canadien et, en plus d'être travailleur autonome dans le domaine de la photographie, je loue des chambres/ appartements tout équipés court terme ou long terme dans cette même propriété, idéal pour prospecter ou démarrer au Québec. D’ailleurs, voici l'annonce: https://www.immigrer.com/annonces/voir-lannonce/331/chambres-tout-inclus-meublees-cuisine-equipee-wifi-electricite-chauffage-laveuse-secheuse/ Pour tout ceux ou celles qui se posent des questions, très pertinentes et justifiées, n'oubliez pas tout de même que vous n'avez qu'une vie à vivre.xxxxxxxxx
×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines