Jump to content

titelive

Habitués
  • Content Count

    415
  • Joined

  • Last visited

1 Follower

About titelive

  • Rank
    Incurable

Profile Information

  • Gender
    Couple
  • Statut
    installé depuis - 1 an
  • Profession
    Manager
  • Préoccupation
    RP
  • Pays d'origine
    France
  • Pays de résidence
    Canada
  • City
    Montreal

Recent Profile Visitors

2,006 profile views
  1. Aie désolé pour ta mauvaise expérience tu y étais quel jour ?!
  2. Ils ne m'ont rien demandé concernant ma demande de RP : après, avec ton nom je pense qu'ils te retrouvent facilement dans leur base de données. Effectivement, le CSQ est indispensable ils le demandent.
  3. Salut ! Alors pour le changement d'employeur en JP, cela se fait très bien sans EIMT avec CSQ + paiement des frais en ligne et numéro d'offre : je l'ai fait 2 fois, et pas forcément dans le même domaine d'études. Ensuite, à mon sens pas de limite de changement d'employeurs (et donc de nouveaux permis fermés).
  4. Pour information, c'est ce qui s'est passé sur les demandes provinciales (CSQ) qui ont été annulées en juin. Si un scénario catastrophe d'annulation devait arriver au niveau fédéral (genre à l'issue des élection fédérales en octobre), on peut imaginer qu'une telle distinction pourrait être également faite.
  5. Par le PEQ effectivement c'est 12 mois de boulot sur place nécessaire (mais pour info, c'est pas le seul moyen d'avoir le CSQ : y'a aussi Arrima par exemple, qui te permet de l'obtenir même si tu n'es pas au Québec) Si il reste sur le même poste (même intitulé d'emploi) et qu'il veut renouveler (étendre) son permis, à mon sens oui il y a bien statut implicite : c'est comme si son permis expiré était prolongé en attendant d'avoir le nouveau. Si il change d'emploi (de poste) ou d'employeur, il doit passer par une EIMT, et à mon sens y'a pas de statut implicite parce qu'il n'y a pas de permis "originel" sur ce poste. Cela voudrait le coup d'avoir les avis d'autres personnes sur ce coup là car je ne suis pas sûr à 100% de ce que je te dis. Bah ouais pour le coup, autant qu'il s'inscrive tout de suite sur le PVT, et si jamais il est tiré au sort, payer les frais et faire un tour du poteau. C'est plus safe pour lui (permis de travail ouvert de 2 ans, avec possibilité de CSQ via PEQ au bout de douze mois de taff à temps plein)
  6. Attention, il faut avoir en tête que si tu n'as pas de CSQ, obtenir un nouveau permis de travail fermé (indispensable si tu changes de poste ou d'entreprise) prendra beaucoup de temps, car obligation de passer par une EIMT. Et ce que je te dis, c'est valable aussi si son premier permis de travail fermé (celui qui le fait venir sur le territoire canadien) n'a pas exigé d'EIMT (par exemple un jeune pro). Il faut prendre cela en compte, ce n'est pas si simple que cela malheureusement. Ouais mais du coup si lui ne peut pas changer de contrat, il devra repartir en France si pas de prolongement de son contrat de 3 mois, même si toi tu es en PVT pour deux ans. Soyez prudents surtout !!!
  7. Un certain enjeu également à compter du 12 août : Consultation générale sur le cahier de consultation intitulé « La planification de l'immigration au Québec pour la période 2020-2022 » http://www.assnat.qc.ca/fr/travaux-parlementaires/commissions/CRC/consultations/consultation-555-20190607.html
  8. Est-ce que certains vont se taper la triple peine : Desjardins (client), Capital One (client) et Revenu Québec (employé) ?
  9. Je confirme ce que dit @jeremyg5y, quand j'ai déposé l'année dernière, il était indiqué des délais plus courts pour ceux n'ayant pas encore déposés leurs dossiers. Et pourtant, une fois déposé ton dossier, la date estimée de fin de traitement est basée sur les délais de ceux ayant déjà déposé leurs demandes. Donc ouais pas de logique (on commence à être habitué), et ouais blabla c'est surement juste une durée estimative parce que c'est juste de l'affichage / calcul en dur basé sur la date de DF, mais en attendant c'est plus ou moins la réalité, à part de rares exceptions, que la durée de 21 mois reste la norme (voir le topic des fédéraux 2018/2019 du forum)
  10. Et bien justement, cela n'arrive pas à tout le monde on est d'accord. Mais cela n'arrive certainement pas à tous ceux qui ont de la famille ici (comme précisé, on est TRÈS nombreux dans ce cas). Donc clairement, si il y a une explication au traitement express de ces 3 dossiers (il n'y en a peut-être juste pas du tout), ce n'est pas celle que tu donnes.
  11. Ouais, et c'est aussi commun avec des centaines de dossiers qui ont des proches au Canada et qui sont traités dans le flux normal de 21 mois (cela t'a d'ailleurs été dit deux ou trois pages avant). Désolé, malgré le fait que tu en sembles persuadé, mais cela ne suffit absolument pas à expliquer leur délai de traitement particulièrement court. C'est autre chose : le même agent, une nouvelle procédure accélérée, une "erreur favorable" dans la pile de dossiers etc.
  12. C'est faux, le principe général de la non-rétroactivité ne reçoit pas, en droit canadien, de consécration dans un texte législatif de portée générale. En matière pénale admettons, mais c'est tout (et encore, uniquement si cela a pour effet d'alourdir la peine). Exemples récents de lois rétroactives au Canada (première page de recherche google) : (2014) https://www.canada.ca/fr/immigration-refugies-citoyennete/nouvelles/avis/avis-annulation-demandes-arriere-programme-immigration-investisseurs-programme-entrepreneurs-programmes-federaux.html (2015) https://www.ledevoir.com/politique/canada/440204/acces-a-l-information-ottawa-efface-un-delit-par-une-loi-retroactive (2019 en bonus) https://www.journaldemontreal.com/2019/08/01/le-pardon-accorde-a-ceux-qui-ont-un-casier-judiciaire-de-possession-simple-de-cannabis Je cite le Parlement du Canada (https://bdp.parl.ca/sites/PublicWebsite/default/fr_CA/ResearchPublications/200903E?) : "Il est courant de donner un effet rétroactif à une loi, ce qui fait en sorte que ses dispositions sont réputées être entrées en vigueur avant d'avoir reçu la sanction royale. Une telle loi, bien qu'elle ne soit pas exécutoire avant d'avoir obtenu la sanction royale, peut s'appliquer, une fois promulguée, à des faits et à des situations précédant cette obtention" Je suis aussi de l'avis général que la situation est dégueulasse pour ceux dont les dossiers ont été annulés, mais le Québec, et le Canada a plus forte raison, est dans son bon droit.
  13. Bonsoir

     

     

    Juste savoir 

    Pour une demande de permis de travail pour le canada 

     

    Quel est le niveau de Français demandé ?

     

    As tu un lien a ce sujet svp 

    1. titelive

      titelive

      Tu n'es pas sur le forum mais sur mon mur de profil.

      Créé un sujet sur le forum ou recherche des anciennes informations, ici ce n'est pas la place pour poser tes questions.

  14. Si, parce que ton nouveau permis de travail aura comme date de début celle qui est indiquée sur ton nouveau contrat de travail. Donc si tu as fait les choses bien, tu as du inclure ce délais de 3 semaines dans la date de début de ton nouveau taff !
  15. J'avais posé ma démission après avoir fait le tour du poteau, et une fois seulement que j'avais mon nouveau permis de travail en main (histoire de pas me retrouver le bec dans l'eau si jamais pour une raison x ou y il y avait un soucis avec la douane). C'est plus safe à mon sens, mais cela t'enlève la possibilité de négocier avec ton employeur actuel si jamais il veut absolument te garder.
×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines