Jump to content

mfarges

Newbies
  • Content Count

    7
  • Joined

  • Last visited

About mfarges

  • Rank
    En herbe

Profile Information

  • Gender
    Homme
  • Statut
    rentré
  • Profession
    Ingénieur
  • Préoccupation
    Retour en France
  • Pays d'origine
    France
  • Pays de résidence
    France
  • City
    Bordeaux

Contact Methods

  • Website URL
    https://lovexpat.wordpress.com/

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Bonjour, J'ai travaillé quelque mois en Colombie-Britannique en 2017, et je suis rentré en juin 2017. Après mon départ, mon ancien colocataire canadien m'a dit que j'avais reçu un formulaire T4 de mon employeur, et me l'a envoyé en photo. Si j'ai bien compris, cela devrait servir à la déclaration de revenus, même si l’impôt sur le revenu est déjà prélevé à la source là bas (appelé "ligne 437" sur le formulaire T4). J'ai gagné environ $ 3900 de revenus pour $ 140 d’impôt sur le revenu. L'Etat ne m'a pas demandé de produire une déclaration (a priori, vu qu'ils envoient toujours à l'adresse canadienne...) et je ne me reconnais pas dans la liste Devez-vous produire une déclaration ? du site du gouvernement. Est-ce que vous pensez qu'il faudrait que je fasse une déclaration de revenu quand même ? Ou est-ce que je peux laisser la situation tel quel ? (je n'ai pas envie de faire de tax back ou autre retour d'argent, juste être en régularité avec la loi). Pour ceux qui étaient en PVT et qui ont travaillé quelques mois eux aussi, quel a été votre choix vis à vis de la déclaration d'impots ? Merci Mathieu
  2. Salut, Ingénieur avec un an d'expérience en France, j'ai pu m'inscrire assez facilement à l'ordre des ingénieurs en CB (APEG BC). Il faut surtout que l'école d'ingé de ton diplômé français soit accrédité par la CTI. Si ça coince, contacter ton école d'ingé. Par contre, avec peu d'expérience, tu commences avec le grade Engineer-in-training (c'était mon cas), ce qui ne te donne pas le meme statut qu'en France. Dans ce cas, il faut faire attention à ne pas se dire "Engineer" tout court, car effectivemment ça demande de justifier une bonne expérience et de passer devant une commission. C'est le système anglo-saxon quoi ! Mon ressenti, c'est que meme en étant inscrit à l'APEG BC et en participant à leurs evenements de networking, ce n'est pas facile pour un ingé français avec peu d'expérience de trouver un travail en Colombie-Britannique. Les employeurs font plus confiance à ceux qui sont diplomés du Canada, qui ont fait leurs études dans le contexte normatif local (les normes et les lois sont très important dans le métiers d'ingénieur, c'est pas qu'une question de système métrique). Du coup, il n'est pas rare de refaire un passage à l'université, si tu as suffisamment d'argent de coté. Je sais qu'à UVic, les étudiants ingénieurs reçoivent une petite bourse, de quoi vivre pendant leurs études. Dans tous les cas, il parait que c'est plus facile pour un ingénieur diplomé en France de trouver du travail au Québec, plutot qu'en Colombie Britannique. Les quebecquois ont plus l'habitude de travailler avec ces maudits français ! A part ça, pour exercer la meme activité qu'en France, je devais passer une certification supplémentaire d'Energy Advisor (CEA), compter au moins 6000 dollars... Ça donne à réflechir !
  3. Je pensais le faire mais ça ne rentre pas vraiment dans leurs critères de contact: Par ailleurs, j'ai reçu mon permis de travail maintenant, donc tout va bien. Je me demandais juste si cela était arrivé à d'autres...
  4. Bonjour, Je vous écrit parce que bizarrement j'ai reçu un remboursement de 100 CAD de la part du service immigration, il semble, du moins le même compte qu'à ceux à qui j'ai payé 250 CAD pour ma demande de permis de travail ouvert. Contexte: Le 16 juillet 2016, je fais une demande de permis de travail ouvert, en tant que conjoint de fait d'une étudiante ayant un permis d'étude pour le Canada. Je fais la demande depuis la France. Au bout de quelques semaines ma demande est rejetée, car l'agent n'est pas convaincu par les preuves de conjoint de fait, et a décidé d'ignorer les déclarations écrites de proches (malgré ce qui est écrit sur ce site du Québec). Le 4 novembre 2016, je fais une nouvelle demande de permis de travail ouvert, en tant que conjoint de fait d'une étudiante ayant un permis d'étude pour le Canada (avec plus de preuves cette fois). Je le fais depuis le Canada, où je suis avec un "permis de visiteur" (mon passeport et l'AVE, simplement). C'est donc une démarche d'extension de mon "permis de visiteur". Le 7 novembre, je suis donc bien débité de 250 CAD pour les frais de demande de permis. Mais le 18 novembre, sur mon compte en banque je reçois 100 CAD avec ce libellé : Je n'ai pourtant reçu aucun e-mail de CIC. Inquiet, je vais sur mon compte en ligne et je vois que ma demande est toujours ouverte. Du coup ma demande n'a pas été annulée, mais je ne comprends pas d'où vient ce remboursement. Est-ce que cela vous est arrivé ? Est-ce que vous voyez la raison à ça ? Une erreur sur le montant initial de frais de demande de permis ? Merci pour vos réponses. Bien cordialement, Mathieu
  5. réponse doublon à supprimer
  6. Bonjour, Je suis dans le même cas que vous. Ce qui est sur, c'est que le permis n'est pas automatiquement donné si l’étudiante précise qu’elle a un conjoint de fait... Vous devez faire une demande de PTO, et les démarches pour chacun de vos enfants. Votre demande de PTO peut être envoyée en même temps que la demande de votre conjointe (c'est prévu dans la plateforme en ligne, si l’étudiante précise qu’elle a un conjoint de fait). Cf le site du gouvernement canadien: http://www.cic.gc.ca/francais/ressources/publications/travailler-temp.asp N'oubliez pas que la déclaration de conjoint de fait doit être certifiée par un commissaire à l'assermentation... il y en a assez peu en France ! (voir mon post ici) Bien cordialement,
  7. Bonjour, Je suis ingénieur débutant, et ma partenaire va faire sa dernière année d'études à l'université de Victoria. Et je compte bien la suivre J'ai bien compris, en parcourant le forum et le site du Canada, qu'il fallait que je me prépare 10 000 $CA de côté avant de partir, et que je devais m'inscrire à l'ordre des ingénieur de BC (APEG-BC) pour pouvoir exercer. (et qu'il faut pas niaiser les canadiens, l'ironie passe pas très bien ici hahaha ) Comme ma partenaire demande un permis d'étude (la lettre d'acceptation arrive bientôt), il faut que l'on prouve qu'on est conjoint de fait, et dans ce cas je peux demander un permis de travail ouvert. On peut mettre nos deux demandes dans la même enveloppe pour faire plus simple. (jusqu'ici, si je me trompe n'hésitez pas à me reprendre) Justement, j'ai une difficulté actuellement avec la déclaration de conjoints de fait, et malheureusement l'ambassade du Canada en France n'est plus ouverte pour accueillir les français qui ont des questions (on nous redirige vers le site internet du gouvernement): le service accueil immigration ayant fermé "faute de budget" selon les gens sur place... dommage... (heureusement qu'il y a ce forum du coup ! merci ! ) Selon le guide ( http://www.cic.gc.ca/francais/information/demandes/guides/5487FTOC.asp ), un couple semble conjoint de fait dès qu'ils Mais selon d'autres parties du site, on commence à être conjoint de fait quand on vit sous le même toit. On peut cependant être conjoint de fait si on est séparé pour un motif indépendant de notre volonté (dans notre cas, on étudiait dans des villes assez éloignées la première année, ça compte ?). Notre situation est la suivante: nous nous "affichons en public comme couple" depuis mai 2014, mais nous n'avons pas pu habiter ensemble tout de suite à cause de nos études (moi en Suisse puis en Angleterre, elle à Albi puis à Grenoble). Jusqu'à mai 2015, nous avons vécu seulement "périodiquement" sous le même toit (une semaine par ci par là). A partir de mai 2015, nous avons pu habiter ensemble de manière stable, d'abord en Angleterre puis à Paris. Du coup, on nous demande de définir une date: vous êtes conjoint de fait depuis... date. Est-ce que l'on peut mettre mai 2014 (en couple), ou vaut-il mieux mettre mai 2015 (sous le même toit de manière stable) ? Ensuite, concernant la demande, j'ai vu sur des forum certaines personnes dire qu'il n'y avait pas besoin de signature de "notaire public" ou de "commissaire à l'assermentation"... ça me semble très étrange, vu que c'est explicitement demandé sur le document de déclaration officielle ! Les "notaires public" ne semblent pas exister en France, mais j'ai tout de même trouvé une liste de "commissaires à l'assermentation" en France: http://www.assermentation.justice.gouv.qc.ca/ServicesPublicsConsultation/Commissaires/HorsQuebec/Resultats.aspx#FR C'est issu d'un site du Québec. Est-ce que ça vous semble convenir pour une déclaration en BC ? Enfin, on nous demande de définir une relation définie comme "s'affichent en public comme couple" par... un contrat de prêt hypothécaire, un compte en banque conjoint, ou une convention d'achat à nos deux noms... ça fait un peu bizarre de voir qu'on définit une relation essentiellement par nos achats et nos finances Un jeune couple comme nous peut vivre ensemble bien plus d'une année sans faire d'achat par convention, explicitement écrit à nos deux noms, surtout quand on est en relation de confiance ! Elle paie le loyer, je paie l'électricité, on s'arrange quoi... Et l'assurance vie encore moins, on va pas la faire dès qu'on emménage ensemble ! Du coup, j'ai mit notre facture d'électricité à nos deux noms dès que j'ai su qu'on avait besoin de ce genre de documents, et nous sommes allé à la mairie pour faire un Certificat de vie commune. J'ai aussi un reçu de paiement de billet d'avion à nos deux noms mais je sais pas ce que ça vaut... Avez-vous été dans la même situation ? Qu'avez-vous transmis comme document "non financier" ? J'ai trouvé cette liste qui propose des documents à inclure. On mentionne plus ou moins implicitement l'usage de photos (?!). Dans ce cas, pensez-vous que proposer une capture d'écran et un lien vers une photo Facebook pourrait être pertinent ? (ça semble trivial, mais sur un réseau social la photo est "datée" par les commentaires, c'est largement plus fiable selon moi qu'une photo simple ou une facture en commun qui pourrait être l'objet de simple colocataires...). Désolé pour le pavé de texte et merci d'avance pour vos réponses ! Bien cordialement, Mathieu
×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines