Jump to content

silwilhith

Newbies
  • Content Count

    9
  • Joined

  • Last visited

About silwilhith

  • Rank
    En herbe

Profile Information

  • Statut
    se renseigne
  1. C'est bizarre les chiffres pour les Gens d'Affaires : 800 Fédéral et 5400 Québec. Il ne manque pas un zéro au fédéral ? Le fédéral n'englobe pas le Québec ?
  2. Sachant que toute ma carrière professionnelle est 'pertinente' pour les postes auxquels je postule, y compris les activités bénévoles, je ne vais certainement pas en zapper. Il y a des choses que j'ai réalisé il y a 25 ans et qui me servent encore professionnellement. Donc ça sera 3 pages comme en France. Et encore je zappe puisque j'ai tenu mon premier emploi à l'âge de 3 ans !
  3. Comment fonctionne le système des retraites au Canada ? Par capitalisation comme aux USA ? Il y a des systèmes de superannuation dans les grosses boites ?
  4. Est ce que ça n'est pas justement la question que j'ai posé ?
  5. Très peu. La seule différence est que tu n'as pas de passeport et que les emplois au ministère des Affaires Etrangère et à la Défense te sont exclus car la NZ n'a pas envie de devoir passer par des pays tiers pour demander des visas quand elle envoie ses fonctionnaires à l'étranger. Tu ne peux pas non plus être élu député. Par contre tu dois pouvoir être élu maire, je crois. Avec la RP néozed tu as tous les droits et devoirs civiques des citoyens. Ce statut a été, m'a t'on dit, inventé pour les immigrants dont le pays d'origine n'acceptait pas la double-nationalité, comme l'Allemagne jusqu'à peu.
  6. La RP est en fait temporaire durant les 2 premières années d'attribution et devient définitive à vie ensuite. Tout du moins c'est ce que les officiers d'immigration m'ont dit. J'espère qu'ils ne se sont pas fichus de moi. J'ai bien l'intention d'y passer ma retraite. Ceci dit, j'y ai fait un saut en 2014 et j'en ai profité pour faire transférer mon Visa de RP sur mon nouveau passeport, ça s'est fait comme une lettre à la poste.
  7. Ce titre de fil pour une question simple : Combien de pages font les CV au Canada ? En France ils te cassent les pieds pour que ça tienne sur 2 pages, ce qui à 50 ans passés relève de la mission impossible. Tandis qu'en NZ il est usuel, à mon âge, d'en mettre sur 4 ou 5 pages. Donc questions subsidiaires : Combien de pages pour un CV de quinqua Bac+7 au Canada ? Y inclut t'on les publications scientifiques quand on cherche un job non-scientifique dans une boite ? Merci d'avance
  8. Mon escapade de quelques heures aux chûtes du Niagara ne comptant pas trop, c'est surtout les bonnes relations que j'ai entretenu avec mes amis canadiens qui me motive. Je ne vais pas vivre quelque part pour "le pays" mais pour le peuple qui y vit. Certes la France est un très joli pays, et on arrive à trouver des français sympathiques. Mais là ça va faire 6 ans que j'y suis revenu et ça commence à être too much et me porter sur le système. Il faut que je reparte, et pour de bon cette fois. J'ai une 15aine de nationalités dans ma famille. Changer de pays est un peu une seconde nature. Ils ne se valent pas tous mais si on prend la 30aine de l'OCDE on y a tout de même de très bonnes conditions de vie. Après c'est surtout les possibilités économiques et professionnelles qui définissent les choix, et les opportunités. Et pour ça, en France, avec mon parcours international et mon début de PhD, à moins peut-être d'aller vivre en Île de France, ça n'a pas l'air d'intéresser des employeurs. Donc quand on ne veut pas de toi quelque part, tu vas essayer ailleurs.
  9. Bonjour à toutes & tous, Je viens ici pour me renseigner sur les possibilités que je pourrais avoir d'aller vivre, probablement pour une quinzaine d'années, au Canada. Cas particulier, je ne suis pas "que" français, j'ai aussi la Résidence Permanente Néozélandaise. Donc je suis aussi un petit peu déjà membre du Commonwealth. Et quasiment bilingue, ce qui me semble un bel atout pour aller vivre au Canada. Voire peut-être aussi non pas un "maudit français" mais quelque part un "français maudit" parce que (re)vivre en France en ayant acquis un état d'esprit anglo-américain qui inclut le principe (Britannique ?) que People must love their neighbors, je vous garantis que c'est lourd à porter ! Quand en plus tu veux faire du conseil aux entreprises en leur parlant de Global village et des bienfaits du multiculturalisme, t'es mal barré. Partant de là j'ai l'impression, très subjective, que j'ai déjà un peu fait une bonne partie du "chemin culturel" qui mène au Canada. Mais comme je ne me fie jamais à mes impressions lorsqu'il s'agit de choses sérieuses (et dispendieuses) je viens ici pour savoir si traverser l'Atlantique est la bonne idée, ou s'il vaut mieux que je retourne dans le Pacifique. Merci d'avance pour votre accueil et conseils, Sil
×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines