Jump to content

Le Terre-Neuvien

Membres
  • Content Count

    51
  • Joined

  • Last visited

About Le Terre-Neuvien

  • Rank
    Avancé

Profile Information

  • Gender
    Homme
  • Statut
    installé depuis + 1 an
  • Date d'arrivée
    02-10-2014
  • Profession
    Agent en immigration économique
  • Pays d'origine
    France
  • Pays de résidence
    Canada - Terre-Neuve-et-Labrador

Contact Methods

  • Skype
    immigration-rdeetnl
  • Website URL
    http://www.rdeetnl.ca

Recent Profile Visitors

1,007 profile views
  1. Sanction royale accordée au projet de loi sur la citoyenneté Communiqué de presse De Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada 19 juin 2017, Ottawa (Ontario) – Aujourd’hui, le projet de loi C-6, la Loi modifiant la Loi sur la citoyenneté et une autre loi en conséquence, a reçu la sanction royale. Les modifications apportées à la Loi sur la citoyenneté tiennent compte des engagements du gouvernement, soit simplifier le processus de citoyenneté, accroître l’intégrité du programme et abroger certaines dispositions de la Loi qui établissent une distinction dans le traitement des citoyens à double nationalité par rapport aux autres Canadiens. Certaines de ces modifications entrent en vigueur à compter de la sanction royale, tandis que d’autres prendront effet plus tard pour veiller à ce que les changements réglementaires et les préparatifs ministériels nécessaires soient en place pour faciliter la transition du côté des demandeurs. À partir d’aujourd’hui, les demandeurs ne sont plus tenus d’avoir l’intention de continuer à résider au Canada après avoir obtenu la citoyenneté, ce qui donnera plus de latitude aux Canadiens qui pourraient devoir habiter à l’étranger pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les modifications qui prennent effet immédiatement comprennent l’abrogation du pouvoir de révoquer la citoyenneté des citoyens à double nationalité déclarés coupables d’un crime contre l’intérêt national. Les citoyens à double nationalité qui résident au Canada et qui sont accusés d’un tel crime seront traduits devant la justice canadienne comme tout autre Canadien qui enfreint la loi. Certains des changements qui devraient prendre effet plus tard cet automne accorderont une plus grande marge de manœuvre aux demandeurs admissibles plus jeunes et plus âgés qui veulent obtenir la citoyenneté. Il est notamment question de réduire la durée pendant laquelle les résidents permanents doivent être effectivement présents au Canada avant de demander la citoyenneté, en l’établissant à trois années sur cinq au lieu de quatre années sur six; de modifier la catégorie d’âge des demandeurs qui sont tenus de satisfaire aux exigences en matière de compétences linguistiques et de connaissances aux fins de la citoyenneté, la faisant passer de 14 à 64 ans à 18 à 54 ans; et de compter une partie du temps que les demandeurs passent au Canada à titre de résidents temporaires ou de personnes protégées dans le calcul de la période requise par l’exigence de présence effective aux fins d’obtention de la citoyenneté. D’autres changements devraient aussi entrer en vigueur l’an prochain, dont le renforcement du processus de révocation de la citoyenneté par la désignation de la Cour fédérale comme instance pour la plupart des dossiers, ce qui permettra d’améliorer l’équité procédurale du processus. Pour une liste complète des changements apportés à la Loi sur la citoyenneté et de leur date d’entrée en vigueur, consultez le document d’information sur le projet de loi C‑6. Citations « Depuis toujours, l’identité canadienne est façonnée par l’importante contribution économique, culturelle et sociale des immigrants. Les modifications apportées à la Loi sur la citoyenneté permettront d’accroître l’intégrité du programme, tout en assouplissant le cadre entourant les exigences en matière de citoyenneté pour les demandeurs admissibles, qui pourront ainsi continuer de se bâtir une vie prospère au Canada. » L’honorable Ahmed Hussen, ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté
  2. Source de l'article : https://www.canada.ca/fr/immigration-refugies-citoyennete/nouvelles/2017/06/le_gouvernement_ducanadalancelastrategieenmatieredecompetencesmo.html Le gouvernement du Canada lance la Stratégie en matière de compétences mondiales Communiqué de presse De Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada Les entreprises peuvent maintenant bénéficier d’un traitement rapide des demandes et d’un meilleur service à la clientèle 12 juin 2017 – Toronto (Ontario) – Lorsque les entreprises peuvent croître et prospérer au Canada, elles créent plus d’emplois. La nouvelle Stratégie en matière de compétences mondiales du gouvernement du Canada offrira aux employeurs un processus plus rapide et prévisible pour attirer les meilleurs talents et de nouvelles compétences au Canada, tout en stimulant la croissance économique et en créant davantage d’emplois pour les Canadiens de la classe moyenne. Aujourd’hui, le ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté, Ahmed Hussen, le ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique, Navdeep Bains, et le secrétaire parlementaire de la ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et du Travail, Rodger Cuzner, ont annoncé que les employeurs et les travailleurs hautement qualifiés pourront dorénavant se prévaloir de la Stratégie en matière de compétences mondiales. Cette stratégie, dotée de quatre piliers, permet aux travailleurs hautement qualifiés qui viennent au Canada à titre temporaire de voir leur demande de permis de travail – et, au besoin, de visa de résident temporaire ou d’autorisation de voyage électronique – traitée dans un délai de deux semaines. Les permis de travail ouverts pour les conjoints et les permis d’études pour les personnes à charge seront également traités dans un délai de deux semaines si cela est possible. Les employeurs peuvent maintenant bénéficier du mode de service réservé d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada et du nouveau Volet des talents mondiaux. Cela les aidera à avoir accès à titre temporaire à des talents mondiaux hautement qualifiés, à relever ou à étendre leur connaissance des compétences spécialisées pour leur permettre d’être plus novateurs et de perfectionner leur expertise. Par ailleurs, deux nouvelles dispenses de permis de travail entrent en vigueur aujourd’hui. Les travailleurs hautement qualifiés qui doivent venir au Canada pour une très courte période et les chercheurs qui participent à des projets de recherche de courte durée au Canada ne seront plus tenus d’obtenir un permis de travail. Annoncée initialement en novembre 2016, la Stratégie en matière de compétences mondiales encourage les investisseurs de l’étranger à injecter des fonds au Canada et appuie le Plan pour l’innovation et les compétences du gouvernement du Canada. Elle reconnaît qu’en accélérant l’admission au Canada des travailleurs les plus talentueux dotés de compétences spécialisées et d’une expérience à l’échelle mondiale, nous pouvons aider les entreprises novatrices à croître, à prospérer et à créer plus d’emplois pour les Canadiens. Citations « Les employeurs qui prévoient réaliser des investissements créateurs d’emplois au Canada ont souvent besoin d’un dirigeant expérimenté, d’un chercheur dynamique ou d’un innovateur aux compétences uniques difficile à trouver rapidement au Canada pour que ces investissements se concrétisent. La Stratégie en matière de compétences mondiales vise à assurer à ces employeurs qu’ils pourront accéder plus rapidement et plus efficacement aux meilleurs talents s’ils ont besoin d’embaucher du personnel à l’étranger. » – L’honorable Ahmed Hussen, ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté « Lorsque les entreprises peuvent croître et exceller au Canada, elles créent de bons emplois pour les Canadiens de la classe moyenne. Notre nouveau Volet des talents mondiaux permettra aux entreprises d’accéder plus rapidement et plus efficacement au processus permettant d’attirer des talents mondiaux et d’accroître ainsi leur effectif canadien. Nous nous assurons que le Canada demeure compétitif au sein du marché mondial et nous participons à la croissance et à la réussite des industries. » – L’honorable Patty Hajdu, ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et du Travail « La Stratégie en matière de compétences mondiales permettra aux employeurs canadiens qui investissent dans la main-d’œuvre et les compétences au Canada de continuer à croître en attirant les talents les plus prometteurs à l’échelle mondiale. Qu’il s’agisse d’élaborer une nouvelle gamme de produits ou de diriger une nouvelle équipe de vente, le fait de recruter les meilleurs au monde entraînera la création d’un grand nombre d’emplois de qualité pour les Canadiens de la classe moyenne. » – L’honorable Navdeep Bains, ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique « Grâce au Volet des talents mondiaux, les entreprises novatrices pourront recruter des employés hautement qualifiés pour occuper des emplois en demande, ce qui leur permettra de croître, d’étendre leurs activités et de créer davantage d’emplois au Canada. Conjuguée aux investissements dans l’innovation, les compétences et l’éducation prévus dans le budget 2017, cette mesure nous permet d’assurer aux Canadiens que nous jetons les bases d’un avenir prometteur pour notre économie. » – Roger Cuzner, député et secrétaire parlementaire de la ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et du Travail Faits en bref Les entreprises qui présentent une demande pour embaucher des travailleurs dans le cadre du Volet des talents mondiaux ont désormais accès à un nouveau processus simplifié qui permet aux employeurs admissibles de bénéficier : du traitement prioritaire des demandes et d’un service axé sur la clientèle en ce qui a trait à l’élaboration du Plan des avantages relatifs au marché du travail, avec une norme de service de 10 jours ouvrables; d’exigences souples en matière de recrutement. Les travailleurs de l’étranger dont l’employeur a reçu l’autorisation d’embaucher un travailleur étranger dans le cadre du Volet des talents mondiaux verront leur demande de permis de travail traitée en deux semaines, tout comme les ressortissants étrangers qui présentent une demande au titre du Programme de mobilité internationale pour occuper un poste de gestion ou un poste professionnel (qui correspondent respectivement aux types de compétence 0 et A de la Classification nationale des professions). La norme de service de deux semaines s’appliquera également aux membres de la famille immédiate qui accompagnent un travailleur hautement qualifié au Canada. La nouvelle dispense de permis de travail visant les travailleurs hautement qualifiés s’applique à tous les travailleurs de types 0 et A de la Classification nationale des professions. Les travailleurs admissibles pourront effectuer un séjour de 15 jours tous les 6 mois ou un séjour de 30 jours tous les 12 mois, et ce, sans permis de travail. Les chercheurs qui viennent au Canada pour effectuer des travaux dans le cadre d’un projet de recherche réalisé dans un établissement décernant des diplômes financé par l’État ou dans un établissement de recherche affilié pourront effectuer un séjour de 120 jours tous les 12 mois sans permis de travail. Des ententes ont été conclues avec un vaste éventail de partenaires qui pourront recommander des entreprises au titre du nouveau mode de service réservé d’IRCC et du nouveau Volet des talents mondiaux d’EDSC, et les discussions se poursuivent avec de nombreux autres partenaires potentiels afin qu’il y ait, dans toutes les régions du pays, des partenaires de recommandation possédant les connaissances nécessaires pour recommander des entreprises au titre du mode de service réservé. Produits connexes Document d’information – Volet des talents mondiaux Communiqué de presse – La ministre Hajdu rencontre les chefs de file de l’industrie au sujet du Volet des talents mondiaux Communiqué de presse – Les ministres Bains et Hajdu annoncent la Stratégie en matière de compétences mondiales du Canada Communiqué de presse – Un plus grand nombre de bons emplois pour les Canadiens : l’objectif de la Stratégie en matière de compétences mondiales Liens connexes Stratégie en matière de compétences mondiales Volet des talents mondiaux : partenaires désignés Mode de service réservé d’IRCC : partenaires de recommandation Personnes-ressources Personnes-ressources à l’intention des médias seulement Bernie Derible Cabinet du ministre Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada 613-954-1064 Relations avec les médias Direction générale des communications Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada 613-952-1650 [email protected] Matt Pascuzzo Attaché de presse Cabinet de l’honorable Patty Hajdu, C.P., députée Ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’oeuvre et du Travail [email protected] 819-654-4183 Bureau des relations avec les médias Emploi et Développement social Canada 819-994-5559 [email protected] Suivez-nous sur Twitter Karl W. Sasseville Attaché de presse Cabinet du ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique 343-291-2500 Relations avec les médias Innovation, Sciences et Développement économique Canada 343-291-1777 [email protected]
  3. Laurent, Serez-vous présent sur un kiosque ? Aurons-nous l'opportunité de nous rencontrer ? Je serai au kiosque 171. Merci,
  4. Bonjour ! Venez nous rendre visite au kiosque 171, découvrez les opportunités d'emploi dans la province de Terre-Neuve-et-Labrador et tentez de gagner un prix touristique ! Nous serons au salon Carrières Emploi au Palais des Congrès de Montréal les 6 &7 avril 2016. Pour les personnes de passage, nous serons en mesure de vous informer sur les modalités d'immigration. En savoir plus sur la province ? Venez à la présentation conférence le 6 avril à 17h00...
  5. until

    Venez nous rendre visite au kiosque 171, découvrez les opportunités d'emploi dans la province de Terre-Neuve-et-Labrador et tentez de gagner un prix touristique ! Nous serons au salon Carrières Emploi au Palais des Congrès de Montréal les 6 &7 avril 2016. Pour les personnes de passage, nous serons en mesure de vous informer sur les modalités d'immigration. En savoir plus sur la province ? Venez à la présentation conférence le 6 avril à 17h00...
  6. Venez nous rendre visite au kiosque 171, découvrez les opportunités d'emploi dans la province de Terre-Neuve-et-Labrador et tentez de gagner un prix touristique ! Nous serons au salon Carrières Emploi au Palais des Congrès de Montréal les 6 &7 avril 2016. Pour les personnes de passages, nous serons en mesure de vous informer sur les modalités d'immigration. En savoir plus sur la province ? Venez à la présentation conférence le 6 avril à 17h00...
  7. Petite précision : l'Acadie n'est pas une province, mais une région de l'Atlantique comprenant 4 provinces (Nouveau-Brunswick, Nouvelle Écosse, Île du Prince Édouard, Terre-Neuve-et-Labrador). Il ne faut pas confondre les programmes d'immigration provinciaux/territoriaux et fédéraux. Chaque province/territoire a son propre programme d'immigration, et si c'est obligatoire de se rendre au NB avant d'y immigrer, ce n'est pas le cas pour Terre-Neuve-et-Labrador...
  8. Le Plan d’immigration du Gouvernement canadien prévoit des chiffres records pour l’année 2016. Le gouvernement a dévoilé les détails de son Plan d’immigration pour 2016, qui fut publié mardi 8 mars 2016. L’augmentation du nombre d’immigrants est due principalement à la réunification familiale (cible de 80 000, soit +17,6%) ainsi qu’à l’accueil des réfugiés (cible de 59 400, soit +98,6%). Plus de la moitié des nouveaux arrivants se fait néanmoins en vertu de programmes d’immigration économique (cible de 160 600, soit -11,4% par rapport à 2015). Source des informations : CICnews Le gouvernement libéral du Canada prévoit accueillir jusqu’à 305,000 nouveaux résidents permanents cette année, ce qui représente le niveau d’immigration le plus élevé prévu depuis des décennies. Cela représenterait une augmentation de sept pour cent par rapport à l’année 2015. Les 160,600 personnes ciblées en vertu des programmes d’immigration économique est en droite ligne avec les admissions en vertu de ces programmes au cours des dernières années, même si le chiffre ciblé est légèrement inférieur à l’année dernière. Les réfugiés qui seront acceptés en 2016 sera environ de deux fois le nombre qui a été ciblé pour 2015. Le Ministre de l’immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté Canada (IRCC, anciennement connu sous le nom de CIC), John McCallum, a déclaré que son ministère vise à accélérer le regroupement familial, l’immigration économique et les demandes de réfugiés en tirant les leçons des 25,000 réfugiés syriens accueillis au Canada au cours des derniers mois. Faire grandir le pays Les chiffres du plan d’immigration de 2016 présente 20,000 admissions de résidents permanents supplémentaires par rapport à 2015. En effet, le plan 2015 avait également vu une augmentation de 20,000 admissions par rapport à l’année précédente. Par conséquent, la cible 2016 est d’environ 40,000 admissions supplémentaires par rapport à 2014. Le ministre McCallum a déclaré que le plan est fondé sur la tradition d’être un pays accueillant et généreux du Canada. “Nous serons en mesure d’accueillir plus de personnes au Canada,» a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse à Brampton, en Ontario. «Il [le plan] décrit un changement important dans la politique d’immigration en réunifiant plus de familles, la construction de notre économie et de faire respecter les traditions humanitaires du Canada pour réinstaller les réfugiés et offrir une protection aux personnes dans le besoin.” Le plan prévoit qu’entre 280,000 et 305,000 résidents permanents entreront au Canada en 2016. En accueillant le plus grand nombre de nouveaux immigrants par rapports aux années précédentes, McCallum précise que l’objectif du gouvernement est de «faire venir des immigrants qui souhaitent construire une Canada meilleur”. Le plan est censé être déposé au mois de Novembre pour l’année suivante, mais celui de 2016 a été retardé les élections et le changement de gouvernement à cette époque l’année dernière. Les chiffres par catégorie Les immigrants arrivent au Canada en vertu de l’une des trois grandes catégories suivantes: économique, regroupement familial et réfugiés/raisons humanitaires. CATEGORIE D’IMMIGRATION CIBLE DE 2016 CIBLE DE 2015 DIFFÉRENCE DE POURCENTAGE, DE 2015 À 2016 TOTAL POUR L’IMMIGRATION ÉCONOMIQUE 160,600 181,300 -11.4% TOTAL POUR LE REGROUPEMENT FAMILIAL 80,000 68,000 +17.6% REFUGIÉS ET RAISONS HUMANITAIRES 59,400 29,900 +98.6% TOTAL 300,000 279,200 +7.4% L’immigration économique au Canada L’immigration économique soutient la croissance économique à long terme du Canada, tout en améliorant la compétitivité mondiale et le renforcement des communautés à travers le pays. Des professionnels expérimentés, artisans, entrepreneurs, et les soignants constituent la majeure partie de tous les nouveaux immigrants au Canada. En prenant la décision de développer leur carrière au sein du Canada, ces nouveaux arrivants contribuent à créer des emplois et participent à la croissance des nouvelles et actuelles industries. Le Canada cherche à attirer des travailleurs qui réussiront sur le marché du travail canadien et s’intégreront ainsi harmonieusement dans la société canadienne. L’immigration économique, qui repose sur les compétences et l’expérience d’un individu, représente une opportunité pour les travailleurs étrangers et leurs familles à venir au Canada à travers différents programmes. Parmi les immigrants sélectionnés pour la résidence permanente au Canada en 2016, entre 151,200 et 162,400 sont censés être des immigrants économiques. PROGRAMMES D’IMMIGRATION ÉCONOMIQUES PLANS DES NIVEAUX POUR 2016 IMMIGRATION ECONOMIQUE (FEDERAL) – HAUTEMENT SPÉCIALISÉS* 58,400 IMMIGRATION ECONOMIQUE (FÉDÉRAL) – AIDES FAMILIAUX 22,000 IMMIGRATION ECONOMIQUE (FÉDÉRAL) – GENS D’AFFAIRES 800 PROGRAMMES DES CANDIDATS DES PROVINCES 47,800 TRAVAILLEURS QUALIFIÉS DU QUÉBEC 26,200 GENS D’AFFAIRES DU QUÉBEC 5,400 TOTAL 160,600 * Cela inclut les immigrants pour le Programme Fédéral des travailleurs qualifiés (PFTQ), le Programme Fédéral des métiers spécialisés (PFMS) et Catégorie de l’Expérience Canadienne (CEC). Les demandes présentées en vertu de ces programmes sont traités par le système de sélection Entrée Express. Rassembler davantage de familles au Canada Le Ministre de l’Immigration John McCallum a déclaré qu’un “changement significatif” aurait lieu dans la politique d’immigration du gouvernement fédéral en ce qui triait à réunir plus de familles au Canada. Le gouvernement a précisé qu’il allait augmenter les admissions pour les époux(ses) parrainé(e)s, les conjoint(e)s de fait et personnes à charge et aider à réduire les délais de traitement des demandes en allouant des ressources supplémentaires et l’amélioration des méthodes utilisées au sein du ministère. Dans le cadre des programmes de regroupement familial, le gouvernement vise à accueillir 60,000 époux(ses), conjoint(e)s de fait et personnes à charge ainsi que 20,000 parents et grands-parents, d’ici la fin de l’année. McCallum a déclaré que les délais impliqués dans le regroupement familial seront réduits au fur et à mesure des admissions au pays. IRCC double le nombre des demandes de parrainage pour les parents et grands-parents qu’il accepte pour traitement de 10,000 par an. Un total de 20,000 admissions est prévu dans le cadre du programme de parrainage des parents et Grands-parents, et à la fin de 2016, il est prévu que l’inventaire des demandes soit réduit d’environ 15 pour cent. PROGRAMME D’IMMIGRATION PLAN DES NIVEAUX POUR 2016 CIBLE ÉPOUX, CONJOINTS DE FAIT, PARTENAIRES CONJUGAUX ET ENFANTS 60,000 PARENTS ET GRANDS-PARENTS 20,000 TOTAL 80,000 Le Canada: Aidant les réfugiés Pour la période pour laquelle le gouvernement libéral est au pouvoir, ses initiatives en matière d’immigration se sont concentrées sur l’admission accrue et rapide des réfugiés, en particulier ceux qui ont fui la Syrie. Bien que le gouvernement a récemment atteint son objectif d’accueillir 25,000 de des réfugiés avant la fin de février 2016, il prévoit d’accueillir des effectifs supplémentaires au cours de l’année. Le ministre McCallum a demandé aux Canadiens d’accueillir les nouveaux réfugiés “à bras ouverts” et à les aider à trouver des logements, emplois et s’adapter à leur nouvelle vie au Canada. Les canadiens ont en effet accueilli les réfugiés positivement. Le programme d’accueil des réfugiés se répartissent entre ceux qui arrivent avec l’aide du gouvernement et ceux qui sont parrainés par le biais de particuliers, ainsi que d’un petit nombre qui arrivent par l’intermédiaire d’un programme qui mélange les deux. De plus, les personnes protégées déjà présentes au Canada avec leurs familles à l’étranger, ainsi que les personnes qui demandent la résidence permanente pour des motifs d’ordre humanitaire, relèvent également de cette vaste catégorie. PROGRAMME D’IMMIGRATION PLAN DES NIVEAUX POUR 2016 CIBLE RÉFUGIÉS PRIS EN CHARGE PAR LE GOUVERNEMENT 24,600 RÉFUGIÉS PARRAINÉS PAR LE SECTEUR PRIVÉ 17,800 PROGRAMME MIXTE DES RÉFUGIÉS DÉSIGNÉS PAR UN BUREAU DES VISAS 2,400 PERSONNES PROTÉGÉES AU CANADA ET PERSONNES À CHARGE À L’ÉTRANGER 11,000 MOTIFS D’ORDRE HUMANITAIRE ET AUTRES 3,600 TOTAL 59,400 Source des informations : CICnews
  9. Bonjour, Merci pour ce retour, très intéressant. En ce qui concerne les offres : ce salon virtuel était le premier en son genre organisé par le RDÉE Canada en partenariat avec RIM. De ce fait, ne sachant pas l'impact qu'il pouvait avoir, nous avions volontairement limité à 3 employeurs par province/territoire, et chaque employeur pouvait mettre jusqu'à 6 offres d'emploi. Etant donné le succès de fréquentation et la satisfaction des exposants, il a été convenu la semaine dernière, entre les membres du RDÉE, que l’événement sera renouvelé probablement en février prochain, avec un panel d'employeurs plus étoffé et d'offres d'emplois plus variées. En ce qui concerne la réactivité des personnes : Oui c'est vrai, les gens devenaient indisponibles pendant une discussion. Il s'agit d'un bug du système, c'est arrivé à presque tous les collègues qui chattaient, nous l'avons évoqué la semaine dernière également. Il m'est arrivé d'avoir été coupé en pleine discussion avec un collègue d'une autre province... alors que nous nous parlions au téléphone, pendant des essais. Il m'est également arrivé d'avoir été coupé pendant une discussion avec un candidat, et pour moi il s'agissait du candidat qui s'était rendu indisponible... Dans tous les cas, ces informations sont très précieuses, cela va assurément contribuer à améliorer et rectifier la qualité des services offerts. Merci pour ces commentaires constructifs.
  10. Bonjour à toutes et à tous. Le salon virtuel va bientôt fermer ses portes, dernière ligne droite ! Tous les membres du réseau RDÉE se réunissent prochainement. Le salon virtuel va bien entendu être évoqué. J'aurais aimé partager avec eux vos avis sur ce qui a fonctionné sur le salon virtuel, mais surtout ce qui n'allait pas, afin de rectifier le tir et améliorer le prochain. C'est pourquoi j'aimerai avoir le maximum de critiques constructives, positives ou négatives, de votre part. Merci à vous.
  11. Ca m'est arrive egalement avec des personnes que je renseignais... coupure de tchat... je pense que le serveur a pris un coup de temps en temps vu le succes... mais on peut communiquer en mp et je vous donne les coordonnees de mon collegue.
  12. Effectivement, toute opportunité est bonne à prendre... Et là, il y a des agents d'immigration disponibles un peu partout, ce qui est assez rare comme opportunité !
  13. until

    J'ai bien reçu votre CV. J'espère que la discussion a été fructueuse pour vous, et que vous avez pu avoir des réponses ! Merci d'être passé sur mon kiosque !
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines