Jump to content

Maryse Maya

Membres
  • Content Count

    7
  • Joined

  • Last visited

About Maryse Maya

  • Rank
    En herbe

Profile Information

  • Gender
    Femme
  • Statut
    autre
  • Date d'arrivée
    28-09-2012
  • Profession
    Conseillère en bonheur & résilience
  • Pays d'origine
    Canada, Belgique
  • Pays de résidence
    Canada

Recent Profile Visitors

463 profile views
  1. yow lys : Je l'écrivais, "Immigrer, c'est accepter de se sentir seul un bon moment et plus l'amour était présent, plus l'éloignement est douloureux. Il faut apprendre à vivre avec cette souffrance." Le blues de l'éloignement est constant et la séparation toujours difficile à vivre. Une grande partie de mon coeur et de mes pensées est quotidiennement à l'étranger. Je m'ennuie aussi de partager ma vie avec des gens qui me connaissent vraiment, qui sachent qui je suis. Par contre, je ne me suis jamais faites à la vie en Belgique. C'est mon impression personnelle, mais je me sentais étouff
  2. Kuroczyd : Je me sens plus "humaine" que Québécoise ou Belge. Peut-être est ma marginalité (j'ai toujours eu du mal à respecter les cadres), mais ma maison c'est la Terre et ma famille, les Hommes. Je suis une petite goutte d'eau dans l'océan, l'ambassadrice de rien d'autre que mes valeurs. Je ne représente pas un pays ! De base, nos intérêts ne sont pas du tout les mêmes ; moi j'aime la vie, pas le profit
  3. Pas longtemps après notre arrivée, nous étions au Centre local d'emploi et une dame ne parvenait pas à envoyer son fax. Elle s'énervait de plus en plus avec la machine. Le problème, c'est qu'elle essayait désespérément de faire entrer son papier à faxer par la sortie du fax. Mon mari, qui est vraiment un gentilhomme comme il ne s'en fait plus beaucoup, est allé vers elle et lui a dit, mot pour mot : "Madame, je vois que vous éprouvez quelques difficultés, accepteriez-vous que je vous apporte mon aide ?" Elle s'est énervée et a dit à mon mari : "On sait ben, vous autre les Franças, vous savez t
  4. Kobico, Automne, Cherrybee : Nous nous sommes établis temporairement à Drummondville, ville où je suis née. C'était plus facile, je connaissais déjà la région. C'est pour moi en région par rapport à Montréal, mais ce n'est pas l'est du Québec ou le nord. C'est une ville ouvrière en expension. Arrivant d'une ville universitaire engagée, pleine d'action et débats sociétaux, nous sommes tombés dans un monde totalement différent ici, c'est certain ! Nous sommes une famille d'intellos. Oui, nous sommes venus au Québec simplement pour les grands espaces, ce qui inclus également la facilité d'acc
  5. Cherrybee : Oui, nous habitons en effet en région (par rapport à Montréal) et j'imagine que cela doit jouer vu nos expériences différentes.
  6. Bonjour à toutes et à tous, Avant tout, je tiens à remercier tous ceux qui témoignent, tous ceux qui répondent et tous ceux qui participent à l'existence de ce site. Au cours des 2 ans et 7 mois qui ont passés depuis mon arrivée au Québec, vous m'avez, peut-être sans même le savoir, émue, soutenue, comprise et même fait pleurer ! Ce n'est pas facile de quitter ses racines pour immigrer. À travers vos témoignages, j'ai trouvé refuge à mes propres difficultés, réalisations, émotions. Jusqu'à maintenant, je faisais partie de ces anonymes qui lisent assiduement le Bulletin Immigrer.com san
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines