Jump to content

Nanou2801

Membres
  • Content Count

    12
  • Joined

  • Last visited

1 Follower

About Nanou2801

  • Rank
    Pas pire

Profile Information

  • Gender
    Femme
  • Statut
    installé depuis - 1an
  • Date d'arrivée
    05-09-2014
  • Pays d'origine
    France
  • Pays de résidence
    Canada
  1. Je ne veux défendre personne mais Fanfalafourmi disait juste que la bonne nourriture avait un coût excessif et je suis d'accord avec elle rien que pour trouver du bon fromage il faut mettre plus que 6$ sinon c'est du fromage plastique... Ensuite je pense aussi que sans les comparaison on n'avance pas, pourquoi ne pas prendre ce qui est bon dans un autre pays et laisser ce qui est mauvais car vous dite que l'on ne fait que comparer, que l'on est nombriliste etc et vous ... pour vous tout est bon au Québec, tout va bien au Québec il ne faut surtout rien changer et rien comparer qui est le plus nombriliste des deux... Et pour votre gouverne en France on se fait aussi comparer et d'autant plus quand une région est frontalière je vous laisse le plaisir de regarder une carte et voir combien de région sont frontalières, vous vous n'avez qu'un pays ...
  2. Oui ça implique beaucoup et pour avoir attendu un visa pendant 2 ans je pense que notre immigration n'a pas été une erreur d'évaluation au départ car il y a plein de chose que tu ne sais qu'en ayant été dans le pays et surement pas fait par dessus la jambe comme dit surtout avec un enfant a charge. Ensuite oui c'est un changement de vie qui au final ne me convient pas donc je préfère rentrer maintenant plutôt que de me forcer à attendre 1 an 3 ou5 ou l'été comme cela m'a été dit et être mal dans ma peau ....
  3. Personnellement nous avons décidé de rentrer (en Belgique pays de mon mari) car la famille et les amis nous manquent c'est certain mais il y a aussi plusieurs petites choses qui font que la vie ici n'est pas faite pour nous. Mon mari travail dans la restauration et il voulait ouvrir quelque chose ici mais cela devient vraiment trop risqué donc machine arrière, moi j'ai du mal à trouver un emploi dans mon domaine car pas une bonne équivalence de mon diplôme et pas non plus envie d'être tout le temps obligé de me former pour ne pas craindre de perdre mon job. Les sorties oui mais ça coute cher quand tu dois encore prendre une baby-sitter, puis le prix des billets d'avions comme nous avions l'habitude de beaucoup partir en petit week-end et autres et après c'est beaucoup le prix de la nourriture, des resto et d'autres mais rien d'invivable si jamais on se fait à tout mais voilà on sait qu'on rentrera un jour alors autant se stabiliser maintenant et aucun regret c'était une belle aventure.
  4. Bonjours à tous, Nous vendons notre matériel et nos meubles pour cause de déménagement. Les annonces ont été mise sur Kijiji.ca. - Canapé Château d'Ax 3 place plus chaise longue (méridienne) - Aspirateur Dyson DC 78 - Cuisinière à induction Samsung - Réfrigérateur de 18,2 pi3 de GE - Table en verre blanc Plus grille-pain, Kenwood... N'hésitez pas à me contacter pour prendre RDV et avoir plus de détails. Merci et bien à vous, Isabelle
  5. Je suis d'accord et c'est aussi à ce moment là que l'on sait si on est fait pour immigrer ou pas et si cela nous plait ou pas.
  6. Je pense que l'on a beau se préparer comme on veut les délais d'attente font que l'on cogite déjà beaucoup avant de partir car plein de choses peuvent se passer mais également les mentalités du pays ou on arrive peuvent avoir changer et un projet qui était pertinent 3 ans avant peut ne plus l'être au moment d'arriver ce qui joue aussi beaucoup dans la balance. Et on a beau venir ici en repérage poser des questions et tout on ne saura jamais comment est réellement la vie du pays avant d'y habiter vraiment car pour moi venir en vacance et y habiter est tout à fait différent. Puis débarquer ici seul pour se concentrer sur soi même pour divers problèmes que l'on veut fuir et débarquer en famille et aussi différent tout comme débarquer parce que ton boulot t'envoie dans ce pays tu vivras les choses à chaque fois différemment.
  7. Que cet article soit vrai ou pas, je pense que ce n'est effectivement qu'une fois arrivé dans le pays et en y vivant que l'on sait exactement à quoi s'attendre. On peut se préparer autant qu'on veut à l'avance en lisant des forums, des livres, en écoutant des gens raconter leurs histoires, cela ne donnera jamais qu'un vague aperçu de ce qui va nous arriver en tant qu'immigrant. Pour notre part, cela fait 5 mois que nous sommes là et sans rien dénigrer au Québec et bien je me rend compte que l'immigration n'est pas faite pour moi car j'ai beaucoup de mal à m'acclimater à cette nouvelle vie et façon de vivre (banque, santé, bouffe, prix pratiqués) plus l'éloignement familial et amicale qui n'aide pas même si on sait qu'il sera on ne s'en rend pas compte avant de le vivre. Je pense qu'immigrer quand on est jeune sans attache, en étude ou par une grosse boite est plus facile que lorsque l'on a un déjà une famille et un diplôme allant avec un travail banal (assistante) ou la main d'heure est sinisante finalement au Québec.
  8. Magnifique commentaires de la part de tous. J'avoue qu'au début je ne voulais pas lire tous les posts qui se faisait sur immigration en disant que chacun la voie de sa propre façon et que nous verrons bien une fois que nous y seront. Cela ne fait pas longtemps que nous avons immigrés et ça n'a pas été facile non plus car mes parents n'étaient pas pour à l'inverse mes grand-parents eux nous disaient de la faire, plus facile du coté de mon mari, mais finalement nous l'avons fait. Malheureusement aujourd'hui je me demande si c'était une bonne idée. Nous avions une bonne situation, mon mari son restaurant et moi un job qui me plaisait beaucoup, nous partions souvent en week-end à l'étranger (billet d'avion pas cher) et faisions plein de choses en familles en entre amis. Aujourd'hui mon mari travail comme serveur on ne fait que se croiser, moi je n'ai pas encore de boulot ( et reprendre une formation pour l'instant ça coute) et avec notre fille à l'école on se rend compte qu'on ne fait plus grand chose et que tout coute vite cher aussi. Beaucoup nous dise de persévérer et que ça ira mieux mais je pense qu'on sait assez vite si on se sent bien ou pas dans sa nouvelle vie. De plus, mon mari aurait une opportunité de réouvrir un restaurant dans son pays donc la réflexion est là de savoir si on reste ou si on rentre.
  9. Merci à tous pour vos messages Nous allons persévérer encore un peu. Je vais sans tarder m'inscrire à un cours d'anglais et voir ce que ça donne. Effectivement nous sommes plutôt urbain d'ou le choix pour Montréal et mon mari lui ne veut pas aller en banlieue donc à voir.
  10. Oui je suis inscrite dans 3 agences de placement mais ils ne font pas grand chose c'est moi qui les relances tout le temps avec des annonces que j'ai vu et quand je vais dans l'administratif, ils me demandent pourquoi puisque j'ai toujours travailler dans la compta et du coup ils ne me rappellent même pas. Pour l'anglais il n'est pas génial et je compte prendre des cours mais je ne sais pas encore où. Pour les banlieues oui mais comme je n'ai pas de voiture c'est un peu compliquer mais je vais y venir et investir.
  11. Bonjour à tous, Voici plusieurs jours que je lis pas mal de forum sur ce que les gens pensent d'ici, leur ressenti etc... Et je m'aperçois qu'il y a vraiment de tout, des immigrations très bien réussies et d'autres un peu moins. Pour tout dire, je me situe pour l'instant plus dans les "un peu moins". Voici trois mois pour moi et quatre pour mon mari, il est arrivé avant pour trouver un appartement, réceptionner nos meubles et commencer à chercher du boulot, pour quand j'arriverai avec notre fille tout sera déjà en place. Nous sommes arrivés à Montréal donc en août pour lui et septembre pour moi avec notre résidence permanente en poche. Nous avions tout préparé pour que notre départ de la France se passe au mieux et notre arrivé ici aussi. En une semaine pour lui et pour moi tous les papiers étaient réglés, il y a juste pour notre fille ou la photo faite pas le médecin lors de la visite médicale n'était pas conforme donc toujours pas de carte de résident mais bon c'est un détail. Jusque là tous va bien. L'installation se passe bien, l'appartement est bien, l'école aussi. Seul hic, je ne trouve pas de travail. Il faut savoir qu'en France j'ai un BTS d'Assistant de gestion et que j'ai toujours travailler comme assistant comptable depuis 8 ans. Avant de partir tout le monde me disait tu verras ça ira, tu connais ton boulot, tu bosses bien, tu ne devrais pas avoir de problème à trouver... Seulement voilà, je ne trouve rien. J'ai commencé par me débrouiller seule, puis salon de l'emploi et rendez-vous avec une agence d'aide aux immigrants, session d'intégration au travail pour les nouveaux arrivants sans oublier les agences de placements. Et le verdict, mais vous n'avez pas d'expérience ici. Normal je viens d'arriver, alors ça va être difficile. Donc après une cinquantaine de CV envoyer et 4 entretiens qui n'ont pas donnés grand chose, j'en suis au point mort. Je postule du coup pour des emplois administratifs et rebelote du coup j'ai trop d'expérience en compta et pas en administratif donc je ne sais plus quoi faire. Mon mari est actuellement serveur, il est dans le domaines de la restauration donc plus facile. Mais voilà, lui non plus n'est plus très certain de vouloir rester ici. Il avait comme projet d'ouvrir son propre restaurant comme celui qu'il avant en Belgique mais il se rend compte que c'est plus risqué que ce qu'il s'imaginait et moi qui ne travaille pas on remet beaucoup de chose en doute en ce moment, en allant jusqu'à ce demander si on ne va pas rentrer en Belgique et avec la famille qui est loin ce n'est pas facile non plus. Nous avons quelques connaissances ici mais c'est tout et comme j'ai pu le lire plusieurs fois les Canadiens sont assez individualistes, ils ne vont pas s'inviter les uns chez les autres or moi c'est surtout cela qui me manque et je pense que rien que travailler et voir du monde me ferait du bien. Pour le reste c'est certain ce n'est pas la Fance mais on le savait avant de venir donc rien à redire, on assume. Voilà en gros ce qui m'arrive, je ne veux pas m'apitoyer sur mon sort car venir ici était vraiment un projet de vie et quelque chose de murement réfléchi mais bon c'est plus le moment des doutes qu'autre chose. Merci à tous ceux qui voudront bien partager avec moi
×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines