Jump to content

mayoke

Membres
  • Content Count

    69
  • Joined

  • Last visited

2 Followers

About mayoke

  • Rank
    Avancé
  • Birthday 11/01/1976

Profile Information

  • Gender
    Femme
  • Statut
    installé depuis + 1 an
  • Profession
    accompagnante à la naissance
  • Pays d'origine
    france
  • Pays de résidence
    Québec

Recent Profile Visitors

1,755 profile views
  1. Je ne comprends pas bien le rapport entre les deux. Tout le monde ne paye pas les mêmes impôts en plus, il me semble que c'est adapté par rapport à chaque personne et que c'est pour ça que nous faisons une déclaration. Faire progresser le système scolaire pour qu'il soit meilleur pour nos enfants je pensent que c'est une belle cause à défendre, après ce n'est que mon avis personnel bien sûr. https://www.facebook.com/unschoolingMom2Mom/photos/a.474192332676157/2110948192333888/?type=3&theater
  2. Pour l'instant la cause n'a pas disparu malheureusement . Il y a des enfants qui ne fittent pas dans le moule pour une raison ou une une autre, vouloir les y faire entrer de force n'est pas la solution pour moi, je ne vois aucune égalité ni justice là dedans.
  3. Les examens diplômants ont toujours été obligatoires. Par contre maintenant les enfants seront obligés de passer des examens dès le primaire alors que tout le monde est en train de remettre en cause ce mode d'évaluation, même en milieu scolaire. D'ailleurs tout les pays reconnus pour avoir les meilleurs systèmes scolaires ont aboli depuis longtemps les examens.
  4. Mais personne n'a jamais demandé ça ! Il y a une différence entre faire passer des examens inutiles à des enfants de 8 ou 9 ans, alors qu'il est facile de constater tout au long de l'année leur progression, ainsi que leurs difficultés et passer un examen pour passer obtenir un diplôme.
  5. Je ne cherche pas quelqu'un qui a vécu exactement la même chose. J'ai déjà vu des témoignages de personnes qui ont quitté le Québec pour la Colombie Britannique ou l' Ontario et là je recherchais des témoignages de ceux qui ont déménagés pour le N.B. Je fais beaucoup de recherches avant de prendre ma décision et de toutes sortes . J'ai tenté, si il n'y a personne ce n'est pas grave . J'aurais juste trouvé intéressant d'avoir le retour de personnes qui ont vécu dans les deux Provinces.Bien sûr que je ne vais pas me baser que sur ça pour prendre ma décision et que je fais déjà beaucoup d'autres choses à côté .
  6. Donc on doit tous être exactement pareil et la différence et la liberté ne doivent plus exister ?
  7. Le problème c'est que l'enseignement à la maison est très mal connu du grand publique et le Devoir a dit beaucoup de choses fausses , sans parler du fait que nos données étaient censées être protégés et qu'un journaliste n'aurait jamais dû y avoir accès. Donc 1,6% des enfants en scolarité à la maison ont peu être des difficultés de conformité, c'est un taux extrêmement faible si l'on y réfléchit , il n'y a qu'à comparer avec le taux d'échec scolaire. Il est prouvé depuis longtemps que les examens ne représentent pas les acquis des élèves. J'étais le genre d'enfant qui apprenait le jeudi pour l'examen du vendredi et qui avait tout oublié le samedi, je ne pense pas que cela ait beaucoup d'intérêt . Il n'y a pas élargissement des matières obligatoires, en fait cette année nous avons 2 matières obligatoires en moins, les arts et le développement personnel . Il faut savoir aussi que jusqu'à maintenant les enfant qui avait fait leur scolarité à la maison en unschooling et sans jamais avoir passé d'examen, n'ont jamais eu aucune difficulté pour rejoindre le milieu scolaire au moment de l'université ou du cégep et ce sont par la suite souvent des artistes reconnus dans leur domaine ou des personnes travaillant à leur comptes. Pourquoi tout les enfants devraient recevoir exactement le même enseignement, exactement de la même façon alors que nous sommes tous différends et que l'école actuelle ne correspond pas du tout à ce dont à besoin l'enfant pour apprendre.
  8. Ben non je n'ai pas envie de le quitter en fait . Je m'y sens plus obligée c'est différend, comme les autres familles québécoises qui ont fait les mêmes choix d'éducation pour leurs enfants que moi. Mais sinon j'aime toujours autant le Québec et je serais vraiment très triste de le quitter. Je suis juste en profond désaccord avec le gouvernement actuel et si je quitte un jour le Québec ce ne sera absolument pas parce que je veux que le Québec ressemble à la France .
  9. Ce que je recherche c'est justement des témoignages et le ressenti des personnes qui ont eu ce parcours là.
  10. En fait j'aimerais avoir le témoignage de personnes qui ont quitté le Québec pour le Nouveau Brunswick pour avoir leurs avis sur les deux Provinces, connaitre les plus et les moins , les différences et ce qui est pareil.
  11. Je ne veux pas rentrer dans un débat et ce n'est pas vraiment le sujet de mon post mais pour les parents qui ont fait le choix de l'instruction en famille et plus particulièrement celui du unschooling, la province du Québec est devenue la pire du Canada. Beaucoup de familles sont donc en train de partir pour l'Ontario, le Nouveau Brunswick ou la Colombie Britannique. Jusqu'à maintenant nous pouvions adapter le programme scolaire en fonction de notre enfant, nous avions les mêmes matières obligatoires qu'à l'école mais nous pouvions choisir la façon de les enseigner ainsi que la façon dont notre enfant serait évalué chaque année . Malgré de longues discussions avec le ministre de l'éducation pour essayer d'expliquer qu'il existe de nombreuses façons d'apprendre pour un enfant et que les enfants en unschooling réussissent très bien dans la vie, le ministre est resté sur ses positions. Voilà pourquoi nous pensons suivre d'autres familles et quitter le Québec même si cela nous rend pas mal triste.
  12. Bonjour, Cela fait bientôt 4 ans que nous avons immigré au Québec et nous nous y plaisions beaucoup jusqu'à présent . Cependant depuis le changement de gouvernement qui nous prive de notre liberté éducative nous pensons quitter le Québec pour le Nouveau. Brunswick. Je me demandais si d'autres l'avaient fait et pourraient partager leur expérience. Merci à ceux qui répondront .
  13. Sauf que normalement, tu sais qu'en immigrant dans un nouveau pays tu recommences un peu à zéro. Tu dois t'habituer à une nouvelle façon de vivre (quoique je ne trouve pas que ce soit franchement un gros choc culturel que de venir vivre au Québec). C'est plutôt une aventure. On a justement la chance de ne pas avoir à fuir son pays mais de pouvoir choisir librement de venir vivre au Québec. Pourquoi faire un si grand déménagement si c'est la France que l'on veut retrouver ici. C'est quelque chose que je ne comprends pas. Lorsqu'on a entrepris les démarches nous vivions en Suisse, nous avions une vie très agréable ( je ne reviendrais pas sur la très mauvaise idée que l'on a eu de revenir en France et se rapprocher de notre famille pour attendre notre RP ) et en arrivant au Québec j'avais presque 40 ans et 2 enfants en bas âge. Du coup je n'étais ni jeune, ni réfugiée mais mariée et avec 2 enfants en bas âge . Bien sûr que le Québec n'est pas parfait mais se plaindre de choses que je trouve un peu futiles comme devoir tondre plus souvent sa pelouse , les boîtes à lunch et tout le reste c'est un peu comme choisir d'aller vivre en Thaïlande et se plaindre de la chaleur et de devoir manger de la cuisine thaïlandaise, d'avoir du mal à trouver des bonnes boulangeries à la française et qu'en plus tout le monde parle thaïlandais. Ben oui la Thaïlande ce n'est pas la France et bien le Québec non plus . Mais personne n'est venu nous mettre un couteau sous la gorge en nous disant: " fini la dolce vida française pour toi maintenant on t'envoie au Québec où tu devras habiller chaudement tes enfants en hiver et, oh châtiment suprême, préparer des boîtes à lunch ah ah ah ( rire sadique)."
  14. Je comprends qu'au début ce puisse être déroutant de s'habituer à une nouvelle façon de faire mais est ce qu'après plus d'un an il n'y a pas une routine qui s'est mise en place. Maintenant que vous savez ce qui est autorisé dans les boîtes à lunch ça doit être quelque chose de plutôt routinier. En plus il existe tellement de livres de cuisine dédié à la boîte à lunch ( sans même parler d'internet) qu'il y a moyen de trouver des variations et du choix par rapport aux goûts des enfants. J'ai encore un souvenir très vif de mes repas à la cantine et je me souviens plus que bien du nombre de fois ou je préférais ne pas manger plutôt que manger la chose immonde qu'il y avait dans mon assiette. Et j'aime assez l'idée que mes enfants soient sensibilisés à l'écologie
×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines