Aller au contenu

mayoke

Membres
  • Compteur de contenus

    56
  • Inscription

  • Dernière visite

2 abonnés

À propos de mayoke

  • Rang
    Avancé
  • Date de naissance 01.11.1976

Informations du profil

  • Genre
    Femme
  • Statut
    installé depuis + 1 an
  • Profession
    accompagnante à la naissance
  • Pays d'origine
    france
  • Pays de résidence
    Québec

Visiteurs récents du profil

1570 visualisations du profil
  1. mayoke

    mayoke

  2. mayoke

    Au Québec il manque la Dolce Vita Française

    Sauf que normalement, tu sais qu'en immigrant dans un nouveau pays tu recommences un peu à zéro. Tu dois t'habituer à une nouvelle façon de vivre (quoique je ne trouve pas que ce soit franchement un gros choc culturel que de venir vivre au Québec). C'est plutôt une aventure. On a justement la chance de ne pas avoir à fuir son pays mais de pouvoir choisir librement de venir vivre au Québec. Pourquoi faire un si grand déménagement si c'est la France que l'on veut retrouver ici. C'est quelque chose que je ne comprends pas. Lorsqu'on a entrepris les démarches nous vivions en Suisse, nous avions une vie très agréable ( je ne reviendrais pas sur la très mauvaise idée que l'on a eu de revenir en France et se rapprocher de notre famille pour attendre notre RP ) et en arrivant au Québec j'avais presque 40 ans et 2 enfants en bas âge. Du coup je n'étais ni jeune, ni réfugiée mais mariée et avec 2 enfants en bas âge . Bien sûr que le Québec n'est pas parfait mais se plaindre de choses que je trouve un peu futiles comme devoir tondre plus souvent sa pelouse , les boîtes à lunch et tout le reste c'est un peu comme choisir d'aller vivre en Thaïlande et se plaindre de la chaleur et de devoir manger de la cuisine thaïlandaise, d'avoir du mal à trouver des bonnes boulangeries à la française et qu'en plus tout le monde parle thaïlandais. Ben oui la Thaïlande ce n'est pas la France et bien le Québec non plus . Mais personne n'est venu nous mettre un couteau sous la gorge en nous disant: " fini la dolce vida française pour toi maintenant on t'envoie au Québec où tu devras habiller chaudement tes enfants en hiver et, oh châtiment suprême, préparer des boîtes à lunch ah ah ah ( rire sadique)."
  3. mayoke

    Au Québec il manque la Dolce Vita Française

    Je comprends qu'au début ce puisse être déroutant de s'habituer à une nouvelle façon de faire mais est ce qu'après plus d'un an il n'y a pas une routine qui s'est mise en place. Maintenant que vous savez ce qui est autorisé dans les boîtes à lunch ça doit être quelque chose de plutôt routinier. En plus il existe tellement de livres de cuisine dédié à la boîte à lunch ( sans même parler d'internet) qu'il y a moyen de trouver des variations et du choix par rapport aux goûts des enfants. J'ai encore un souvenir très vif de mes repas à la cantine et je me souviens plus que bien du nombre de fois ou je préférais ne pas manger plutôt que manger la chose immonde qu'il y avait dans mon assiette. Et j'aime assez l'idée que mes enfants soient sensibilisés à l'écologie
  4. mayoke

    Au Québec il manque la Dolce Vita Française

    Bonjour, Ils nous a fallu 5 ans environ pour que notre dossier soit accepté et qu'on puisse immigré au Québec. J'ai vraiment eu le temps de psychoter, de m'angoisser et tout. Tout ce que je lisais sur les forums me faisait encore plus peur ! Finalement ça c'est super bien passé alors qu'on arrivait sans le sous, sans travail et avec 1 bébé et une petite fille de 3 ans et sans le sous. Je pense qu'il ne faut pas hésiter à aller voir les organismes d'accueil aux nouveau immigrants , ils donnent pleins d'astuces super pratiques pour mieux comprendre le système québécois et il y a aussi partout des maisons des familles, avec beaucoup d'activités vraiment pas chères ou même gratuites pour parents et enfants. C'est un bon moyens pour faire des rencontres et commencer à nouer des relations et même des amitiés. En parlant avec d'autres parents on apprend beaucoup pour se faciliter la vie. Jusqu'à maintenant à chaque fois que j'ai eu un problème au Québec , je me suis sentie écoutée et on m'a toujours renvoyé l'impression qu'à chaque problèmes il y avait une multitude de solutions. En lisant les forums ou en faisant des recherches ça me donnait l'impression que tout était hyper carré et compliqué alors qu'en fait en arrivant ici j'ai trouvé les choses vraiment souples et les personnes hyper compréhensives. Effectivement on ne doit pas mettre de produits allergènes dans les boîtes à lunch mais ça nous laisse quand même encore pleins d'ingrédients de disponibles comme les coquillettes saucisses . J'ai énormément déménagé dans ma vie, en France et ailleurs et personnellement c'est ici que je me suis sentie intégrée le plus vite et sans avoir à faire d'effort , ça ne fait pas tout à fait 2 ans qu'on est là et on a déjà de vrais amis et un petit cercle de connaissances très sympathiques. Mais je comprends vraiment l'angoisse d'avant départ, je l'ai vécu même si c'était mon rêve depuis toujours de venir vivre au Québec.
  5. mayoke

    Au Québec il manque la Dolce Vita Française

    pour certains trucs j'avoue que je ne suis pas vraiment regardante mais si je peux prendre des produits non testés sur les animaux, des oeufs de poules qui ne sont pas élevées en batterie , c'est vrai je préfère payer plus cher même si je n'ai pas un gros budget. Mais comme on mange très peu de viande, du coup ça s'équilibre. Enfin bon, c'est pas vraiment le sujet
  6. mayoke

    Au Québec il manque la Dolce Vita Française

    Et moi je suis dans une toute petite ville à côté de Victoriaville
  7. mayoke

    Au Québec il manque la Dolce Vita Française

    Non ça va, nos autres voisins sont comme nous, ils tondent quand il y en a besoin et ramassent le plus gros des feuilles , sans être maniaque. Mais il y en a un qui ne vit que pour son jardin, des qu'on a 3mm de gazon plus haut que le siens ça le dérange mais on s'entend bien quand même. C'est marrant parce que les connaissances que j'ai ici sont très bio et même végan pour certain. Je ne suis pas bio à fond mais j'essaye de privilégier ce qui j'espère abîme le moins la planète. Et j'ai l'impression que c'est une considération qui se mondialise.
  8. mayoke

    Au Québec il manque la Dolce Vita Française

    oui, merci, je sais, c'est juste que du coup, les 80 dollars pour le comptable ça ne fait pas un gros trou au budget . Là tu parles pour quelqu'un qui a toujours vécu en France, mais quand tu reviens en France ce n'est pas comme ça parce qu'on est pas dans le système, donc non je n'avais pas juste à relire et à signer.
  9. mayoke

    Au Québec il manque la Dolce Vita Française

    C'est fou comme chacun peu avoir une vision différente des choses. Après j'ai vécu le retour en France après 13 ans à l'étranger. Et je me souviens avec angoisse des lourdeurs administratives . Comme par exemple pour avoir la carte vitale il m'a fallu plus de 8 mois pour l'obtenir ( ce n'est pas un cas isolé, ça a été pareil pour ma tante qui revenait d'Allemagne, ou alors c'est une malédiction familiale ). C'est tellement pratique quand tu es enceintes jusqu'aux yeux et que tu dois tout payer de ta poche. Autant dire que pour la carte soleil j'ai trouvé ça incroyablement facile et rapide. J'ai dû aller chez le pédiatre avant de la recevoir, on m'a dit qu'ici au Québec les soins étaient gratuits et que même sans carte je n'avais pas à payer. C'était ma première visite et pourtant on m'a fait confiance. En France pour le moindre truc, on ne me demandait non pas un mais deux justificatifs de domicile, même pour avoir le téléphone et jamais personne n'a été arrangeant par rapport à ça, c'était comme ça et pas autrement. Ici en arrivant on vivait chez des amis, du coup on avait aucun justificatif de domicile mais on a toujours pu s'arranger, un lettre du patron pour mon mari et une de l'école pour moi! En comparaison je trouve notre installation au Québec incroyablement simple et que tout ce qui est administratif est incroyablement plus facile ici qu'en France et pourtant je suis française. Pour faire la déclaration d'impôts, on a payé 80$ pour 2 et les impôts nous on rendu presque 3000$ deux semaines plus tard, en France je détestais profondément faire mes impôts moi même, pour avoir de l'aide il fallait prendre une journée de congé et prévoir de la passer au centre des impôts , ici aucune attente, je trouve que ça vaut bien 80$. Pour les courses je ne m'embête pas je ne vais qu'au Walmart , c'est en général le moins cher. Je trouve tout ce que je veux comme produits bio et franchement je ne vois aucune différence de goût avec la France. Je fais attention à prendre des produits du Québec c'est tout. Comme je suis en région, en été,il y a aussi le même système de panier bio qui existe en France. Et j'ai aussi une très bonne épicerie bio que je ne trouve pas plus chère qu'en France Pour l'hiver, ben oui on le sait bien avant de partir qu'il y a un hiver et du coup des contraintes qui vont avec, il faut être réaliste. Mais bon si tu pars vivre en Suisse ou dans les Alpes ben c'est pareil, il faut déneiger et puis il faut habiller les enfants. Moi j'en ai que 2 , du coup c'est plus facile mais une de mes meilleure amie ici en a 5 et elle s'en sort. Pourtant son mari est camionneur et il est sur la route toute la semaine, elle doit donc gérer seule. Je ne sais pas l'âge de tes enfants mais ma plus grande à 5 ans, elle gère ses habits seule ainsi que son lunch. Pour le docteur, on a pas de médecin de famille mais il y a les cliniques sans rendez vous, la seule fois où j'ai eu besoin j'ai téléphoné à 8h et j'ai eu le rendez vous pour 10h. En France je devais toujours attendre 2 jours minimum pour avoir un rendez vous et je devais bien prévoir un minimum de 2h d'attente dans la salle d'attente . Et sinon les pharmaciens sont super top pour conseiller! On a 2 voitures et on a jamais eu besoin d'aller chez le garagiste une seule fois en bientôt 2 ans et pourtant mon char c'est vraiment un vieux bazou et il a passé tout l'hiver à dormir dehors. Et oui, ici on travaille plus et il n'y a pas tant de vacances qu'en France mais ça on le sait avant de partir On est habitué, en Suisse on faisait bien plus d'heures qu'ici et en France trouver du travail a été tellement difficile qu' on est juste reconnaissant de pouvoir travailler sans avoir l'impression de mendier ( je fais encore des cauchemars de pôle emploi et je me réveille toujours avec la même envie d'aller y mettre le feu, pourtant je suis non violente). Mais bon, on le sait, chaque expérience est différente. En plus nous on a choisi de vivre en région plutôt qu'à Montréal, alors le rythme n'est forcément pas le même. Ce qui est sûr c'est que les 3 ans où on est retourné vivre en France m'ont semblé tellement cauchemardesque que je ne veux plus jamais y mettre les pieds malgré toute ma famille et mes amis qui sont là bas. Et même si notre voisin nous a fait une fois la réflexion qu'on ne tondait pas notre jardin assez souvent , on lui a répondu gentiment qu'on préférait aller se baigner au lac avec les enfants. Et pour les feuilles, à bah oui, je les vois super bien dans mon jardin maintenant que la neige à fondu. Ah , le courrier! On y vas une fois par semaine, c'est bien assez souvent pour aller récupérer les factures de toute façon. Tout les matins je fais une heure de marche pour aller à la garderie et tout les matins je me dis à quel point j'aime le Québec! Même quand j'ai de la neige qui me fouette la face ,même si il fait -30. Parce que à chaque fois c'est différent et parce que lorsque le temps et plus clément il y a toujours quelqu'un qui va me faire un beau gros sourire ou me dire une parole gentille. La qualité de vie qu'on a ici on ne l'a jamais eu ni en Suisse ni en France. Désolée pour le pavé...
  10. mayoke

    1 an déjà

    Malheureusement j'ai l'impression que les démarches ont beaucoup changé entre le moment où nous nous l'avons fait et maintenant. Pour les tests, nous n'avons rien passé, on a tenté comme ça et on nous a jamais rien demandé. Je crois que maintenant tout le dossier ce fait sur internet mais ça a l'air très difficile de s'inscrire . Nous c'était plus simple, on a rempli un formulaire papier pour le Québec avec tout les documents demandés et les frais de dossier. Il nous a fallu presque un an pour recevoir la réponse ( c'est le csq). Ensuite nous avons refait les même démarche pour le fédéral. Si vous voulez vous établir au Québec il vous faut le csq. Par contre si vous voulez vous établir ailleurs au Canada ce n'est pas utile.
  11. mayoke

    1 an déjà

    Nous sommes dans le centre du Québec, ce n'est pas la région la plus connue mais nous on la trouve vraiment super! Bon courage pour les démarches, pour nous ça a été long mais on ne regrette vraiment rien
  12. mayoke

    1 an déjà

    Nous sommes dans le Centre du Québec, pas loin de Victoriaville. Au début ça a été un peu dur pour ma fille car sa cousine et sa maison en France lui manquait. Mais on parle beaucoup de son ressenti et des vacances qu'on ira passer en France. On a la chance d'avoir la cousine de ma grand mère à Montréal, ça lui fait comme une grand mère ici. Mon cousin est aussi à Montréal pour ses études pour 5 mois et ma tante et ma belle soeur sont déjà venu en vacances en juin. Du coup ma fille ne se sent pas coupée de la famille et elle s'adapte vraiment bien. Mon fils n'a que 1 an et demi, et voir la famille sur skype le fait beaucoup rire
  13. mayoke

    1 an déjà

    Pas de soucis !
  14. mayoke

    1 an déjà

    En fait ça fait déjà 1 an et 2 mois qu'on est venu s'installer ici et toujours aucun regret ! Je me demande toujours si les choses ont été si faciles pour nous parce que l'on a fait le choix de s'installer en région. Ou alors si c'est juste de la chance et beaucoup de préparation. Nous sommes arrivé ( mon mari et mes 2 enfants de 4 et 1 an) en janvier 2015. Mon mari s'est trouvé un emploi en 1 semaine, dans son domaine (ébéniste) et grâce au programme prime (http://www.revenuquebec.ca/fr/citoyen/credits/prime_travail/conditions.aspx), il a pu avoir tout de suite un salaire agréable. Il a aussi pu choisir ses horaires. C'est trop bien, il fini tout les soirs à 16h15 et le vendredi à 12h, ça nous fait de supers weekends . 8 mois plus tard on avait notre propre maison alors que moi je suis de retour aux études et que je n'ai pas de salaire . J'avais vu les difficultés pour trouvé un moyen de garde pour les enfants sur le forum mais on a eu la chance de trouver une garderie familiale subventionnée tout de suite en emménageant dans notre nouvelle maison. Ici l'école commence lorsque les enfants ont 5 ans révolus et ma fille de 4 ans était terrifiée de voir cette échéance se rapprocher mais il existe une chose formidable qui s'appelle le passe partout. Ainsi depuis septembre ma fille va 2 heures, 2 fois par mois dans sa future école , dès fois avec la maman, dès fois avec le papa, dès fois seule. Elle n'a plus du tout peur de l'école et maintenant elle a vraiment hâte de commencer. Perso je trouve vraiment ça génial comme procédé. Pour le système de santé pour l'instant on a eu aucun problème, on s'est toujours fait soigner très rapidement mais on à jamais eu besoin d'aller aux urgences. En France j'avais arrêté mes études plutôt jeune pour pouvoir gagner ma vie et je n'avais pas vraiment eu le choix sur le métier que je voulais faire. Et bien j'ai pu reprendre mes études avec une facilité qui me sidère toujours et j'ai tellement l'impression que tout est possible et que j'ai tout les choix inimaginables que je me suis placée la barre bien plus haut qu'à la base et pourquoi pas même, aller jusqu'à des études universitaires. Je n'avais non plus, jamais trop eu les moyens de passer mon permis ( et puis surtout je préférais économiser pour partir en vacances au Québec). Et bien ça y est, à 40 ans je vais enfin passer mon permis. Je suis quelqu'un dont le cerveau se fige totalement en cas de panique et je me suis toujours dit que si le moniteur d'auto école était un peu brusque, jamais j'aurais mon permis. Et ben pas de bol je tombe justement sur une monitrice un peu pète sec . Sauf que les moniteurs comme ça, au Québec , ils se font virer. Du coup j'ai pu finir avec la personne la plus fine qui soit et je commence à être une conductrice pas si pire. Je réalise pas bien encore que je suis enfin au Québec, j'ai toujours un peu l'impression d'être en vacances. Du genre, hum, qu'est ce qu'on fait aujourd'hui ? Oh ben tient , si on aller passer la journée à Montréal ou à Québec? Si on a envie d'aller camper un petit weekend à Tadoussac voir les baleines, allez hop, c'est parti.Plus besoin d'économiser pendant 2 ans pour ça. Et puis les gens sont tellement agréables. Ils te parlent facilement. Au début quand on connaissait personnes je trouvais ça drôlement réconfortant de pouvoir passer 15 minutes à parler avec des gens que je ne connaissais pas du tout. J'ai souvent lu que c'était difficile de se faire des amis ici, je ne trouve pas que ce soit plus difficile qu'ailleurs en fait. Je suis désolée, j'aime tellement que le Québec que je pourrais en parler pendant des heures et des heures. Et encore, je n'ai pas parlé des paysages, des écureuils dans le jardin, des parcs pour enfants (il y en a pleins partout), des lacs et des baignades en été, des glissades , du patins à glace et autres activités hivernales... Je ne peux pas trop parler de l'hiver parce qu'on en a vécu qu'un seul et il n'a pas été spécialement froid. Enfin bref, nous on ne regrette vraiment pas notre décision et la seule vrai difficulté pour moi c'est que, à un moment, il va tout de même falloir retourner voir la famille en France, celle qui ne peut pas se déplacer pour venir nous voir, et je les aime vraiment beaucoup mais , quand même, trop pas envie de quitter le Canada.
  15. mayoke

    Grossesse pendant l'attente de la RP

    je suis tombée enceinte de ma fille juste après avoir envoyé notre CSQ et de mon fils après qu'on le reçoive. Lorsque votre dossier sera ouvert vous aurez une personne avec qui communiquer et vous pourrez prévenir pour la grossesse. Il faut attendre la naissance de l'enfant pour pouvoir faire les démarches. Des sa naissance il faudra lui faire un passeport et c'est pas facile la photo du passeport pour un bébé . Nous ça a retardé un peu notre dossier mais pas de beaucoup. Les démarches sont simples pour un bébé mais bien sûr ça fait des frais en plus.
×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité Règles