Jump to content

perce-neige

Membres
  • Content Count

    9
  • Joined

  • Last visited

About perce-neige

  • Rank
    En herbe

Profile Information

  • Gender
    Femme
  • Statut
    se renseigne
  • Pays d'origine
    France
  • Pays de résidence
    France
  1. De retour sur le forum . Actuellement je vie toujours en France avec mon compagnon . Comme je vous avais dit il a une double nationalité, Française , et Canadienne . Ensemble nous avions parlé d'un parrainage , mais aujourd'hui encore c'est difficile de nous mettre d'accord . En effet mon compagnon m'avait proposé de partir seul au Canada pour voir l'hivers, me payé le billet , et quelqu'un pouvait m'accueillir sur place . Sauf que j'ai refusé , car je n' aime pas la solitude et je ne suis pas assaie autonome . Il m'a posé une question , est ce que moi seul je partirais vivre au Canada ? Je lui est dit que non . Pensez vous malgré mon manque d'autonomie que je ne puisse pas m intégrer au pays ?
  2. S'il doute de mes capacités pour me parrainer ,c'est à cause de ces raisons la . Au début de notre rencontre j'avais le projet de faire ma vie en Françe. contrairement à mon compagnon je soutiens plus mon pays économiquement. Je n'ai pas beaucoup voyagé hors de la France,sauf pour aller au Canada. Je suis pas très autonome à la base , mais je m'arrange. Je n'ai personne de ma famille qui vie à l'étranger. Ma famille n'a jamais était dans le projet que je parte au Canada avec mon compagnon,mais bon c'est ma vie, même si entre moi et ma famille sommes fusionnelle. Etant plus jeune j'aimais l'hiver et la neige,mais maintenant je m'en lasse. Je suis une personne prévoyante à la base,lorsque j'ai un projet en vu j’avance prudemment,comme pour le Canada,j'ai besoin d'avoir un échappatoire,pour partir et revenir en Françe au cas ou... En effet si je ne suis pas bien dans un endroit,je me renferme assez facilement. Ma difficulté pour moi c'est que je n'arrive pas à me projeter au Canada,pourquoi? Je ne sais pas peut être à cause que je n'ai pas beaucoup bougé dans ma vie,et que j'ai du mal à m'ouvrir au monde extérieur. Voila toutes les causes qui fait qu'avec mon compagnon nous n'arrivons pas à avancer dans notre vie,qui c'est.. Peut être que s'il avait pris la décision de me parrainer,j'aurais pu m’apercevoir de quelques qualités en moi que je ne connait pas, peut être celles de s'intégrer.
  3. Nous sommes ensemble depuis 2001. Pendant ces années j'ai essayé de convaincre mon compagnon de me parrainer,malgré les doutes sur mon immigration au Canada. il me disait que je n'étais pas assez dans le projet car j'avais du mal à m'y projeter. Aujourd'hui encore, nous n'arrivons pas à nous mètre d 'accord. A la fin de l année je vais avoir 40 ans, et nous parlons peut être d'une séparation, je trouve dommage d'en arriver la !
  4. Je vie en France avec mon conjoint,nous avons passé 10 jours à Montréal, c'était en juin 2011. Je n'ai jamais passé d'hiver au Canada. Au niveau professionnel je ferais le même emploi qu'en France,Agent de service hospitalier. J'ai fait des recherches sur le forum pour préposé aux bénéficiaire.
  5. Bonjour: Je suis déjà inscrite sur le forum. j'aimerais savoir s'il y a des gens qui sont partis vivre au Canada par amour, et qui étaient réticent au climat,et à l'éloignement familial ? En effet voir ma famille 1 fois par ans serais déjà bien car nous sommes fusionnels entre nous. Quand au climat je n'aime pas trop le froid , mais en regardant sur les forums, j'ai vu que des personnes arrivaient à ci faire. Mon compagnon est de nationalité Canadienne,ensemble nous parlons de parrainage,mais voila,il pense que ne suis pas une personne qui pourras s'intégrer au pays.( mois j'ai envie d'essayer ) Il me dit que me parrainer serais une grosse erreur, vu comme je pense et que je serais malheureuse au Canada. Quand pensez vous?
  6. Merci pour vos réponses pour mes questionnements, sinon nous sommes partis avec mon conjoint en juin 2011 pendant 10 jours à Montréal ou ont été logé chez une amie Québécoise sur la rive sud, il m'a fait découvrir Montréal que je ne connaissait pas j'ai trouvé les gens très accueillant on à eu peu de temps pour voir beaucoup de choses mais il connaissait pas trop mal la ville et le métro pour se déplacer, j'ai pu découvrir les transport en commun de la rive sud à Montréal, questionner l'amie qui vit au Québec aussi sur la façon de vivre et nous sommes régulièrement en relation avec elle ça fait 20 ans qu'elle est installé c'est une Française aussi. Sinon c'est sur que je dit plus à mon conjoint que je partirai pour lui car je tient à lui et que j'ai du mal à m'identifier à la vie sur place mais je trouve le coin très beau Montréal et environ (rive sud),nous avons été aussi du coté du Richelieu faute de temps on a pas pu faire beaucoup de chose en 10 jours... Sinon pour les congés j'ai bien compris que c'était 2 semaines mini, mais apparemment certains ont 3 ou 4 semaines payés c'est par rapport à ce que vous offre votre entreprise? Je ne comprend pas trop ça il ne donne pas obligatoirement le minimum alors? J'ai compris que les congés sans solde c'est possible oui et mon conjoint me disait que c'était possible oui, il me disait que on pouvait se payer une semaine en faisant du temps supplémentaire par exemple. Pour les supermarchés la vie les téléphones portable internet c'est différent peut être moins de choses mais ce n'est pas forcément obligatoire que ça soit comme chez nous, on a vu tout ça avec l'amie Française sur place chez elle et en allant faire nos achats. J'apprécie aussi dans le monde du travail au Québec mais au Canada en général que après 45-50 ans on soit considéré et pas traité de trop âgée et trop chère, j'ai pas encore cette âge la quand même mais je trouve ça valorisant.
  7. Bonjour, Avec mon compagnon nous prévoyons d'immigrer au Québec, il pourrait me parrainer car il a une nationalité Canadienne. Cependant j'ai des doutes sur moi par rapport à certains cotés de l'immigration. J'appréhende l'éloignement familiale car nous sommes très proche et peu éloigné dans ma famille. L'emploi est un sujet qui me préoccupe aussi, car actuellement je travaille comme agent hospitalier (en C.D.D depuis 5 années),j'ai toujours souhaiter être embaucher en C.D.I , et j'avoue qu'il serait particulièrement difficile de quitter un emploi en C.D.I en France, ce qui pose problème quelquefois à ce sujet avec mon compagnon, car il n'a pas de C.D.I, mais s 'il en avait un il n'aurait pas de problème particulier à quitter son emploi pour partir. Si non comment faites vous avec cette question de l 'emploi j' ai vu que certaines personnes qui immigre on souvent des emplois fixe en France? J'avoue que je part aussi car il a un projet professionnel sur place et qu'il a des possibilités dans son emploi, si non je ne serait pas parti seul. Par rapport au 5 semaines que l'on a en France et aux 2 semaines au Canada pour les congés, j'avoue que j 'ai un planning avantageux ou je suis. Si non comment faites vous pour vous organiser pour voir la famille en France avec 2 semaines de congés par ans? Je crois que l'on peut prendre des congés sans solde au Québec?. Du coté de l'hiver et du froid j'ai du mal à imaginer des températures basses -15°C , -25°c ou moins... Concernant le système de santé est ce qu'on peut voir un médecin rapidement dans le public car je doit être suivi pour la thyroïde? Si non dans une clinique privé c'est plus rapide? Voila je suis un peu en questionnement sur la vie au Québec en général, et je ne sais pas si serais capable de m'adapter.
  8. Bonjour Evaluation_etudes, Désolé pour le retard,je travail en France comme ASH (agent de service hospitalier),donc j' ai pas mal de travail et donc pas trop de temps pour te répondre. En ce qui concerne l'immigration et les papiers pour être légal, mon conjoint peut me parrainer et je pourrais obtenir ma RP. Je me suis renseignée pour la formation de préposées aux bénéficiaire j'ai appelé le centre de formation pour adultes Saint Michel à Montréal qui propose une AEP préposée aux bénéficiaire sur 4 semaines (2 semaines de stage + 2semaines de formation),car c'est la seul formation que je peux faire car je n'ai pas de diplômes en France j'ai stoppé a la 3eme technologique je pourrais pas commencer un cour de DEP en PAB car je n'ai pas l'équivalence secondaire 3 ou secondaire 5. Est ce que vous avez des informations sur le travail et le taux de placement des PAB? L'école que j'ai contacté m'a dit que il y avait la possibilité de trouver rapidement, je fait ce métier depuis 5 ans ici mais je pense que au Québec je repartirai d'en bas, pas sur que mon expérience soit prise en compte. Est ce qu'il y a des PAB sur le forum avec qui je pourrais rentrer en contact? Merci.
  9. Bonjour, Je suis nouvelle sur le forum je souhaite m'informer pour la formation préposé aux bénéficiaire au Québec et les chances de trouver un emploi dans ce secteur je sais qu'il y une AEP sur 4 semaines (2 semaines de cous + 2 semaines de stage). J'exerce déjà le métier en France depuis 5 ans en contrat, je ne peut pas faire encore le cous DEP car je ne pense pas avoir l'équivalent en niveau secondaire 5 en repéré scolaire Québécois. Auriez vous des informations sur le test AENS ou le TDG est ce la même chose on m'a dit que c'était l'équivalent du niveau secondaire 5 avec ça on peut ensuite s'inscrire pour u cours de DEP. Merci.
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines