Jump to content

lanasy

Membres
  • Posts

    12
  • Joined

  • Last visited

Profile Information

  • Gender
    Femme
  • Statut
    en processus d'immigration
  • Profession
    Chef de projet TI
  • Pays d'origine
    France
  • Pays de résidence
    Austria

Recent Profile Visitors

1,252 profile views

lanasy's Achievements

Newbie

Newbie (1/14)

7

Reputation

  1. lanasy

    Un an plus tard

    Hello à tous, Je me rends compte que cela fait déjà un an que je n'ai rien posté sur le blog. C'est dingue, à croire que lorsqu'on démarre ce processus d'immigration les mois se transforment en jours ... bien que l'attente paraisse être une éternité. Je reprends donc où je m'étais arrêtée en essayant de ne rien oublier. C'est parti... Je vous ai laissé il y a maintenant un an plus déterminée que jamais à obtenir un PVT. Bon, le plan n'a pas tout à fait fonctionné comme prévu. Après avoir attendu, (comme tout le monde) l'ouverture des inscriptions pour le PVT 2014 pendant des mois et des mois, après avoir tenté ma chance 3 fois (ultra-stressantes; parceque sans rire cet exercice se rapproche plus de la torture mentale que d'autre chose), et après avoir ouvert et réouvert mon compte, lu et relu mon statut, il a fallu que je me rende à l'évidence; je ne faisais réellement pas partie des chanceux qui avaient obtenu le précieux sésame qu'est le PVT (bien qu'ayant réussi à me trouver sur la liste d'attente; ce qui est déjà un exploit en soi ). Vous pouvez imaginer que ça a été une vraie déception pour moi. Mais pas autant que cela finalement. Comme je l'ai déjà indiqué dans un précédent billet, je suis convaincue que les choses n'arrivent pas par hasard. Et cette fois plus que jamais je ne suis pas parvenue à tomber dans une déprime sans fin à l'idée que mon rêve s'écroulait, car j'avais cette étrange sensation que ce mal ne pouvait ne me faire que du bien dans un avenir plus ou moins proche... (Suspens!) Je dois dire qu'en attendant l'ouverture des inscriptions (qui ont eu lieu au mois de février) j'avais pris la décision de retenter le dossier pour la résidence permanente (puisque je n'étais plus limitée par le domaine de formation). Ma réflexion étant que vu les délais (très longs) et les quotas annoncés (de plus en plus minces) ce ne serait que du temps gagné que je veuille rester ou non au Québec. Un petit sacrifice financier (au total 2000€ environ) mais rien d'insurmontable (moins de sacs à main, moins de vacances lol). J'ai donc envoyé mon dossier mi février. C'était parti pour 2/3 ans d'attente avant d'avoir la RP (si je m'en tiens aux statistiques). Après la petite 'déception' du PVT (encore! cf billet du blog portant ce même titre), je me suis concentrée sur la recherche d'un emploi à distance. En parallèle (oui j'ai toujours plusieurs plans!!!) et après mures réflexions, j'ai décidé de tenter l'aventure d'une manière beaucoup plus ... "aventureuse", c'est à dire partir au Québec avec un visa touristique et chercher du travail sur place! Je ne pouvais plus attendre ces 3 ans qui me séparaient de la RP. Ceci étant décidé, j'ai demandé (et obtenu) au mois de juin une rupture conventionnelle au travail et commencé à réfléchir à la location de mon appartement et à toutes les démarches nécessaires. Alors là le monde se divise clairement en 2 catégories de personnes. Il y a celle dans laquelle les gens sont super heureux pour toi et admirent ton courage de te lancer dans le vide sans aucune certitude, alors que tu avais tout d'une vie confortable ici. Et il y a la catégorie des gens qui te disent qu'ils sont heureux pour toi mais dans les yeux desquels tu lis "mais qu'est ce qu'elle fait cette folle, elle est complètement barjot ou quoi?!! Elle fonce dans le mur, dans le néant, dans les abysses profondes... C'est le plantage assuré! bonjour le gâchis de vie! elle était pourtant sur la bonne voie, bla bla bla...". Oui oui on lit tout ça dans leurs yeux (lol). Bien sûr cela se traduit par un timide "bon courage" mais croyez moi, vous les reconnaissez rapidement les gens de cette catégorie. Peu importe! J'ai la chance dans tout cela d'avoir ma famille et mes amis qui me poussent à vivre mes rêves même si cela signifie partir à 6000 km loin d'eux et ça, c'est clairement quelque chose qui motive pour un milliard d'années Bien sûr il y a certains jours pendant lesquels je me demande "mais QUI???? QUI m'a demandé de tout plaquer et partir à l'aventure?". Mais c'est une sensation peu envahissante et éphémère (pour le moment du moins). Mon entreprise et moi nous sommes entendus pour que je reste encore 6 mois en poste. En attendant, je préparais mon départ en ayant de moins en moins d'espoir de trouver un travail depuis la France. Et un jour, un "magnifique" jour de septembre, j'ai obtenu une offre d'emploi dans mon domaine (projet SI) à Québec. Il m'a fallu plusieurs jours pour réaliser ce qu'il m'arrivait VRAIMENT. Et comme un bonheur n'arrive jamais seul (j'imagine que c'est un peu comme les malheurs non! lol) et bien j'ai trouvé dans la foulée un locataire pour mon appartement que je compte libérer début janvier. Pour l'instant je suis encore en attente de mon permis de travail temporaire (démarche en cours initiée par mon futur employeur), donc ma nature un peu superstitieuse me dit de continuer à croiser les doigts pour que tout se déroule bien. Et si tout va bien, je devrais avoir les documents d'ici fin décembre, je pense. VOILA! Voila ce qui s'est passé depuis un an. Cela a été une année de réflexion et de préparation. Une année d'attente. Une année de doutes et de convictions. Une année charnière dans ma vie, c'est plus que sûr. Le changement arrive et ce n'est que le commencement mais j'ai envie d'avoir confiance en ce qui va m'arriver. Voilà juste un point pour dire que je ne vous oublie pas, pour dire que j'avais continué à me battre pour arriver là où je veux aller. J'ai certes encore beaucoup de route à faire (et ce ne sera pas toujours facile, j'en ai conscience) mais il me semble que je me dirige vers la bonne direction. Je nous souhaite à tous bonne chance et beaucoup de courage dans nos démarches respectives. Que ce soit pour partir, pour rentrer ou même pour rester..
  2. Merci beaucoup Mary Ann. Je recherche un poste en tant que chef de projet dans les systèmes d'informations à Quebec ou Montréal (peut importe). Je te fais signe en MP au sujet de mon CV.
  3. Bonjour, beau récit, ça donne envie et ça motive :-) Petite question au sujet de la démarche de recherche d'emploi; est ce que vous avez précisé avant de passer les entretiens ou seulement lors des entretiens que vous n'aviez pas de permis de travail? J'ai un peu la même démarche que vous et compte arriver vers janvier 2015 (en attendant je cherche à distance; on ne sait jamais!) mais je ne sais pas du tout si il vaut mieux préciser directement dans ma lettre de présentation que je n'ai pas de visa. Est ce que tu peux m'en dire un peu plus sur votre méthode de recherche. Merci d'avance
  4. Hello Zack37, je reviens sur ce sujet juste pour savoir où tu en es, et à quel montant tu as réussi à négocier ton salaire?
  5. lanasy

    Tefaq

    Bonjour et désolée de répondre si tard... Alors oui j'ai passé l'IELTS. J'avoue que sachant ne pas pouvoir compter sur une RP j'y suis allée un peu en trainant des pieds. Je n'ai pas beaucoup réviser avant et pourtant je m'étais équipée de bouquins pour... Bref, appretez vous à rester concentrée pendant 4h pour les épreuves écrites. C'est déjà un travail en soit :-) Puis préparez vous à attendre un loooooong moment pour passer votre epreuve oral. J'ai vu des gens etre convoqués à 17h30 pour l'oral alors que nous terminions l'ecrit à 12h30/13h. Personnellement, j'ai eu de la chance et n'ai dû attendre que 45 minutes. Après je ne sais pas trop ce que vous voulez dire par 'pas très douée en anglais' mais je pense que quelque soit votre niveau, il est possible de récupérer quelques points avec ce test. Cela ne peut être que du plus. Faites moi signe pour me dire si vous avez deja passé le test ou pas.
  6. lanasy

    Bon ben...PVT alors

    Coucou à tous, me revoilà un peu plus de 5 mois après mon dernier post. Où étais-je passée pendant tout ce temps???? Et bien j'ai pris le temps de réfléchir et de planifier mon (nouveau) projet. Petit rappel: au départ, le plan était de faire une demande de résidence permanente. Malheureusement j'ai découvert en cours de route (et après avoir entamé le montage de mon dossier) que je ne faisais pas partie des personnes pouvant faire une demande de CSQ. Eh oui je suis chef de projet SI mais j'ai fait des études en communication. :-( J'ai pesté, j'ai ruminé...et au final j'en suis arrivée à la conclusion qu'il n'y avait pas qu'un chemin pour y arriver. Et puis je suis intimement convaincue que rien n'arrive sans (bonne) raison. Donc mon nouveau plan: faire une demande de PVT pour 2014. Ce n'est d'ailleurs pas plus mal; je me dis que si j'obtiens ce fameux permis, j'aurai tout le loisir de tester un an (ou deux) la vie au Canada. Si cela ne me convient pas, je reviendrai et je n'aurai pas dépenser de l'énergie (et de l'argent) pour la demande de résidence permanente. Et dans le cas où cela me plaît et que j'ai des opportunités sur place il sera toujours possible de faire une demande de RP à ce moment là. Je suis donc en pleine préparation de mon dossier pour le PVT 2014 dont les inscriptions débuteront en novembre. Le tout c'est d'être bien préparé parceque personne ne connaît la date d'ouverture des inscriptions et les places sont très chères (l'an dernier le quota était épuisé au bout 2 jours). Je ne sais pas encore si les documents demandés seront les mêmes que pour les années précédentes mais je préfère me dire que oui... J'ai donc déjà préparé mon CV, ma lettre de motivation, mon attestation de fonds et je me suis entraînée à remplir les formulaires en ligne (histoire de ne pas avoir de surprise le jour de l'ouverture). Je me suis abonnée par mail à l'alerte de l'ambassade et par sms à l'alerte d'un autre site. Et à partir de début novembre je compte aller voir tous les matins les infos sur le site de l'ambassade. Tout ça pour vous dire que je suis au "taquet" et que j'ai vraiment, vraiment envie de l'avoir ce PVT .Comme beaucoup d'entre nous, je sais ;-). Alors encore une fois souhaitez moi bonne chance. Et n'hésitez pas si vous avez des conseils, je suis preneuse.
  7. Bonjour à tous, un petit billet pour partager mes résultats de tests de langues avec vous. Avant, je vous raconte rapidement comment s'est passé l'IELTS (test d'anglais). Comme je l'ai annoncé dans mon précédent post, je ne suis pas très sûre que ces tests me servent à quelques chose puisque je ne vais pas faire de demande de résidence permanente (enfin; puisque je ne peux pas!). L'ayant appris 5 jours avant de passer le test d'anglais, j'étais forcément moins motivée à le passer et surtout à réviser. Evidemment j'ai fait l'impasse sur les révisions (je sais c'est mal) tout en sachant que je le regretterai sûrement. Donc RDV samedi 6 avril matin à 8h00. Hum, je voulais faire la grasse mat moi ! :-) J'arrive à l'heure (plus ou moins) et là je vois que je ne suis pas seule du tout. On devait être au moins 130 et franchement je n'ai pas le compas dans l'oeil, donc c'est peut être beaucoup plus... Il nous faut une bonne heure pour se faire prendre en photo, poser toutes nos affaires aux vestiaires (enfin 3 salles de cours non surveillées) et rejoindre notre place dans les différentes salles. Attention, vous n'avez droit de rentrer dans la salle qu'avec une bouteille d'eau, un crayon et un stylo (pas de portable, même éteint, pas de sac...). Une fois tout le monde installé, c'est parti pour 3 heures non stop d'épreuves écrites (compréhension orale, compréhension écrite et expression écrite). Franchement, il y a des fois j'ai vraiment l'impression de ne RIEN comprendre (surtout en compréhension orale). En ce qui concerne la compréhension écrite ça peut aller, il suffit de lire plusieurs fois et de ne pas essayer de comprendre tous les mots. Et pour l'expression écrite, c'est là que je regrette de ne pas avoir révisé un minimum. Arfh, il y a quelques expressions toutes faites qu'il aurait été facile de réutiliser et qui m'auraient rapporté quelques points. Ça m'apprendra à jouer ma rebelle quand je suis contrariée! A 12h, c'est fini. Ouf! Ça, c'est fait! Ne reste plus qu'à passer l'épreuve d'expression orale l'après midi. A savoir que lorsque vous vous installez à votre place le matin, il y a une petite fiche collée à votre bureau comportant votre nom, votre ID ainsi que votre horaire de passage d'épreuve d'expression orale. Pour moi, c'était 13h30. Heureusement, parceque je me suis retournée pour voir a peu près a quelle heure passait mon voisin et pour lui c'était 17h15. Oh la la, je n'aurai pas supporter de devoir attendre tout l'après midi moi. J'ai vraiment de la chance des fois, c'est dingue ! Je vais donc à ma voiture pour récupérer mon déjeuner (un yaourt et un gâteau). Le temps de revenir, de manger, c'est déjà l'heure de se présenter dans la salle où je vais attendre qu'ils m'appellent. Honnêtement, je stresse un peu. Je vois les examinateurs défiler (ils viennent chercher les premiers candidats). Certains on l'air très sympas d'autres beaucoup moins commodes. Dans ces cas là, je prie à chaque fois pour qu'ils n'appellent pas mon nom. Enfin, c'est mon tour, une jeune fille vient me chercher pour m'accompagner à la salle. Trop de suspens; mon examinateur n'est pas venu me chercher, je le découvre dans la salle... Encore une fois, j'estime que j'ai de la chance. Je tombe sur une dame à l'air très sympathique qui me met tout suite à l'aise. Et pour couronner le tout, elle a un accent anglais (d'angleterre quoi!), ce que je comprends le mieux. Ouf, ouf, ouf ! 10 minutes plus tard c'est réglé. Bon j'ai eu quelques hesitations, et il m'arrive de parler mieux que ca mais bon, on verra bien. Allez, respire ma belle, tu es enfin débarrassée. Je n'ai plus qu'à attendre les résultats, prévus 13 jours plus tard. La semaine dernière, j'ai donc reçu mes résultats du Tefaq et d'IELTS. Verdict: Tefaq: 775/810 niveau C2 (le niveau max). Super, mais c'est quand même censé être ma langue maternelle le Français !! J'ai le max de points en expression orale mais la compréhension c'est pas ça. Bref ! Nul n'est parfait. IELTS: 6.5 / 9 j'ai le niveau entre 'competent user' et 'good user'. Ah ouais ???!!! C'est pas mal ça! J'aurais vraiment dû réviser. Ne serait ce que pour être un 'good user' ! Encore une fois ça m'apprendra. Bon bon bon, bien que ces tests ne me servent pas à grand chose, c'est stimulant de faire travailler son cerveau différemment :-) N'empêche, ça m'aurait rapporter pas mal de points tout ça pour mon dossier ! En tous cas, si vous avez des questions sur ces épreuves n'hésitez pas, je serai ravie de vous répondre. Biz à tous et bon courage.
  8. lanasy

    Déception

    Merci à tous pour vos messages. Malheureusement je suis sûre a 100% de ne pas faire partie des personnes qui peuvent déposer un dossier. Je suis actuellement Chef de Projet SI mais j'ai un Master en Communication et le domaine de formation est plus important. Je ne baisse pas les bras. Je compte effectivement m'inscrire aux journees Quebec sur Paris qui auront lieu au mois de juin. Sinon, je mise sur le PVT et la recherche d'emploi sur place. J'ai confiance et garde espoir...
  9. lanasy

    Déception

    Hello tous, depuis le mois de janvier je prépare un planning millimétré pour organiser la constitution de mon dossier de demande de CSQ afin d'être prête à poster mon enveloppe dès que possible, une fois le 31 mars passé. En effet, lorsque j'avais commencé mes recherches pour la demande de résidence permanente en tant que 'travailleur qualifié', j'avais appris sur le site d'immigration Quebec que je ne pouvais pas envoyer de demande avant le 31 mars car ma formation ne faisait pas partie de la liste des domaines de formations autorisées. J'ai donc pris mon mal en patience en me disant que cela me laisserai le temps de constituer mon dossier (tests linguistiques, copies conformes...). Depuis 3 mois je m'acharne et parcours les administrations. Mon dossier est quasiment complet. Par acquis de conscience, je me suis inscrite à une réunion d'informations (sujet: ...... immigration Quebec..... bien sûr!!!). Et ce que je pense n'être qu'une formalité se transforme en cauchemar!!!! Au fil de la réunion, je me décompose... Quoi? Comment? Pourquoi? "Le ministère de l'Immigration et des Communautés culturelles reconduit ses règles relatives à la réception des demandes selon la catégorie d'immigration jusqu'au 31 juillet" ? NONNONNON, c'est juste pas possible. Si je comprends bien, cela signifie que je ne pourrais toujours pas envoyer mon dossier (au mieux) avant le 31 juillet. Et ça, c'est si le 'gentil' ministère ne décide pas encore une fois de reconduire ces fichues règles. Franchement, je n'avais pas envisagé que cette règle puisse être reconduite. Je suis anéantie. Personne ne veut donc que je parte?!? Bon, j'exagère un peu, mais en tous cas, ils ne m'aident pas! Ca sent la soirée déprime tout ca. A quoi ca sert d'avoir passer mes soirées et week end dans les bureaux et à quoi ca sert d'avoir payer le Tefaq et l'IELTS (que je dois passer 4 jours plus tard soit dit en passant). Arfh! il faut que je me ressaisisse et que j'explore les autres solutions qui s'offrent à moi. Je m'autorise tout de même ma soirée de déprime avant de me reprendre en main. ;-) De deux choses l'une; je trouve un travail d'ici (ce sera beaucoup plus simple pour avoir mes papiers), l'autre; monter mon dossier pour obtenir un PVT (en plus à partir d'août il sera valable 2 ans et non plus un). Bon bon bon, je n'ai plus qu'une chose à faire: retravailler sérieusement mon CV. Ensuite j'épluche TOUTES les annonces qui parlent de près ou de loin de 'chef de projet SI'. Euh sinon j'ai toujours l'IELTS à passer, mais je suis quand même bien moins motivée du coup ! (je vous raconterai dans un prochain billet). Honnêtement ça décourage un peu, mais d'une maniere ou d'une autre il faut que je parte. Même si c'est pour revenir 2 mois plus tard, je veux la vivre mon aventure. Souhaitez moi bonne chance...
  10. lanasy

    Tefaq

    Juste pour vous raconter comment se passe ce fameux test obligatoire de francais. Je me suis inscrite début février pour passer le test de francais (j'ai choisi le Tefaq qui est specialement fait pour le Quebec). La première session de libre etant le 22 mars pour un montant de 100€. Il faut savoir que sur Paris il y a de multiples organismes qui proposent des sessions pour passer le test de francais; contrairement au test d'anglais (IELTS) qui ne compte qu'un seul organisme reconnu. Donc pour ceux qui souhaitent passer l'IELTS, je vous conseille de vous inscrire au plus vite. Les places sont comptées... Bon, revenons à notre test de francais. Ma langue maternelle etant le francais je me suis dit que je ne devrais pas avoir de gros problèmes. Je me suis tout de meme renseignée sur internet sur le format de cet examen. Premiere partie - 40 minutes sur la compréhension orale Nous sommes une dizaine dans la salle. Il faut répondre sous forme de QCM à des questions portant sur des sequences audio diffusées une ou deux fois sur un simple poste CD. Eh bien figurez vous que ce n'est pas si evident que cela. Alors oui, j'ai compris parfaitement tout ce qui a été dit sur le CD, mais certaines questions sont plus de l'ordre de l'interpretation. J'avoue avoir eu quelques doutes sur certaines questions. Et pour ne rien arranger, je me suis permise de rever pendant l'écoute d'une séquence qui n'était diffusée qu'une fois. Quelle gourde, je ne sais pas ce qui m'a prise !!! Moi qui suis si concentrée d'habitude. Deuxieme partie - 35 minutes sur l'expression orale Suite au test de compréhension orale, l'examinatrice nous envoie dans la salle d'attente/caféteria. Là je vois une trentaine de personnes attendre...et ils ont l'air d'être assis depuis un moment pour la plupart...Bon eh bien on va attendre aussi. Pas trop quand même, car je dois aller récupérer mes copies de relevés de notes que j'ai laissé en debut de semaine au rectorat pour les faire certifier conformes (ca aussi c'est une vraie aventure, mais la nenette du rectorat a vraiment été SUPER). Heureusement je n'attends qu'un petit quart d'heure avant qu'une jeune fille appelle mon nom. Je la suis dans la salle d'examen. Ils seront deux examinateurs. Cette epreuve est beaucoup plus simple. Il s'agit de poser des questions sur une publicité puis de présenter un prospectus et d'argumenter afin d'essayer de convaincre son interlocuteur. Les scènes de la vie de tous les jours quoi! 20 minutes plus tard je suis dehors. OUUUUUUF! Ca c'est fait! J'espere n'avoir pas perdu trop de points sur la première partie. Les tests de langues sont les parties qui peuvent rapporter des points facilement. Et plus on a de points, plus on a de chance de ne pas passer d'entretien de selection; ce que je souhaite (ce que nous souhaitons tous!) d'ailleurs. Je ne sais pas quand je vais recevoir ces résultats, mais j'ai cru comprendre qu'il fallait compter un bon mois avant de recevoir le document par la poste. Prochaine étape: test d'anglais dans 2 semaines. Là, il va falloir que je me mette au travail... Souhaitez moi bon courage
  11. Bon, c'est décidé je fais directement une demande de résidence permanente pour le Quebec. Ceci m'étant dit, je parcours les sites et les blogs qui me permettront de savoir par où commencer. Eh bien, c'est simple! Il suffit de constituer un dossier, de l'envoyer et d'attendre une réponse !!!! Oui...enfin... Premièrement, je fais le test pour savoir si je suis éventuellement admissible. Ouf! heureusement que j'ai accepté le BIG projet il y a 2 ans, cela me permet d'être qualifiée dans un domaine recherché (gestion de projet TI) ! Quelle bonne nouvelle, ca rassure. Mis à part ca, j'ai l'air de faire partie des gens dont le dossier pourrait être accepté...normalement. Ca c'est fait! Attaquons nous à la constitution du dossier! Et là horreur, moi qui suis pressée après avoir mis 3 longues années à me décider; nous sommes au mois de décembre et j'apprends sur le site officiel de l'immigration que je ne pourrai pas envoyer de dossier avent le 31 mars prochain! Oh mais NOOOOOONNNN, ils ne se rendent pas compte; 4 mois c'est trop long à attendre. Sachant qu'il faut au moins 1 an, 1 an 1/2 pour avoir l'autorisation (je reste optimiste!) , je ne suis pas partie de Paris à ce rythme ! Bon ben, ce n'est pas grave, je vais pouvoir prendre le temps de constituer mon dossier tranquillement... Je consulte tous les documents à fournir et là: "mais c'est quoi ce bazar???!!!" Des relevés de note qui datent de mathusalem, une attestation de mon employeur (oups, comment lui dire que je veux partir?!!!), des copies certifiées CONFORMES (oh non je suis allergiques aux administrations francaises!), des tests à passer en français ET en anglais! Bon, on respire ma belle , et ma foi, si des milliers d'autres personnes y sont parvenues, tu y arriveras aussi...enfin je crois. C'est un peu le fouilli dans ma tête mais je me fixe comme deadline d'envoyer mon dossier complet pour fin avril (et oui je passe le test d'anglais le 6 avril donc le temps de recevoir les résultats, ca fait fin avril). C'est parti! En esperant ne pas rencontrer trop d'embûches. Pour l'instant, tout le monde a l'air de bien vouloir collaborer gentillement à mon projet et m'aider à partir. Merci la gentille dame de l'université, merci la gentille dame du rectorat. En espérant pouvoir en dire autant de mon "gentil" chef pour l'attestation. Souhaitez moi bonne chance et surtout bon courage.
  12. lanasy

    Je me lance...

    Premier voyage au Quebec: Aout 2009... Un collègue et ami qui vient de s'expatrier me tanne pour que je vienne lui rendre visite à Montreal. Pourquoi pas? Je suis toujours partante pour decouvrir de nouveaux horizons. Ni une ni deux , je reserve mon billet et ammène 3 copines avec moi. Plus on est de folles plus on rit !!! Avant le départ j'organise un peu le périple: ce sera une semaine sur la route (Quebec, Toronto, Ottawa...) et une semaine à Montreal même. Je ne sais pas si c'est parceque j'étais avec mes copinettes d'amour ou si c'est parceque j'ai rencontré de belles personnes avec lesquelles j'ai pu tisser des liens, mais je me suis sentie bien à Montreal. Les personnes que j'ai eu à croiser m'ont inspiré la sympathie. La vie m'a semblé plus calme, moins stressante (je suis Parisienne..enfin Francilienne donc mon quotidien c'est plutot la course et le stress). Et surtout j'ai rencontré une multitude de francais qui m'ont assuré qu'ils ne retourneraient à Paris pour rien au monde. Les vacances c'est génial, mais j'ai une vie à Paris, il faut aller travailler et retrouver ses bonnes habitudes. A cette époque je suis une acharnée du travail, et j'adore ca... Etrangement, le retour de Montreal ne se passe pas comme les retours de mes autres voyages; je sens la nostalgie m'envahir et je me pose un tas de questions, et je revasse: "Et si je vivais la bas??!!" Au depart, je garde ca pour moi, puis au fil des mois l'idée etant toujours dans ma tete j'echange avec les gens qui m'entourent. Les avis sont unanimes: "lance toi, tu n'a que 26 ans, tu es celibataire et tu n'as pas d'enfant, lance toi". J'ai un peu peur, mais j'y pense serieusement... Quelques mois plus tard, on me confie un gros projet au travail qui est une chance inouie pour quelqu'un de mon age. Je reste; ca ne se presentera pas 2 fois dans ma vie. Quelle excuse! Ca me permet de ne pas prendre LE gros risque de partir. 1 an apres mon premier voyage: je repars à Montreal 10 jours 2 ans apres mon premier voyage: j'y pense de temps en temps 3 ans apres mon premier voyage: une amie s'expatrie au Quebec; je l'envie. Un ami vient d'avoir sa residence permanente; je l'envie à mort. Pourquoi pas moi? Parceque je vais avoir 30 ans? Parceque j'ai un super boulot? Parceque je suis proprietaire d'un appartement au top? Oui mais... A force de reflexion, a force d'introspection: je ne peux pas rester ici à me poser encore et toujours la même question, a envier les gens qui partent. Allez, je me lance....
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines

Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2021 immigrer.com

Advertisement