Jump to content

beatricemontreal

Membres
  • Content Count

    38
  • Joined

  • Last visited

3 Followers

About beatricemontreal

  • Rank
    Pas pire

Profile Information

  • Gender
    Femme
  • Statut
    installé depuis + 1 an
  • Date d'arrivée
    01-06-2010
  • Profession
    Marketing
  • Préoccupation
    S'informer et Informer
  • Pays d'origine
    France
  • Pays de résidence
    Canada

Contact Methods

  • Website URL
    http://unefamillefrancaiseauquebec.wordpress.com/
  1. bonjour, je connais tres bien pointe claire, j habite a 20 min de la. c est sur l ile de montreal, sans traffic, tu en as seulement pour 20 minutes pour te rendre au centre ville.< et puis a pointe claire tu as tous les magasins dont tu peux avoir besoin!!! pas besoin de chercher ni d aller loin! ca me parait tres bien, et certainement mieux que le centre ville avec des enfants. Beatrice, maman de 2 enfants de 4 et 3 ans
  2. Décidément, tout est différent! Y compris l’ambiance de travail. Et c’est tant mieux comme ça! Pour commencer, tout le monde se tutoie. Et ce, dès le premier jour. On tutoie son supérieur hiérarchique et on tutoie aussi le chef d’entreprise. On a du mal à s’imaginer cela en France! Donc ici, pas de : Bonjour Mr le Directeur, mais plutôt un : Bon matin, tu vas-tu bien? D’ailleurs, la porte du directeur est toujours ouverte, on peut donc facilement aller lui parler directement. C’est très appréciable. Le midi, la plus part des employés apporte son repas, préparé la veille. On parle d’ailleurs de Lunch Box, que l’on réchauffe au micro-ondes, patiemment, chacun son tour. Une fois par mois, un repas est organisé dans l’entreprise. Chacun apporte un plat et on mange tous ensemble. Le télétravail est assez commun. Dans certains cas comme le mien, des horaires flexibles sont envisageables, afin d’éviter les heures de pointes. Le nombre d’heures hebdomadaires minimum est de 37,5 heures. Ainsi, si je commence à 7h du matin et que je mange en 30 minutes, je peux quitter le bureau à 15h, et éviter ainsi les bouchons en voiture. Bien que les 37,5h semaine soient encouragées, il est possible de travailler 40h. Dans mon cas, les 2,5 heures supplémentaires vont dans ce que l’on appelle une Banque de Temps (congés supplémentaires). Je dispose de 3 semaines de congés payés. Mon entreprise a un accord avec un assureur (=mutuelle privée) dont elle paye 25 %, et moi le reste. Je suis payée toutes les 2 semaines. Les impôts fédéraux et provinciaux sont pris la source, et la balance est faite à la fin de l’année fiscale. Ici les hommes (y compris les directeurs) ne portent pas de cravates! Si on évoque le sujet, on nous répond qu’ici les cravates, c’est pour les banquiers! Quand j'y pense, je trouve qu'il y a beaucoup de stagiaires, et c’est très bien ainsi. Par contre, travailler l’hiver à Montréal, demande de l’organisation. Le matin, il faut se lever dans le froid (le vrai) et déneiger sa voiture. Puis partir et éviter de perdre la contrôle de sa voiture à chaque virage. Ensuite il faut faire le trajet en passant par l’autoroute, et voir chaque jour des voitures accidentées sur le bas côté… Ensuite il faut se garer, sans se prendre de contravention (80$)! Ce qui n’est pas une mince affaire car je n’y comprends pas grand-chose à tous ces panneaux. Ensuite, il faut marcher jusqu’au bureau et une fois arrive là-bas, il faut changer de chaussures (et oui, on ne rentre pas avec ses bottes pleines de neige!). Mesdames, oubliez votre beau manteau et sortez un gros blouson qui coupe bien du vent! Ce pays tue la mode!!!!! Un conseil, soyez organisés! Bref, toujours le même constat, vivement l’été!
  3. Installée depuis 2 ans au Québec, j’ai attendu que mes filles entrent en garderie au mois de septembre 2012 pour me mettre activement à la recherche d’un emploi autour de Montréal. Au total, j’ai décroché des entrevues face à face avec 7 entreprises en 4 mois. « Pas pire », comme on dit ici! J’ai eu un beau cadeau de Noel : un poste en marketing dans mon domaine d’activité sur Montréal. Je commence le 14 janvier! J’ai hâte, je n’ai encore jamais travaillé en Amérique du Nord, mais toujours en Europe (Angleterre, France, Espagne). Alors voici quelques petits tuyaux concernant la recherche d’emploi, en espérant que cela vous aide un peu. D’abord, j’aimerais insister sur l’importance des réseaux sociaux (Fb, Twitter, Linkedin, doyoubuzz). Il ne faut pas les négliger. Il faut faire marcher son réseau et chercher à l’étendre. Ensuite, il y a les sites de recherche d’emploi généralistes comme monster.ca, indeed.ca, interjobnetwork.com, jobboom.com ou grenier.qc.ca. Vous pouvez créer un compte et mettre votre CV en ligne, visible des employeurs. D’autres sont spécialisés. Par exemple, si comme moi vous cherchez un poste en marketing ou en communication, je vous conseille le site suivant : http://www.isarta.com/ Donc vous postulez en ligne, ensuite vous recevez un email de confirmation et puis vous attendez qu’on vous appelle. Inutile de rappeler pour faire un suivi de votre candidature, j’ai voulu le faire et j’ai vite compris que ça ne servait pas à grand-chose ici. Seuls les candidats sélectionnés sont contactés. Un point c’est tout. Il y a aussi des agences d’Intérim. On retrouve d’ailleurs Adecco et Randstad, connus en Europe. Vous pouvez aussi cibler des entreprises et envoyer directement des candidatures spontanées. (http://www.pagesjaunes.ca/) Enfin, il reste les salons. J’ai participé au salon de l’emploi annuel à Vaudreuil-Dorion, suite auquel j’ai décroché une entrevue. Il y en a plusieurs par an sur Montréal et ses environs, certains sont très spécialisés. Et puis n’oubliez pas, ici le CV doit être bilingue (vous aussi d’ailleurs!!)! Et la lettre de présentation est très importante, il faut prendre le temps de la personnaliser. Bonne recherche et bonne chance!
  4. Ce territoire mène ses actions en faveur du mieux-être des familles, des jeunes et de la communauté dans son ensemble. C’est pourquoi il y fait bon vivre. Et bien évidemment, plus on s’éloigne du centre-ville de Montréal, et plus les loyers deviennent abordables. J’habite l’Ile Perrot. Par l’A20, il me faut 35 minutes pour me rendre au centre-ville en voiture, en dehors des heures de pointe bien entendu! L’Ile Perrot se situe au bord du Lac St-Louis à l’ouest de l'île de Montréal. Cette petite Ile comprend plusieurs villes mitoyennes: Notre-Dame de l’Ile Perrot, Pincourt, Terrasse-Vaudreuil. Le cadre de vie est fort agréable et on se trouve proche de tous les services de proximité. C’est pourquoi je trouve cet endroit assez stratégique du point de vue géographique. Le centre-ville reste accessible par voiture, bus ou train. On a donc les avantages d’une grande ville, mais pas les inconvénients. On trouve tout pour magasiner à Vaudreuil-Dorion, qui se situe a moins de 10 minutes de voiture. L’été, on est proche des plages (St Zotique par exemple). Et puis surtout, ici c’est calme! On respire! Idéal pour la vie en famille. C’est très résidentiel. Il y a des parcs de jeux pour les enfants toutes les 5 minutes à pied! On ne manque pas non plus d’écoles. La ville organisent de nombreuses activités gratuites en plein air ou au centre communautaire pour les familles, été comme hiver. L’Ile comprend de nombreuses fermes, dont les fermes Quinn ou Labonté, qui offrent de nombreuses activités à faire en famille, pour le bonheur des petits comme des grands : promenades en calèche, auto-cueillette, animaux de la ferme, espaces de jeux pour les enfants, boutique, etc. Et puis on est proche de nombreux parcs naturels régionaux : Parc d’Oka, la Pointe du Moulin, etc. On peut même skier au Mont Rigaud. Attention, j’ai employé le mot « Mont », un français dirait que c’est une petite colline, mais c’est parfait pour les débutants. On a aussi un zoo! L’écomuseum, situé à Sainte Anne de Bellevue, lequel comprend plus de 115 espèces d’animaux indigènes de la Vallée du St-Laurent au Québec. J’y suis allée plus d’une fois avec mes enfants, été comme hiver. Et puis, il y a une tout nouvelle autoroute : L’A30, ce qui ouvre de nouvelles perspectives. Mais elle comprend un péage. Si vous souhaitez emménager par ici, je vous conseille de chercher au mois de juin, car ici tout le monde déménage au 1er juillet. Alors si vous voulez avoir du choix, Juin est la bonne période. Il y a peu de locations de maisons sur l’Ile Perrot. Les gens achètent plus qu’ils ne louent. Pour une maison avec 3 chambres, il faut compter 1100 à 1200$. Si vous souhaitez rester sur l’Ile de Montréal afin d’éviter d’avoir à prendre un pont, une bonne option serait Sainte-Anne-de-Bellevue. Le petit centre-ville au bord de l’eau est très mignon. L’été, les terrasses sont pleines à craquer. Les gens peuvent arrimer leur bateau au quai et manger au restaurant en attendant l’ouverture de l’écluse. On se croirait presque à St-Tropez! Ce qui m’amène à parler bateau. Car par ici, il y a de nombreux ports (= marina). En France, j’ai obtenu mon permis bateau en 2007. Mais ici, si je souhaite en conduire un, y compris un voilier, il me faut repasser un test avec des réponses à choix multiples sur Internet. Puis à payer en ligne! Bien moins compliqué qu’en France. Aucun cours pratique n’est nécessaire. Je fais de la voile tous les étés avec des amis. Mais cet été, le niveau était très bas, et la quille restait souvent plantée au fond de la vase… autant dire qu’on n’est pas souvent sorti en voilier! Il faut dire que dans le coin, la profondeur maximum est de 2,5 mètres, d’où l’importance de suivre le chenal et de consulter la carte; sinon on finit échouer et on appelle les sauveteurs maritimes de la garde côtière pour nous remorquer (soit dit en passant, c’est gratuit! c’est l’expérience qui parle…). On trouve beaucoup de gros bateaux à moteur qui vont à toute allure et ne respectent pas la priorité aux voiliers… Grrrrr…. Bref! Tout ça pour dire, que si vous aimez être sur l’eau, ici c’est possible. Par contre, on ne profite de son bateau que 4 mois dans l’année et on ne peut pas se baigner n’importe où. Pour info, le passage aux écluses est payant. Voilà, si vous avez des questions, n’hésitez pas, c’est fait pour ça!
  5. Ici on commence bien l'année avec une fenêtre brisée!!! Et oui quand je disais sur mon blog que l'hiver c'est très dur d'ouvrir les fenêtres, on ne me croyait pas toujours.. (elles sont bloquées par le gel) et bien ce matin, mon chum a trop forcé et la vitre de la salle de bain a brisé! bravo! on commence bien... vive 2013 http://unefamillefrancaiseauquebec.wordpress.com/2012/11/30/lhiver-on-ne-peut-pas-ouvrir-les-fenetres-au-quebec/
  6. Beaucoup de voitures sont équipées du démarrage a distance. Sinon tu peux le faire rajouter. Apparemment ca marche même avec des voitures a boite manuelle! Mais le + souvent ici, tu trouves des automatiques, ca m'a fait bizarre au début mais en fait c'est tellement + facile et pratique! surtout qu'il y a des panneaux STOP tous les 30 mètres ici! Merci a toi
  7. Costco c'est un super magasin ou tu achètes des produits en grandes quantités, donc a meilleur prix. Et la qualité est vraiment bonne, surtout sur la viande, le fromage et les couches!!!
  8. Alors le Dollarama, c'est une boutique ou les produits coûtent entre 1 et 2 $. Donc tu as envie de tout acheté!!! Le Spring Break, c'est le moment des vacances pour les jeunes qui sont scolarisés, du coup ils partent tous en vacances au soleil et font la fête comme pas permis!! Bonne chance pour la suite!
  9. Déjà 2 ans et demi que nous sommes au Québec. Quand je regarde en arrière, je me rends compte de tout un tas de choses que je fais aujourd’hui presque normalement, et que je n’aurais jamais fait auparavant, quand j’habitais en France. D’ailleurs, pour information, j’habitais à Cannes sur la Côte d’Azur! Donc un endroit ensoleillé ou il fait bon vivre et bondé de VIP l’été ainsi que pendant le festival… Besoin de changer d’air. Ce fut radical mais positif! Quand on vit au Québec depuis un petit bout de temps, on prend certaines habitudes. En voici quelques-unes. Je ne suis presque plus choquée de voir des personnes de balader en short alors qu’il neige. Je trimbale dans ma voiture des bougies de rechange ainsi qu’un système de démarrage au cas où la batterie me lâche. Je trouve qu’il fait incroyablement bon quand il ne fait que -5 degrés en hiver. Ça me donne presque envie de faire des folies et de sortir sans mes gants!! J’ai évidemment un ou plusieurs amis dont le nom de famille est Tremblay! Je commence à décorer ma maison comme pas permis à Halloween et Noel. Je suis accro au Dollarama!!! A ce stade, c’est plus de l’achat impulsif mais compulsif!!! Je suis toujours à l’heure pour le traitement antirouille de ma voiture. Mes enfants se mettent plein de graisse dans les mains mais ici on est suréquipé en débarbouillettes (=lingettes) alors pas de problème, je gère. Au mois d’octobre, j’ai déjà signé le contrat avec le déneigeur pour déblayer l’allée devant la maison. J’ai une paires de super bottes d’hiver qui remontent jusqu’aux genoux. Incontournable. J’ai 2 enfants, mais 4 luges. Chaque enfants a 4 tuques (=bonnets) et 5 paires de gants. Je suis du genre prévoyant. J’ai acheté mes patins à glace dans une vente de garage (=les puces devant chez soi! J’adore le concept) pendant l’été a seulement 5 $ (l’affaire du siècle!). Mon demi-sous-sol s’est transformé en immense salle de jeux pour les gosses (oups! pardon! On ne dit pas gosses ici!!!!!!!! Ça pourrait être très mal interprété…) Je connais plein de nouveaux mots : Québécois 2ième langue!! Chaque hiver, je pars en vacances en famille à Cuba! Destination au soleil la moins chère depuis Montréal. J’évite de prendre mes congés au moment du Spring break… Pas bon plan… J’ai 2 baby-sitters. Des petites voisines de 16 ans, bilingues, que je paye 5$ de l’heure. Le bonheur! L’hiver, j’enclenche le démarrage à distance de ma voiture depuis mon salon 5 minutes avant de sortir afin de ne pas me transformer en glaçon. Mon rêve : avoir des sièges chauffants!! L’été, je passe la tondeuse toutes les 2 semaines, en accord avec mon voisin, qui n’hésite pas me rappeler si je suis en retard sur le planning. C’est un vrai concerto de tondeuses ici l’été. Sport national! En bon apprenti québécois, je commence à être suréquipé. Mon abri de jardin déborde. J’ai du arrêter de demander de la farine ou du sucre à mes voisins, comme je faisais si bien en France. Je mets des mots anglais dans mes phrases et vice-versa. J’ai une carte de membre Costco. Je mets de la vaseline sur les joues de mes enfants l’hiver, pour que celles-ci ne gèlent pas! Tuyau a retenir. Je prends les panneaux STOP pour des cédez le passage… normal. Pour ma recherche d’emploi, je passe des entrevues, et non pas des entretiens, rien à voir! Je ne perds même pas le fil quand une personne commence une phrase en français et la termine en anglais lors d’une entrevue. Total maîtrise des langues. Par contre, au risque de vous décevoir, je n’ai pas d’abri Tempo pour ma voiture l’hiver! En maudite française, j’ai trop la flemme de l’installer…!!!!
  10. Allo à tous! C’est ma première fois sur le blog. Je m’appelle Béatrice et j’habite en famille en banlieue ouest de Montréal, depuis le mois de Juin 2010. Pourquoi sommes-nous ici? Nous aimons tout simplement voyager et rencontrer de nouvelles personnes, s’imprégner de nouvelles cultures. Précédemment, nous avons vécu en Espagne et en Angleterre. Le Canada nous a toujours intrigués. Alors un jour, mon mari (=chum) a cherché du travail depuis la France et 5 mois plus tard nous voilà arrivés dans la belle province, dont nous ne connaissions pas grand-chose à vrai dire! Ce qui nous a motivés également, c’est le fait de savoir qu’autour de Montréal les gens sont majoritairement bilingues. C’est important pour nous que nos enfants apprennent l’anglais depuis le plus jeune âge. Enfin, le fait d’habiter en Amérique du Nord nous permet de voyager plus facilement dans cette partie du monde. En deux et demi, nous avons visité le Québec bien sûr, mais aussi New York (E-U), Punta Cana (République Dominicaine) et deux fois Cuba! Quand j’y pense, nous ne sommes rentrés en France qu’une seule fois, le prix des billets pour une famille de 4 personnes étant hallucinant! En tout cas, on ne regrette pas notre choix. On est bien installé et on s’y plait. On a même acheté notre maison après seulement quelques mois passés ici. Les premiers temps, le vocabulaire nous a beaucoup fait sourire. En voici quelques exemples, (la liste complète serait bien trop longue, y a de quoi écrire une encyclopédie!) : Ma blonde : ma compagne ; mon char : ma voiture; le carrosse : le landau; magasiner : faire les magasins; aller à l’épicerie : aller au supermarché; une tuque : un bonnet; peinturer : peindre; chien-chaud : hot-dog; Et enfin, celui que je préfère (j’ai gardé le meilleur pour la fin) : « bonjour » = qui veut dire en fait « au revoir »!!! Mais les québécois, eux aussi, avaient du mal à nous comprendre… Voici une anecdote. Je me rappellerai toujours d’une conversation surréaliste au Mac Donald, à mon arrivée. En voici le récit périlleux: L’heure du repas approche. Nous décidons d’emmener les enfants au MacDonald pour leur faire plaisir. Pendant que les enfants jouent, je m’en vais passer commande, me croyant en terrain connu (zéro difficulté en perspective puisqu’on a des MacDo en France). Erreur… Je tente de commander deux « Happy Meal » comme j’aurais fait en France. Mais on n’est pas en France! Faut que je me mette ça dans ma tête et vite! 1ere erreur : Ici on dit « Joyeux Festin ». Je commande ensuite une « glace » en dessert… L’employée me regarde, stoïque. De toute évidence, elle ne m’a pas compris. Et me voilà, en train de mimer un cornet de glace que l’on lèche… pathétique! (je précise que je ne suis pas seule à cette heure-ci dans le restaurant…) 2ieme erreur : Ici on dit « crème glacée ». C’est alors qu’elle me demande la taille de la crème glacée et se met à me parler en unités de mesure que je ne connais pas : des onces (oz)!?! Et moi qui répond : « heu, moyen ..?» 3ieme erreur : Ici les unités de mesures ne sont pas les mêmes et on ne dit pas « moyen » mais « medium »!! Il ne reste plus qu’à payer. Je pense m’en être sortie… Elle me demande alors comment je vais payer, et je réponds du tac au tac : « en carte bleue! ». Là, c’est sûr, je l’ai abasourdie! 4ieme erreur : Ici on dit « carte de crédit ou de débit ». Soit au total, 4 incompréhensions en moins de 2 minutes… Mais au final, tout est là sur le plateau! Chapeau! La prochaine fois, on mange à la maison!!! Il faut dire qu’il n’y a pas que le vocabulaire qui change, l’accent aussi est différent lui aussi. La tournure des phrases peut l’être aussi, mais on s’habitue vite. Je me surprends même à utiliser le « vocabulaire local ». Mes amis français me disent même que j’ai commencé à prendre l’accent… Suite au prochain épisode. A tantôt!
  11. ce projet me semble bien réfléchit!!! Je suis arrivée a Montréal il y a 2 ans et demi, en famille. Deux choses auxquelles je te conseille de penser (comme tu as une petite fille): système de sante et mode de garde... Ca peut poser quelques soucis. Si ca t’intéresse, voila mon blog, tu trouveras des infos pratiques: http://unefamillefrancaiseauquebec.wordpress.com/
  12. Selon le classement du magazine L’Actualité, la meilleure école (privée ou publique) anglophone (7ème au Québec) est l'école Miss Edgar's situé a Westmount 18500$ par année. La deuxième est The Study a Westmount (12ème au Québec) aussi a 17195$ par année. Le 3ème meilleure école anglophone du Quebec (15ème du classement) est une école talmudique (de confession juive) à 2500$ par année qui revient a 8500$ si tu veux que ton enfant étudie la Torah. Ceci contraste avec les frais aux meilleures écoles francophones: Ecole Internationale de Montréal, première de ce classement à Westmount aussi (école publique donc gratuite) et le College Saint Sacrement de Terrebonne, deuxième du classement à 3000$ par année. Comme quoi, t'avais pas tort, les écoles privées anglophones sont bien plus chères que les écoles privées francophones ... moi qui pensait qu'elles coûtaient pareil. H merci pour ces infos!!!!!!! Il faut voir aussi que j habite pas au centre ville, donc je cherche une ecole entre Vaudreuil et Pointe-Claire. Ca limite aussi! Je cherche du travail pour l'instant donc je ne sais pas ou je vais etre géographiquement parlant! Résultat, on va opter je pense pour l’école gratuite francophone, a cote de chez nous. On nous en dit du bien. Et puis, j'inscrirai ma fille dans des activités extra-scolaires en anglais, ca parait un bon compromis. Merci en tout cas
  13. 12000$ par année?? Aouch ... Meme le college jean-de-brebeuf reputé pour etre le meilleur etablissement privé au Quebec ne charge "que" 3600$ par année ... Ah moins que ce ne soit Lower Canada College a 14155$ par année. H J habite dans l ouest de Montréal. Je parle d’écoles privées comme marie-Claire ou Ecolita. Je me suis bien renseignée. Je les ai rencontre.
  14. Pour nous: 1 seul voyage de repérage (mon mari, tout seul, pour son entrevue). Puis on a débarqué 4 mois + tard avec nos 2 petits! Un peu fou, c est ce que disait nos amis, mais aucun regret! Je confirme pour la liste d attente de 2 ans en garderie agrée (7$ par jour), mais c est bien mieux que chez n importe quelle gardienne. + d'info: mon blog: http://unefamillefrancaiseauquebec.wordpress.com
×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines