Jump to content

Stef&Manu

Membres
  • Content Count

    22
  • Joined

  • Last visited

About Stef&Manu

  • Rank
    Super Fan

Profile Information

  • Gender
    Couple
  • Statut
    installé depuis - 1an
  • Date d'arrivée
    27-12-2012
  • Profession
    infirmière
  • Pays d'origine
    france
  • Pays de résidence
    Canada
  1. bonsoir, n'oublie pas pendant que tu cherches, qu'ici les drh se téléphonent pour vérifier les références, ainsi ton hôpital actuel est susceptible de recevoir un appel du futur employeur.... Comme tu as signé pour 2 ans, je suppose que tu as bénéficié de certaines choses comme un remboursement des frais engagés (visite médicale etc), ton hôpital peut te demander le remboursement au prorata de ce que tu ne feras pas.
  2. de toutes façons, on a beau dire, chacun se fait sa propre expérience sur place. Parce que quand on décrit les points négatifs du métier d'infirmière au Québec, ceux qui sont encore en France ne veulent pas les lire et c'est normal. Quand on est dans les procédures d'immigration, on idéalise forcément tout. Après sur place, au fur et à mesure du temps, on redescend de son nuage, on ouvre les yeux et on devient réaliste. Il y a du bon comme du mauvais, comme partout finalement. Bon courage pour les arrivées des uns et des autres
  3. bonsoir, en Belgique il y a 2 catégories si je ne me trompe pas (graduats et brevets). Je sais que le brevet n'est pas reconnu, qu'il manque 570 heures pour être infirmière auxiliaire et pas infirmière. Pour les graduats je ne sais pas. L'oiiq pourrait te répondre car c'est lui qui délivre les permis.
  4. on peut vouloir vivre au Québec et être lucide sur les conditons ! Quand tu viens de terminer ton quart de 8h et qu'on te dit que tu dois rester 8h de plus parce que ta collègue ne viendra pas, tu trouves alors que les conditions ne sont pas toujours idéales pour exercer ton métier en toute sécurité. Quand tu as des enfants, bah tu dois trouver une solution parce que tu n'as pas le choix de rester au boulot. En France, il est illégal de bosser plus de 12 heures par jour. On peut le rappeler sans pour autant vouloir quitter le Québec
  5. bonsoir, Sinon tu as l'option du PEQ. Y as tu songé ? Il faut 1 an d'expérience professionnelle à temps complet pour déposer la demande de csq (actuellement ils te le donnent en 1 mois après au niveau fédéral c'est plus long mais au moins tu as le csq).
  6. je crains qu'il ne faille faire une évaluation comparative auprès du micc pour les bts et autres, car ce qui est certain c'est que le biq ne se fatiguera nullement à savoir si oui ou non telle ou telle formation est équivalente. Tout ceci fait partie du business de l'immigration. Hop hop encore 120 dollars et quelques mois de perdu.
  7. Salut, un échelon = 1 année pour les infirmières mais pour les cliniciennes 1 échelon = 6 mois (et ce n'est pas la même grille). Pour trouver un emploi, il n'y a pas que Santé Québec, tu peux postuler directement par internet mais c'est moins facile, les hopitaux sont plus hésitant. Cela étant je pense qu'il n'y a que les "gros" hopitaux publics qui peuvent te faire passer ton stage pour l'arm, je crois que les établissements privés ne le font pas. bon courage
  8. bonjour Vincent et Charlotte, il faut avoir l'argent sur le compte mais aussi ne pas avoir dépassé le plafond de ta CB. Vois avec ton banquier combien tu peux dépenser avec ta cb et tous les combien de temps. Je ne sais pas si je suis claire... Par exemple si ton plafond mensuel est de 1000 euros mais que tu te sers de ta cb pour des achats pour 300 euros pendant ce mois, si le Québec essaie de prélever les 900 euros, ça va bloquer même si tu as 3000 euros sur ton compte. Tout ça est à discuter avec ton banquier
  9. Bonjour, qui agresse qui ? Je n'ai fait que corriger certains points et te demander d'en éclaircir d'autres, tu me parles de mes patients et d'enfantillages, donc qui agresse qui ? Pour ton info, les intermittents peuvent donner quelques cours dans certaines conditions : s'ils ont plus de 50 ans, ou si c'est au conservatoire (il faut être diplômé du conservatoire) ou à l'éducation nationale (il faut un agrément). Dans ton dernier message tu dis être payé avec des chèques emploi service... Les véritables musiciens professionnels auront donc compris qui tu es. Et sinon tu t'es abstenu de répondre à mes questions, un coup tu fais des tournées pendant x années mais pas tu n'es pas payé etc etc... Demande à ta femme, professionnelle de la santé, la définitition de la mythomanie, tu n'auras pas perdu ta journée. Sur ce, bonne journée
  10. Etre professionnel : c'est tirer ses revenus de son activité Bénévole : C'est faire quelque chose gratuitement Et oui, comme toute entreprise, un musicien professionnel paie des charges. Et je ne comprends pas bien tous tes posts, dans l'un tu dis avoir fait des tournées (???) mais sans être payé et donc avoir un énorme trou dans ton cv, dans un autre tu dis donner des cours, dans un autre te voilà arrangeur et compositeur (tu es donc à la sacem j'imagine ?). Musicien pro avec un diplôme ? Le conservatoire ? MI à Nancy ? Bref,sur ta feuille d'imposition tu mets quoi ? chomeur ? travailleur au black ? Musicien ? Mon mari, musicien PRO, payait ses charges et ses impôts en tant qu'artiste musicien, et lui n'a pas eu de "trous" dans son cv à justifier. D'ailleurs quand on a acheté une maison, il n'y a pas eu de souci avec la banque. Et, pour être intermittent du spectacle "artiste musicien", tu n'as pas le droit de donner des cours, c'est soit l'un soit l'autre, j'imagine que tu le savais aussi ? Au fait, quand un comptable qui n'est pas payé est soit un comptable au chomage, soit un comptable qui n'a pas encore 1 mois d'anciennenté. Rien à voir avec le bénévolat. Sur ce, Madame la connaisseuse te salue car ayant cotoyé nombre de musiciens pro ces 20 dernières années, je sais effectivement de quoi je parle, ne t'en déplaise
  11. Haha salut Vincent, c'est exactement l'expression à employer! Merci de ton intervention, effectivement elles nous ont dit que la RP ne serait qu'une formalité pour nous, je me met en époux pour être tranquille. Par contre elles nous ont parlé de délais même pour les infirmières de plus d'un an, donc nous allons quand même l'envoyer dans les semaines qui viennent mais je pense que nous allons devoir entamer par notre permis de travail temporaire Après la solution PEQ est très avantageuse aussi, seulement 6 mois de traitement après un an de travail donc un an et demi en tout et pour tout sans VM ni test de langue... Je pense que pour nous le plus dur est passé, maintenant qu'on a le boulot tout va aller pour le mieux j'espère! Bye, merci de ton intervention j'ai appris des trucs intéressants notamment le formulaire pour la profession réglementée Salut, j'ai lu beaucoup de choses sur ce post, beaucoup d'inexactitudes surtout. Pour le PEQ, le test de langues n'est pas nécessaire en effet, par contre la VM c'est au niveau fédéral, donc vous n'y couperez pas. Sinon, petite parenthèse entre nous, je suis infimière et mon mari était musicien pro en France. Alors quand je lis que tu étais musicien pro mais pas payé, ça m'a fait beaucoup rire. Mon mari a toujours été payé, les cachets d'intermittent spectacle tu connais pas ? Ils permettent aux professionnels de la musique de pouvoir justifier de leur expérience pro. Quand on est pas payé, on est donc bénévole donc pas pro. ça c'était pour la petite parenthèse. Pour le PEQ, sinon, il faut justifier d'un an de travail à temps complet. Bonne installation à vous deux.
  12. 80 ? Quand j'ai été recrutée en mai 2012, on était 120 à être embauchés. Ont-ils des difficultés à avoir des candidats ou bien baissent-ils le nombre des embauches ?
  13. Je suis assez d'accord sur certains points même sans exercer à Montréal mais en région. En France, on te vante le modèle québecois, dans les faits, il y a beaucoup à redire ! Ils se pensent au top en effet, ne s'intéressent pas à ce qui se passe ailleurs, rien que sur la question de l'hygiène, ils ont encore des progrès à faire. Les infirmières ici n'y connaissent pas grand chose en soins de plaies (il faut se référer aux stomatos), bref.... entre ce qui est "vendu" en France et la réalité sur le terrain il y a un monde. En plus, si tu n'es pas québécoise, tu es forcément moins bien considérée. Quoique ça je me demande si c'est spécifique à ma région ? Peut-être, selon les dires de copains québécois. Ils sont très sympas quand tu viens en vacances, mais si tu y viens pour bosser, l'accueil n'est pas le même. Sans être "grande gueule" bien au contraire ! Bien sur, je ne généralise pas, il y a des gens très bien ici mais quand tu ne t'y attends pas, ça peux surprendre. Tout n'est ni blanc ni tout noir, le tout c'est d'être clair là-dessus.
×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines