Jump to content

Hurukan

Membres
  • Posts

    10
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

Hurukan last won the day on May 21 2013

Hurukan had the most liked content!

Profile Information

  • Gender
    Homme
  • Statut
    étudiant
  • Date d'arrivée
    29-12-2008
  • Pays d'origine
    France
  • Pays de résidence
    Canada

Hurukan's Achievements

Newbie

Newbie (1/14)

13

Reputation

  1. Salut à tous ! Après toute l'effervescence suite à mon premier message, je me suis dit qu'il serait bon de faire le point, un an après. Alors un an après ce fameux post, où suis-je ? Que fais-je ? Avec qui, quand, où ? Et bien je suis toujours dans la Belle Province et je vais m'en expliquer, ma vie a quand même pas mal changée, et ma vision des choses aussi. Rembobinons mon existence à quelque mois en arrière, au moment de ce fameux post. À cette époque (pas si lointaine que ça finalement), il est vrai que je ne me sentais pas dans mon élément ici, déçu par beaucoup de choses, par beaucoup de personnes. L'éloignement de la famille et des amis qui commencent à peser après trois années à 5000km du port d'attache. Une culture différente (nouvelle), que je n'arrivais pas à saisir pleinement, des études qui n'en finissaient pas et qui me rongeaient petit à petit plus j'avançais. En somme, un bilan plutôt négatif, qui ne pouvait forcément pas rendre une personne heureuse. À ce moment j'ai ressenti le besoin de hurler mon désarroi, mon incompréhension de tout cela, et c'est sur ce site que je l'ai fait. Mon objectif à l'époque était de faire réagir les gens et de voir si j'étais le seul dans ce cas là, où même de recevoir des conseils ou des témoignages qui m'auraient prouver que l'intégration heureuse est possible ici. Je pense que j'ai plutôt réussi de ce point de vue là ! Aujourd'hui, j'ai compris beaucoup de choses. Des choses que je savais déjà finalement à l'époque, mais que j'avais enfouies en moi, pour me plaindre plus facilement. Parce que oui, il est très facile de se plaindre, et le français est un as en la matière ! La principale chose que je sais aujourd'hui, c'est que je ne peux pas généraliser le Québec, en ayant vécu qu'à Montréal. Montréal est un peu au Québec ce que Paris est à la France, une ville cosmopolite, où toutes les cultures se mélangent et où la culture québécoise se fond dans la masse. Ne reste qu'à l'immigré de fouiller, de creuser un peu, pour trouver la VRAIE culture québécoise et non pas son penchant montréalais (ce que je n'ai peut-être pas réussi à faire). Montréal n'est pas le Québec. Et cela se voit à chaque fois qu'un de mes pieds (ou les deux) sortent de la ville, accueillis par des gens chaleureux et ouvert d'esprit. L'immigré qui arrive dans un pays doit se plier à sa culture, à ses us et coutumes. C'est à lui de tout mettre en oeuvre pour trouver son bonheur, sa place dans un nouveau monde. Et si il n'y arrive pas, et bien certes, le mieux qu'il puisse faire est de rentrer chez lui (si il le peut). Je ne suis pas allé en Nouvelle-Zélande, ni rentré en France, ni parti où que ce soit, je suis resté au Québec et aujourd'hui je m'y plais. J'ai une qualité de vie que je trouverais très difficilement ailleurs, et certainement pas en France, mon pays d'origine. J'ai eu des opportunités professionnelles que je n'aurais jamais eu ailleurs. Je n'attends plus qu'une chose finalement, quitter Montréal et partir vivre en région où je pourrais tout reprendre à zéro. Pour le moment, j'ai un boulot qui me passionne et c'est à Montréal, on ne peut pas tout avoir . Je ne me sens pas encore pleinement intégré mais je ferais tout pour le devenir. Et même si Montréal reste Montréal, j'y ai passé de belles années. Certes j'ai connu des moments plus douloureux et difficiles, mais immigrer a été mon choix. À moi de saisir le bonheur au vol !
  2. Merci beaucoup Audrey. Mais garde en tête que cela ne fait que 2 mois que tu es arrivée au Québec, tu es toute nouvelle immigrante ici ! Ce n'est pas assez pour te faire une idée claire de ce qu'est réellement la vie au Québec. Au bout de quatre années, je ne pense pas que tu diras la même chose, même si je te le souhaite de tout coeur, vraiment !!! Par contre tu as raison pour Saint-Jérôme et Montréal, les mentalités et les modes de vie sont sûrement différent !
  3. J'avoue que je fais la bise aux potes ! Les gens proches mais pas uniquement la famille. Poignée de main, bise et petite accolade, la totale quoi !
  4. Haha, ça m'est arrivé tellement de fois aussi de faire ça !
  5. Cela n'a sérieusement rien à voir avec ce que tu dis Michael, et j'en suis désolé... J'ai beau être français, je n,ai jamais eu de préjugés sur qui que ce soit, au niveau de la nationalité, je n'ai pas été élevé comme ça ! Par contre je veux bien te croire qu'ils existent tous ces préjugés. Mais bon, de là à dire que je mérite les préjugés parce que je viens d'un pays où il y en a, non, non et non !!! Et quand tu me dis que je ne m'ouvre pas assez aux autres, quand tu me dis de m'adapter etc etc, je ne fais que ça depuis 4 ans... Au bout d'un moment ça ne marche pas ça ne marche pas !!! Et dieu sait que je me suis remis en question plus d'une fois !!! Mais quand tu te rends compte au final que la grande majorité des gens autour de toi (de n'importe quelle nationalité qu'ils soient) pensent la même chose que toi, c'est là que tu te demandes si finalement le problème ne vient pas d'ailleurs !!!
  6. Sora, je trouve que ce que tu dis est très très pertinent. Comme je te comprends lorsque tu parles de ces français qui citent leur chère France à tout bout de champs ! L'été passé, je me suis retrouvé à Baie-Saint-Paul pour quelques jours (magnifique coin au passage), avec ma belle-famille, fraîchement arrivée de Lyon. Je me rappelle d'un soir au restaurant, où je me suis énervé sur les parents de ma blonde de l'époque, ils n'arrêtaient pas de reprendre la serveuse et patronne sur tout ce qu'elle pouvait conseiller comme vin, comme nourriture... La pizza arrive et tu as le droit aux fameux "Oh ! Mais nous en France ça n'est pas comme ça" etc etc etc... Nous sommes arrivés dans un restaurant où les gens étaient charmant, nous sommes ressortis fusillés par le regard de la moitié des gars posés au bar. Surtout que, pour en remettre une couche, mon beau-père paye l'addition et s'écrie dans le bar " Et alors ! Chez nous, on paye l'apéro avec une addition pareille !!!". Mais je le connais, ce n'est pas une question de supériorité ou quoi que ce soit, c'est quelqu'un de génial, qui donnerait sa chemise au premier venu et qui accueille chez lui le badaud qui passe devant sa porte, temps qu'il y a un petit verre de Ricard à boire ! Avec tout le respect que je lui doit, je pense que c'est plus de l'ignorance, où une façon pour eux de partager à leur manière, et de réagir à une culture nouvelle. Très très mauvaise méthode je te l'accorde !!! Après il y a effectivement les français sournois, supérieurs et suffisant. Puisque tu te poses la question, je n'en fais pas partie, loinnnnnn de là !!! Ceux qui se permettent de juger sans jugeotte, qui viennent ici profiter du système en sachant, dès le premier pas posé sur le tarmac que, de toute façon, ils repartiront. Je n'aime pas ces gens là, qu'ils soient de France ou d,ailleurs ! Pour ce qui est des critiques je trouve ça dommage que la culture ici, se tourne plus vers la bonne entente que vers l'authenticité des relations. Moi j'aime qu'on me dise que je suis con, que j'emmerde mon monde, que ce n'est pas comme ça que l'on fait etc, tout ça me fait avancer ! Mais du coup ici je t'avoue qu'à un moment donné, on ne sait plus trop comment être avec telle ou telle personne parce que dans le fond, on ne sait pas ce qu'elle pense réellement de nous... Et comme tu le dis si bien, ce n'est pas parce que vous parlez français que l'on se ressemble ! Vous êtes Nord-Américain, nous sommes Européens, deux mondes différents ! Et oui effectivement, les français se plaignent beaucoup, mais comme tu l'as compris, c'est ancré dans notre histoire, dans notre société de dire ce que l'on pense de tout, d'avoir un avis sur tout ! Mais en même temps, est-il mieux de garder le silence tout le temps et pour tout ??? En tout cas, merci beaucoup Sora, pour tes commentaires très constructifs, et, tu vois, avec cette façon que tu as de voir les choses et de les exposer, tu possèdes clairement le don d'argumenter. Tu as pleinement ta place à la table de tes beaux-parents, lorsque la prochaine fois, ils débatteront de ceci ou cela ! À toi de les remettre à leur place, tu vas voir, tu vas prendre goût à ce principe français qu'est la critique légère et gratuite
  7. Pour ce qui a été dit un peu plus haut, je suis le premier à penser qu'effectivement, ce n'est pas aux habitants d'un pays de s'acclimater aux immigrants, mais bien le contraire. Là-dessus, je n'ai jamais dit le contraire. Et je suis bien placé pour le savoir, à la vue de ce qui se passe en france actuellement. Et pour répondre à certains messages, je ne cherche pas à ce que tous les québécois soient mes amis ! La question n'est pas là !!! Simplement, j'ai appris qu'ici la notion d'amitié et les relations entre les gens sont bien différentes de ce qu'elles peuvent être en Europe ou ailleurs, et c'est une constatation, pas une insulte, ni un jugement ! Aujourd'hui, j'ai plein de potes de tous les coins du monde, avec qui je tripe, avec qui je m'éclate sans retenue, mais voilà, dans ce groupe, il n'y a pas de québécois ! Simple constatation ! J'en ai eu des "amis" québécois, enfin je pense... Mais il est très difficile de savoir ce que vous pensez réellement des gens. Moi, si quelqu'un m'emmerde, je lui dis haut et fort et je passe à autre chose ! Après, pour répondre à d'autres messages, il est clair que la vie au Québec est bien paisible, même si, pour rebondir sur les petites anecdotes mises en avant par l'un ou l'autre, je trouve qu'elles sont quand même assez représentatives de la façon dont les choses se passent ici. Il reste cependant certains messages un peu déplacés, ceux dans lesquels je peux lire : "encore un français qui se plaint" ! Voilà le genre de phrase qui n'a rien à faire dans ce genre de discussions.... Parce que je suis français, je ne devrais pas me plaindre ? Je dis ce que je pense, sans insulte, sans énervement. Et si j'ai posté ce message, c'est pour lire vos réactions (qui sont très intéressantes jusqu'à maintenant), afin d'avancer un peu dans ma vision des choses et m'amener à relativiser mes ressentis. Et je pense que, même si c'est à l'immigré de se faire caméléon, il est bon de l'écouter également de temps en temps, sans penser qu'il se permet bien des choses en critiquant ceci ou cela. Chacun apporte sa pierre à l'édifice. Moi utopiste ? Pas du tout
  8. C'est marrant car je suis justement ch'ti, je suis originaire du nord de la France. Et je suis tout à fait d'accord avec toi sur la chance qu'est le fait d'avoir des amis de cultures différentes !!! J'adore ça !!!!!! Ce que je trouve dommage, c'est juste de n'avoir aucun vrai ami québécois au Québec... Alors pendant longtemps je me suis dit que c'est moi qui avait un problème dans mes relations avec les gens ! Visiblement pas quand je vois aujourd'hui le groupe d'amis qui m'entoure. Mais là encore, absence totale de québécois... fuck !
  9. Voilà 4 ans que je suis au Québec.... à Montréal plus précisément... comment ais-je pu tenir aussi longtemps ? Certainement parce que j'ai investi dans des études que je me dois de terminer ! Quoi d'autre ? J'ai beau chercher, je ne vois pas... Je suis arrivé ici dans le but de découvrir un pays, une culture qui me passionne (ait). Je suis arrivé avec le coeur souriant, plein de belles images dans la tête, avec l'envie de m'intégrer dans un québec qui fait rêver la France. Le Québec, vu de France, c'est beau ! C'est plein de belles promesses, plein de chaleur humaine, plein de... en réalité, je ne me rappelle même plus de toutes les belles choses que l'on pouvait dire du Québec avant mon départ ! Je me retrouve aujourd'hui comme quelqu'un à qui on aurait vendu une voiture sans moteur, un ordinateur sans processeur, une guitare sans cordes... c'est triste. Au bout de quatre longues années passées ici à Montréal, mon cercle d'amis est semblable à une véritable auberge espagnole ! Français, iraniens, espagnols, italiens, belges, suisses, marocains, tunisiens, et j'en passe. Magnifique me direz-vous ! Mais dites-moi, où sont les québécois ? Où sont mes cousins, tant chéris en France ? Moi qui fuyais mes compatriotes en arrivant ici, pour mieux m'intégrer dans la société québécoise, où sont-ils ces québécois si recherchés ??? Ils sont là, juste devant toi me direz-vous ! Où ça ??? Lààààaàà ! Espèce de maudit français qui ne s'intègre pas ! Et oui, ils sont là, je les vois bien, je les effleure du bout de la main, du bout du regard, sans jamais pouvoir les prendre dans mes bras, les embrasser, comme cela se fait chez moi ! Quatre ans !!!!! Et pas un seul ami québécois ! Ohhh bien sûr j'en ai rencontré des québécois, beaucoup d'ailleurs ! Mais ils se sauvent avec les saisons qui passent, ils apparaissent et disparaissent sans laisser de traces, de véritables fantômes... Alors c'est ça la culture nord-américaine ! Remarquez, je suis venu pour ça ! Pour découvrir une culture inconnue, une façon de vivre différente de la mienne, je cherche à m'enrichir, à m'ouvrir l'esprit ! Arrêtez donc de me traiter comme le français de service ! Le gars qui vient en terre conquise, le colonialiste qui se pense chez lui ! Mais merde, je suis français, pas parisien !!!! Aujourd'hui je suis en manque... En manque d'humanité, en manque de chaleur humaine, en manque du gars que je croise sur le trottoir d'en face et qui me fait un grand signe de la main tout en m'appelant, malgré les voitures qui passent, en manque de ce bar dans lequel j'arrive et où j'offre à boire à des gens que j'ai rencontré le soir même, en manque de ces nanas simples et sans artifices qui ont dans le regard des choses de la vie à partager... Je ne me retrouve pas ici, au Québec... et je ne suis pas le seul. À tous mes amis de France ou d'ailleurs qui voudraient tenter leur chance en terre inconnue québécoise, faites-le ! Il n'y a que par vous-même que vous vous rendrez compte de la réalité. Et j'espère de tout coeur (et je garde espoir), que vous vous intégrerez, comme moi ou tant d'autres n'ont pas réussi à le faire. Après tout, nous français, nous ne sommes que les nègres d'Amérique du Nord ! Moi je me sauve, en Nouvelle-Zélande, là où, j'espère, les gens savent vivre et profiter de la vie, à la recherche de tout ce que je n'aurais pas trouver au Québec, Un goût amer dans la bouche...
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines

Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2022 immigrer.com

Advertisement