Jump to content

Otis

Membres
  • Content Count

    10
  • Joined

  • Last visited

About Otis

  • Rank
    Pas pire
  • Birthday 03/25/1989

Profile Information

  • Gender
    Homme
  • Statut
    en processus d'immigration
  • Profession
    Médecin de famille
  • Préoccupation
    Conseils
  • Pays d'origine
    Belgique
  • Pays de résidence
    Belgium

Recent Profile Visitors

989 profile views
  1. Merci loulette pour ta réponse positive, ça motive Peux-tu me donner un calendrier approximatif des différentes étapes que tu as du franchir pour avoir une idée plus claire de ce à quoi m'attendre ?
  2. Bon pour les délais vous me faisiez super peur alors j'ai téléphoné directement au CMQ pour avoir des infos. En fait la confusion vient du fait que le délais pour le stage dépend de 2 choses : - Notre spécialité - Notre origine En gros pour la médecine familiale y'a plus de candidats donc les délais sont plus long. Pour l'origine faut séparer les Français et les autres. La dame du CMQ m'a d'abord dit (elle pensait que j'étais français) qu'il fallait pour la médecine de famille compter entre 4-6 mois avec de la chance à plus d'un an si pas de chance. A cause des ARM c'est une liste d'attente globale pour la province et pas moyen de négocier. Après je lui i dit que j'étais pas français et là elle m'a dit que donc je ne rentrait pas dans la liste d'attente. Donc pour les non français le CMQ doit trouver un endroit de stage sans passer par le système centralisé. Parfois ça peux aller très vite, parfois ça peux être très long suivant la région où l'on veut travailler mais globalement elle m'a que ça pouvait (elle à bien insister sur le pouvais) aller plus vite que via les ARM. (C'est bien notre seule avantage ). Voila comme ça on est fixer. Je continue à chercher des informations claires sur les régions, dès que j'ai trouvé je poste, ça pourra servir un jour à quelqu'un d'autre .
  3. 1an et demi pour le stage! Plouf difficile de s'organiser un calendrier avec de tel ecarts possibles dans les dates :s quel est ta spécialité? Dans quelle région va tu travailler?
  4. Les délais que tu donne pour le stage m'ont donné un pic de stress, sur le site du Cmq ils disent que ca prend plusieurs mois. (Sans plus de détails, ca a peut être changer depuis que tu es parti ) Je compte à partir de l'acceptation pas le Cmq évidemment. Toute les infos que j'obtiens semble me conseiller Gatineau, je vais donc démarrer mes contacts par cette régions .
  5. Pour un médecin tu dois en effet être parrainé (je suis entrain de faire ces démarche, n'hésite pas a m'envoyer un mail si tu as des questions précises). En premier il faut vérifier que ton diplôme est a priorie reconnu comme équivalent (il y a une liste par pays), ensuite tu t'inscris à recrutement santé Québec qui va te mettre en relation avec les établissement en pénurie dans ta spécialité pour un éventuel parrainage. Tu peux aussi contacter directement les établissement qui t'intéresse. A un moment il faudra que tu passe l'examen d'équivalence ( eecmc ), le passé avant de contacter des employeurs est un plus. Si t'as d'autres question n'hésite pas
  6. Bonjour à tous, je m'interroge actuellement énormément sur le choix des PREMS (en médecine de famille) à contacter dans le cadre de l'obtention d'un permis restrictif. J'ai en effet bien compris qu'il fallait mieux contacter directement les établissements de santé qui nous intéressaient et non pas attendre que RSQ le fasse pour nous. Cependant j'ai également compris que les chances pour un étranger d'être finalement accepté à un PREMS était plus grande si on allait dans une région éloignée. Mon premier problème est que je souhaite être proche d'une grande ville. Ma première question est donc : Est-ce qu'un d'entre-vous à une expérience/connaissance d'un médecin en permis restrictifs (médecine de famille) proche de Montréal/Laval (et 50km autour), Québec/Levis, ou Gatineau ? J'ai appris que les candidats Canadien devaient toujours être prioritaire sur les étrangers, ce qui se comprend mais j'ai peur de postuler dans un milieu péri-urbain et puis bam au dernier moment un Canadien décide de postuler là et mon projet retourne à la case départ. Mon deuxième problème est qui contacter ? Prenons un exemple : Si je souhaite postuler dans la région de Laval. En fouillant moins de 30 min, j'ai trouvé une bonne vingtaine de centre médicaux employant des médecins de famille. Alors on lit partout qu'il faut bien choisir l'endroit de travail qui nous correspond. Mais comment faire, lorsqu'on vit à 6000 km et que les différences de pratiques sont si nombreuses? (Evidemment je ferai un voyages pour rencontrer les personnes nécessaires le moment venu, mais il me faut d'abord un premier contact). J'ai pensé également à contacté le DRMG des régions qui m'intéresse mais on me l'a déconseillé dans un premier temps. Le DRMG aurait apparemment plutôt tendance à vouloir pousser les candidats dans les postes en très grandes pénuries plutôt que dans les postes les plus intéressant. Quelqu'un à t'-il donc une meilleurs idées que d'appeler au hasard les différentes GMF? Je profite de ce post pour poser une rapide question qui me reviens à l'esprit. Quels délais avez vous eu entre l'acceptation par le CMQ et le début du stage? D'avance merci pour vos réponses.
  7. Je passe l'eecmc en mai Si tu as réussi à avoir des infos, je suis preneur
  8. et enfait on trouve facilement des bails de courte durée à Montréal. Cherché location temporaire sur google Je viens de passer 2 mois à MTL avec un bail tout ce qu'il y a de plus normal. (Evidemment c'est un peu plus chère mais généralement tout est compris donc idéal pour un séjour de prospection où pour une arrivée.
  9. je ne veux pas faire ma résidence 2 fois. Je finis les études "de bases" ici et puis je voudrais directement faire ma résidence au québec justement pour éviter de la faire 2 fois. De plus, je pense que la fin des études est le meilleurs moment de la vie pour tout laisser derrière sois et partir à 7000km dans le sens où l'on n'a encore "rien" construit. D'après ce que j'ai lu sur les sites des facultés ils acceptent des étudiants étrangers en résidence mais il y a assez peu de détails sur les conditions et les démarches, c'est pourquoi je cherche quelqu'un qui serait passer par la.
  10. Bonjour, je suis actuellement étudiant en cinquième année de médecine en Belgique et je serai donc diplômé en juin 2014, le cursus étant de 7ans ici. Une fois mon diplôme en main, j'envisage de faire ma résidence au Québec, probablement en médecine générale. Etant donné les délais nécessaire à l'obtention des papiers nécessaires, je pense qu'il est temps que je commence sérieusement à me renseigner. J'ai cependant des difficultés à trouver sur ce forum, ou sur un autre, une personne qui aurait été dans la même situation que moi. J'ai vu sur ce forum plusieurs médecins avec de l'expérience professionnelle partir au Québec mais quelqu'un peut-il me renseigner sur les démarches et les possibilités pour quelqu'un qui comme moi n'a pas encore fait ça résidence? Existe-il des quotas régulant l'accès à la résidence? Comment ce passe la résidence en médecine générale au Québec? (d'après ce que j'ai lu, la MG est assez différente là-bas) Est-il possible de choisir sa région? Y a-t'il des différences importantes de pratiques entre les régions? Les patients accept-il facilement d'être soignés, en médecine familiale, par un médecin étranger ou sont-ils réticent? J'ai peur également de ne pas pouvoir entreprendre rapidement les démarches pour obtenir un permis de résidence étant donné que je n'ai pas encore mon diplôme. Mais je ne peux pas non plus attendre d'être diplômé pour commencer les démarches sinon je me retrouve a devoir reporter mon projet 2 ans plus tard. Connaissez-vous quelqu'un qui aurait été dans cette situation? J'espère sincèrement que vous pourrez m'éclairer.
×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines