Jump to content

marine101984

Membres
  • Content Count

    38
  • Joined

  • Last visited

1 Follower

About marine101984

  • Rank
    Pas pire
  • Birthday 10/16/1984

Profile Information

  • Gender
    Couple
  • Statut
    Canadien(ne)
  • Date d'arrivée
    25-03-2013
  • Profession
    Photographe/Exploratrice/Voyageuse/maman
  • Pays d'origine
    france
  • Pays de résidence
    Canada
  • City
    Montérégie

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. OMG c’est ok j’ai eu ma dose de débat stériles et inutiles. Je quitte le forum. Vous pouvez supprimer mon poste d’origine si cela vous chante. Bonne continuation à tous. Merci à ceux qui m’ont répondu pour partager leurs expériences.
  2. Personnellement je ne vois pas où elle dit que tout est merveilleux au retour. Elle cite les difficultés financières entre autre et j’y ajouterai les difficultés (éventuelles) de réadaptation à une mentalité différente... mais quand on a du mal avec la mentalité nord américaine je pense que ça facilite les choses ? en outre il est vrai qu’en rentrant dans son pays on a tout le réseau familial et amical comme soutien, alors que lorsque l’on arrive dans un nouveau pays on a personne. Après cela dépend des relations familiales de chacun évidemment... @josepha merci pour ton message ! La Bretagne sud est mon petit paradis personnel cher à mon cœur ? et il me manque énormément...
  3. @tpiiquebec Merci pour ton commentaire. @Happymusher J'ai vu ton mp ! Merci !
  4. Bonjour Oh je suis un peu déçue de la tournure que prend cette conversation. Ce n'est pas ce que j'avais imaginé en postant mon premier message... Je trouve dommage de tomber dans des insultes et batailles de l’ego qui ne font pas énormément avancer la réflexion. Personnellement, je pense que nous ne sommes pas sur ce forum, pour gagner une bataille argumentaire, ou pour faire gagner soit la France, soit le Canada sur le podium du meilleur pays mais simplement pour partager des expériences. En tous cas c’est mon point de vue et c’est la raison pour laquelle je suis là. J’imaginais davantage attirer des retours d’expériences sur des personnes qui sont rentrées après avoir vécu un certain temps ici ce, afin de connaitre leurs ressentis, à la suite de ce retour. (Ceux qui commentent en étant encore en processus d’immigration et qui n’ont pas d’expérience concrète du pays sur une longue période, ne peuvent pas encore comprendre le dilemme qui se pose parfois après quelques années d’expatriation). Je n’ai pas vraiment besoin d’un comparatif France/Québec basé sur des statistiques, ou des articles de médias à sensation qui sont de mon point de vue tous manipulés et ne reflètent pas la réalité de la vie au quotidien dans l’un ou l’autre des pays. On ne connait jamais vraiment un pays, car tout change et évolue constamment. Donc, si je suis ma logique, je ne connais plus la France puisque je suis rentrée seulement 2 semaines en 6 ans. Et je ne connaîtrai jamais réellement le Québec puisqu'il change tout le temps aussi ! Les expatriés arrivés il y a 15 ans ont vécu des choses totalement différentes de ceux arrivés il y a 5 ans et de ceux qui arriveront demain. C’est pourquoi je voulais des expériences réelles de personnes qui ont vécu des 2 côtés (c’est à dire 5 ans ou plus pour avoir le temps de trouver une routine, de laisser la lune de miel s’éteindre et de voir la réalité du pays dans lequel on vit avec des yeux moins embués). Cependant, je ne dénigre pas tout ici, nous avons tout de même plusieurs avantages intéressants: - Les aides financières pour les enfants jusqu’à 18 ans sont d’un grand soutien - Le congé parental de 1 an qui est formidable lorsque l’on désire s’occuper de son bébé durant sa première année - L’impression d’espace, qui même s’il n’est pas souvent accessible est quand même bien réel - Le côté paisible de la vie, c’est-à-dire ne pas se sentir agressé, regardé de travers, en insécurité (nous ne supportons pas les grands centre urbains, Montréal ou Québec c’est trop pour nous) mais j’ose croire qu’il existe encore des endroits comme cela en France ! Car la France ne se résume pas à Paris/Lyon/Marseille. La France c’est plus de 640 000km2. Pour infos : Nous avons vécu : à Paris, en Bretagne, en Charente-Maritime. Et ici nous avons vécu : à Québec, en Estrie, en Montérégie. Certains ont encore évoqué que la médecine en France est catastrophique, que les urgences sont saturées également, mais ont-ils expérimenté ici, les 2h30 d’attente pour une simple prise de sang ? Également les heures d’attentes aux urgences avec un bébé pour un diagnostic de bronchite parce qu’aucun médecin de famille n’était disponible à nous recevoir? (Précision, cela fait 6 ans que nous sommes sur la liste d’attente, ma fille depuis sa naissance, soit 3 ans et nous n’en avons toujours pas). Les 3 mois d’attente pour avoir un rendez-vous en IRM? Le suivi inexistant des enfants dès leur naissance, s’ils n’ont pas de médecin de famille? Heureusement que nous ne sommes pas souvent malade! D’autre part, j’ai vu passé certains points sur le déraciment des enfants en faisant le chemin inverse. Ma fille est née ici. Elle a 3 ans, elle vu ses grands-parents 2 semaines dans sa vie. Elle les connait par écran interposé. Lorsqu’elle veut les embrasser, elle embrasse une vitre ou une photo. Nous les appelons tous les jours, mais est-ce que cela remplacera la réalité d’une vraie relation ? Idem pour les oncles, tantes, cousins, cousines… Malheureusement nous n’avons pas le budget pour rentrer tous les ans, idem pour notre famille pour venir nous voir. ET nous n’avons que 2 semaines de congés par an. Alors nous nous questionnons… troquer notre vie d’ici paisible et quand même confortable, mais SEULS, pour retrouver peut-être un peu plus de morosité ambiante, peut-être quelques difficultés financières d’un retour sans rien dans les poches, peut-être la difficulté de devoir tout recommencer à zéro, peut-être le risque de ne pas réussir à nous ré-adapter dans l’autre sens ? MAIS des liens affectifs réels avec ceux qui nous aiment, et ceux qui nous manquent, avant que la vie ne passe trop vite et que l’on ai pas le temps d’en profiter? Changer de province ? Est-ce vraiment différent du Québec ? Est-ce qu'il y en a qui sont partis du Québec vers une autre province et qui s'y sont mieux sentis qui voudraient en parler ici ? Nous aimons ces deux pays, c’est pourquoi notre choix est si difficile.
  5. Nous avons visité le nouveau Brunswick et PEI ? Nous avons adoré mais pas pour y vivre, on s'y ennuierait rapidement aussi je crois. Pour des vacances en revanche c'est génial ! (Surtout PEI = gros coup de cœur) Nous avions pensé à l'Ouest mais cela nous rajoute 6h de plus d'avion pour rentrer en France et avec 2 enfants, 12h de voyage à chaque fois c'est pas terrible... Et notre famille viendrait encore moins nous voir la bas !! Mais nous aimerions y aller pour des vacances c'est certains ! Les plaines, ça reste des plaines ! haha ! À voir au moins une fois dans sa vie à mon avis, mais pas y vivre pour toujours... Après cela dépend vraiment de ce que l'on cherche dans sa vie et c'est ce sur quoi nous réfléchissons... Nous envisageons de rentrer en France quelques mois l'hiver prochain afin de sentir/tester si nous pourrions nous y ré-installer pour de bon. Nous avons vécu à plusieurs endroits différents là-bas (Bretagne, Charente-Maritime, Paris) et avons de la famille/ amis un peu partout aussi. En tous cas si nous rentrons cela sera en province et certainement pas dans une grande ville (Montréal on aurait pas supporté non plus!). Nous avons pensé au Portugal, à l’Irlande ou au RU, qui certes, ne sont pas à coté, mais qui restent quand même plus proche que le Canada ? Nous adorons le Canada, tout ce qu'il nous a offert et offre en possibilités de vie! Je pense aussi que finalement en s'expatriant, on vit une merveilleuse expérience, mais on finit toujours entre 2 chaises !! Ici des choses de la bas nous manquent, la bas des choses d'ici nous manqueront, on en est bien conscient. Le tout est de voir de quel côté penche la balance! Vos réflexions sont intéressantes en tous cas merci beaucoup pour toutes vos réponses !
  6. Voici notre histoire: Voyage de découverte en 2011 Arrivés en 2013 en RP (à 29 ans) Citoyens en 2018 Nous avons eu un enfant au Québec (et bientôt un 2e). 3 ans à Québec, 1 an en Estrie et depuis quelques mois en Montérégie. En 6 ans nous sommes retournés 3 semaines en France pour voir la famille. Certains sont venus de temps en temps mais pas tous. Nous avons beaucoup voyagé, mais quasiment uniquement à l'intérieur de la province (+1 séjour de 4 jours à Boston). Le voyage est la découverte sont importantes pour nous et avec 2 semaines de vacances par an, difficile de se promener... Ces derniers temps nous nous posons beaucoup de questions quant à un éventuel retour en France. Depuis la naissance de notre aîné, nous réalisons à quel point notre famille est importante pour nous. Notre enfant a des grands-parents géniaux et des cousins et cousines, tantes et oncles, qu'elle a vu 2 semaines dans sa vie.... Ici nous n'avons pas réussi à nous recréer une seconde famille d'adoption. Les relations avec les Québecois sont particulières, je ne mets pas tout le monde dans le même panier, mais je ne suis pas tombé sur les bonnes personnes apparemment !! Alors qu'en France nous avons de vrais amis, sur lesquels on peu compter. D'ailleurs nous avons rencontrés certains d'entre eux ici, ils sont rentrés en France et sont heureux de leur choix. Le système de santé ici, est une catastrophe, ma fille n'a jamais été suivie depuis sa naissance (je vais ponctuellement dans les cliniques sans rendez-vous lors des maladies, mais on y attend en moyenne 4 heures pour voir des médecins qui ne lèvent même pas la tête de leur ordinateur pour nous dire bonjour, les auscultations sont aléatoires et je trouve un grand manque de professionnalisme, nous semblons être de simples numéros). Elle a eu un problème dermatologique, le médecin nous a prescris une crème sans faire analyser avant par prélèvement, ce qui aurait pu aggraver le problème, mais il voulait "essayer" pour voir, nous avons du attendre 2 mois pour obtenir un rdv pour un prélèvement. Je devais passer un IRM dans un délais de 2 mois, 6 mois plus tard j'attends toujours... Et nous sommes sur liste d'attente pour avoir un médecin de famille depuis 5 ans ! Niveau remboursement, certes on ne paye rien en consultations et aux urgences mais les médicaments même prescris ne sont pas remboursés non plus, les mutuelles coûtent une fortune et ne couvrent pas grand chose: exemple: un nettoyage dentaire coûte 200 $ en moyenne (non couvert par le système public et non couvert par notre assurance privée). Le Québec, c'est beau certes, la neige et le froid, les grands espaces : les premières années c'est magique !! Mais après 6 ans, cela a perdu de son charme pour moi. Tous les villages se ressemblent... Après 500 km, c'est toujours le même panorama: des sapins et des montagnes et des maisons similaires (sauf en Gaspésie, mon endroit préféré au Québec, où les panoramas sont magnifiques). Je suis en manque de patrimoine, de vieilles pierres, d'histoire, de châteaux, de culture, de musées, de paysages variés, d'océan !!! L'accès à la nature n'est pas si évident si l'on considère que les lacs sont pour la plupart privatisés et donc difficile d'accès, les parcs nationaux, provinciaux sont tous payants, en fait nous avons constaté qu'a chaque fois que l'on veut faire une activité, il faut payer (et parfois très cher pour ce que c'est, nous avons été souvent déçus). Alors qu'en France, il y a des chemins de randonnée partout, les sentiers côtiers, les sentiers de montagne, etc. (oui je sais je compare ce qui n'est pas comparable, chaque pays est différent) Certes l'accès à la propriété est facile et rapide (nous avons acheté puis revendu notre maison 4 ans plus tard) mais ce n'est pas ce qui nous intéresse pour l'instant. Niveau emploi, j'ai toujours trouvé, aucun problème de ce coté-là. Si on veut travailler on trouve du travail dans la semaine ici. Mon mari est dans l’hôtellerie/restauration donc lui aussi aucun soucis. Le coût de la vie est quand même assez élevé si l'on veut bien manger, les cellulaires et l'internet coûtent une fortune... (depuis 6 ans, je pense qu'il a dû augmenter en France également... ) En bref, la seule chose qui me freine pour un éventuel retour en France est la sécurité. Ici c'est très paisible. Nous pouvons nous promener à n'importe quelle heure du jour et de la nuit sans craindre une agression. Certaines personnes ne ferment pas leurs portes à clef. Les enfants peuvent jouer dehors dans la rue sans problème. Je crains pour l'avenir de mes enfants en France (sécurité, emploi) mais j'ai envie également qu'ils connaissent leur famille et surtout leurs grands-parents qui commencent à vieillir... La vie est longue mais pas tant que cela finalement ! Par ailleurs nous sommes citoyens et nos enfants aussi, alors nous nous disons que nous pourrons toujours revenir si nous ne parvenons pas à nous ré-adapter à la France ? Enfin, nous ne sommes pas arrêtés à la France, mais réfléchissons également à nous réinstaller dans un autre pays européen, ce qui nous permettrait d'être plus proche de la famille qu'en étant au Canada... Des expériences/suggestions à partager ? Merci et bonne journée ?
  7. Oui nous allons à Québec ! Mais c'est gentil de proposer merci ! Intéressant l'idée des chaussettes ! Je comprends tout à fait la cause "parquet ciré"... Nous commençons à nous demander si il ne faudrait pas acheter notre propre logement en arrivant pour que notre toutou puisse y vivre tranquillement ! .... Mais il y a ces histoires d'historique de crédits pour les prêts...!.... Enfin enfin ! Quand on cherche, on trouve !
  8. Bonjour, Merci pour votre réponse ! C'est un labrador, alors oui, je comprends que cela puisse faire peur, mais je n'ai jamais vu plus sage que lui ! Il n'aboit même pas !! Mais ça, les propriétaires ne peuvent pas le devinez ! ... On y croit on y croit, on va bien finir par trouver n'est ce pas? (Rassurez moi!!!)
  9. Bonjour à tous, Nous faisons la traversée fin mars pour Québec. Nous sommes en pleine recherche de logement et.... nous sommes également en plein désespoir !! ... Nous ne trouvons que des annonces de logements où il est indiqué : pas d'animaux. Alors évidement nous comprenons la crainte des propriétaires de voir leur appartement ou leur maison détériorée par la présence d'un animal agité. Mais il va quand même bien falloir que l'on se trouve un toit (en mars il fait encore froid pour opter pour la solution du camping) !! J'appelle à l'aide ceux qui ont immigré avec leur chien ! Comment avez-vous trouvé ? Nous avons quelques contacts sur place, mais pas de retours et pas de possibilités d'hébergements... Il y a encore du temps mais on commence à se poser de sérieuses questions ! Et, non, on ne laisse pas notre chien en France !!! Merci à vous
  10. Non, c'est surtout que pour un pvt il faut avoir 18 ans, ( programme vacance-"travail")......
  11. Salut maestitia, Le problème en prenant l'aller-retour est qu'il y a des frais d'annulation pour le billet retour quand on ne le prend pas(environ 120e)...d'après ce que j'ai pu voir avec certaine compagnie
  12. Merci pour votre réponse ! on en parle ! on en parle ! ... La vie a 2, cela n'est pas la meme chose que seul (quelle grande vérité n'est-ce pas ?!!!). Il faut composer... Bonne chance dans vos démarches en tous cas !
  13. Bonjour à vous ! Je vois que les IVMs arrivent ! C'est super ! Nous attendons toujours les notres ! Dites ! Comment fait-on lorsque notre "binome" n'est plus du tout motivé par cette immigration? Besoin d'une argumentation solide ;-) Belle journée à tous
  14. Bonjour à tous ! Patience Patience Patience, c'est un mot que nous connaissons maintenant ! Juste une précision pour le tableau : nous avions recu notre AR le 23/11/11 ! Nous attendons les IVM.... avec patience ! Quand prévoyez-vous de partir ? Marine
×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines