Jump to content

fapie

Membres
  • Content Count

    34
  • Joined

  • Last visited

About fapie

  • Rank
    Pas pire

Profile Information

  • Gender
    Homme
  • Statut
    installé depuis - 1an
  • Profession
    construction
  • Pays d'origine
    France
  • Pays de résidence
    Canada

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. C'était effectivement déjà le cas en 2013 Je te mets en lien un article que j'avais écrit à ce sujet si ça t'intéresse : http://frenchwithbenefits.fr/blog/echanger-permis-conduire-canadien-en-france/ Je n'ai pas eu de soucis du coup mais parce que j'avais justement pensé à ce fameux formulaire dont j'avais entendu parler sur les forums. Bon et sinon pour en revenir à ton bilan (que je trouve très intéressant d'autre part), j'ai une amie africaine (naturalisée française) qui trouve le racisme beaucoup moins présent au Canada (et au Québec) qu'en France. Je pense que cela vient aussi de différentes expériences (très négatives) qu'elle a pu avoir. Mais c'est un point intéressant que tu soulèves ici. D'autre part, il me semble que tes points négatifs sont en fait un peu les mêmes dans chaque province. Une crèche à 880 au Québec n'est rien comparé à Toronto par exemple (2000 par mois) et la norme voire le minimum à Calgary (on tourne à 850 minimum on va dire !). Pour Vancouver, oui d'un côté, à mon avis tu ne vas pas pouvoir dire que tu ne savais pas que c'était horriblement cher. Tu peux trouver le prix moyen des maisons sur Vancouver un peu partout sur le net et on est dans les 1 million de $. Bon rien de très nouveau ou surprenant ici. Effectivement si tu vas un peu plus loin, c'est plus abordable mais encore une fois, rien de surprenant à ça. Pour la santé j'ai toujours entendu dire que le Québec avait de gros efforts à faire et ce n'est pas glorieux non plus à Toronto (autres villes de l'ON je ne sais pas). Par contre c'est très bien à Calgary par exemple (beaucoup de médecins en AB). Comme tu l'as dit ou quelqu'un d'autre, je ne sais plus, les provinces canadiennes sont très différentes d'un endroit à l'autre et je reste persuadée qu'on peut y trouver son compte quelque part J'espère que ton retour en France s'est bien passé en tout cas ! Je te rassure, il n'est facile de trouver un bon job facilement dans AUCUNE province. Le Québec n'est donc pas une exception. Merci Puda pour ton commentaire ainsi que pour le lien tres bien fait!!! Les informations citées sont tres pertinentes
  2. Bonjour a tous Un petit retour sur ce forum afin de transmettre mon retour d'expérience pour l'échange de mon permis canadien vers mon futur permis français. Pour faire court, pensez bien a vous inscrire au consulat de France lors de votre arrivée au Canada car si vous rentrez en France vous devrez prouver votre date de sortie du territoire Canadien. Seul le document de radiation du consulat de France facilite les démarches de changement de permis. Si vous ne le faite pas, pensez a faire une photocopie de votre permis français avant de l'échanger en permis canadien. Je ne m'étais pas inscrit au consulat de France, je n'avais qu'une photocopie de mon permis français. Je viens de finir un vrais parcours du combattant. J'ai enfin pu compléter mon dossier que parce que le type de la préfecture était fatigué de voir ma tête.
  3. aux Il y a sans doute une nuance dans le calcul, je n'avais pas 2981$ par mois.[/quote Etais-tu payé aux 2semaines?ou au mois? aux deux semaines, mon épouse a tres peu travaillé au Quebec, je payais peut etre une partie de sa secu
  4. Il y a sans doute une nuance dans le calcul, je n'avais pas 2981$ par mois.
  5. Ton cas ne représente aucunement la totalité des cas d'immigrants... si des immigrants échouent, de nombreux autres immigrants s'intègrent et réussissent au Québec. C'est important de le mentionner. Et j'ai rencontré plusieurs immigrants maghrébins et d'Afrique sub-saharienne qui ont vécu en France avant d'immigrer au Québec et ils m'ont tous dit qu'il y avait moins de racisme au Québec qu'en France... tu vois les expériences personnelles peuvent varier beaucoup d'une personne à l'autre. Oui absolument, je suis entièrement d'accord avec toi. Je ne fais aucune généralité, je relate une partie de mon expérience et ressentie. ils y a des gens formidables au Quebec et ils sont une très une grande majorité. Pour ma part, depuis mon retour au Canada, en tant que Français, je n'ai jamais eu a affronter du racisme direct.
  6. Aussi, pour ma part, j’ai aussi vécu enfant au Québec. A l’époque alors que je n’étais qu’un enfant, je me faisais très violemment insulter par des adultes et des enfants de maudit Français. Aujourd’hui, je trouve que les Québécois ont évolués sur leurs rapports avec les Français. Toutefois ayant grandi adolescent dans l’un des ghettos Français et étant également moitié Français et moitié Arabe avec des origines subsahariennes. Je ressens beaucoup plus de racisme au Québec qu’en France. (Oui car mon nom et ma tête n’indiquent aucune origine étrangère, les gens discutent et certaines fois expriment leurs idées sur les communautés visibles. C’est vrais qu’ils y a des problèmes également d’intégration et de racisme en France, l’exclusion sociale crée également la racaille. Aussi, tout immigré doit s’adapter a son pays d’accueil, ce concept échappe malheureusement aussi a certains. J'ai eu un retour de taxes d'environ 1200$ . Donc au final on est entre 2600 et 3000 $
  7. Au Québec, il y a le joual... en France il y a aussi la médiocrité de la langue française chez de nombreux Français : verlan, argot, anglicismes etc. ... C'est très surprenant ce que tu dis étant donné que l'islamophobie et le racisme sont beaucoup moindres au Québec qu'en France... Faudrait que tes enfants changent d'amis... http://www.itele.fr/france/video/vague-dislamophobie-en-france-au-moins-116-actes-antimusulmans-recenses-107197 Pour ma part, je trouve le racisme et l’islamophobie beaucoup plus présents au Québec qu’en France. Seulement la démonstration du racisme est beaucoup plus dissimulée au Québec. Le taux de chômage et la précarité des Arabes et Africains parlent d'eux mêmes. L’Europe a beaucoup plus d’influences, de liens et d’Histoire avec le monde Arabe. Donc aussi une meilleure compréhension.
  8. Merci Loïc! Oui c'est vrais le Quebec est a part. Si il ne vous ne plait pas, je conseil vivement d'aller essayer dans les autres provinces Canadienne. Le Canada est un grand pays et chaque province a son charme. Egalement, la revendication communautaire du " pur laine " est beaucoup moins présente dans les provinces anglophones. Cela permet peut être une meilleure intégration des immigrés sur le marché du travail et dans le processus social.
  9. Mon cas est différant, j'avait déjà travailler pour cette entreprise il y a plusieurs années donc ca a facilité l'approche. Il me semble que c'est tout de même plus facile qu'au Quebec mais pas tant que cela.
  10. Je fais de la gestion de projets en effet pas facile de s'intégrer dans ce domaine au Québec ou les travailleurs gagnent bien souvent plus que le gestionnaire... tu étais ou? chez Demix/Holcim? dans le génie civil? Oui en effet, aussi le marché de la construction est très fermé, les syndicat, les ordres professionnels et le communautarisme compliquent aussi les choses. Sinon je suis dans la construction d’hôpitaux ou bâtiments publiques. Je ne fais pas de genie civil.
  11. a Kuroczyd: Oui c'est sur, il y a autant de manière de vivre sa vie que de gens sur terre . L'important est d’être heureux et épanouie Je fais de la gestion de projets
  12. Merci SKY Tomuch pour votre dernier message
  13. Absolument Blueberry, merci pour votre commentaire. Le but de se poste en uniquement de partager mon expérience. Et Pour l'eldorado pas vraiment, je gagné 130K euros par an en Europe et actuellement $105K sur Vancouver. Mais Malgré ce salaire que nous jugeons correct. nous ne pouvons malheureusement pas prévoir un achat sur Vancouver. D’après notre banque, il nous faudrait rester 5 ans minimum pour avoir un crédit score convenable.
  14. Bilan après 1 an et demi : On rentre Voila notre petite histoire afin peut être d'éclairer et aider de futur famille, je vous propose de vous décrire notre arriver, notre budget et notre ressentie. Nous sommes partie de France pour le Canada il y a environ 1 an et demi. Aprés avoir passé 8 mois au Quebec et presque 1an a Vancouver voici un petit bilan de notre séjour. Nous sommes arrivés avec 25000 $ en famille (couple + notre enfant de 3 ans) durant l'été 2013, j'ai eu la chance de trouver un emploi dans mon domaine au bout d'un mois 1/2 de recherche. A savoir : la durée moyenne pour trouver un emploi pour un immigrant est d'environs 6 à 8 mois. J'ai du envoyer deux cents CV pour environ 4 RDV pour finalement avoir une proposition dans une entreprise Française. Mon salaire été de 50 000 $ par an soit 2560$ net par mois Ma conjointe n'a pas eu la même chance, elle a cherche un emploi dans son domaine mais sans succès. Elle a participée aux fameux ateliers de bénévolat qui simule une première expérience québécoise. Au final ces ateliers servent peut être a occuper les nouveaux arrivants et les connecter a la vie québécoise et sans doute générer un rouage de plus pour le business de l’immigration. Il est peut etre plus intéressant de proposer vos services directement a une vrais entreprise avec une possible promesse d’embauche au bout d’un mois. Ma conjointe a finalement décroché un job dans un call center pour 27 000 $ par an sois 1600$ par mois. A moins d'avoir un domaine vraiment recherché, nous avons remarqué que les québécois ne font pas confiance aux expériences professionnelles non-québécoises. Nous avons trouver un logement meublé dans le sud de Montreal (verdun) pour 1300 par mois. Nous payions 480 $ (avec les aides sinon 880$) par mois de crèche pour notre enfant + environ 1000$ par mois de nourriture et divers frais. Concernant notre ressentie, voici d'abord les points positifs: Les québecois sont relativement cool et sympa malgré une forme de peur et une méfiance de l'étranger surtout des nord africains et africains (il y a également de vrais racistes mais malheureusement c'est le lot de tout les pays), l'ambiance au travail est également plutôt décontracte avec une hiérarchie très souple. Pour ceux qui aiment les randos, il existe de jolies forêts dans les Laurentides. Autre point, les bières québecoise sont super bonnes. Les points négatifs: Nous trouvons l'été humide et l'hiver terriblement long. la vie est chère par rapport au salaire moyen québécois. Les routes sont dans un état affreux, on a l'impression de faire de la conduite de piste. Le système médical ressemble au système Anglais (expéditif et précaire) certains de nos amis ont étés victimes d’erreurs médicales. Egalement, la misère sociale du Québec est assez lourde, on ressent que beaucoup de gens on du mal à finir correctement leurs fin de mois. L’éducation est a la fois souple dans l’approche éducative et cloisonnée, si votre enfant de rentre pas dans les critères de l’ecole, on vous conseil très rapidement d’amener votre enfant chez le psy et potentiellement lui donner du sirop magique pour le calmer ( en clair, on vous demande très gentiment de shooter votre enfant avec des calmants). Aussi, d’après notre expérience du système Français , nous trouvons que le système éducatif québécois ne challenge et ne motive pas l’enfant. Dernier point très chiant , le politiquement correct est très présent, du coup les gens disent rarement ce qu'ils pensent donc le débat, l’échange d’idées et la critique positive sont relativement limités Pour conclusion, nous avons quitté le Québec pour aller vivre Sur Vancouver (ville et cadre de vie vraiment sympa) Un fois arrivée en la Colombie Britannique nous avons vraiment découvert la culture Canadienne. Nous avons trouvé les gens beaucoup plus ouvert sur d’autres cultures. Vous ne vous sentez pas immigrés comme au Quebec, il ya moins de sectarisme communautaire et de racisme dissimulé. Les opportunités paraissent plus grandes en BC malgré la fameuse doctrine similaire qui est aussi d’avoir une première expérience en BC. Les points négatifs sont : Le coup de la vie et l’impossibilité d’acheter une maison (sinon a 40Km de Vancouver) Le système médical canadien Le système éducatif La distance avec l’Europe Malgré la beauté de la Colombie Britannique, nous avons décidé de renter en Europe car au fond de nous, nous savions que nous ne voulions pas rester éternellement au Canada et que plus les années passent plus il est difficile de se réintégrer en France. Donc pour éviter d être assis entre deux chaises dans 5 ou 10 ans nous préférons renter maintenant. Voila, au final on ne regrette rien mais on rentre quand même avec une certaine tristesse.Une partie de notre cœur veut rester mais notre tête nous dit de partir. Le Canada est un pays magnifique mais on y vie mieux avec beaucoup d’argent sinon la vie est dur et beaucoup plus précaire qu’en France (surtout en vieillissant) Bonne année a tous
×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines