Jump to content

Leaderboard


Popular Content

Showing content with the highest reputation since 08/15/2019 in Blog Comments

  1. 5 points
    airTech international

    10 ans après... je reste?

    Bon si cela peut te rassurer... dans l'autre sens c'est exactement pareil!!! J'ai immigré en France lors de l'an 2000. En région parisienne se faire des amis (français et autres) ne représente pas un immense souci car très peu d'habitants de Paris sont de vrais parisiens. Puis, j'ai déménagé à Lyon... un peu pas mal plus difficile mais encore possible. Néanmoins, il est à noter que tous mes amis "lyonnais" ne sont pas de purs lyonnais de souche. (impossible en tant que non lyonnais d'être copain avec un pur lyonnais - on me l'a expliqué de long en large) Donc, ils sont originaire de la couronne lyonnaise, Alpes etc. Et là... la catastrophe: 9 ans dans le sud, aucun ami local digne de ce nom, pas mal de connaissances mais sans plus. Un "racisme" sans nom, imagines toi je ne suis qu'une minorité audible, tant que je parle pas... ça se voit pas Pourtant, tous les jours on me rappelle que je ne suis pas d'ici. Mon voisin a même osé me dire la chose suivante: "T'es canadienne? Pourquoi tu es venue vivre ici? Tu repars quand? Moi, j'ai un ami qui est allé vivre à Montréal, il est resté 3 ans puis était blessé qu'on lui demande toujours s'il était français. Donc ils sont revenus vivre en France. !" Du coup, avec un joli sourire, je lui ai rappelé que c'est la première chose qu'il m'avait demandé et que pour ma part... ça faisait 20 ans que je payais des impôts ici. Cela fait 20 ans qu'on m'appelle: Pocahontas, Le Caribou, l'Immigrée et Tabernacle (dit à la française)... j'abdique, malgré que j'ai presqu'entièrement perdu mon accent d'origine, je ne serai jamais plus qu'une immigrée en France. Sinon, hors ce point qui est enquiquinant,... l'immigration a des côtés archi-chouette: nouvelle mentalité ce qui suggère un élargissement de ta mentalité, nouvelles normes écologiques (bon c'est pas une référence dans le sud de la France car rien que le recyclage ça semble fatiguer mes concitoyens (!), nouvelle approche de la gastronomie (Au Québec, les restos thai et les vrais chinois, et mexicains sont imbattables... j'ai tout tenté en France), le respect de la femme (ici je crois qu'on en est à 135 meurtres), la politique (je trouve ça bien plus intéressant en France car ce sont de vrais feuilletons mafieux... au Québec c'était vachement moins palpitant!!), la gestion des horaires - côté famille: va falloir m'expliquer comment concilier 16 semaines de vacances + tous les mercredis sans école, + les jours de grève avec un ratio normal de vacances employeurs!!! Tes vacances: tu peux visiter l’Amérique centrale, et du sud beaucoup plus facilement que si tu vivais en France. Pour ma part, j'ai visité des pays que je ne serai peut-être jamais allé voir en Europe . Et un point non négligeable: Au Québec: pas de grève à tous les 2/3 mois qui paralysent le pays , pas de gilets jaunes qui frappent sur la carrosserie de ta voiture et du service clientèle (se faire envoyer valser 3 à 5 fois par jour c'est saoulant!) Tu devrais faire la liste des points positifs et te concentrer que sur ceux-ci.... je l'ai fait le mois dernier car je risquais de prendre un billet retour
  2. 1 point
    choupitte

    Episode 1 : Démarches en cours....

    il faut contacter des institutions éducatives, pas des sites. Et on ne peut pas postuler pour vous, c'est une démarche personnelle. faites un peu plus de recherches sur le forum, on y trouve en general pas mal de réponses.
  3. 1 point
    choupitte

    Episode 1 : Démarches en cours....

    Il faudrait déjà rechercher les institution qui offrent le programme qui t'intéressent si tu veux entreprendre des études. De la si tu es accepté tu pourras faire une demande de visa étudiant.
  4. 1 point
    Renarde

    10 ans après... je reste?

    Je suis d'origine française et canadienne depuis 35 ans, vivant à Montréal (et même divorcée d'un "pure-laine" mais néanmoins ami). Je crois qu'il faut faire la différence entre la grande ville (Montréal, Paris, etc.) et la campagne. À Montréal l'amitié QC-FR est plus difficile et surtout très aléatoire. En campagne, plus simple, accueil plus simple, plus chaleureux envers l'étranger (et oui!). Le peuple québécois reste quand même marqué par l'Histoire et par la venue en grand nombre de Français qui, avec leur fort Euro, a récemment fait, entre autre, grimper vertigineusement les prix des locations à Montréal (en particulier sur le Plateau/Vieux-Rosemont). Avant ça, dans les années 60-70, les postes d'enseignants dans les Universités étaient majoritairement données à des personnes de France. Il y a eu aussi, chez trop de ces personnes, un mépris pour la langue québécoise. Enfin, dernier point, notre grand voisin USA fait que le Québec, dans ses principales villes, reste très Nord-Américain! Un gouffre culturel qui, malgré la langue, le sépare de la France...
  5. 1 point
  6. 1 point
    Iberys03

    Episode 1 : Démarches en cours....

    Je confirme !
  7. 1 point
    juetben

    Episode 1 : Démarches en cours....

    22 ans au Québec et ne jamais avoir demandé la citoyenneté... pas fort...


  • Newsletter

    Want to keep up to date with all our latest news and information?
    Sign Up
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines