Jump to content

Search the Community

Showing results for tags 'voyages'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Démarches et vie pratique
    • Québec
    • Canada
    • Bilans et tranches de vie
    • Médecins, infirmières et pharmaciens
    • PVT
    • Retour dans son pays
    • Voyager, Visiter, Tourisme et prospection au Québec et au Canada
    • Lounge
    • Études et stages
    • Salle d'attente - échanges de dates
    • Parrainages et Mariages
    • USA : Tourisme et immigration - Vie aux États-Unis
  • Emploi (Ressources, outils, bons plans)
    • Offres d'emploi
    • Chiffres et études sur le marché de l'emploi
    • Routier au Canada (camionneur)
    • Votre profession
    • Ordres professionnels (Bons plans)
    • Techniques de recherche d'emploi
    • Votre entreprise (avis et postes disponibles)
    • Reconversion ou formation continue
  • Kiosques des spécialistes
    • TransferMate (virements internationaux)
    • Assurance PVT / Études / Stages
  • Sorties, loisirs et rencontres
    • Nouveaux, présentez-vous
    • Sorties
  • Affaires / Immobilier - Investissement
    • Acheter, vendre ou créer une entreprise ou un commerce
    • Immobilier résidentiel
  • Documents outils et ressources
    • Obtenir la citoyenneté
    • Formulaires
    • Taux de change et conversion des mesures
    • Calculateur des frais d'immigration et de subsistance
  • Petites annonces
    • Mobilier et matériel
    • Véhicules à vendre
    • Appartements et maisons à louer
    • Appartements et maisons à vendre
    • Immobilier commercial
    • Colocation
  • Aide et organisation du site
    • Boite à idées
    • Support technique
  • Lina's Lorsque limmigration canada vous demande le certificat de police pour votre mari en haiti est ce quil doit le deposer au canada ou a l'ambassade canada en haiti?
  • Exemple de courrier pour le MIDI / Fédéral's Documents

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


Gender


Date d'arrivée


Année de naissance


Profession


Préoccupation


Pays d'origine


Pays de résidence


City


Skype


Facebook


Website URL


ICQ

Found 5 results

  1. Bonsoir tout le monde, Donc voilà je suis nouveau sur le forum, en ce moment je suis entrain de préparer mon entrée express (programme des travailleurs qualifiés, Fédéral), j’ai fait mes tests (IELTS, TEF) et l’évaluation de mon diplôme, Après je me suis inscrit pour faire partie du bassin des candidats le 27juillet. Après l’extraction du 2 aout 2017, j’ai reçu mon invitation pour faire une demande de résidence, donc là sur ma page je vois que la demande n’est pas encore présentée et que j’ai un délai de 3 mois pour la soumettre, Pour le moment il y a une case pour continuer la demande en bleu (qui n’est pas encore soumise) quand je click dessus on me demande de remplir des informations sur mes coordonnées durant les 10 dernière années et les voyages que j’ai fait dernièrement , et puis sur le mail que j’ai reçu pour l’invitation on parle d’une liste de vérification qui est en principe la liste des documents qu’on doit téléverser. Donc pour le moment je n’arrive pas à voir cette liste, je voulais savoir si cette liste s’affiche après avoir rempli les formulaires sur mon activité durant les 10 dernières années ? Et puis a partir de quand on considère que la demande a été soumise ? Une fois tous les documents téléversé ou juste après avoir terminé de remplir les formulaires ? PD : y a-t-il des gens qui sont dans la même situation sur le forum? Question d’échanger un peu des informations Merci d’avance
  2. Le gouvernement de Justin Trudeau a déposé mercredi un projet de loi qui permettrait de surveiller les allées et venues de présumés terroristes ou fugitifs et d'identifier les étrangers qui demeurent au Canada après l'expiration de leur visa, mais aussi d'éviter le versement de prestations à des Canadiens qui n'y ont pas droit. En vertu de l'entente sur le périmètre de sécurité conclue en décembre 2011, le Canada et les États-Unis avaient convenu de mettre en place un système coordonné d'échanges de renseignements sur l'arrivée et le départ des voyageurs à leurs frontières respectives. Pour l'instant, les deux pays n'échangent que des données biographiques de base (la page deux du passeport) lors des arrivées et départs aux frontières terrestres. De plus, les deux premières phases de l'Initiative sur les entrées et les sorties ne concernent que le pistage des voyageurs étrangers et des résidants permanents. Et à l'heure actuelle, le gouvernement recueille les données biographiques de tous les voyageurs qui entrent au pays «mais ne dispose pas de moyen fiable» de connaître la date de leur départ, ni d'où ils ont quitté le pays. Lors de la visite du premier ministre canadien à Washington, le 10 mars dernier, Justin Trudeau et le président Barack Obama ont annoncé que les deux pays mettraient pleinement en oeuvre un système permettant le partage des données biographiques de base sur les entrées et les sorties de tous les voyageurs aux postes-frontières terrestres - y compris, donc, les citoyens canadiens. Le Canada conserverait ces renseignements personnels pendant 15 ans. Le ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, Ralph Goodale, a présenté mercredi un projet de loi qui permettra à l'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) «de recueillir les données biographiques courantes sur tous les voyageurs à leur sortie du Canada». Lorsque le projet de loi sera adopté, le Canada saura à quel moment et à quel endroit une personne est entrée au pays, et à partir de quel moment et de quel endroit elle a quitté le pays. «Le Canada veillera à ce que des mesures de sécurité efficaces soient mises en place qui assureront la sécurité des Canadiens et la protection de leurs droits et libertés, sans nuire à la circulation vitale des voyageurs et des marchandises en règle à la frontière», indique l'ASFC. De plus, le Canada prévoit imiter les Américains et colliger aussi ces mêmes renseignements éventuellement aux aéroports, en obligeant les transporteurs aériens à fournir toutes leurs listes de passagers en partance pour l'étranger. Le gouvernement canadien estime que cette démarche permettra notamment à l'ASFC et à ses partenaires fédéraux de: - réagir à la sortie de voyageurs et de marchandises à risque élevé connu avant leur départ du Canada par avion (fugitifs, délinquants sexuels inscrits, trafiquants de drogue, passeurs de clandestins); - intervenir plus efficacement dans les situations nécessitant une réaction rapide comme les alertes Amber; - vérifier si les candidats à la résidence permanente ou à la citoyenneté ont respecté les exigences de résidence; - vérifier les dates de déplacement pour déterminer l'admissibilité aux programmes d'avantages sociaux. Des notes de service de l'Agence de revenu du Canada et du ministère de l'Emploi et du Développement social, obtenues l'an dernier grâce à la Loi sur l'accès à l'information, estimaient que le gouvernement épargnerait entre 194 et 319 millions $ en cinq ans une fois le système entièrement mis en place. Les autorités fédérales tentent actuellement de se conformer aux recommandations du commissaire à la protection de la vie privée du Canada, Daniel Therrien, qui prévient que ces renseignements personnels doivent être correctement colligés, utilisés et partagés. Source
  3. Bonjour, je suis un français vivant au Québec, et je suis en train de remplir les formulaires pour la demande fédérale de RP. Sur la liste de contrôle, il est spécifié que mon épouse, qu'elle accompagne ou non ma demande, doit remplir le formulaire avec ses antécédents, ainsi que sa liste de voyages. Sachant qu'elle est elle-même canadienne, doit-elle quand même le faire? Merci!
  4. Voyages Trouvez les meilleures aubaines pour vos billets d'avion Première publication 11 mai 2015 à 12h32 TVA Nouvelles C'est assurément le rêve de tous les voyageurs: voler à bas prix. Comme le billet d'avion représente souvent une importante part des dépenses d'un voyage, vous avez tout intérêt à économiser. La règle est souvent la même: plus vous avez de la flexibilité, plus vous avez la chance de faire une bonne affaire. Voici une liste d'outils en ligne vous permettant de devenir votre propre agent de voyages tel que dressée par le USA Today. Kayak Ce site Internet vous permet de filtrer les résultats de recherche de plusieurs façons: compagnies aériennes, nombre d'escales, prix, horaires, etc. Kayak vous propose aussi de créer des alertes de prix pour une destination et des dates données. Vous serez ainsi avisés d'une baisse de prix du vol que vous convoitez et que vous trouviez peut-être trop dispendieux. Skyscanner Cet outil ne compare pas seulement les prix tirés des sites des compagnies aériennes, mais aussi ceux d'agences en ligne comme Expédia. Vous pourrez aussi utiliser l'option «Everywhere» («Partout») qui vous permettra de trouver les meilleures aubaines pour toutes les destinations. SeatGuru Si vous souhaitez en savoir plus sur un appareil avant d'acheter un vol, c'est SeatGuru que vous devez consulter. Le site répertorie le plan de cabine de 700 appareils de 100 compagnies. Vous verrez ainsi la disposition, ainsi que les équipements à bord: espace entre les sièges, système de divertissement, etc. Hipmunk C'est bien beau économiser, mais à quel prix? Si vous payez votre billet d'avion 200$ moins cher, mais que vous devez patienter dix heures en transit, l'économie vaut-elle vraiment la peine? Seriez-vous prêt à payer 100$ de moins pour un vol de nuit? À vous de choisir, mais Hipmunk permet de tout comparer en un coup d'oeil. Momondo C'est le site à consulter pour vos voyages internationaux. Le site répertorie les informations de compagnies aériennes et de sites de voyages de partout à travers le monde. Le tout en 21 langues et 80 devises. Google Flights Le dernier outil, mais non le moindre: Google Flights. Le site, très visuel, permet de comparer le prix des vols sur un calendrier, mais aussi à l'aide d'un graphique où l'on voit rapidement les dates où les billets sont les moins dispendieux. Vous pouvez enregistrer un itinéraire et être avisé en cas de changement de prix. Finalement, utilisez l'outil «J'ai de la chance» pour trouver les meilleures aubaines pour des dates précises. http://tvanouvelles.ca/lcn/economie/archives/2015/05/20150511-123207.html
  5. Allo à tous! C’est ma première fois sur le blog. Je m’appelle Béatrice et j’habite en famille en banlieue ouest de Montréal, depuis le mois de Juin 2010. Pourquoi sommes-nous ici? Nous aimons tout simplement voyager et rencontrer de nouvelles personnes, s’imprégner de nouvelles cultures. Précédemment, nous avons vécu en Espagne et en Angleterre. Le Canada nous a toujours intrigués. Alors un jour, mon mari (=chum) a cherché du travail depuis la France et 5 mois plus tard nous voilà arrivés dans la belle province, dont nous ne connaissions pas grand-chose à vrai dire! Ce qui nous a motivés également, c’est le fait de savoir qu’autour de Montréal les gens sont majoritairement bilingues. C’est important pour nous que nos enfants apprennent l’anglais depuis le plus jeune âge. Enfin, le fait d’habiter en Amérique du Nord nous permet de voyager plus facilement dans cette partie du monde. En deux et demi, nous avons visité le Québec bien sûr, mais aussi New York (E-U), Punta Cana (République Dominicaine) et deux fois Cuba! Quand j’y pense, nous ne sommes rentrés en France qu’une seule fois, le prix des billets pour une famille de 4 personnes étant hallucinant! En tout cas, on ne regrette pas notre choix. On est bien installé et on s’y plait. On a même acheté notre maison après seulement quelques mois passés ici. Les premiers temps, le vocabulaire nous a beaucoup fait sourire. En voici quelques exemples, (la liste complète serait bien trop longue, y a de quoi écrire une encyclopédie!) : Ma blonde : ma compagne ; mon char : ma voiture; le carrosse : le landau; magasiner : faire les magasins; aller à l’épicerie : aller au supermarché; une tuque : un bonnet; peinturer : peindre; chien-chaud : hot-dog; Et enfin, celui que je préfère (j’ai gardé le meilleur pour la fin) : « bonjour » = qui veut dire en fait « au revoir »!!! Mais les québécois, eux aussi, avaient du mal à nous comprendre… Voici une anecdote. Je me rappellerai toujours d’une conversation surréaliste au Mac Donald, à mon arrivée. En voici le récit périlleux: L’heure du repas approche. Nous décidons d’emmener les enfants au MacDonald pour leur faire plaisir. Pendant que les enfants jouent, je m’en vais passer commande, me croyant en terrain connu (zéro difficulté en perspective puisqu’on a des MacDo en France). Erreur… Je tente de commander deux « Happy Meal » comme j’aurais fait en France. Mais on n’est pas en France! Faut que je me mette ça dans ma tête et vite! 1ere erreur : Ici on dit « Joyeux Festin ». Je commande ensuite une « glace » en dessert… L’employée me regarde, stoïque. De toute évidence, elle ne m’a pas compris. Et me voilà, en train de mimer un cornet de glace que l’on lèche… pathétique! (je précise que je ne suis pas seule à cette heure-ci dans le restaurant…) 2ieme erreur : Ici on dit « crème glacée ». C’est alors qu’elle me demande la taille de la crème glacée et se met à me parler en unités de mesure que je ne connais pas : des onces (oz)!?! Et moi qui répond : « heu, moyen ..?» 3ieme erreur : Ici les unités de mesures ne sont pas les mêmes et on ne dit pas « moyen » mais « medium »!! Il ne reste plus qu’à payer. Je pense m’en être sortie… Elle me demande alors comment je vais payer, et je réponds du tac au tac : « en carte bleue! ». Là, c’est sûr, je l’ai abasourdie! 4ieme erreur : Ici on dit « carte de crédit ou de débit ». Soit au total, 4 incompréhensions en moins de 2 minutes… Mais au final, tout est là sur le plateau! Chapeau! La prochaine fois, on mange à la maison!!! Il faut dire qu’il n’y a pas que le vocabulaire qui change, l’accent aussi est différent lui aussi. La tournure des phrases peut l’être aussi, mais on s’habitue vite. Je me surprends même à utiliser le « vocabulaire local ». Mes amis français me disent même que j’ai commencé à prendre l’accent… Suite au prochain épisode. A tantôt!
×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines