Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'vacances'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Démarches et vie pratique
    • Québec
    • Canada
    • Bilans et tranches de vie
    • Médecins, infirmières et pharmaciens
    • PVT
    • Retour dans son pays
    • Voyager, Visiter, Tourisme et prospection au Québec et au Canada
    • Lounge
    • Études et stages
    • Attendeux et échanges de dates
    • Parrainages et Mariages
    • USA : Tourisme et immigration - Vie aux États-Unis
  • Emploi (Ressources, outils, bons plans)
    • Offres d'emploi
    • Chiffres et études sur le marché de l'emploi
    • Routier au Canada (camionneur)
    • Votre profession
    • Ordres professionnels (Bons plans)
    • Techniques de recherche d'emploi
    • Votre entreprise (avis et postes disponibles)
    • Reconversion ou formation continue
  • Kiosques des spécialistes
    • TransferMate (virements internationaux)
    • Assurance PVT / Études / Stages
  • Sorties, loisirs et rencontres
    • Nouveaux, présentez-vous
    • Sorties
  • Affaires / Immobilier - Investissement
    • Acheter, vendre ou créer une entreprise ou un commerce
    • Immobilier résidentiel
  • Documents outils et ressources
    • Obtenir la citoyenneté
    • Formulaires
    • Taux de change et conversion des mesures
    • Calculateur des frais d'immigration et de subsistance
  • Petites annonces
    • Mobilier et matériel
    • Véhicules à vendre
    • Appartements et maisons à louer
    • Appartements et maisons à vendre
    • Immobilier commercial
    • Colocation
  • Aide et organisation du site
    • Boite à idées
    • Support technique
  • Lorsque limmigration canada vous demande le certificat de police pour votre mari en haiti est ce quil doit le deposer au canada ou a l'ambassade canada en haiti? de Lina
  • Documents de Exemple de courrier pour le MIDI / Fédéral

Blogs

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Il n’y a aucun résultat à afficher.


Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Genre


Date d'arrivée


Profession


Préoccupation


Pays d'origine


Pays de résidence


Ville de résidence


Skype


Facebook


Site web


ICQ

16 résultats trouvés

  1. Bonjour à tous, Je compte venir aux Etats-Unis lors de mes prochaines vacances et n’étant pas douée pour les langues, je cherche des locations, chambres d’hôtes ou gîtes tenus par des francophones. Pour l’instant le séjour est seulement un projet et je ne connais pas encore les villes où je séjournerai, mais autant s’y prendre à l’avance N’hésitez pas à partager vos liens ou adresse email ! Merci par avance ! Cordialement, Amandine
  2. Bonjour à tous, Un nouveau bilan, une nouvelle personne qui se questionne, je pense que nous sommes tous passés par là ! J'ai exploré quelques rubriques de tranches de vie / retour, et ce qui ressort le plus souvent ce sont des personnes rentrées en France après 8-10 ans ici, et celles qui sont rentrées mais qui veulent revenir. Malheureusement assez peu de personnes qui sont rentrées en France et qui le vivent bien (ou, je pense, elles ne viennent pas le crier sur les forums ) Nous sommes arrivés en septembre avec mon copain, cela fait donc environ 7 mois. Lui avec un PVT de deux ans, moi avec un permis de travail temporaire de deux ans. Nous étions bien en France, nous n'avons pas spécialement fui un pays, juste l'envie d'en découvrir un autre et pour moi, peu d'opportunités de travail en France après mes études (doctorat). J'ai commencé à travailler à Québec à mon arrivée, et lui a finalement trouvé un travail en tant qu'ingénieur (il est à l'ordre) en décembre. Globalement, on se sent bien ici aussi, on aime l'aspect nature, pouvoir aller faire des randos facilement le week-end, patiner, pour mon copain toutes les activités sportives extérieures (vélo, snow, etc...). Je travaille pour une université, donc je suis pas mal lotie avec 4 semaines de vacances par an + des congés à Noel et un travail à 35h. Malheureusement, le sujet de mon travail ne me plait pas plus que ça et je souhaite par la suite me rediriger vers le privé (donc je n'aurais plus forcément tous ces avantages). Mon copain bosse 40h par semaine, avec 40 min de trajet pour aller bosser, ce qui fait un rythme assez conséquent, avec 2 semaines de congés + 1 semaine mobile (maladie) + 1 semaine à Noel. Ça peut paraître beaucoup, mais ma grande passion est de voyager, et ça plait aussi beaucoup à mon copain. En France, j'ai toujours eu la chance d'avoir 5 semaines de congés par an plus des RTT, ce qui fait beaucoup de temps pour voyager... surtout qu'il était possible de voir la famille les week-ends, jours fériés, RTT, et que les vacances n'allaient donc pas exclusivement à rentrer en France pour voir nos proches. Du coup en ce moment il y a de longues réflexions sur notre avenir... Mon copain est très proche de sa famille, qui lui manque. Ce qui fait que ses 3 semaines de congés par an, il envisage de les prendre pour rentrer voir la famille en France, tandis que j'envisageais de rentrer en France une semaine, et prendre le reste pour bouger (j'avoue que je ne suis pas très proche de ma famille). Et encore, seulement trois semaines pour les voir, c'est dur pour lui (et trois semaines pour voyager, c'est dur pour moi...). Ce qui fait qu'en l'état des choses, si on reste au Québec, on passera notre quotidien ensemble mais on ne fera pas de vacances ensemble (ou alors, l'un des deux malheureux). Et cela me frustre énormément. Ça peut paraître surfait comme problème, je n'en sais rien, mais j'ai l'impression qu'ici on court après notre temps. C'est pas compliqué, on se dit qu'on veut profiter de la région un minimum, dès qu'on veut prendre un jour pour aller visiter, cela veut dire cumuler des heures à son taff pour pouvoir les utiliser, ce qui donne pour lui des semaines de 45 heures ou il rentre claqué et déprimé... Notre mode de vie c'est plutôt de travailler pour avoir de l'argent afin de voyager, visiter, découvrir. On a des amis auto-entrepreneurs en médecine qui prennent 10 semaines de congés par an, c'est clair que c'est idéal, mais dans nos métiers d'ingénierie c'est compliqué de faire ça Je pense qu'à terme notre souhait est de rentrer car si jamais on fonde une famille, on souhaite tous les deux être proches de sa famille, ou du moins être plus près d'eux, avec une possibilité de les voir sur des week-ends prolongés. Alors pourquoi on ne se dit pas qu'on rentre après les deux ans ? Ben pour la belle raison que je n'ai que très peu d’opportunités de travail en France, et pour notre qualité de vie, hors de question d'aller sur Paris. Également, on aime l'ambiance de travail et la confiance qu'on nous porte ici. Mon copain fait beaucoup d'heures mais aime beaucoup les relations dans l'entreprise où il est. Moi, j'aimerais me re-diriger un peu professionnellement et je me dis que c'est plus facile ici qu'en France, où mon domaine est bouché, même en se redirigeant (environnement). D'un autre côté, j'ai peur de trop m'installer, et de m'habituer à ma vie ici si on compte rentrer en France à terme (et que le retour soit encore plus dur). En gros, ici on est frustrés car : - Loin de sa famille, - Peu de temps pour voyager, ou alors au prix de cadences infernales pour gagner des jours, - J'ai un peu de mal avec le système de santé. Mais on aime : - L'ambiance de travail, la confiance qui est accordée, la latitude (télé travail, s'absenter si tu as un RDV, rattraper tes heures plus tard...), - L'accès proche à la nature, ce qui fait que tu peux en profiter même pendant ton quotidien (activités après les heures de travail, plus pour lui), - Globalement les gens sont plus avenants, et tu te fais moins emmerder qu'en France (vols / agressions, etc...), - Accessibilité et prix des logements (ayant toujours eu des CDD et pas de garants en France j'ai du faire des faux dossiers pour me loger, et c'est vrai que l'achat est très intéressant ici) Franchement, si on pouvait avoir un job d'auto entrepreneur ici qui nous permet de prendre des congés où on veut, quand on veut, dans la limite de nos finances ce serait l'idéal... Bref, je vois beaucoup sur les sujets que les temps de congés ne sont pas un problème car tu gagnes en quotidien, mais nous ça nous pèse. Y a t-il d'autres personnes a qui ça a posé problème ? On y pense car d'ici quelques mois il faudra se décider à poser une RP ou non. Sinon, je me disais qu'on pourrait lancer notre RP, qu'à la fin de mon contrat de deux ans (prolongeable 6 mois je pense), je me dé-frustre un peu des voyages en prenant 6 mois pour voyager, et je reviens travailler au Canada, tout en cherchant plus proche de la France à côté. Car je ne souhaite vraiment pas rentrer en France pour pointer au chômage, si je rentre, ce serait avec un travail*... Mais est-ce vraiment une bonne idée de continuer à construire sa vie ici alors qu'on souhaite peut être rentrer, c'est bien la question ! * Je parle au singulier car dans le domaine de mon copain, pas trop de soucis pour trouver un travail de manière générale !
  3. Les douaniers américains pourraient bientôt exiger des voyageurs leurs informations pour accéder à leurs comptes de réseaux sociaux. Alors que le Canada insiste sur le caractère modéré de son approche en la matière, les États-Unis songent à élargir le pouvoir des douaniers afin de leur permettre d'explorer en détail les activités en ligne de voyageurs étrangers. Le secrétaire à la Sécurité intérieure, John Kelly, a déclaré la semaine dernière qu'il était possible qu'on demande à certains d'entre eux, dans un avenir rapproché, de dévoiler les mots de passe permettant d'accéder à leurs comptes sur des réseaux sociaux comme Facebook, Twitter ou Instagram. Le gouvernement américain a déjà commencé en décembre à recueillir des informations sur l'utilisation des réseaux sociaux en introduisant une question dans un formulaire utilisé par les ressortissants d'une quarantaine de pays pour réclamer une exemption de visa par voie électronique. La demande est officiellement « optionnelle », mais elle inquiète les organisations de défense de droits de la personne, qui bondissent par ailleurs à l'idée que des individus puissent se voir sommer de dévoiler leurs mots de passe pour les réseaux sociaux. « L'idée qu'une agence gouvernementale ait le pouvoir de les réclamer semble absurdement dangereuse », souligne Emma Llanso, qui s'occupe des questions de liberté d'expression au Center for Democracy and Technology (CDT), une ONG américaine. De plus en plus de conflits La polémique survient alors que les cas conflictuels entre voyageurs et douaniers se multiplient à la frontière américaine, dans la foulée de l'adoption d'un décret controversé du président Donald Trump sur l'immigration. Mme Llanso note que des douaniers ont exigé à plusieurs reprises les codes d'accès de téléphones portables pour pouvoir explorer leur contenu. Des demandes relatives aux réseaux sociaux ont aussi été relevées, dit-elle. En principe, l'accès au contenu d'un téléphone est étroitement balisé aux États-Unis, et un mandat est requis pour que la police puisse y accéder. Les douaniers, note Mme Llanso, disposent cependant d'une « grande latitude dans la conduite de fouilles ». « La question est de voir jusqu'où ils peuvent aller dans leur exploration », dit Emma Llanso. L'analyste souligne l'existence d'une zone grise juridique s'appliquant tant aux téléphones qu'aux réseaux sociaux. Au cours des dernières semaines, deux ressortissants québécois, incluant un athlète rattaché à l'Université de Sherbrooke, ont indiqué qu'ils avaient été refoulés à la frontière américaine après avoir été sommés de donner le code d'accès de leur téléphone. Rob Currie, qui dirige l'Institut de droit et technologie de l'Université de Dalhousie, en Nouvelle-Écosse, note que les Canadiens qui se présentent à la frontière se trouvent dans une position de grande vulnérabilité face aux douaniers. Normalement, dit-il, les personnes préfèrent céder lorsqu'un code d'accès est demandé plutôt que de protester, parce qu'elles craignent que la situation s'envenime, que leur appareil soit saisi et qu'on leur refuse l'entrée aux États-Unis. Ce même réflexe explique, note M. Currie, qu'il n'existe pas non plus au Canada de jurisprudence claire quant à la capacité des douaniers d'exiger le code d'accès d'un téléphone. Les directives Selon Scott Bardsley, porte-parole du ministre de la Sécurité publique Ralph Goodale, les douaniers canadiens ne peuvent explorer les appareils électroniques de voyageurs et exiger les codes requis pour le faire que s'il existe de « multiples indications » qu'une infraction pourra ainsi être confirmée. Une directive en vigueur depuis l'été 2015 précise que l'étude du contenu de l'appareil doit être menée « avec autant de respect que possible pour la vie privée du voyageur ». Les douaniers sont avisés qu'ils doivent couper toute connectivité avec l'internet de manière à ne pouvoir accéder à des données contenues hors de l'appareil et ils ne peuvent demander de mots de passe permettant d'accéder à des comptes en ligne, ce qui inclut les réseaux sociaux, précise M. Bardsley. Micheal Vonn, de l'Association des droits civiques de Colombie-Britannique, pense qu'il est possible pour un voyageur de refuser de remettre son code d'accès de téléphone « puisque c'est son droit de ne pas s'auto-incriminer ». Donner un tel code n'est pas du tout l'équivalent d'ouvrir sa valise, puisque l'accès à « l'univers numérique » d'un individu permet d'obtenir des informations « beaucoup plus élaborées » à son sujet, souligne-t-elle. La même logique, dit Mme Vonn, devrait s'appliquer aux mots de passe utilisés pour les réseaux sociaux. Emma Llasso, du Center for Democracy and Technology, pense que la meilleure façon pour les voyageurs de se protéger par rapport aux demandes abusives de douaniers est de laisser leur appareil à la maison ou de s'assurer avant de partir qu'il ne contient pas d'information sensible. « Les risques qu'un individu soit bloqué à la frontière et se voie demander des informations qu'il ne devrait pas avoir à fournir sont plus élevés que jamais », dit-elle. *** Un précédent qui tourne court En 2015, un résidant de Sainte-Anne-des-Plaines, Alain Philippon, a été appréhendé à l'aéroport d'Halifax et accusé d'obstruction après avoir refusé de dévoiler le code d'accès de son téléphone aux douaniers. Des juristes espéraient que la cause permette enfin aux tribunaux canadiens de préciser si un voyageur peut en toute légalité refuser de remettre une telle information, mais elle a tourné court après que l'accusé eut plaidé coupable l'été dernier. Une directive temporaire adoptée à l'été 2015 par l'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) dans la foulée de son arrestation indiquait que les douaniers ne devaient pas arrêter un individu « uniquement » parce qu'il refusait de fournir un tel code « tant que de nouvelles instructions ne seraient pas émises ». Le ministère de la Sécurité publique a précisé hier que la directive est toujours en application. http://www.lapresse.ca/actualites/national/201702/16/01-5070139-frontiere-americaine-passeport-et-mots-de-passe-svp.php
  4. Bonjour à tous, Je suis actuellement en stage coop qui va déboucher sur un permis de travail classique. J'ai discuté aujourd'hui avec mon employeur et il est d'accord pour que je travaille à distance pendant une durée prolongée cette hiver (3 mois) depuis la Californie, USA. Sa seule crainte et que je ne sois pas dans la légalité concernant mon permis de travail canadien et qu'on ne me laisse pas rentrer sur le territoire après cette période. D'où ma question, y a-t-il une quelconque limite de temps passé à l'extérieur du Canada lorsqu'on a un permis de travail (et non pas résident permanent) ? Mon autre question qui est moins primordial est par rapport aux douanes américaines, selon mon employeur et quelques collègues je n'ai pas le droit de dire que je viens aux USA faire du tourisme tout en continuant à travailler à distance pour mon employeur canadien. Est-ce que c'est vrai ? Dans ce cas je peux tout simplement dire que j'ai des congés prolongés (payés ou non) ? Merci pour les informations, j'ai pourtant chercher sur le net mais rien de pertinent Matthias
  5. Aloane

    Recevoir sa famille en vacances

    Bonjour tout le monde, Aujourd’hui je vais vous parler d’un sujet qui me tient à cœur, la visite de notre famille ou amis. Quand on part vivre loin de ses proches ( sans mauvais jeu de mots ) on a souvent des manques et le spleen surtout au moment des fêtes et anniversaires. Mais quand enfin on reçoit de la visite pendant 3 semaines, ça ne se passe par forcément comme on l’aurait désiré. Si revivre avec papa, maman, frangin et frangine sous le même toit nous fait plaisir dans un premier temps, on doit bien avouer qu’on souffle quand ils repartent. Il peut même arriver que les vacances soient le moment d’expulser tout ce qu’on avait sur le cœur depuis des lustres entre deux coupes de champagne pour fêter ses retrouvailles, et des fois le clash s’impose avec perte et fracas. Pour éviter ce genre de débordement dramatique, j’ai décidé de travailler sur moi… Tout d’abord je me suis posée la question, si pour moi ce n’est pas motivant de retourner en France pour payer aussi cher mon voyage que des vacances au Caraïbes, j’imagine que de retourner au Canada 2 fois par an peut devenir aussi une corvée. Comme me l’a dit ma belle-mère avec humour ce matin, c’est nous qui avons décidé de partir et c’est de notre faute si elle ne peut pas voir ses petits-fils aussi souvent qu’elle le voudrait. (j’ai deux enfants 8 ans et 11 mois ), je vous passe la fin de la phrase hihihi. En bref, la dernière fois que ma belle-mère est venue nous rendre visite, je m’en souviens avec des regrets dans la tête, non pas que je n’étais pas heureuse qu’elle vienne, mais ce n’était pas le bon moment pour moi. Je venais d’accoucher prématurément, mon bébé était trop petit et trop faible pour sortir de la maternité, j’avais un régime spécial sans protéine de lait de vache et sans gluten qu’on venait de m’imposer car bébé allaité avait eu une grave infection intestinale, et mon grand débutait l’école à la maison avec le cned, tout un cocktail pour être fatiguée épuisée et de très mauvaise humeur… Donc pour me faire pardonner, j’ai décidé de recevoir ma belle-mère comme jamais auparavant (en m’organisant à l’avance ! ). Dans un premier, j’ai réaménagé la chambre d’amis pour qu’elle ait toute la place disponible pour installer ses affaires, ensuite je lui ai fait un panier de bienvenue, avec des petites attentions personnalisées comme du café ( elle a toujours peur d’en manquer ), de la confiture de bleuets, des bonbons à la menthe, un adaptateur secteur pour les prises européennes, des guides pour visiter notre région, etc. Ensuite, j’ai réalisé des cadeaux souvenirs avec les enfants, et on a imaginé avec mon grand une liste des tâches à faire pour ne pas que mamie s’ennuie. J’ai programmé un menu pour la semaine, et des activités à faire en famille, cueillette de courges à l’île d’Orléans, visite du Vieux Québec, promenade aux Chutes de Montmorency, Spa, etc. Bilan, ma belle-mère part dans deux jours et je crois que son voyage lui a plu… Elle est derrière moi au moment où j’écris, je lui laisse donc vous écrire son avis : Contrairement à ce que dit Anne Sophie, tous mes séjours, et c’est le huitième, m’ont plu, car l’essentiel pour moi est de retrouver ma famille, fils, petits-fils et même belle-fille lol. On a tous c’est vrai nos petites habitudes, surtout en vieillissant, mais c’est bien secondaire à côté des moments de partage vécu tous ensemble. Je profite pleinement de ces instants présents, car qui sait, si je pourrai voyager encore longtemps. Si vous avez envie de vous plonger par procuration dans l’expat, je me suis mise à écrire un roman non autobiographique drôle et léger sur la plateforme Fyctia : Un parfum entre nous. N’hésitez pas à me mettre des commentaires, des petits cœurs et des partages ainsi je pourrai débloquer mes chapitres. http://www.fyctia.com/pages/54695
  6. L'été arrive et tu vois une grande partie de tes amis terminer les préparatifs de leur voyage en sac à dos en Thaïlande ou leur séjour en Islande alors que toi, t'es malheureusement pogné pour rester au Québec. Cette année, t'avais pas les moyens de partir parce que tu devais garder ta job d'été pour amasser assez d'argent pour le reste de ton année scolaire ou t'as malheureusement pas trouvé de partenaire de voyage pour visiter le pays d'Europe qui te tente vraiment... Je sais que tu déprimes, que tu penses que c'est la fin du monde et que t'as l'impression que tu vas t'ennuyer comme jamais cet été vu que tu ne peux pas partir loin de chez toi, mais j'ai une bonne nouvelle pour toi : s'amuser tout en restant au Québec, c'est possible! Pour t'inspirer et pour t'aider à remplir ton été de beaux moments, voici 10 activités que tu dois faire cet été au Québec si tu es trop pauvre pour voyager. Dormir dans une yourte flottante Aux 4 Vents Tu as le choix de plusieurs yourtes de grandeurs différentes, allant de 2 à 6 personnes! Bien entendu, plus tu prends la grosse yourte, plus le coût de base pour une nuit te coûtera moins cher et c'est donc un avantage si tu y vas à plusieurs. Vu que l'entreprise est située en Gaspésie, c'est clair que c'est pas à la porte des Montréalais ou des gens de Québec, mais ça reste une activité idéale pour les Québécois un peu plus au Nord de notre belle province! Relaxer dans la maison de Hobbit d'Entre Cimes et Racines Si tu es la fan #1 de Tolkien et si tu as regardé le Seigneur des Anneaux beaucoup trop souvent, c'est clairement l'escapade parfaite pour toi! Cette maison de Hobbit a un toit vert, est faite de pierres et de bois et a une forme légèrement circulaire. Pour seulement 135$ par nuit pour quatre personnes, c'est vraiment pas cher. Ça sent la double-date ou une sortie avec trois de tes meilleurs amis... Passer la nuit dans un dôme du Parc Aventures Cap Jaseux Les cabanes dans les arbres sont trop mainstream pour toi? Pourquoi pas une nuit dans un dôme du Parc Aventures Cap Jaseux alors! Grâce à une grande surface vitrée, tu peux admirer la nature autour de toi, le Fjord du Saguenay et regarder les étoiles en essayant de faire dodo. Une nuit en haute saison, donc l'été, coûte 235$ pour quatre personnes. Décompresser au Nordique spa Stoneham À mon avis, rien ne vaut une petite journée dans un beau spa! Si tu as envie de faire changement de ton spot habituel, je te conseille vivement le Nordique spa Stoneham, qui est tout simplement magnifique. Pour ceux qui voudraient seulement profiter des bains, ça coûte 42$ et, pour ceux qui voudraient avoir un massage en plus, ça coûte 109$. Bien sûr, c'est un p'tit luxe, mais tu le mérites bien, non? Faire du camping dans le parc national d'Oka Une belle plage, un magnifique parc national dans lequel tu peux faire du plein air, de nombreuses activités pour ne pas t'ennuyer... Qu'est-ce que tu pourrais bien demander de plus? Si t'as un petit budget, le camping reste ta meilleure option en tout temps de toute façon. Dormir dans une cabane dans les arbres du Diable Vert Le Diable Vert offre de nombreux hébergements super originaux : yourtes, tipis et cabanes dans les arbres, c'est à toi de choisir! En te payant une nuit dans l'un de leurs hébergements insolites, tu ne risques pas du tout de t'ennuyer vu que tu as accès à 14 km de sentiers privés et 270 autres km de sentiers situés dans le Massif des monts Suttons. Faire un tour au parc Oméga T'adores les animaux et t'as envie de replonger en enfance? Le parc Oméga est l'endroit auquel tu dois aller parce que ce n'est pas un zoo comme les autres. Les animaux ne sont pas en cage et ont donc une qualité de vie supérieure à celle qu'ils auraient normalement dans d'autres zoos. Passer la nuit avec des caribous au zoo sauvage de Saint-Félicien Dans la catégorie des nuits insolites, je pense pas que quoi que ce soit puisse arriver à la cheville de celle-ci, non? Au Zoo sauvage de Saint-Félicien, tu peux vivre une expérience unique, qui est de dormir auprès de caribous en étant accompagné d'un guide expérimenté qui te permettra de te glisser parmi les caribous du zoo. Cette activité est un peu plus dispendieuse que les autres, mais elle vaut la peine si tu en as les moyens! Te baigner à la plage de Saint-Gabriel-de-Brandon Si t'es tanné d'avoir plein d'êtres humains autour de toi sur les plages les plus courues du Québec, celle de Saint-Gabriel-de-Brandon devrait vraiment te plaire. Quand j'y suis allée à de nombreuses reprises, c'était souvent (presque) totalement désert. C'est beau, le sable est fin, le paysage est charmant et le niveau de l'eau est assez beau pour permettre la nage... Qu'est-ce que tu pourrais bien demander de plus? Faire du hiking au mont Saint-Hilaire J'avais dû faire de la randonnée dans ce centre nature-là pour mon tout premier cours d'éducation physique de cégep et je suis littéralement tombée en amour avec le site! En plus d'être à proximité de Montréal (je sais que t'as envie de faire changement du Mont-Royal une fois de temps en temps), l'accès au site coûte seulement 6$, ce qui rend cette activité ultra abordable.
  7. Salut ! Du 21 au 27 août 2016, j'organise un roadtrip sportif d'une semaine à travers les plus beaux endroits du Québec ! Le roadtrip se fera en bus scolaire (pour le groupe Bougex uniquement), l'hébergement dans des hôtels, gîtes, auberges ou autre et les activités seront sportives : Canyoning, Kayak de mer, Kayak de rivière, Canot, Vélo, Rando, Via Ferrata, Hébertisme... et d'autres surprises ! Cela vous tente de vous joindre à nous ??? Tous les détails sur http://bougex.com/event/roadtrip-sportif-bougex-au-quebec/12639
  8. nicolas_59

    Visa VacancesTravail

    Bonjour, Ma femme et moi avons, chacun de son côté, fait une demande de visa vacances-travail début Janvier 2016. Nous avons rempli le formulaire via le site cic.gc.ca. Nous nous posons la question suivante : ESt-il nécessaire de verser l'argent maintenant pour que la demande soit prise en compte? Merci d'avance Cordialement
  9. Bonjour ! Je suis à la recherche de retour de d'expérience concernant les états proches du Québec (Vermont, Maine, New Hamshire, New York). C'est difficile de trouver quoi faire et c'est trop loin pour partir à l'aventure et se retrouver au milieu de rien.. Donc si vous avez passé de bons moments dans ces états, je suis preneur ! Merci d'avance
  10. immigrer.com

    Des vacances dans le Sud en hiver ? par Aloane

    Après un tel hiver rigoureux au Québec, notre blogueuse du Saguenay des vacances dans le sud pour couper la saison! À lire en page d'accueil. Bonne lecture!
  11. Joris Berthod

    Vacances de Noël aux bureaux de l'immigration

    Bonjour, J'ai une petite question, Est-ce que les bureaux du MICC, CIC et Cie ferment pendant les fêtes ou prennent-ils juste les jours feriés. Ya t'il du coup des perturbations sur les traitements des dossiers? Merci d'avance Joris
  12. Bonjour je me pose une question … Je suis au québec depuis 4 ans (d'origine Francaise) bientôt et je rentre (vacances) en france une a deux fois par année , je vais y être 1 mois et demi durant cet été , j,aimerai savoir si je dois me procurer une assurance voyage , ça peut paraitre bête comme question mais quelqu'un de la CPAM m'a dit que de plus en plus la France luttait contre ça et que je ne serai pas couvert donc .. Pouvez vous m'éclaircir un peu svp ? Merci beaucoup
  13. UN ÉTÉ 2013 ULTRA ANIMÉ DANS LE QUARTIER DES SPECTACLES Plus d’une vingtaine d’événements culturels vous attendent cet été au Quartier des spectacles de mai à fin septembre 2013. Un record pour ce carrefour incontournable de la culture montréalaise qui s’étend de la place Émilie-Gamelin à l’est jusqu’à la place des Festivals à l’ouest. Prestations intimistes ou grands rassemblements, il y en aura pour tous les goûts. Musique, danse, cirque, cinéma ou encore théâtre, les amateurs de culture vivront des expériences inoubliables, c’est garanti ! Que faire, que voir, nous vous avons listé les événements à ne pas manquer! {21 Balançoires} Jusqu’au 2 juin sur la promenade des Artistes, prenez part à une aventure de coopération musicale et créez des airs mélodieux avec vos voisins de balançoire. {La Vague par Les Escales Improbables} Les 11 et 12 mai, le compositeur français Eryck Abecassis réunit 160 musiciens de tous âges et de tous niveaux pour un déambulatoire sonore dans la rue. Un parcours musical alliant l’installation, la performance de rue et la musique contemporaine se dessinera sur l’Esplanade de la Place des Arts. {La Fête de Montréal} Le 17 mai on célèbre Montréal en beauté sur la rue Sainte-Catherine et la place des Festivals ! De 12h à 16h30, venez vous délecter d’un petit plat sur le pouce préparé avec soin par des camions de cuisine de rue tout en assistant à des prestations artistiques enlevées. Le soir à 21h30, visionnez des vidéoprojections accompagnées de chansons sur le thème de Montréal, conçues par une poignée d’artistes et de studios montréalais, sur la façade du Théâtre Maisonneuve. À noter que la rue Sainte-Catherine deviendra piétonne jusqu’au 1er septembre. {Festival Transamériques} Festival contemporain très pointu sur le théâtre et la danse, venez découvrir des œuvres triées sur le volet provenant des quatre coins du monde. {Journée des musées montréalais} Le 26 mai, La Société des directeurs des musées montréalais vous invite à sa 27e journée « portes ouvertes » des musées. Six circuits de navettes spécialement créés pour l’événement vous transporteront vers l’un ou l’autre des 34 musées participants, ouverts gratuitement pour l’occasion de 9 h à 18 h. {Mutek} Du 29 mai au 2 juin, la créativité numérique et la musique électronique de pointe s’emparera de Montréal. Expérience d’avant-garde live détonante ! {Les Emballés} Les 31 mai, 1er et 2 juin, la compagnie Un et Un font Mille présente le premier projet/performance intitulé Les Emballés — POESIS 1, des présentations d’art performance inspirées par la question : Qu’est-ce que la tragédie aujourd’hui? Votre moment philosophique de la journée ! {Les Francofolies} Du 13 au 22 juin, le plus gros festival de la chanson francophone envahira Montréal. Cette semaine festive mettant de l’avant la langue française avec passion et ambition, rend hommage aux grands et offre un accueil chaleureux aux artistes montants ! {Festival International de Jazz de Montréal} Du 28 juin au 7 juillet, l’un des festivals les plus populaires de Montréal revient pour une 34e édition avec des artistes renommés internationalement et une belle palette de talents émergents. Amateurs de musiques en tout genre, appréciez la qualité et la diversité de cette programmation éclectique et intense. Jazz, Blues, musique du monde, vous irez de découverte en découverte avec passion ! {Cinéma en plein air, D.J. & Barbecue place de la Paix} Les mercredis et jeudis du 3 juillet au 29 août, musique électronique, BBQ en plein air et projections de films à la belle étoile seront au rendez-vous. Vous y retrouverez des films issus des Rencontres Internationales du Documentaire de Montréal (RIDM), PRENDS ÇA COURT!, Rendez-vous du cinéma québécois (RVCQ), Pop Montréal, Chromatic, Dérapage, Festival International de Cinéma Vues d’Afrique, Festival du nouveau cinéma de Montréal (FNC), SPASM, Fantasia… Formidable! {Zoofest} Du 4 au 28 juillet, la folie s’empare du Quartier des spectacles. Humour, musique, théâtre, conte, burlesque et cabaret s’établiront dans une dizaine de salles pour 100 spectacles avec plus de 300 artistes émergents mondiaux ! Un fol été se profile à l’horizon ! {Festival International Nuits d’Afrique} Du 9 au 21 juillet, cette 27e édition comptera 90 spectacles et activités sur le thème de l’Afrique, des Antilles et de l’Amérique Latine. Festival éclectique et rassembleur, partez à la découverte d’une gastronomie exotique et de groupes légendaires authentiques et avant-gardistes. {Présence autochtone} Du 30 juillet au 4 août, la place des Festivals met la culture autochtone à l’honneur. Concerts, cinémas et exposition d’art visuel seront concentrés sur un mélange de traditions anciennes et d’audaces contemporaines. À voir absolument ! {Fierté Montréal} Rendez-vous très attendu de la communauté LGBT, cette 7e édition se tiendra du 12 au 18 août. Au programme, une conférence sur les droits LGBT, la très populaire« Journée communautaire » et le Défilé de la Fierté, événement phare de cette semaine de festivités. Célébrez en cœur le 35e anniversaire du drapeau arc-en-ciel ! {OUMF} Du 4 au 7 septembre, cet événement porté sur la culture émergente sous toutes ses formes s’installe dans le Quartier Latin pour en faire un lieu incontournable de la rentrée culturelle. Musique, arts visuels, arts de la rue, cinéma, littérature… une programmation hyper complète et créative vous attend. {Quartiers Danses} Du 11 au 22 septembre, à l’heure du midi ou en formule 5@7, découvrez plus de 30 compagnies de danse contemporaine qui vous livreront des prestations étonnantes et innovantes. Le moment idéal de vous initier ou d’apprécier cet art si particulier et très présent à Montréal. Vous retrouverez l’intégralité de la programmation sur le site du Quartier de spectacles. http://www.quartierdesspectacles.com/ http://www.tourisme-montreal.org/blog/fr/ete-2013-quartier-des-spectacles/
  14. C'est la semaine de relâche scolaire qui commence dès vendredi soir, alors le site La Marelle vous a fait un résumé des activités qui s'offrent à vos enfants dans la région de Montréal. Clowns belges et parcours d'obstacles à la Tohu Les marionnettes dans tous leurs états aux trois jours de Casteliers Concerts et ateliers à gogo avec les Jeunesses Musicales du Canada Des jeux, des jeux et encore des jeux avec Montréal joue Activités spéciales au Musée des beaux-arts de Montréal Centre des sciences de Montréal Du cinéma plein les yeux au FIFEM Espace Lafontaine Contes, ateliers et opérette à la Grande Bibliothèque Et pour les accros du plein-air : L’Esplanade du Stade olympique ravira les sportifs avec sa glissade, son sentier de glace et ses courts de tennis sur neige. La patinoire du Vieux-port vous fera bouger avec ses soirées et matinées musicales. Voir les détails des adresses et horaires Si vous en voyez d'autres, n'hésitez pas à les ajouter
  15. eddinho

    Le CIC en vacances au mois d'aout?

    Bonjour, Le CIC part-il en vacances au mois d'aout? faut-il s'attendre à un changement de statut de la demande de RP de En cours à décision prise pendant les vacances ou mieux vaut se résigner et attendre la rentrée? Si vous avez l'information merci
  16. sony75

    Vacances de Noël

    Bonjour, Je souhaiterai passer les fetes de noel en France. Je m'inquiète pour le retour à Montréal. Ma carte de résident permanent suffit- elle?? Merci Sony 75
×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité Règles