Jump to content

Search the Community

Showing results for tags 'syrie'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Démarches et vie pratique
    • Québec
    • Canada
    • Bilans et tranches de vie
    • Médecins, infirmières et pharmaciens
    • PVT
    • Retour dans son pays
    • Voyager, Visiter, Tourisme et prospection au Québec et au Canada
    • Lounge
    • Études et stages
    • Salle d'attente - échanges de dates
    • Parrainages et Mariages
    • USA : Tourisme et immigration - Vie aux États-Unis
  • Emploi (Ressources, outils, bons plans)
    • Offres d'emploi
    • Chiffres et études sur le marché de l'emploi
    • Routier au Canada (camionneur)
    • Votre profession
    • Ordres professionnels (Bons plans)
    • Techniques de recherche d'emploi
    • Votre entreprise (avis et postes disponibles)
    • Reconversion ou formation continue
  • Kiosques des spécialistes
    • TransferMate (virements internationaux)
    • Assurance PVT / Études / Stages
  • Sorties, loisirs et rencontres
    • Nouveaux, présentez-vous
    • Sorties
  • Affaires / Immobilier - Investissement
    • Acheter, vendre ou créer une entreprise ou un commerce
    • Immobilier résidentiel
  • Documents outils et ressources
    • Obtenir la citoyenneté
    • Formulaires
    • Taux de change et conversion des mesures
    • Calculateur des frais d'immigration et de subsistance
  • Petites annonces
    • Mobilier et matériel
    • Véhicules à vendre
    • Appartements et maisons à louer
    • Appartements et maisons à vendre
    • Immobilier commercial
    • Colocation
  • Aide et organisation du site
    • Boite à idées
    • Support technique
  • Lina's Lorsque limmigration canada vous demande le certificat de police pour votre mari en haiti est ce quil doit le deposer au canada ou a l'ambassade canada en haiti?
  • Exemple de courrier pour le MIDI / Fédéral's Documents

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


Gender


Date d'arrivée


Année de naissance


Profession


Préoccupation


Pays d'origine


Pays de résidence


City


Skype


Facebook


Website URL


ICQ

Found 2 results

  1. Le prix d'un rêve : perdre son métier en immigrant Mise à jour le lundi 7 mars 2016 à 23 h 55 HNE Ghatfan Shaaban est chirurgien vasculaire et Manar Alfarra est anesthésiste. Arrivés de Syrie il y a un an et demi, ils espèrent pouvoir recommencer à pratiquer leur profession au Québec, mais les obstacles avant d'y parvenir sont nombreux. Un texte de Sophie Langlois Les deux amoureux syriens ont fait leur résidence en médecine dans les années 1990 en France, où est née leur première fille. En 2010, ils retournent dans leur ville natale, Homs, où ils achètent une maison et ouvrent une clinique dans un édifice flambant neuf. En 2011, la révolution éclate, leur quartier est assiégé, ils fuient sous les bombes un an plus tard. Arrivés à Montréal il y a 18 mois, ils obtiennent leur équivalence de diplôme du Collège des médecins du Québec, mais pour obtenir le permis de pratiquer, ils doivent refaire leur spécialité. C'est là que le bât blesse. Les places en résidence pour les médecins étrangers sont très limitées. Un maximum de 60 médecins formés à l'extérieur du Canada et des États-Unis peuvent accéder au programme chaque année au Québec. L'an dernier, sur les 280 médecins étrangers qui ont fait une demande, seulement 49 ont eu une place. Rénald Bergeron, président de la Conférence des doyens des facultés de médecine du Québec « On essaie de choisir des gens qui ont une probabilité assez grande de diplomation, explique Rénald Bergeron, le président de la Conférence des doyens des facultés de médecine du Québec. Le tiers ont des progressions plus lentes que les autres, un tiers presque échoue. » Après vérification, le taux d'échec des médecins étrangers est plutôt de 11 %, comparé à 1,7 % chez les médecins formés au Canada et aux États-Unis. En 2013, la Commission des droits de la personne du Québec affirmait dans un rapport accablant que les facultés de médecine faisaient de la « discrimination systémique » à l'endroit des médecins étrangers. Les facultés de médecine s'en défendent, mais l'impression d'arbitraire persiste puisque la démarche d'admission en résidence n'est pas transparente. Impossible de connaître les critères d'évaluation d'un dossier ou les raisons d'un rejet. Ghatfan Shaaban a fait 22 demandes pour obtenir une place en résidence, dont 18 en médecine familiale. Il n'a été convoqué qu'à une entrevue et il n'a pas été retenu. « On n'a qu'une toute petite réponse, toute bête, qui dit non », dit le médecin, profondément déçu et blessé. « Je veux être utile, c'est l'âge d'or du chirurgien vasculaire. Je peux sûrement faire autre chose. Mais à 50 ans, c'est dur et, surtout, je considère que c'est du gâchis. »— Ghatfan Shaaban source : http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/societe/2016/03/07/004-medecins-syriens-residence-quebec.shtml
  2. source : http://fr.canoe.ca/divertissement/cinema/nouvelles/2012/12/04/20407686-qmi.html
×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines