Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'rêve'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Démarches et vie pratique
    • Québec
    • Canada
    • Bilans et tranches de vie
    • Médecins, infirmières et pharmaciens
    • PVT
    • Retour dans son pays
    • Voyager, Visiter, Tourisme et prospection au Québec et au Canada
    • Lounge
    • Études et stages
    • Salle d'attente - échanges de dates
    • Parrainages et Mariages
    • USA : Tourisme et immigration - Vie aux États-Unis
  • Emploi (Ressources, outils, bons plans)
    • Offres d'emploi
    • Chiffres et études sur le marché de l'emploi
    • Routier au Canada (camionneur)
    • Votre profession
    • Ordres professionnels (Bons plans)
    • Techniques de recherche d'emploi
    • Votre entreprise (avis et postes disponibles)
    • Reconversion ou formation continue
  • Kiosques des spécialistes
    • TransferMate (virements internationaux)
    • Assurance PVT / Études / Stages
  • Sorties, loisirs et rencontres
    • Nouveaux, présentez-vous
    • Sorties
  • Affaires / Immobilier - Investissement
    • Acheter, vendre ou créer une entreprise ou un commerce
    • Immobilier résidentiel
  • Documents outils et ressources
    • Obtenir la citoyenneté
    • Formulaires
    • Taux de change et conversion des mesures
    • Calculateur des frais d'immigration et de subsistance
  • Petites annonces
    • Mobilier et matériel
    • Véhicules à vendre
    • Appartements et maisons à louer
    • Appartements et maisons à vendre
    • Immobilier commercial
    • Colocation
  • Aide et organisation du site
    • Boite à idées
    • Support technique
  • Lorsque limmigration canada vous demande le certificat de police pour votre mari en haiti est ce quil doit le deposer au canada ou a l'ambassade canada en haiti? de Lina
  • Documents de Exemple de courrier pour le MIDI / Fédéral

Blogs

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Il n’y a aucun résultat à afficher.


Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui contiennent…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Genre


Date d'arrivée


Année de naissance


Profession


Préoccupation


Pays d'origine


Pays de résidence


Ville de résidence


Skype


Facebook


Site web


ICQ

6 résultats trouvés

  1. bonjour, bienvenus a toutes et a tous ; le sujet est de nature conviviale, de bonne humeur , amusant , plein de positives attitudes , d’échange et de partage d'expériences, on va parlés de tout ... l'avant e-brune , l’état d'esprit sans tabous .... , on va parlés de l'installation, des problèmes rencontrées des surprises bonnes ou moins bonnes , du travail et le réseautage on va parlés des quartiers du voisinage des écoles du sports de la musique les adresses , la culture , les sortis, les endroits à visiter , d'entraide on sais jamais, on va essayés de s'organiser pour des barbecues...ext alors a vos claviers et bonne chance
  2. J'ai dû commencer à rêver du Canada vers 10 ans, en lisant Jack London, j'ai fais mon premier séjour au Québec à 21 ans et enfin à 38 ans me voici résidente permanente du Québec !!! Ça fait environ un mois que j'ai débarqué avec ma petite famille qui comprend mon mari, nos 2 enfants de trois et demi et 9 mois et nos 4 chiens. On arrivait pas vraiment dans les meilleurs conditions parce que sans le moindre sous en poche, nos dernières années en France ont été catastrophiques et le pécule qu'on avait mis de côté pour immigrer a totalement disparu, on a même dû emprunter de l'argent à des amis pour pouvoir payer nos billets d'avion. Inconscients??? Non pas totalement, on savait qu'on avait un très bon couple d'amis pour nous aider dans nos débuts au Québec. Pour l'instant le Québec correspond tout à fait à nos rêves, c'est même mieux que ce qu'on espérait. Mon mari a trouvé du travail en 15 jours, les employeurs se battaient presque pour l'avoir, après nos années de galère en France c'était inimaginable. En France je travaillais dans le domaine canin et ça faisait presque 3 ans que j'essayer de trouver une solution pour changer de domaine et travailler avec les enfants mais impossible, je n'avais pas l'argent pour me payer une formation et pôle emploi m'a tout refusé, j'ai même été interdite de stage parce que j'avais demandé à faire un stage en crèche et que la mairie qui devait signer les papiers ne me les a donné qu'a la fin de ce stage alors qu'on doit les envoyer à pôle emploi avant de commencer. Enfin bref, moi qui voulais essayer d'accumuler de l'expérience dans le domaine des enfants c'était raté, c'est pas 15 jours en crèche qui compte beaucoup ( ben oui, on a pas le droit de faire des stages de plus de 15 jours avec pôle emploi et comme ensuite j'ai été interdite de stage je n'ai pas pu faire celui en école maternelle). Bon désolée, je fais ma chialeuse. Tout ça pour dire qu'au Québec je me suis retrouvé aux études tellement vite que j'en reviens toujours pas! La semaine en arrivant je trouve pile poil la formation parfaite que je veux faire pour 40$ et en 5 mois en temps partiel exactement ce qui convient à mon budget et à ma vie familiale, sauf que j'ai pas le niveau requit. Et ben pas de problème je me suis retrouvée inscrite au cours pour adulte pour obtenir mon DES et l'année prochaine je pourrais faire ma formation. C'est si simple. Et les administrations c'est le bonheur, le numéro d'assurance sociale en 5mn c'est fait, pour la carte soleil le bureau était ouvert jusqu'à 20h, aucun soucis pour y aller après le travail. Le plus beau pour moi ça a été la dame de accès travail à qui je dis que je ne peux venir que les vendredi après midi et qui me réponds que normalement c'est fermé mais que c'est pas grave, elle viendra pour moi. Dire qu'en 3 ans en France je n'ai jamais pu obtenir un rendez vous avec ma conseillère pôle emploi ! Pour ma fille j'ai pu l'inscrire dans une CPE assez rapidement et sinon j'avais trouvé vraiment pleins de garderies en milieu familial prêtent à l'accueillir mais comme on a pour l'instant de petits moyens en CPE on paye directement moins cher sans avoir à attendre les remboursements de l'état. Ce qui m'a étonné aussi c'est qu'il y a des parcs de jeux pour les enfants partout, chaque quartier à le sien et nous qui sommes un peu en dehors du centre on est aussi à 5mn à pied d'un parc. Ce qui est bien pratique car je n'ai pas mon permis. Chose à laquelle je vais enfin remédier ici. Pour nous le Québec a répondu totalement à nos attentes, lorsque nous avons commencé nos démarches nous vivions en Suisse et partions vivre au Québec pour sa nature magnifique et pour la mentalité nord américaine. Quand nous les avons finit nous vivions en France et on ne pensait plus qu'à juste retrouver du travail pour mon mari et pour moi avoir l'occasion de changer de domaine professionnel et bien pour l'instant c'est réussi. Depuis qu'on est ici on vit pleins de petits bonheurs simples qui nous rendent heureux, les personnes qu'on rencontrent sont adorables et je n'ai pas trouvé que ce faire des amis était plus difficile ici qu'ailleurs, contrairement à ce que j'avais pu lire. Moi qui ai tellement déménagé au cours de ma vie, je me sens vraiment chez moi ici et quel bonheur d'entendre ma fille me dire qu'elle est heureuse ici et qu'elle aime le Québec. Il y a tellement de choses que j'aimerais raconter sur les belles choses qu'on vit ici mais ça prendrait bien trop de temps. Juste une dernière chose, un petit conseil en fait, au Québec il n'y a pas que Montréal et la ville de Québec, nous on a fait le choix de venir vivre à Victoriaville et le fait d'être dans une petite ville on est vraiment énormément aidé dans notre intégration car il y a peu de nouveaux arrivants. Les loyers sont beaucoup beaucoup moins chers aussi et pourtant c'est une ville dynamique où l'on trouve tout ce dont on a besoin. Et bien sûr on est proche de la nature. Ce qui est sûr c'est qu'on ne regrette rien ici c'est le pays où si tu veux tu peux, il y a toujours une solution à nos problèmes et ça fait du bien de pouvoir souffler un peu après 3 ans de galère continue ...
  3. Règle 2/ Les échanges se font en français et dans une orthographe la plus soignée possible (pas de langage texto). Il en va de même pour les textes inclus dans les signatures.
  4. Bonjour à tous, Pour tous ceux qui prendront le temps de me lire, j'espère que cela ne vous ennuiera pas trop. Ce n'est pas un témoignage sur mon immigration vue que celle-ci n'a pas encore eu lieu (j'espère que ce sera le cas) mais simplement le témoignage de mon rêve, de ma découverte, physiquement, du Québec et du début de la concrétisation de ce rêve qui me tient tant à cœur (je l'espère de tout mon cœur). Je rêve de m'installer au Canada (et plus particulièrement au Québec) depuis que je suis jeune ado (j'ai maintenant 39 ans). Pourquoi ? Je n'en sais absolument rien car à cette période, je ne connaissais personne qui y vivait et jusqu'à cette année, je n'y étais même jamais allé. J'ai beau chercher ce qui a déclenché ce désir mais je n'arrive pas à me souvenir de cet élément déclencheur. La seule chose dont je me souvienne est cette certitude que si je partais, je serais bien, heureuse. J'ai tenté à plusieurs reprises de me lancer dans l'aventure de l'immigration. La 1ère fois en 99 mais je ne satisfaisais pas les critères sélection donc je n'ai pas insisté (je n'étais pas encore Infirmière). La 2ème fois en 2008, après ma séparation mais mes enfants étaient bien trop jeunes donc j'ai une nouvelle fois abandonné. La 3ème fois était en 2014. Cette fois-ci, c'était bien enclenché, contrat signé avec un hôpital, dossier pour la RP monté, sous mis de côté mais mon mari a eu un souci de santé et encore une fois, le projet Québec est tombé à l'eau. Vous imaginez bien que ce dernier a été plus que difficile à digérer car les choses commençaient à être plus que concrètes ( le dossier était au MIDI). 4ème essai pour cette année ( oui, je lutte ?? !!! ), les problèmes de santé de mon mari étant réglés; et cette fois je ne laisserai pas tomber, j'irai au bout de mon rêve. Je suis plus motivée que jamais car maintenant, je suis allée à la rencontre de ce pays qui me fait tant rêver et que dire à part que ça n'a fait que me conforter dans mon choix. J'ai aimé, tellement aimé ! Certes je n'y suis restée que 15 jours mais dès le 1er jour, je ne sais pas trop comment expliquer, je me suis sentie comme chez moi, tellement bien. C'était vraiment étrange comme sentiment. J'ai retrouvé des valeurs qui sont les miennes et qui malheureusement se perdent en France. Le respect, chaleur des québécois, la non agressivité, des gens serviables, agréables, pas stressés (il y en a aussi en France bien sûr mais j'avoue que là c'était très généralisé). Un exemple, avec mon amie, on s'était perdues et nous avions demandé notre chemin à une personne âgée qui était devant sa maison. Elle nous a gentiment indiqué le trajet, quelques minutes plus tard, on entend klaxonner et c'était cette petite dame qui nous proposait de nous déposer car c'était sur son trajet. J'étais hallucinée ? ! Je me doute que je n'ai pas vu la "vraie vie" sur 15 petits jours sur place et en vacances mais cela peut déjà donné un aperçu de l'ambiance générale. Sans compter les témoignages de mes amis qui sont là depuis un peu plus d'un an, ma cousine qui vit à Montréal depuis 15 ans et qui aime ce pays qui le lui rend bien, ... Et j'ai vraiment aimé ses habitants (j'ai fais de très jolies rencontres) et je suis rentrée de mes vacances plus motivée que jamais pour réaliser notre projet Québec. Je ne renie en aucun cas mon pays que j'aime vraiment, je ne souhaite pas partir pour le fuir ou fuir quoique ce soit d'autre. Je sais qu'il y a des choses qui ne vont pas mais la France est un pays magnifique et je pense que les français même si nous avons des défauts, sommes capables du meilleur. Je souhaite simplement découvrir une autre culture, une autre façon de vivre, donner la chance à mes enfants de connaître autre choses que ce qu'ils ont toujours connu, de l'ouverture d'esprit. Si j'ai la chance de partir, je partirai sans animosité, juste avec de l'amour (pour le pays qui me verra partir et pour celui qui m'accueillera), de la curiosité, de l'envie de découvrir et de m'adapter sans jamais oublier d'où je viens et en ayant conscience de la difficulté d'une immigration. Je vais essayer de mettre toutes les chances de notre côté pour déjà avoir nos papiers et ensuite réussir notre immigration (ce forum depuis 2014, m'a très souvent aidée et notamment à prendre conscience qu'une immigration est difficile et qu'il faut s'accrocher pour la réussir). Comme j'ai parfaitement conscience que tout n'est pas rose, que tout n'est pas parfait. De toutes façons, je pars du principe que chaque pays a ses qualités et ses défauts et que rien ne sera jamais parfait. C'est moi qui immigre donc ce sera à moi de composer avec mon nouvel environnement pour que ça marche. J'ai encore tellement de chose à dire mais je m'arrête là parce que je vais finir par vous saouler si ce n'est déjà fait ?. Merci à tous ceux qui auront réussi à aller au bout de mon récit.
  5. Une question récurrente mais que je vous pose quand même : Pourquoi ou en quoi le Canada/Québec vous fait-il rêver ? Qu'est-ce qui justifie que vous êtes prêt(e)s à tout abandonner pour venir y vivre ?
  6. Bonjour à toutes et à tous; Voilà je me lance, cela fait quelques semaines que je passe des heures à chercher beaucoup d'infos sur ce site. Je me présente, Frédéric 42 ans (bientot 43 ) je travaille dans le transport en tant que chauffeur, marié et 2 enfants de 7 et 13 ans. Juillet 2011 séjour de 3 semaines au Quebec,et là .... une réalité, je m'y sens bien, il y a des choses qui ne peuvent s'expliquer!!!!!!! Il y a quelques semaines mon épouse ( 36 ans ) m'annonce que le cabinet dans lequel elle travaille (elle est assistante dentaire) va fermer courant 1er semestre 2014, donc chômage. Pourquoi ne pas en profiter pour recommencer une nouvelle vie ailleurs,OUI mais où?Le Québec devient une évidence,dans l'euphorie nous achetons "s'installer et travailler au Québec" de Laurence Nadau,nous faisons les tests de sélection ils sont concluant,nous commençons à remplir les "demandes de certificat de sélections"mon épouse sera la requérante principale.Nous faisons les comptes tout est Ok,beaucoup de questions , nous garderons un compte en France (une petite assurance!!!) ,notre petit appartement dans les Alpes ( encore une petite assurance on ne sait jamais!!!!!). Et il y a environ 2 semaines virage à 90 de ma bien aimée qui se pose beaucoup de questions ,trouverons nous du travail rapidement,la santé,aurons nous mis assez d'argents de coté pour subvenir à nos besoin si le travail ne pointe pas le bout de son nez,trouverons nous une patinoire pour que notre fils puisse continuer à pratiquer le hockey sur glace(lol),beaucoup d'interrogations!!!!!! Voilà quelques lignes qui peuvent peut être bouleverser toute une vie. Merci à vous,nous lirons avec plaisir vos retour d'expérience, le bon comme le mauvais. Frédo
×
×
  • Créer...

Information importante

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité Règles