Jump to content

Search the Community

Showing results for tags 'patience'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Démarches et vie pratique
    • Québec
    • Canada
    • Bilans et tranches de vie
    • Médecins, infirmières et pharmaciens
    • PVT
    • Retour dans son pays
    • Voyager, Visiter, Tourisme et prospection au Québec et au Canada
    • Lounge
    • Études et stages
    • Salle d'attente - échanges de dates
    • Parrainages et Mariages
    • USA : Tourisme et immigration - Vie aux États-Unis
  • Emploi (Ressources, outils, bons plans)
    • Offres d'emploi
    • Chiffres et études sur le marché de l'emploi
    • Routier au Canada (camionneur)
    • Votre profession
    • Ordres professionnels (Bons plans)
    • Techniques de recherche d'emploi
    • Votre entreprise (avis et postes disponibles)
    • Reconversion ou formation continue
  • Kiosques des spécialistes
    • TransferMate (virements internationaux)
    • Assurance PVT / Études / Stages
  • Sorties, loisirs et rencontres
    • Nouveaux, présentez-vous
    • Sorties
  • Affaires / Immobilier - Investissement
    • Acheter, vendre ou créer une entreprise ou un commerce
    • Immobilier résidentiel
  • Documents outils et ressources
    • Obtenir la citoyenneté
    • Formulaires
    • Taux de change et conversion des mesures
    • Calculateur des frais d'immigration et de subsistance
  • Petites annonces
    • Mobilier et matériel
    • Véhicules à vendre
    • Appartements et maisons à louer
    • Appartements et maisons à vendre
    • Immobilier commercial
    • Colocation
  • Aide et organisation du site
    • Boite à idées
    • Support technique
  • Lina's Lorsque limmigration canada vous demande le certificat de police pour votre mari en haiti est ce quil doit le deposer au canada ou a l'ambassade canada en haiti?
  • Exemple de courrier pour le MIDI / Fédéral's Documents

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


Gender


Date d'arrivée


Année de naissance


Profession


Préoccupation


Pays d'origine


Pays de résidence


City


Skype


Facebook


Website URL


ICQ

Found 3 results

  1. Sur base de mes experiences personnelles, voici une serie d'astuces utiles pour son immigration. Ou pas. Astuce #02 : de l'audace ! Vouloir s'installer au Canada exige un minimum de competences, de la patience et de l'audace. Pour verifier ses competences et remplir les formulaires requis, il est possible de faire appel a un consultant, miser sur une technologie du futur ou s'occuper soi-meme de son avenir. Pour ce qui est de la patience, le traitement des dossiers peut prendre un certain temps. D'ailleurs, on conseille souvent aux candidats a l'immigration de s'armer de patience. Voire, d'enormement de patience. Mais au bout de l'attente: il faut parfois encore du temps pour trouver ses reperes, un logement, un travail, un medecin de famille, construire sa cote de credit, etc. En fin de compte, l'impatience peut etre plus payante. Voici quelques illustrations: Avec de la patience… Avec de l'audace… Desesperer de recevoir des RH des attestations de travail avec toutes les informations demandees pour le CSQ: volume horaire hebdomadaire, postes occupes, description des taches, etc. Proposer un brouillon et faire le siege devant le bureau des RH jusqu'a obtenir les documents attendus Une fois arrive au Canada, encore perdre plusieurs jours/semaines/mois pour se familiariser avec le marche du travail et trouver un emploi qui corresponde a ses attentes. Ou revoir ses attentes a la baisse. Mettre a profit un voyage de prospection, internet, ou les salons de recrutement internationaux pour decrocher un emploi Patienter d'etre au Canada pour chercher un logement Faire un premier filtre via internet (padmapper, craiglist, kijiji, etc). Si possible, demander a des connaissances de faire une visite. Exiger des photos/videos recentes supplementaires. Fixer rendez-vous, et signer un bail dans les premiers heures de son arrivee. Attendre d'arriver au Canada pour chercher une ecole ou une garderie. Anticiper les listes d'attente et les contraintes: distance % logement, etc. Attendre d'avoir un soucis de sante pour s'interesser aux hopitaux canadiens Profiter au maximum de sa couverture medicale avant d'arriver au Canada: realiser pour un bilan complet, discuter des soins eventuellement necessaires a moyen terme et recuperer son dossier medical Patienter d'etre au Canada pour commencer a reseauter Mettre a profit les ressources locales pour poser les premiers jalons: alumini, collegues, associations professionnelles, associations internationales, etc. S'inscrire sur une liste d'attente pour avoir acces a un medecin de famille Identifier un ou plusieurs medecins et les integrer dans son cercle d'amis Bien sur, la patience est une vertue. Mais se lancer dans une aventure necessite aussi une dose d'audace. Un projet d'immigration est une bonne opportunite pour sortir de sa zone de confort et forger son caractere. Ou meme se creer une nouvelle personalite.
  2. Bonjour à tous! Je viens d'envoyer ma demande hier par DHL et elle a été reçu aujourd'hui 1 mai! Maintenant, il ne reste plus qu'a attendre. La patience ... pas vraiment mon point fort, mais on va travailler ca dans la prochaine année je pense! Je voulais simplement partager avec vous et voir s'il y a d'autres personnes qui viennent tout juste d'envoyer leur demande. On va pouvoir s'encourager!!! Mon mari est Mexicain et moi Quebecoise et on habite tous les 2 ensemble au Mexique. Bonne soirée! Jessica
  3. johann

    La file et les écureuils

    C’est en préparant un voyage au Vietnam que je me suis rendu compte à quel point étaient ancrés dans la culture québécoise certains traits de caractère tellement différents de ceux des Français. Je suis installé à Montréal depuis deux ans, je n’ai bien évidemment pas attendu de partir au Vietnam pour comprendre que les Québécois et les Français avaient des différences. Mais voilà, en lisant ce « faire-ne pas faire » sur le Vietnam, je me suis aperçu que sur certains points, les Français étaient plus proches culturellement des Vietnamiens que des Québécois ! La phrase choc qui m’a mis la puce à l’oreille ? « Il est parfois inutile de faire la file l’un derrière l’autre ». L’auteur encourageait le lecteur visitant le Vietnam à ne pas systématiquement se placer derrière les derniers arrivants, mais de se mêler à la foule en désordre pour être servi. J’ai eu un moment d’hésitation. Cette phrase me semblait vaguement incongrue, pas à sa place, adressée à quelqu’un d’autre… Et tout à coup, j’ai compris ! Cette phrase avait été écrite par un Québécois pour des Québécois. Car pour un Français, faire la file demande en soi un effort certain, une prise de recul, une réflexion préalable. Les deux plus grandes surprises du Français nouvel arrivant au Québec sont sans aucun doute la profusion d’écureuils et les files d’attente aux arrêts de bus ! Donc, conseiller à un Français de NE PAS faire la file, c’est tenter de lui inculquer un comportement qui est déjà chez lui une caractéristique génétique. Pour moi, Français immigré au Québec, cette phrase consistait à m’exhorter à revenir à un comportement inné que j’avais mis 2 ans à désapprendre. En revanche, j’ai eu un doute en lisant le conseil suivant : « ne jamais s’énerver, éviter le conflit, car les Vietnamiens détestent le conflit ». Ah ! Finalement, peut-être ce livre s’adresse-t-il aux Français. Car enfin, on ne peut tout de même pas demander aux Québécois d’éviter le conflit encore plus que dans leur vie quotidienne ? Car oui, vous qui projetez de venir vivre ici, sachez-le, les Québécois abhorrent le conflit. Lors d’une réunion d’information à laquelle j’avais assisté à l’ambassade du Canada à Paris avant d’émigrer, l’intervenante, Québécoise, nous avait prévenus : « Dans une réunion au Québec, quand le ton monte, la réunion s’arrête. En France, c’est là qu’elle commence. ». Information vérifiée et validée. Lequel des deux comportements est le bon, ce n’est pas la question. Comme souvent, certainement un mélange des deux ! Difficile en tout cas d’énerver un Québécois. Mais du coup, difficile aussi de s’énerver contre un Québécois ! Car oui, les Québécois sont gentils. C’est un cliché. Ils n’aiment pas toujours être qualifiés de gentils, car dans la bouche des Français, « gentil » possède souvent un léger côté péjoratif. En même temps, les Québécois sont effectivement gentils ! Et c’est une qualité rare, qui fait qu’on se sente si bien ici. Et puis, honnêtement, dans la bouche d’un Français, qu’est-ce qui n’a pas un « léger côté péjoratif » ?
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines