Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'niveau de vie'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Démarches et vie pratique
    • Québec
    • Canada
    • Bilans et tranches de vie
    • Médecins, infirmières et pharmaciens
    • PVT
    • Retour dans son pays
    • Voyager, Visiter, Tourisme et prospection au Québec et au Canada
    • Lounge
    • Études et stages
    • Salle d'attente - échanges de dates
    • Parrainages et Mariages
    • USA : Tourisme et immigration - Vie aux États-Unis
  • Emploi (Ressources, outils, bons plans)
    • Offres d'emploi
    • Chiffres et études sur le marché de l'emploi
    • Routier au Canada (camionneur)
    • Votre profession
    • Ordres professionnels (Bons plans)
    • Techniques de recherche d'emploi
    • Votre entreprise (avis et postes disponibles)
    • Reconversion ou formation continue
  • Kiosques des spécialistes
    • TransferMate (virements internationaux)
    • Assurance PVT / Études / Stages
  • Sorties, loisirs et rencontres
    • Nouveaux, présentez-vous
    • Sorties
  • Affaires / Immobilier - Investissement
    • Acheter, vendre ou créer une entreprise ou un commerce
    • Immobilier résidentiel
  • Documents outils et ressources
    • Obtenir la citoyenneté
    • Formulaires
    • Taux de change et conversion des mesures
    • Calculateur des frais d'immigration et de subsistance
  • Petites annonces
    • Mobilier et matériel
    • Véhicules à vendre
    • Appartements et maisons à louer
    • Appartements et maisons à vendre
    • Immobilier commercial
    • Colocation
  • Aide et organisation du site
    • Boite à idées
    • Support technique
  • Lorsque limmigration canada vous demande le certificat de police pour votre mari en haiti est ce quil doit le deposer au canada ou a l'ambassade canada en haiti? de Lina
  • Documents de Exemple de courrier pour le MIDI / Fédéral

Blogs

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Il n’y a aucun résultat à afficher.


Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui contiennent…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Genre


Date d'arrivée


Année de naissance


Profession


Préoccupation


Pays d'origine


Pays de résidence


Ville de résidence


Skype


Facebook


Site web


ICQ

7 résultats trouvés

  1. Cette réponse fait référence à cet article en particulier : Le Canada recrute massivement des français, mais comment s'expatrier Je prends le temps de me créer un compte, parce qu'après plus de 20 ans ici, les gens on le droit de savoir ce qui se passe tout du moins au Québec. Je suis francais et quebécois, j'ai la nationalité Française et Canadienne, j'ai habité 18 ans au quebec et 15 ans en France. Oui la France, c'est chiant, les gens surtout qui se plaignent constamment, rien ne va jamais, ça râle.. ça râle, et ça rale encore. Les loyers sont chers, depuis l'euro surtout la vie est chere, au boulot on fait constamment des heures sup, le chomage...C'est raciste, parfois homophobe, on sent a violence parfois quand on marche dans la rue. Mais qu'est ce que je fais là?? Allons au pays des caribous, avec les super gentils québecois toujours souriants, la neige, les grands espaces. Et chaque année je vois le numero spécial de l'express ou du point sur l'immigration au canada: " le Québec cherche des francophones et on a de l'emploi pour vous! Des annonces, des affiches, des super photos, le Canada a préparé pour vous une super communication qui finira de vous convaincre de faire le grand saut! Ce que vous ne savez pas, c'est que derriere cette réalité la se cache très souvent un cauchemar administratif, social, culturel, professionnel et personnel. Je vois d'ici les commentaires du genre : "fallait y penser avant d'immigrer", "personne n'a dit que c'était facile", "fallait se renseigner avant" etc etc. Le genre de commentaire qui vous fera bien sentir que c'est de votre faute, et que vous n'avez pas fait les choses comme il faut. Et c'est bien pour ces mêmes raison que je prends le temps d'écrire une réalité qui n'est peut être pas la réalité de tous, mais d'une bonne grosse partie des immigrants. Moi même je suis né au Canada, je suis canadien, et ma mère, qui est francaise, a tenu à ce que j'aille passer mon BAC en france. Et puis apres j'ai bien aimé,. je suis resté faire une maitrise dont une partie en Erasmus (pourquoi s'en priver!? A mon retour au quebec, 24 ans, grosse surprise: on ne me reconnait aucune étude, à peine les études secondaires. Depuis plus de 10 ans, je travaille ici comme si j'avais le bac. rien de plus. J'ai eu des postes à responsabilité, mais mal payés, puisque souvent le salaire est aussi en fonction du niveau de diplomation. IMMIGRATION: Il faut considérer que Le canada et Québec sont 2 entités différentes. C'est pas parce que le canada te donne un permis de séjour que tu peux étudier ou travailler. tu as juste le droit d'etre la, sur le trottoir,à prendre une photo. Les démarches vont être longues, et tu vas assez vite mettre 2000$ entre tes demandes de permis, de visa, ta visite médicale etc etc.. QUEBEC: Le Quebec en france, c'est le reve des grands espaces, des gens gentils, acceuillants et chaleureux. On ne le sait pas en France, mais de tous les immigrants, ceux qui ont la plus mauvaise presse au Québec, c'est les francais! (moi ca va, je passe inaperçu :). En france on entends parfois :" y'a trop d'arabes en France, au quebec on entends :^" Y'a trop de francais au Quebec" fait pas ton francais, y'é tellement francais (pour dire un peu chiant). Plein de mes copines quebecoises ne veulent tout simplement pas sortir avec des francais. Racisme me direz vous... ignorance plutot. RIen que d'enmtendre des francais parler on va te trouver arrogant avec ton accent. Ici ce qui est bien vu c'est d'etre d'accord sur tout. Le consensus. En france c'est l'inverse, une soirée ou on arrete pas de discuter, de pas etre d'accord, de se faire l'avocat du diable, de pousser le visse jusqu'à essayer d'argumenter meme sur des choses dont on est pas tout à fait d'accord. Ici ca dégoute les gens ca.. on ne vous comprendra pas, et ca repousse les gens. Dites vous bien que le fait que vous ayez laché vos amis, votre famille, la bonne bouffe et un climat tempéré les gens ici n'en n'ont rien à foutre. La france e3st si mal percue que les québecois ont intériorisés que les gens "fuient" l'europe et se réfugient au Québec. Par conséquent on se positionne en sauveur des immigrants qui n'en peuvent plus de leur pays de fous. ETUDES: tes diplômes ne seront pas reconnus, il va te créditer tout au plus la moitié, il faudra que tu paies l'université 4 fois le prix des canadiens pour pouvoir faire tes cours qui ne te seront pas reconnus, pour pouvoir avoir un diplome canadien pour pouvoir travailler ici avec. Ca te coutera cher et ca durera longtemps. Pendant ce temps la tu ne pourras pas travailler et tu vas vivre assez misérablement la première année ou les 2 premieres années de ton arrivée. TRAVAIL: Au Quebec, la majorité des gens ont 10 jours de vacances par année. et 2 jours de maladies. avec 3 fériés. Vous pensez peut etre que vous aurez une plus grosse paye, mais si vous prenez 2 ou 3 semaines sans soldes vous amputez d'autant votre salaire annuel. Tu oublies de faire le pont, tu oublies les RTT, tu prendras 5 jours a noel et tu auras 5 jours en été. Tu as autant d'impots à payer qu'.en france et un systeme social digne de l'angleterre...j'exagère à peine. De toutes facons il y a surtout des petits boulots payés a 12$ canadien de l'heure. C'est un peu comme les états unis ici. on travaille dur, le jour le soir les fin de semaine et on peut t'embaucher en 24h mais aussi te licenscer en 24h. Mais avant de travailler, il faudra que tu aies ton permis de séjour, ton permis de travail et tes études reconnues et aussi refait tes études parce que c'est ca la beauté du protectionnisme. SECU: tu ne pourras pas voir de medecin dans la journée, le delais d'attente à l'hopital (oui tu as le rhum: tu vas a l'hopital) est de 20heures. Il y a une pénurie de medecin de famille (tu n'en auras pas). La sécu ne rembourse rien pour les dents et les yeux (détartrage chez le dentiste 220$ - 23 euros en france, tarif conventionné par la sécu). Les médicaments sont moins remboursés etc etc.. grosse galère, tu as quelque chose de grave tu attendras probablement 2 mois avant de pouvoir voir un spécialiste. Mais tu ne le feras pas, tu seras malade et tu seras obligé d'aller dans le privé et de payer 400$ ta consultation. CLIMAT: Sois pret a l'hiver, a mettre 700$ dans une veste, a mettre des gants, des combi (calecons longs) sous ton pentalon et ca dure 6 mois par an. Un an ca va, c'est meme marrant. 2 aussi, 5 tu vas en avoir raz le cul, surtout si les 2 mois d'été il a pas fait beau. La on est le 14 decembre, jour a 9h, nuit a 16h. dur dur sur le moral en plus du froid glacial. SOCIAL: si t'es francais ca part mal. Si t'aimes les bonnes bouffes aussi. Les restos sont hors de prix (mais pas les fast foods). La bouffe est suepr chère, l'alcool et les fromages des produits de luxe. La viande est chère aussi. les boites ferment a 2h ou 3h. l'alcool n'est plus en vente libre. Dans les SAQ (magasins d'état pour l'alcool) on peut vendre jusqu'à 20 ou 22h maximum. Tu oublies Easy jet et de voir autre chose dans ton année. La premiere ville le fun c'est new york, c'est a 7h de bus. 250$ la nuit la bas en air B&B. Prévoit ton budjet. En terme de niveau de vie, ton loyer te couteras moins cher, mais tu devras chauffer pendant 6 mois, ton abonnement de téléphone te coutera 75$ avec les taxes. Un abonnement internet illimité 80$ aussi au bas mot. Ensuite tu vas probablement galérer socialement parce que les gens ne se mélangent pas. tu vas etre forcé de rencontrer des gens de ton pays, parce que ui on va te faire de beaux accueils sur la forme, mais ca n'ira pas beaucoup plus loin malheureusement (oui, je suis critique sur les quebecois parce que j'en suis un aussi, et je vois bien comment ca se passe. La france est parfois plus dure, mais beaucoup plus franche et moins hypocrite). Bon Je ne vais pas plus loin, je pense que tu as compris mon message. Avant de laisser ton pays, ta culture, ta langue, ton beau climat, ta famille et tes amis et ton boulot, avant de laisser ton appart, de payer des 2000$ de frais pour immigrer, des billets d'avion et de te pointer comme si tout le monde était gentil et bienveillant ici, penses y a 2 fois, parce que ce ne sera pas plus facile ici qu'ailleurs. Il y a un gros protectionnisme sur le travail, sur la reconnaissance des études, et tu trouveras juste des jobs a 12$ de l'heure ou tu devras travailler la nuit et rentrer chez toi a -25C l'hiver et tu vas etre un peu dégouté et en plus on va te dire, apres tous ces efforts pécniers, ces sacrifices, que tu as probablement "fui" la france ou ton pays parce que ca doit etre insupportable la bas et que de toutes maniere, si tant de gens viennent au Québec, c'est sans doute parce que c'est la meilleur endroit ou vivre. Je n'ai qu'une chose à dire: Le Canada et le Quebec: Bravo, très joli coup de communication! ET ca marche, des millions en demandes d'immigrations avec une rétention résiduelle. Les immigrants ne restent pas. C'est trop dur. Meme les jeunes qui viennent étudier ici et ont un diplome canadien repartent dans leur pays. Les immigrants se ruinent, triment, ont perdus 1 ou 2 ou 3 ans de leur vie et repartent avec envcore moins que ce avec quoi ils sont arrivés. et ils ont laissé au passage des miliers de $ au canada.
  2. Bonjour, Nous sommes un couple avec 4 enfants ( dont 3 de moins de 3 ans). J'ai commencé à voir les démarches possibles, les emplois, l'immobilier, les frais de la demande et tous les autres, discuté avec des québécoises... Mais ce dont j'ai peur c'est d'arriver là-bas, trouver un emploi avec un salaire bas, et ne pas réussir à subvenir à nos besoins, faire une banqueroute. Ici, dans le sud de la France nous n'avons jamais réussi a avoir un situation stable niveau professionnel.( divers emplois croupier/croupière en casino, monitrice d'auto-école, assistant topographe, chef des expéditions secteur agricole...avec d'un coté un niveau bac général, de l'autre BEP électro, bac électrique, BTS information puis cap conducteur d'engin de chantiers et carrières (ce dernier métier pour lequel nous espérons partir)) . Mais nous sommes quand même propriétaire, et vivons correctement. Pensez vous qu'il est possible de faire vivre une famille de 6 personnes avec un salaire ( mini 15$c/h) ?
  3. Vivre avec 45 000 $, mieux au Québec ou au Vermont? Mise à jour le mercredi 5 novembre 2014 à 11 h 59 HNE À revenu égal, une famille au seuil inférieur de la classe moyenne au Québec s'en tire beaucoup mieux qu'une famille similaire aux États-Unis. La raison? La répartition fiscale et les programmes sociaux. Un texte de Jean-Michel Leprince Au Vermont, Amanda Sheppard est aide-soignante à domicile à temps partiel. Elle gagne 11 $ l'heure, soit environ 20 000 $ par année. Elle possède un cheval et aimerait bien, pour gagner plus, l'utiliser en thérapie pour personnes handicapées. Greg Sands est homme à tout faire dans une ONG. Après deux promotions, il gagne 16 $ de l'heure, soit 28 000 $ par année. Revenu familial : environ 45 000 $. La famille a du mal à joindre les deux bouts. À Sherbrooke, Hector Torres est technicien dans une usine de pigments de couleur pour béton. Salaire : 16 $ l'heure - le salaire industriel moyen -, soit 36 000 $ par année. Catalina Castilla est intervenante sociale dans un organisme sans but lucratif. Sa formation lui sert bien, mais son salaire n'est pas celui d'une psychologue : 11,75 $ l'heure pour un contrat de six mois seulement. Revenu familial : environ 45 000 $ par an. On y arrive, mais c'est juste. Un choix de société Les familles ont chacune un enfant à la garderie : à Sherbrooke, la garderie de Juan Alejandro coûte 10 $ par jour, ce qui représente 200 $ par mois. Au Vermont, il en coûte 1200 $ par mois pour le petit Rafael. Les deux familles possèdent des voitures, mais elles ont fait des choix différents. À Sherbrooke, où tout est proche, une seule auto, mais neuve. Question de sécurité l'hiver. Au Vermont, Greg et Amanda ont deux véhicules, car tout est loin. Leurs Subaru ont respectivement 340 000 et 240 000 milles au compteur. Greg échange avec des amis des leçons contre des réparations. source : http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/economie/2014/11/05/001-quebec-vermont-classe-moyenne-familles-situations-differentes.shtml?isAutoPlay=1
  4. Bonjour, Je compte partir vivre à Toronto et j'aimerai connaitre, selon votre expérienc,e le salaire idéal pour vivre correctement dans cette ville, sans ramer tous les fins de mois Je précise que je suis marié et j'ai un enfant. Ma femme ne travaille pas pour l'instant, donc au début nous vivrons avec un seul salaire. J'ai entendu qu'on pouvait bien vivre avec 60 000$ par famille mais j'aimerai connaitre votre avis. Merci pour votre aide
  5. L'endettement augmente au Canada en 2013, mais moins au Québec Par Radio-Canada | Radio Canada mar. 29 oct. 2013 07:12 HAE Le niveau d'endettement est à la hausse partout au Canada et le nombre de Canadiens qui se déclarent libres de dettes est à la baisse. Le plus récent sondage de RBC sur l'endettement démontre que moins du quart des Canadiens, soit 24 %, sont maintenant libres de dettes, une diminution comparativement à 26 % en 2012. Pendant ce temps, le nombre de personnes endettées a augmenté, le montant moyen des dettes personnelles non hypothécaires ayant atteint 15 920 $ en 2013, une hausse comparativement à 13 141 $ en 2012. Devant ces situations, l'étude que RBC publie mardi démontre que les Canadiens restreignent leurs dépenses en repoussant les achats importants, notamment les vacances et les véhicules. C'est l'endettement personnel des résidants de l'Alberta qui a le plus augmenté, à plus de 24 000 $, comparativement à 14 881 $ l'année dernière. La plus faible hausse de l'endettement, d'à peine 287 $, a été relevée au Québec. Le montant total moyen des dettes n'y est que de 10 458 $. Kim Taylor, directrice générale, Prêts aux particuliers, RBC, estime que malgré l'accroissement du niveau d'endettement global, il y a chez les Canadiens une tendance à la responsabilisation en matière de dettes. Le sondage a été mené en ligne par Ipsos Reid du 22 au 27 août 2013 auprès d'un échantillon de 2108 Canadiens d'âge adulte. Il comporte une marge d'erreur de plus ou moins 2 %, 19 fois sur 20. source : http://fr-ca.finance.yahoo.com/actualites/lendettement-augmente-au-canada-en-2013-mais-moins-111204327.html
  6. Les Québécois gagnent moins que l'ensemble des Canadiens LA PRESSE CANADIENNE . les affaires.com . 11-09-2013 (modifié le 11-09-2013 à 11:36) L'argent ne pousse pas dans les arbres québécois: en termes de revenus, le Québec traîne de la patte par rapport aux autres provinces. Son revenu familial médian n'est que de 68 000$, tandis qu'il est de 76 000$ en moyenne au pays en 2010, révèlent les derniers chiffres de l'Enquête nationale auprès des ménages de Statistique Canada. Et pendant ce temps, les ménages dépensaient plus qu'ils ne le devraient pour devenir propriétaire ou simplement se trouver un appartement, indique l'étude dont les résultats ont été rendus publics mercredi. À lire aussi - Immobilier: le Québec compte moins de propriétaires que partout ailleurs au pays Le revenu des Québécois augmente aussi plus lentement que la moyenne canadienne: depuis le dernier recensement en 2006, il n'a augmenté que de 5%, tandis que la progression ailleurs au pays a été en moyenne de 6%. Les recettes familiales québécoises ne sont ainsi supérieures qu'à deux provinces, soit le Nouveau-Brunswick et Terre-Neuve-et-Labrador, où elles se situent à environ 65 000$. Un revenu de 30000$ par an Les ménages québécois sont toutefois à peu près à égalité avec ceux de la Nouvelle-Écosse et de l'Île-du-Prince-Édouard. Sans surprise, c'est dans la riche province de l'Alberta où le revenu médian est le plus élevé avec 93 000$ dollars. On parle ici des revenus avant impôts, calculés en fonction d'une famille d'au moins deux personnes, avec ou sans enfants. Le revenu médian d'une personne seule au Canada n'est que de 30 000$. Et il est moindre aussi au Québec, souligne Sylvie Michaud, directrice générale des statistiques en éducation, travail et revenu à Statistique Canada. «C'est vrai aussi au niveau du revenu médian des individus, où le Québec est légèrement inférieur à la moyenne nationale», indique-t-elle, précisant qu'il est de 28 000$. Le revenu médian signifie que la moitié des ménages gagnent au-dessus de ce chiffre, et l'autre moitié, en-dessous. Ces statistiques proviennent de la controversée Enquête nationale auprès des ménages (ENM), qui a remplacé le long formulaire de recensement, aboli par le gouvernement conservateur en 2010. Le changement effectué rend très difficiles les comparaisons avec les chiffres du passé, le formulaire ayant changé et n'est de surcroît plus obligatoire. Pas moyen donc de savoir avec certitude combien l'écart entre les pauvres et les riches s'est accru au cours des dernières années, entre autres choses. source et suite de l'article : http://www.lesaffaires.com/mes-finances/planification/les-quebecois-gagnent-moins-que-l-ensemble-des-canadiens/
  7. Chronique intéressante dans le journal Metro de Montréal d'aujourd'hui sur le niveau de vie au Québec : http://www.journalmetro.com/paroles/article/1099768--la-richesse-est-dans-l-il-de-celui-qui-regarde--page0
×
×
  • Créer...

Information importante

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité Règles