Jump to content

Search the Community

Showing results for tags 'marine le pen'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Démarches et vie pratique
    • Québec
    • Canada
    • Bilans et tranches de vie
    • Médecins, infirmières et pharmaciens
    • PVT
    • Retour dans son pays
    • Voyager, Visiter, Tourisme et prospection au Québec et au Canada
    • Lounge
    • Études et stages
    • Salle d'attente - échanges de dates
    • Parrainages et Mariages
    • USA : Tourisme et immigration - Vie aux États-Unis
  • Emploi (Ressources, outils, bons plans)
    • Offres d'emploi
    • Chiffres et études sur le marché de l'emploi
    • Routier au Canada (camionneur)
    • Votre profession
    • Ordres professionnels (Bons plans)
    • Techniques de recherche d'emploi
    • Votre entreprise (avis et postes disponibles)
    • Reconversion ou formation continue
  • Kiosques des spécialistes
    • TransferMate (virements internationaux)
    • Assurance PVT / Études / Stages
  • Sorties, loisirs et rencontres
    • Nouveaux, présentez-vous
    • Sorties
  • Affaires / Immobilier - Investissement
    • Acheter, vendre ou créer une entreprise ou un commerce
    • Immobilier résidentiel
  • Documents outils et ressources
    • Obtenir la citoyenneté
    • Formulaires
    • Taux de change et conversion des mesures
    • Calculateur des frais d'immigration et de subsistance
  • Petites annonces
    • Mobilier et matériel
    • Véhicules à vendre
    • Appartements et maisons à louer
    • Appartements et maisons à vendre
    • Immobilier commercial
    • Colocation
  • Aide et organisation du site
    • Boite à idées
    • Support technique
  • Lina's Lorsque limmigration canada vous demande le certificat de police pour votre mari en haiti est ce quil doit le deposer au canada ou a l'ambassade canada en haiti?
  • Exemple de courrier pour le MIDI / Fédéral's Documents

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


Gender


Date d'arrivée


Année de naissance


Profession


Préoccupation


Pays d'origine


Pays de résidence


City


Skype


Facebook


Website URL


ICQ

Found 4 results

  1. Je crois que j'ai failli tomber en bas de ma chaise en lisant le titre de cet article paru dans Le Parisien qui affirme que Le Québec élit un gouvernement nationaliste et anti-immigration. On peut ne pas être d'accord avec l'intention de réduire le nombre de nouveaux immigrants au Québec, mais de là à affirmer que c'est un parti nationaliste (au sens Européen) et anti-immigration, il y a un énorme pas que l'AFP a franchi en toute ignorance. Évidemment, celle qui voit l'immigration comme la principale source des problèmes de la France, celle qui passe son temps à blâmer les autres pour ses problèmes, celle qui est une "incomprise", j'ai nommé la fameuse Marine Le Pen, a sauté sur l'occasion pour féliciter ce volet du programme de la CAQ. La réponse du nouveau Premier Ministre du Québec ne s'est pas fait attendre, François Legault a répliqué : "Je rejette toute association avec Mme Le Pen. Les Québécois sont accueillants et généreux. Nous allons accueillir des milliers d’immigrants chaque année, mais nous allons le faire d’une façon qui favorise l'intégration. On va en prendre moins, mais on va en prendre soin." En aucun point ce nouveau gouvernement ne ressemble à la conception que Marine Le Pen a de la politique, particulièrement à ce qui touche à l'immigration. Le Front National est un parti populiste d'extrême droite qui se sert de la peur et de l'ignorance pour se faire valoir. Vous ne trouverez au Québec aucun parti politique qui mise sur la division et l'exclusion des minorités visibles ainsi que des plus démunis. Au Québec, tout le monde voit l'immigration comme une partie de la solution, nous aimons l'idée d'avoir des nouveaux arrivants, et souhaitons qu'ils contribuent comme les autres citoyens à la prospérité de notre société progressiste. Alors Marine Le Pen gardez votre haine et votre médiocrité intellectuelle pour vous, et ne tentez pas de nous arroser avec votre pensée gluante.
  2. 2 journalistes ont accepté de proposer une entrevue avec Marine Le Pen lors de son passage "tumultueux" au Québec. Voici une des entrevues réalisée par Anne-Marie Dussault dans laquelle la chef du Front National remet en cause la politique d'immigration Québécoise et Canadienne ainsi que l'accueil des 25,000 réfugiés. On voit clairement qu'elle mise sur la division et la peur pour faire passer ses propos, ce qui est frappant c'est aussi la façon systématique de se victimiser face à cette journaliste chevronnée de Radio-Canada L'entrevue a été enregistrée le 21 mars 2016, soit avant les attentats de Bruxelles. Dans une entrevue corsée, la politicienne française s'est défendue d'être raciste, tout en se positionnant contre l'immigration massive. Elle déplore également qu'aucun politicien canadien n'ait accepté de la rencontrer. « La démocratie, ça consiste à entendre ceux qui sont en désaccord avec vous », a-t-elle dit. Elle a répété qu'elle considérait que plusieurs gouvernements étaient « naïfs face à l'immigration » en les qualifiant de « Bisounours » et a soutenu que le Québec risquait de faire face à des problèmes reliés à l'immigration. Tout en soutenant qu'elle ne souhaitait pas faire la leçon aux Canadiens, Marine Le Pen a critiqué la décision du gouvernement libéral d'accueillir 25 000 réfugiés syriens.
  3. L’humoriste et chroniqueuse radio à France Inter Sophia Aram a de nouveau pris l’accent québécois lundi matin pour revenir sur le passage au Québec de la présidente du Front national, Marine Le Pen, et sur ses «problèmes d’intégration» dans la province. «J’ai bien cru qu’elle ne partirait jamais. Elle est collante en tab*****! On est désolés mais nous autres au Québec, Marine Le Pen, on ne sait pas quoi en faire. On n’en a pas l’utilité», dit en introduction l’humoriste, se mettant dans la peau d’une Québécoise. Les problèmes d’intégration de Marine Le Pen au... par franceinter
  4. La dirigeante du Front national - parti d'extrême droite français - Marine Le Pen effectue depuis vendredi une visite de six jours au Québec. Dès l'annonce de sa venue, tous les partis politiques provinciaux et fédéraux ont déclaré qu'ils ne rencontreraient pas Mme Le Pen. L'accueil de 25 000 réfugiés syriens par le gouvernement Trudeau est une « folie ». La classe politique d'ici subit une forme de « terrorisme intellectuel ». Les Québécois ne sont pas assez combatifs quand vient le temps de défendre leur langue. En visite au Québec, la présidente du Front national (FN), ce parti d'extrême droite de France, en a long à dire sur la politique canadienne et québécoise. Marine Le Pen estime que son parti a des affinités avec le Parti québécois. Elle appuyait le projet de charte des valeurs, qui a soulevé une telle controverse. Elle croit que Pierre Karl Péladeau donnera un « nouveau souffle à la souveraineté ». La Presse l'a rencontrée. DU « TERRORISME INTELLECTUEL » Sa visite au Québec était à peine annoncée que tous les partis politiques provinciaux et fédéraux sont sortis sur la place publique pour déclarer qu'ils ne rencontreraient pas Marine Le Pen et qu'ils ne voulaient rien avoir à faire avec elle. À croire que la chef du FN est radioactive. Que pense-t-elle de ce traitement ? « La classe politique québécoise semble vivre dans une forme de crainte. Et je trouve que quand il y a de la crainte dans une démocratie, c'est que la démocratie va mal. » Mme Le Pen, qui trouve la réaction des politiciens « puérile », affirme que des gens du milieu politique ont sollicité des rencontres avec elle, mais qu'ils ont eu « peur de le faire » ou qu'ils l'ont contactée « pour dire qu'ils [avaient] subi beaucoup de pression ». Elle refuse de divulguer leur nom ou leur allégeance. « Il y a une forme de terrorisme intellectuel qui est très dommageable. Parce qu'une démocratie mature n'a pas peur du débat d'idées. Ça en dit long sur le poids du politiquement correct et de la pensée unique. Cela dit, ce n'est pas très grave. Je ne suis pas là pour faire la tournée des popotes politiques. Même s'il y a toujours intérêt, quand on est un responsable politique, à pouvoir échanger avec des gens qui peuvent sur certains sujets partager vos préoccupations. » Source
×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines