Jump to content

Search the Community

Showing results for tags 'jeux vidéo'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Démarches et vie pratique
    • Québec
    • Canada
    • Bilans et tranches de vie
    • Médecins, infirmières et pharmaciens
    • PVT
    • Retour dans son pays
    • Voyager, Visiter, Tourisme et prospection au Québec et au Canada
    • Lounge
    • Études et stages
    • Salle d'attente - échanges de dates
    • Parrainages et Mariages
    • USA : Tourisme et immigration - Vie aux États-Unis
  • Emploi (Ressources, outils, bons plans)
    • Offres d'emploi
    • Chiffres et études sur le marché de l'emploi
    • Routier au Canada (camionneur)
    • Votre profession
    • Ordres professionnels (Bons plans)
    • Techniques de recherche d'emploi
    • Votre entreprise (avis et postes disponibles)
    • Reconversion ou formation continue
  • Kiosques des spécialistes
    • TransferMate (virements internationaux)
    • Assurance PVT / Études / Stages
  • Sorties, loisirs et rencontres
    • Nouveaux, présentez-vous
    • Sorties
  • Affaires / Immobilier - Investissement
    • Acheter, vendre ou créer une entreprise ou un commerce
    • Immobilier résidentiel
  • Documents outils et ressources
    • Obtenir la citoyenneté
    • Formulaires
    • Taux de change et conversion des mesures
    • Calculateur des frais d'immigration et de subsistance
  • Petites annonces
    • Mobilier et matériel
    • Véhicules à vendre
    • Appartements et maisons à louer
    • Immobilier commercial
    • Colocation
  • Aide et organisation du site
    • Boite à idées
    • Support technique
  • Lina's Lorsque limmigration canada vous demande le certificat de police pour votre mari en haiti est ce quil doit le deposer au canada ou a l'ambassade canada en haiti?
  • Exemple de courrier pour le MIDI / Fédéral's Documents

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


Gender


Date d'arrivée


Année de naissance


Profession


Préoccupation


Pays d'origine


Pays de résidence


City


Skype


Facebook


Website URL


ICQ

Found 12 results

  1. Secteur en demande L'industrie du multimédia s'arrache les talents Francis Halin | Agence QMI - Agence QMI | Publié le 13 novembre 2017 à 10:55 - Mis à jour à 10:59 Jamais n’a-t-on vu une si grande compétition dans le secteur du multimédia. Nos studios s’arrachent littéralement les talents, une situation qui est loin de s’améliorer, mais que refusent de voir d’un œil alarmiste les joueurs de l’industrie. «Nous ne sommes pas alarmistes, mais c’est vrai que la pénurie de main-d’œuvre est là. Il y a un vrai stress. Ce n’est toutefois pas le mélodrame auquel certains voudraient nous faire croire», tranche Catherine Émond, directrice générale de l’Alliance numérique, représentant plus de 100 boîtes du jeu vidéo et du divertissement numérique interactif. Selon elle, malgré cette pénurie, un nombre grandissant de compagnies tirent très bien leur épingle du jeu. Au Québec, comme à l’étranger, la croissance est au rendez-vous, explique-t-elle. «Nous sommes excellents en design ici», ajoute-t-elle. Plus de 10 000 emplois sont liés à l’industrie et les retombées économiques s’élèvent à plus de 827 millions $, selon l’Alliance numérique. Le travailleur moyen du secteur est âgé de 30 ans et gagne 72 000 $ par année. suite et source: http://www.tvanouvelles.ca/2017/11/13/competition-feroce-de-talents
  2. Jeux vidéo: LE secteur d'avenir du Québec, selon notre sondage Offert par Les Affaires Édition du 09 Septembre 2017 PAR MARTIN JOLICOEUR Twitter | Courriel | LinkedIn CLIQUEZ POUR AGRANDIR l'IMAGE Même si l'exploitation des ressources naturelles conserve un attrait indéniable pour les chefs d'entreprise, ceux-ci croient de plus en plus en la capacité du Québec de se démarquer dans les domaines liés aux hautes technologies. Le domaine de la conception de jeux vidéo arrive en tête des secteurs dans lesquels, selon les dirigeants d'entreprise, le Québec pourrait devenir un leader d'ici cinq ans. Pas moins de 13% des répondants au sondage Léger-Les Affaires ont spontanément désigné ce créneau, ex aequo avec celui de l'exploitation des ressources naturelles. Suivent les secteurs de l'aérospatiale et de l'aéronautique (12 %), en dépit du ralentissement qui y a été observé au Québec au cours des dernières années. Comme on le sait, malgré le succès d'estime remporté par sa nouvelle gamme d'avions CSeries, assemblée à Mirabel, Bombardier peine à s'imposer face aux géants que sont Airbus et Boeing. suite et source: https://www.lesaffaires.com/techno/technologie-de-l-information/secteurs-de-pointe--des-mines-et-des-jeux/596918
  3. suite et source: http://www.tvanouvelles.ca/2016/09/07/industrie-du-jeu-video--montreal-fait-rever-les-etudiants-americains
  4. EXCLUSIF Publié le 08 juin 2016 à 06h58 | Mis à jour à 06h58 Jeux vidéo: le Québec a faim de cerveaux étrangers Après avoir roulé à un train d'enfer depuis 2002, l'industrie québécoise du jeu vidéo fait face à «une menace sérieuse» qui pourrait compromettre sa croissance. Victime de son succès, le Québec manque aujourd'hui de professionnels expérimentés et doit attirer plus de travailleurs étrangers, selon le rapport de l'organisme TECHNOCompétences qui sera divulgué ce matin. Agrandir Selon un rapport de TECHNOCompétences qui sera dévoilé ce matin, le Québec manque désormais de professionnels expérimentés pour fournir combler la demande des studios, et doit attirer plus de travailleurs étrangers. PHOTO DAVID BOILY, ARCHIVES LA PRESSE Agrandir Selon un rapport de TECHNOCompétences qui sera dévoilé ce matin, le Québec manque désormais de professionnels expérimentés pour fournir combler la demande des studios, et doit attirer plus de travailleurs étrangers. PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, ARCHIVES LA PRESSE SANTÉ ET MATURITÉ En 14 ans, l'industrie du jeu vidéo au Québec est passée de 1200 à près de 10 000 employés, un rythme de croissance annuelle moyen de 16 %. « On a vu des taux de croissance incroyables au début des années 2000, frôlant parfois les 60 %, indique Vincent Corbeil, gestionnaire aux opérations et à l'analyse du marché du travail chez TECHNOCompétences. Ça ne pouvait pas durer éternellement. » La tendance a effectivement ralenti depuis quatre ans pour tourner autour de 3 % de croissance annuelle. Ce phénomène qui touche toute l'industrie mondiale s'explique « par la pénurie de main-d'oeuvre qualifiée ou expérimentée plutôt que par le ralentissement des activités des studios », précisent les auteurs du rapport de TECHNOCompétences. « L'écosystème québécois de l'industrie du jeu vidéo est somme toute en excellente santé [...] et a réussi à atteindre un degré de maturité fort intéressant depuis 1997 », concluent-ils. L'INVASION DES INDÉPENDANTS Définie à ses débuts par quelques acteurs importants - Ubisoft, Softimage, Microïds -, l'industrie québécoise s'est énormément diversifiée depuis quelques années. « L'explosion du nombre de studios indépendants nous a surpris », dit M. Corbeil. Ce sont essentiellement eux qui ont permis au nombre de studios de doubler depuis 2012, passant d'une centaine à près de 230. On compte présentement quelque 180 studios indépendants, souvent fondés par des vétérans de l'industrie. Pour ces nouveaux venus, un des principaux défis consiste à conjuguer créativité et sens des affaires, note le rapport. « La manière de structurer une entreprise et d'en maintenir un fonctionnement efficace fait souvent défaut chez les studios émergents, même après plusieurs années. Cette lacune agit comme un poids invisible qui rend plus difficile leur croissance. » LA RANÇON DU SUCCÈS Trouver des employés qualifiés pour 230 studios est tout un casse-tête, et le rapport de TECHNOCompétences l'établit clairement : le Québec ne peut combler la demande. Alors que la majorité des grands studios ont des ambitions avouées de croissance et que des nouveaux venus comme Bethesda et EA Motive s'installent dans la province, « certains projets doivent être abandonnés par manque de main-d'oeuvre », indique M. Corbeil. C'est cette situation que le rapport qualifie « de menace sérieuse à la vigueur du secteur, à la poursuite de sa croissance, au maintien de ce pôle de création québécoise ». Le nerf de la guerre, précise l'analyste, ce sont les professionnels expérimentés que les studios du monde entier s'arrachent et que le Québec doit attirer. Pour leur compétence, pour encadrer les jeunes diplômés québécois, mais également pour leur apport culturel « cosmopolite qui est absolument nécessaire pour des jeux de calibre mondial », estime-t-il. L'industrie québécoise du jeu vidéo réclame depuis des années « une meilleure fluidité » pour simplifier les procédures d'immigration. RECRUES ET FEMMES L'autre grand défi dans le domaine des jeux vidéo, et le Québec n'y fait pas exception, c'est d'attirer des femmes. Elles représenteraient moins de 16 % des employés de la province, et à peine 5 à 10 % dans les domaines de production. « Des efforts sont bel et bien déployés de la part de l'industrie, [mais] il existe encore peu d'initiatives ciblant les filles d'un plus jeune âge », note le rapport. L'enjeu se compare à celui de l'immigration sous certains aspects, et le document de TECHNOCompétences l'énonce crûment : « C'est pour des raisons d'universalité et de créativité que les entreprises de jeux vidéo souhaitent cesser de composer des équipes uniquement à partir "d'hommes blancs". » Le rapport énumère par ailleurs quelque 17 « métiers névralgiques » pour lesquels l'industrie a désespérément besoin de recrues. On y cite par exemple les « designers économiques », les artistes techniques et audio, plusieurs catégories d'animateurs... et tous les programmeurs, « qui se font rares en général ». Source et suite : http://techno.lapresse.ca/jeux-video/201606/08/01-4989592-jeux-video-le-quebec-a-faim-de-cerveaux-etrangers.php?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter JOURNAL A FAIRES SPORTS e
  5. Notre blogueur de Québec, Soulman, nous parle d'un domaine qu'il connaît, les jeux vidéos et d'animation à la ville de Québec. À lire en page d'accueil. http://www.immigrer.com/blog/soulman/5845-jeux-videos-et-animation-a-quebec Bonne lecture!
  6. Qui aurait pu croire que le passage entre deux corps de métier diamétralement opposés soit possible ? Quand une petite annonce demandant un testeur de jeux vidéos est apparu sous mes yeux, je me suis dit: "Pourquoi pas moi ?" J'ai alors tendu la perche vers mon époux pour savoir un peu ce que demandait le poste et s'il me trouvait compétente en la matière . (Rappel:mon époux est Game-designer) Au vu de mes longues heures passées sur la toile à jouer pas mal et écrire de temps en temps, il sembla que je convienne au job. Et me voilà un lundi matin (il y a trois semaines) dans les bureaux de la dite boîte, a entamer mon premier travail sur le sol Québécois ! Vous m'auriez dit tel un médium :" je te vois travailler dans le jeu vidéo" je n'en aurais pas cru mes oreilles ! Mais voilà la vie est ainsi faite, on ne sait jamais sur quel chocolat on va tomber* ! Je pense que depuis l'entrée à la maternelle de mon fils en septembre, je me languissais d'une activité professionnelle, c'est pourquoi une telle opportunité était un vrai cadeau tombé du ciel. Pour en revenir au travail, il consiste à analyser tout un jeu (en cours de production), on parle ici de Quality-Assurance, nous (les testeurs) essayons de trouver tous les petits défauts du jeux qui pourraient entraver le bon déroulement de la partie. C'est très intéressant ! L'enrichissement est multiple et au-delà du fait que je sois entourée de Québécois(es), je dois apprendre et comprendre un nouveau vocabulaire spécifique à cet emploi. Exemples : fixer le bug, suivre le flow, faire des repro steps, mettre des screenshots etc. La première semaine, je dois bien l'avouer je rentrais le soir avec une belle migraine, au début je pensais que la luminosité de l'écran y était pour quelque chose, mais je pense que mon cerveau un peu poussiéreux a décidé de me mettre un bug lui aussi. En tout cas l'expérience est enrichissante, l'ambiance est conviviale et j'aurais sans doute eu des regrets si je n'avais pas osé... Bien à vous Aloane *Forrest Gump : Mama always said life was like a box of chocolates, you never know what you're gonna get Retrouvez-moi dans nos aventures sur mon blog aventuresdufjord.canalblog.com ou sur ma page Facebook Les aventuriers du Fjord
  7. JEU CONÇU À MONTRÉAL Dans les coulisses d'Assassin's Creed IV Améli Pineda 24/10/2013 15h34 annis Mallat, président et directeur général d'Ubisoft Montréal, Martin Schelling, producteur d'Assassin's Creed IV et Jean Guesdon, directeur créatif d'Assassin's Creed IV. Améli Pineda/24h Alors que des millions de joueurs attendent avec impatience la sortie du nouveau Assassin's Creed IV: Black Flag, ce sont 350 employés d'Ubisoft à Montréal qui ont travaillé sur la conception du jeu depuis l'été 2011. L'équipe voulait rendre le jeu disponible sur toutes les consoles nouvelle génération (PS4, Xbox One), ce qui fait d'Ubisoft Montréal, le premier studio au Québec à lancer un jeu «next-gen». «Montréal est le troisième pôle mondial après Los Angeles et Tokyo. Le jeu vidéo est la preuve qu'il y a des domaines qui se portent très bien ici. Il y a une richesse qui se créée», soutient Yannis Mallat, président et directeur général d'Ubisoft Montréal. Il rappelle qu'en septembre, la création de 500 postes a été annoncée pour le bureau de Montréal, ce qui témoigne du leadership de la ville dans l'industrie du jeu vidéo. Le rôle de l'entreprise dans la production d'Assassin's Creed était primordial soutient le président. «La franchise est la cinquième plus importante dans l'histoire du jeu vidéo», indique M. Mallat. Ubisoft Montréal était responsable non seulement de la réalisation du design, mais également de piloter l'ensemble du projet et d'assurer la coordination avec les autres studios de Québec, Kiev, Bucarest, Sofia et Singapour. Rayonnement international Si la métropole rayonne sur la scène internationale, c'est grâce à l'expertise qu'on retrouve dans les différents domaines qui se complètent comme le multimédia et le 3D croit Jean Guesdon, directeur créatif de ce nouveau jeu vidéo fort attendu sur le marché qui sortira le 29 octobre. «Il y a à la fois de grandes entreprises technologiques, mais aussi beaucoup de créativité. Et la combinaison de ces deux éléments c'est les jeux vidéos, une technologie de pointe mise au service de la créativité», explique-t-il. Pour la première fois dans l'aventure Assassin's Creed, les concepteurs du jeu ont choisi faire un clin d'il à la métropole. Lorsque le joueur sera en «temps présent», il pourra observer des lieux connus de la ville comme le Mont-Royal, le centre-ville alors que leur personnage se trouvera au Stade olympique, siège d'Abstergo Entertainment. source : http://fr.canoe.ca/techno/jeuxvideo/actualites/archives/2013/10/20131024-171419.html
  8. D'autres emplois pour l'industrie du jeu vidéo montréalaise LESAFFAIRES.COM . les affaires.com . 04-10-2013 (modifié le 04-10-2013 à 09:44) La société californienne Warner Bros. Games, qui a inauguré son studio montréalais en novembre 2011, annoncera en compagnie de la première ministre du Québec Pauline Marois la création dune centaine demplois dans la métropole, selon linformation obtenue par La Presse. Warner Bros a annoncé en grande pompe en mars 2010 quelle allait simplanter dans la métropole avec pour objectif douvrir un studio qui compterait 300 employés dici la fin de 2015. Québec avait alors versé une subvention de 7,5 M$ par lentremise dInvestissement Québec pour inciter lentreprise californienne à sinstaller à Montréal. Lundi, la société française Ubisoft, qui emploie actuellement quelque 3000 personnes dans la province, a confirmé un investissement de 373M$ pour son nouveau studio, qui lui permettra notamment s'attaquer au créneau du jeu en ligne. Ubisoft a l'intention de créer 500 nouveaux postes. Suite et source : http://www.lesaffaires.com/techno/technologies-et-telecommunications/d-autres-emplois-pour-l-industrie-du-jeu-video-montrealaise--/
  9. source : http://www.lefigaro.fr/jeux-video/2013/04/03/03019-20130403ARTFIG00464-le-canada-eldorado-des-developpeurs-francais-de-jeu-video.php'>http://www.lefigaro.fr/jeux-video/2013/04/03/03019-20130403ARTFIG00464-le-canada-eldorado-des-developpeurs-francais-de-jeu-video.php
  10. Bonjour à toutes et à tous! Etant tout juste arrivé avec ma résidence permanente à Montréal, j'en ai parlé à beaucoup de mes amis et il se trouve que l'un d'entre eux, est fortement intéressé pour faire ses études dans la Programmation de Jeu Vidéo à Montréal et peut-être un jour, y résider de façon permanente comme moi. Voici là où elle devrait partir étudier en cours d'année en France : Creajeu près de Montpellier. Voici le lien du site de l'école. Vous pouvez y voir le programme qu'elle souhaiterai faire : la 1ère année comme inscrit sur le site. Ma question est la suivante, y-a-t-il une école similaire, avec le même programme sur Montréal car je ne m'y connais pas du tout. Si vous avez des adresses à me conseiller, j'irai de moi-même prospecter pour qu'elle puisse choisir au mieux sa future école. En attente de vos réponses, je vous remercie tous énormément.
  11. source : http://affaires.lapresse.ca/economie/medias-et-telecoms/201302/25/01-4625124-une-penurie-de-main-doeuvre-plus-grave-que-dans-le-jeu-video.php
  12. source : http://www.branchez-vous.com/techno/actualite/2012/03/entre_9000_et_9200_travailleur.html'>http://www.branchez-...ravailleur.html
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines